Portrait de vovic

Bonjour,
Je m'appelle Vladimir j'ai 32ans, 84kg, 175cm, je suis militaire(port gillet par balle,charges lourdes,seances de sport longues et intensifs, peut de someille assez souvent),j'ai le souci de la condition physique,donc je m'entraine assez souvent,à titre informatif mes seances d'entraînement sont composées principalement de tractions, de flexions sur les barres parallels, de pompes.

Je vais essayer d'exposer en ordre chronologique ma problematique.

dépuis 2ans environ, j'ai une douleur au niveau du plexus coté gauche, difficile a localiser l'endroit exact de cette douleur, c'est comme une pointe profonde (pincement nerf?) entre l'omoplat et le pectoral gauche, ce n'est pas d'origine musculaire, c'est à gauche du sternum sous la clavicule,mais impossible a toucher, peut des mouvements ampliffies cette douleur, que sa soit mouvement de rotation epaule,bras,tirage pousser,jet des objets rien ne décele l'endroit exact. Cette douleur c'est installé progressivement, pas d'accident qui la marquée, en presence de cette douleur (putot géne en debut) j'ai continué a prattiquer les seances de sport.

PEUT-ETRE CELA C'EST À L'ORIGINE DE CE QUE JE VAIS VOUS PRESENTER PAR LA SUITE.

- 10 janvier 2016 je me reveille, avec les 4'me et 5'me doights à la main gauche engourdit.

- 15 janvier 2016, 5 jours plus tard je consulte mon généraliste, car le symptome est toujours present, il m'envoye chez un neurologue pour passer une EMG(électro-miogramme)

- 25 janvier 2016, passage EMG, j'explicite les symptomes d'engourdissement et celle du plexus, le neurologue conclut:

/renseignements cliniques/

hypoesthésie cubitale gauche et cliniquement possible atteinte compressive de la partie basse du plexus brachial gauche, tinel positif au coude et par pression de la partie basse creux sus claviculaire gauche. Diminutiob de la force motrice des interosseux et de la pince gauche modérée.

/Conclusion/
1)EMG de stimulo-détection:
>

2)EMG de détection:

3)Conclusion:
Atteinte cubitale au coude gauche et atteinte plexique basse probablement tronc secondaire antéro-interne gauche, faire IRM plexique(commpression?);radio et écho coude gauche, prescription attelle de décoaptation

le meme jour j'ai recuperé l'attelle, et je l'ai mise chaque nuit à partir de la.

- 01 fevrier 2016
Radiographie coude gauche

/resultats:/
-absence d'échapement intra articulaire
-pas de lésion traumatique décelable
-conservation des rapports articulaires normaux
-pas de calcification projetée au sein des parties molles.

/Conclusion:/
radiographie sans anomalie notable

meme jour j'ai passé:
l'Écographie du coude gauche

/resultats:/
Intégrité des morphologiques et l'échostructurale des tendons épicodyliens médiaux et latéraux.
Pas d'échapement intra-articulaire. Pas d'anomalie du tendon tricipital.
L'analyse bilatérale et comparative des deux gouttières épicondylo-olécrâniennes, met en évidence du côté gauche, la présence d'un aspect tuméfié du nerf cubital au sein de la gouttière, d'aspect plus arrondi en comparaison avec la côté droit, avec un diamètre evalué à 3mm (2mm en controlatéral ou il apparait applati). Au sein de la gouttière, le nerf présent un aspect de dédoublement marqué. Conservation de son aspect fasciculé. Absence d'hyperémie en mode doppler.
Il n'est pas mis en evidence de compressiond'origine osseuse, syndrome de masse ou muscle accessoire au sein de la gouttière. Pas de luxation anormale du nerf de flexion.
Échostructure normale du nerf au tiers proximal de l'avant-bras.

/Conclusion:/
aspect oedématié du nerf cubital gauche au sein de la gouttière faisant évoquer des signes de souffrance. Pas d'origine compressive identifiée. L'examen pourra être précisé aux données d'une IRM en l'absence d'autre cause retrouvée

- 03 fevrier 2016
IRM plexus brachial gauche

/résultats/
-l'examen ne retrouve pas d'anomalie morphologique ou de signal patente des troncs primaires du plexus brachial et notamment du tronc inférieur.
-à l'étage infra claviculaire, pas d'anomalie indentifiée, sur le trajet du faisceau médial.
-absence de syndrome de masse ou d'anomalie identifiée au sein de la fosse axillaire.
-absence de rehaussement anormal identifié aprés injection de gadolinium.
-il existe de multiples ganglions axillaires dont une adénomégalie de 17mm à centre graisseux
-absence d'anomalie morphologique ou de signal des chefs musculaires.

/Conclusion:/
IRM du plexus sans anomalie identifiée pouvant rendre compte de la symptomatologie

Ajourd'hui le 10 février j'ai toujours les doights 4 et 5 engourdits, par fois je ressent des fourmilliments, peu de douleur et toujours cette gène au niveau du plexus, comme une pointe, dificile a localiser (dans ma tête je l'associe à un nerf pincé), c'est profond entre le pectoral et l'omoplat impossible de toucher avec le doight.

J'aimérais mettre fin à cette souffrance sans cesse, qui m'empêche de travailler et m'entaînner,en etant militaire j'étais classé inapte G3 à cause de sa.
Aurriez-vous des conseilles à ce sujet peut-être il faut changer de specialitste, voir un neurochirurgien plutôt qu'un neurologue.
Tous conseille sera bienvenu.
Désollé pour cette presentation longue et fastidieuse.

Cordialement.
Merci par l'avance.

Participez au sujet "hypoestésie cubitale, engourdissement doights"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.