Portrait de Invité

Bonjour.

Mon ami âgé de 26 ans souffre d'un hypospadias. Il est très géné, honteux de cette maladie et se considére comme inférieur aux autres hommes, malgré tout ce que je peux lui dire.

Les cicatrices laissées par les différentes interventions ainsi que son pénis qu'il considére comme plus petit que la moyenne le font énormément souffir.

J'essaie de lui redonner confiance en lui mais c'est très difficile.
De plus, il s'inquiète de savoir si il lui sera possible de faire des enfants, si cette maladie est génétique et je ne sais pas quoi lui répondre.

C'est pourquoi je souhaiterais avoir le témoignage de personnes concernnées de près ou de loin par cette maladie qui fait souffrir notre couple.

Merci.

Portrait de anonymous
J'aime 0

bonjour julie ,
je tiens à te rassurer et à rassurer aussi ton ami.....étant confrontée à l'hypospade de mon fils de 4 ans, nous avons discuté avec notre entourage et nous sommes rendu compte que les hypospades sont plus courant qu'on ne le pense....et ce n'est pas une maladie, "simplement" un bug dans la formation du pénis in utéro....
Rien qu'autour de nous: un oncle et un ami d'environ 30 ans tous les2 ont eu un hypospade à la naissance. ils sont tous les 2 , papas d'enfants magnifiques...ils ont eu aussi été opéré à l'adolescence et on eux aussi des cicatrices.( pas joliettes non plus à en croire leurs épouses mais celles ci s'en moquent éperduemement ! )
Quand j'ai accouché, la maternité enregistrait 3 hypospades dans la même semaine ...donc c'est quand même courant ....mon fils a été opéré à 4 mois et en octobre dernier et j'espère que c'est fini...je pense que pour lui, les cicatrices seront moins visibles.....et je suis sûre qu'un jour je serai la grand-mère de ses enfants !

courage et la paternité de ton chéri n'est pas mise en jeu ....pour le "complexe", je pense que çà sera un long travail d'acceptation....

magali

Participez au sujet "hypospadias, relations sexuelles et désir d'enfant ?"