Portrait de lem

bonjour,
j'ai un petit garçon de 2 mois et demi qui est porteur d'un hypospadias balanopréputiale. Nous avons déjà vu un chirurgien viscéral (le même qui avait opéré notre aîné d'un autre problème) il y a un mois et nous devons le revoir ainsi que l'anesthésiste en janvier pour prévoir l'opération au mois de février je crois (avant les 1 an de notre bébé). j'aurais aimé savoir si d'autres personnes pouvaient me dire comment ça se passe, j'ai entendu dire que les petits souffraient beaucoup après l'opération. notre petit garçon va devoir rester 4 à 5 jours à l'hôpital et je vais demander à rester auprès de lui, je pense que ce sera mieux pour lui.

Portrait de albert boueno
J'aime 0

Le traitement des hypospadias est être effectué dès la deuxième année. Plus ce traitement précoce est moins l'enfant court le risque de souffrir d'un complexe. En effet il est concevable que ceci est susceptible d'être relativement sévère et d'entraîner des perturbations psycho affectives chez l'enfant durant toute sa vie. C'est la raison pour laquelle il ne faut pas retarder ce traitement. En effet la verge ne grandit que très modérément chez l'enfant et, tant que les signes qui annoncent la puberté ne sont pas parus. Si votre enfant doit être opéré il nécessaire de savoir que cette intervention est relativement délicate. Environ une centaine des techniques, sûrement plus, ont été répertoriées. Chacune d'entre elles exige énormément d'expérience et c'est la raison pour laquelle, étant donné la fragilité des tissus à ce niveau il nécessaire que l'intervention soit effectuée avec beaucoup de délicatesse de savoir-faire. En effet, en dehors de la fragilité des tissus il existe une imposition de l'orifice et de la courbure de la verge qu'il faut corriger chez l'enfant devenu adulte. Les interventions sont réalisables en un seul ou en plusieurs temps. Le choix des interventions successives est fondé sur la possibilité de corriger les insuffisances et les échecs des temps chirurgicaux antérieurs.
Il est donc nécessaire de préparer psychologiquement l'enfant à condition que celui-ci soit en âge de comprendre. Au final les résultats sont excellents et l'enfant de garde aucune séquelle que celle-ci soit de nature psychologique ou anatomique.

Portrait de lem
J'aime 0

merci de votre réponse
pour notre petit garçon il n'y a pas de courbure à réparer et il semblerait que le chirurgien qui doit l'opérer ne pratique qu'une seule intervention selon le principe de Duplay. qu'est ce que le principe de Duplay???
nous ne pourrons pas expliquer grand chose à notre fils car il aura moins d'1 an, en revanche je pense que nous allons devoir en parler avec ses 2 grands frères et trouver les mots, surtout pour l'aîné qui lui a subi une orchidectomie unilatérale et fixation de l'autre côté le lendemain de sa naissance, pour lui c'est très délicat, j'ai essayé de lui en parler (il va avoir 4 ans) mais il a failli pleurer et depuis ne parle lus que d'accompagner son frère à l'hôpital ce qui n'est évidemment pas possible.
le chirurgien que nous allons voir est le même que celui qui s'est occupé de notre fils aîné, ça nous rassure un peu. il nous a parlé de 3 étape dans l'opération et du fait qu'il y a 10% de risques de complications

Portrait de tralala
J'aime 0

bonjour,

sur internet, le docteur alessandrini (CHU marseille) explique l'opération filmée (!), sur un site de cours en ligne. vous devriez trouver.
de mon côté, j'hésite à faire opérer mon bébé: la différence esthétique est relative, et les opération ne sont pas sûres à 100 pour 100. oas envie que mon bébé passe sa vie sur le billard, et je pense que ce serait peut être plus traumatisant que d'avoir une différence qu'on l'aiderait à assumer.
qu'en pensez vous?

Portrait de tralala
J'aime 0

bonjour,

sur internet, le docteur alessandrini (CHU marseille) explique l'opération filmée (!), sur un site de cours en ligne. vous devriez trouver.
de mon côté, j'hésite à faire opérer mon bébé: la différence esthétique est relative, et les opération ne sont pas sûres à 100 pour 100. oas envie que mon bébé passe sa vie sur le billard, et je pense que ce serait peut être plus traumatisant que d'avoir une différence qu'on l'aiderait à assumer.
qu'en pensez vous?

Participez au sujet "hypospadias balanopréputiale"