Portrait de princesse_7_87

Bonsoir
voila je suis maman de 2 enfants et je pense etre hypocondriaque(du moin c se que pense mes proches)
voil plusieurs mois que je developpe une phobie de la mort et de l exterieur je fais des malais es j ai mal partout voila 2 mois que je vais au moin 2 fois par semaines aux urgences
la 1éres fois je penser avoir une meningite la seconde fois une rupture d anevrisme la fois suivante un arret cardiaque....................et sa continu
je fais des crises d angoisses inssesante je n ose plus mettre le nez dehors peur de faire un malaise davnt tout le monde je pourri la vie de mes enfants et de mon fiancé a force de pleurer de faire des crises de nerf je n ose plus bouger de mon fauteuil peur de m evanouir j ai penser au suicide pour etre soulagée(pour quelqu un qui a peur de la mort c fort!!!) j ai mal partout depuis des mois des migraines des douleurs musculaires
si j ai le malheur de regarder un documentaire medicale ou de lire un document sur une maladie grave 10 min apres j ai tout les symptomes je n ose meme plus dormir peur de ne plus me reveiller
Que m arrive t il?
dois -je me faire enfermé?
je suis au bout et je songe a l ireparable pour ne plus souffrir et faire souffrir mes proches
qui peux m aider?
suis je la seule a etre folle a ce point?

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Bonsoir princesse_7_87,

Tout d'abord, vous n'êtes pas folle !!!!!!!!!!!!!!!!! A ce point, ni a aucun.

Quel âge ont vos enfants ? S'est-il passé quelque chose il y a des mois ? Avez-vous toujours ressenti cette peur de la mort, donc cet phobie des sujets médicaux ? Ou cela est arrivé à un moment donné ?

Ne paniquons pas, et posons-nous, respirez profondèment avant de répondre.

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de princesse_7_87
J'aime 0

tout d abord je vous remercie d avoir lu mon message et d y avoir repondu!
mes enfants on 3ans1/2 et 18 mois
Depuis mon enfance j ai peur de la mort j ai été longtemps suivie par des psy et tjs rejetée a l ecole jusqu'a ma majorité
d abord une enfance difficile j ai été abandonnée par ma mére a 1mois 1/2 elevée par ma marraine et mes grand parents beaucoup de souci de sante...... j ai fugué a l age de 17ans et je me suis retrouvée maman a 18ans d une petite fille adorable mon conjoint est parti et la de nouveau mes souci on recommencer deprime seul au monde(dans ma tete)les mois sont passés comme l eclair j ai fait une nouvelle rencontre qui m a fait remonté la pente reprendre contact avec ma famille etc...........et de cette union est née mon petit garcon qui a failli mourrir (né a 33semaines avec 15%de chances de survies)heureusement il a survecu mais les soucis se sont enchainé perte d emploi plus de revenu plus de logement et la le drame 2 personnes tres importante sont dcd un peu avant noel 2007 les mois passent et j ai fait mon deuil et voila que ma grand mere qui est toute ma vie m apprend qu elle a un cancers du sein une semaine plus tard la femme de mon papa(tout aussi importante) a le cancers de la tyroide(il faut savoir que tout les menbres de ma famille sont dcd d un cancer ou d une septicemie) et je me suis reveillée un jour avec un noeud dans la gorge une douleur dans la poitrine et des vertiges j ai couru a l hopital je croyais mourrir et la on m a dit que je n avais rien a part des contractures musculaires causé par une depression nerveuse qui est surement la depuis des années mais dont je n ai jamais soupsonné l existence!mais malgres tout je ne peux m empecher de penser que c une erreur medicale et qu ils vont me laisser mourrir sans bouger le ptit doigts

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

En fait, vous faites surtout des angoisses, car vous avez peur qu'il ne vous arrive quelque chose ce qui laisserait les vôtres seuls ou peut-être pour attirer l'attention de vos proches.

Mais je me pose la question : qu'est-ce qui a bien pu vous faire penser que vous aviez une méningite ?
Car c'est une maladie assez particulière avec des symptômes bien précis, donc difficile de "s'imaginer" qu'on a une méningite.
Idem d'ailleurs pour la rupture d'anévrisme.

Cela dit la méningite n'est pas pour autant mortelle. Elles ne le sont pas toutes. Pour preuve, j'en ai eu une en juin 1986 et je suis toujours là. Il y a différente forme de méningite.
Et quant à l'anévrisme, si il se rompt il y a un délai limite dans lequel les médecins peuvent intervenir, sans quoi vous n'aurez pas le temps de dire ouf. Donc craindre un anévrisme cela ne sert pas à grand chose sinon qu'à démontrer une très grande angoisse, à craindre le pire.
Et comme on dit la peur n'évite pas le danger mais au contraire y contribue.
Car vos angoisse vous entraine dans une dépression de plus en plus importante, qui vous empèche de vivre.

Je pense que la méconnaissance des maladies, aussi vous fait imaginer tout et n'importe quoi à ce sujet.
Toutes les maladies ne sont pas mortelles ou handicapantes. On guéri de bien des maladies et donc même d'une méningite.
Donc pourquoi craindre des maladies qui ne sont pas pour autant mortelles ?

Mais à craindre le pire vous oubliez de vivre et ça c'est le pire. Car en plus vous faites vivre des choses anormales et surtout malheureuses aux vôtres.
Alors consulter un psychologue ou un psychiatre qui vous aidera à voir les choses différemment mais en priorité penser à vos proches et je penses que vous aurez un éclaircissement de la situation et surtout vous aurez un autre point de vue, un but bien défini : rendre heureux votre conjoint et surtout votre petit garçon.

Ne plus pensez à soi, pour pensez aux autres permet de voir les choses différemment et surtout de vivre différemment.
Cela ne sera pas facile, mais il faut tenter le coup.

Mais il faut surtout trouver la raison qui vous fait craindre la mort. Car ce n'est pas la maladie mais la mort qui vous fait peur. Donc le côté hypochondriaque n'est pas vraiment à mettre en avant.
Un hypochondriaque à peur d'avoir des maladies de toutes sortes, mais bizarrement, n'a pas peur de la mort mais uniquement de la maladie.

Courage en tout cas pour trouver ce qui se passe ou c'est passé pour que vous puissiez continuer à vivre sans peur.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de princesse_7_87
J'aime 0

merci pour votre reponse
en realité j ai pensé a la meningite car ma nuque était raide des fortes fievres des vomissements et il ne s agissait que de contracture musculaires et d une vialaine grippe
je me suis ensuite inscrite sur le site de doctissimo ou je passe des journées entieres
la1ére fois j ai lu l article sur la rupture d anevrisme et bizzarement 10min plus tard j ai attrapé des migraines attroses retour aux urgences diagnostique une sinusite aigue
quelques jours plus tard je me renseigne sur le cancers du col je verifie les symptomes quelques heures plus tard saignements maux de ventres et grosses angoisses de nouveaux un retour aux urgences
et cela se passe pour chaque maladie que je verifie
malgres tout j ai des symptomes qui persistes l oreille qui siffele24h sur 24 des bourdonnement je sens battre mon coeur presque dans chaques parties du corps et le sol qui se derobe sous mes pas a chaques instant des tremblements a n en plus finir et des sueur il y a des mois que sa dure et malheureusement les douleurs deviennent intenses et me fatiguent je suis quelqun de dynamique a l habitude qui aime sortir chanter(se qui m aider beaucoup en periode de crise)
j adore les repas entre amis
mais la je n ose plus sortir la moindre chose est un calvaire meme plus le courage de faire la vaisselle et j en passe
je n ai presque plus d amis je ne vois plus personne et cela deviens invivable pour moi comme pour mes proches

Portrait de PUCE64
J'aime 0

Bonjour,

Je ne suis pas psy, mais je pense que tes problèmes remontent à l'enfance (je sais çà fait cliché!).

J'ai une amie qui, elle est psychologue et qui m'a dit un jour que les gens qui avaient peur de la mort, c'était souvent la crainte de ne pas pouvoir gérer sa vie et la crainte de l'abandon total de soi.
Vu ton parcours, je pense (cela n'engage que moi), qu'au fond de toi tu as une peur viscérale d'être abandonnée et de ne rien maîtriser.

As-tu essayé les médecines "parallèles", style magnétisme ou hypnose, je connais des personnes chez qui cela a fonctionné.
Bien sûr on fait remonter à la surface des souvenirs pas forcément agréables mais cela permet de faire face un peu mieux à ses démons.

Je te souhaite bon courage.

Amicalement.

PUCE.

Portrait de princesse_7_87
J'aime 0

bonjour puce et merci
effectivement je n ai jamais penser a ce genre de medecine mais oui cela pourrait etre une solution je suis prete a tout essayer pour sortir de cette chose qui me ronge
merci beaucoup

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Pour la méningite, je peux vous assurer qu'il y a une chose qui ne vous aurait pas échapper : ce sont les maux de tête et la lumière insupportable.
Et il n'y a pas que la nuque qui est raide mais tout le corps. Et lorsqu'on marche, quand on y arrive, même en marchant doucement, le pas retentit comme un coup de cloche alors qu'on est dedans.

Pour le reste les symptômes qui persistent, les bourdonnements et autres sifflements ce sont des acouphènes. Et vu les autres symptômes assimilés et vu ces angoisses aussi importantes, un contrôle hormonal complet est à faire : thyroïde, surrénales, oestrogène, progestérone.
Il se peut qu'une simple insuffisance hormonale ou un trop soit responsable de ces angoisses et de toutes ces émotions qui sont un peu en éparpillés et sans aucun contrôle. Le manque d'énergie est aussi à prendre en considération.

Attention !!
Être prête à tout essayer de ne doit pas entrainer à essayer n'importe quoi.
Il faut aussi se renseigner sur la méthode mais aussi sur la personne qui pratique.
Donc prudence dans ce "n'importe quoi".

Et petite chose aussi, il faut absolument arrêter de lire ou de regarder les émissions médicales.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de princesse_7_87
J'aime 0

effectivement oui je sais que je dois faire attention a ce n importe quoi
croyez moi je ne me lancerai dans aucune "procedure" a la legere
pour se qui est de la thyroide etc........... j y ai effectivement penser car il est vrai qu elle est gonflée mais mon medecin traitent dit que la prise de sang est parfaite
dois-je quand meme demander une echographie?car on m a deja fait scanner de la tete radio d abdomen a blanc radio du torax et tout semble parfait a part des constipations a mon avis due au stress !
pour votre dernier conseil effectivement depuis hier soir j ai decide de ne plus suivre c documentaire medicaux malheureusement pas evident vu que je suis fan depuis des années de ces series mais sa devient un peu trop stressant je me suis donc mise a bouquinner et a faire un peu de sport histoire de changer d air
mais en tout cas je suis ravie de mettre inscrite sur ce forum hier soir
car etrangement je n ai pas encore eu un seul malaise depuis
je vous remercie a tous pour vos messages

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Quel est le résultat pour la thyroïde ?

Si le médecin n'a demandé que la TSH ce n'est pas suffisant. Il faut aussi les hormones T3L et T4L + anticorps antithyroïdiens.
Et faire une échographie thyroïdienne.

Discuter d'un problème qui vous ronge et savoir que quelqu'un vous écoute, en tiens compte et surtout essayes de vous aider, ça aide à aller mieux.

Courage à vous, et ce sont les petits riens qui aboutissent qui font avancer.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de princesse_7_87
J'aime 0

merci pour votre renseignement
j en parlerai donc avec mon medecin cette semaine
merci encore mille fois
vous m etes d une grande aide
et je vous en remercie a mon nom et on nom de mes enfants et mon compagnons qui n en peuvent plus non plus
bien a vous

Portrait de minouche01
J'aime 0

bonjour princesse ....je pense que les peurs gerent nos emotions depuis la naissance ..la peur de la mort ,nous fait craindre le moindre bobo qui se transforme en pire maladie ...et vous pouvez surfer dans les forums vous allez retrouver tous vos symptomes ..la somatisation n'est pas loin !
compte tenu de ce que vous avez vécu ....l'abandon de votre maman ..le vide ,le neant ,l'abscence ...puis les cancers a repetition ..comment ne pas devenir phobique !
oui il y a plein de chose qui nous depasse et que nous ne pouvons maitriser ..comme le fait de se dire que la mort fait parti de la vie ...c'est comme cà !
alors pourquoi se fouttre la vie et la santé en l'air pour quelque chose d'inéluctable ? seulement ,je suis de l'avis de puce .. tout maitriser vous rassure ...l'abandon vous fait peur ....peur de vous laisser aller ,de vous" abandonner "..il faut que vous vous raccrochiez a qqchose

alors faites attention a ne pas vous accrocher aux maux de votre corps ..car votre corps vous amene au concret !
constatez surtout comme votre corps peut vous envoyer des messages de douceur et de légéreté quand il va "bien" ..

cordialement

Portrait de princesse_7_87
J'aime 0

merci minouche un message bien reconfortent helas il y a un temps je parlais comme cela et c etait ma facon de voir les choses mais au bout d un moment cela n a plus suffit
j ai deja fait un travail sur moi meme pour voir quel est l element declencheur de tout ca mais je ne l ai tjs pas trouvé
mais merci pour ta reponse qui est pleine de bon sens
amicalement

Portrait de minouche01
J'aime 0

princesse que c'est 'il passé pour que ta facon de voir les choses et d'aborder la vie ait basculé ..a nouveau
tu dis que cà n'a plus suffit ..pourquoi??? t'es tu retrouvée devant une situation ..a faire face a un evenement ... une emotion ..une peur a nouveau ??
cordialement

Portrait de princesse_7_87
J'aime 0

je me suis retrouvée face a la maladie d une personne tres chere a mes yeux j ai tres peur de la perdre la naissance de mon fils et son peu de chance de survie puis des soucis de famille le saj a voulu me prendre mes enfants suite a une plainte deposée mais qui heureusement n etait pas fondée ensuite a la rue avec mes enfants et un tas de personnes proches sont decedées les une apres les autres et je ne c pas pourquoi j ai commencer a avoir tres peur cela m a pris une nuit du mois de novembre et sa empire de jours en jours

Portrait de minouche01
J'aime 0

cela fait beaucoup a supporter effectivement ...la peur de perdre des etres chers ..et plein de deuil a faire ..se retrouver seule avec les enfants sans rien ..comment ne pas en arrive ou vous en etes !
vous n'avez aucun reproche a vous faire ni ressentir la moindre culpabilisation pour ne pas arriver a mettre un terme a votre facon de reagir
ce n'est pas tant cequi vous a pris dans cette nuit de novembre mais bien un evenement vécu 6 mois avant ..essayez de voir cà et vous mettrez le doigt sur un evenement declencheur

je pense qu"une therapie comportementale pourrait vous aider ..afin de rompre avec vos shemas actuels de fonctionnement et positiver

le fait de vous concentrer sur vous n'amene rien de bon et vous provoquez les malaises la therapie vous aidera a penser et agir differemment

dites vous que vous seule etes en train de vous torturer et que le soulagement ne viendra que de vous .;encore faut 'il que vous vous fassiez aider
cordialement

Portrait de princesse_7_87
J'aime 0

mais ou dois je me renseigner pour cette therapie
car le souci est que je suis a tres faible revenu et mon medecin traitant ne me conseil rien a part prendre des medicaments lisanxya et anti depresseur je ne voulais pas les prendre il y a plusieurs mois car je deteste c truc la je ne veux pas passer ma vie sous medoc et le probleme et que depuis l age de 2ans j ai ete suivi par pedo psy psycologue a l adolescence et psychiatre a la naissance de mon fils mais j ai l impression qu ils prennent juste des notes et ne se souci pas de votre santé j ai 22 ans et voila presque 20ans que je suis suivi mais rien y a fait

Portrait de minouche01
J'aime 0

princesse ...qu'elle enfant etiait vous a deux ans et quelle ado pour avoir besoin d'un suivi ..angoisse ..revolte ...viol...agressivité ??? pouvez vous en parler ,nous ne sommes pas là pour juger mais pour essayer d'aider

je pense qu'il existe des structures avec prise en charge méme pour cette therapie ..mais je vais laisser d'autres personnes vous renseigner .

cette therapie vous demande d'etre active ce n'est pas du tout ce que vous avez pratiqué ..par ex pour les phobies de la foule ..agoraphobie le therapeute peut vous accompagner dans une grande surface pour mettre en pratique les exercices ..vous allez devoir agir et non pas subir

bonne soirée

Portrait de princesse_7_87
J'aime 0

en realité enfants j etait bien mais beaucoup de cauchemars la plupart du temps je revais que je mourrais en tombant d un pont ou je revais que j ete perdue au milieu de nulle part
adolescente ; rejetée par tout le monde j etais mythomande je m etais invente un univers pour que l on s occupe de moi et cela c retourné contre moi(normal) je passais mon temps en recreation assise sur les marche a bouqiner
fin d ado j ai fuguer je me senter rejeter par ma marraine qui m a elevée je me sentais incomprise et je voulais m epanouir et je me suis lancé dans la vie et quelques mois plus tard mon 1ér enfant est né j ete seule le papa etant parti
il est ensuite revenu a mes coté et je suis retomber enceinte j ai du avorter en hollande vu que j etais de 22semaines lorsque qu il m a quitté la seconde fois je n ai jamais accepter de faire mourrir cet enfant on m y a forcer
ensuite mon conjoint actuel est arrivé et voila la naissance de notre fils
mais le plus dur a été mon adolescence je ne pouvais pas sortir couchées tout les jours a 20h meme a 17 ans j ai perdu mon grand pere qui ete tout pour moi le seul qui me comprennais et le pire je ramassais des coups des que un probleme survenais mon pere n a pas voulu me reprendre chez lui on m a empecher de revoir ma mere je ne pouvais meme pas tenir un journal intime

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Re-,

Votre souffrance est entrain de vouloir sortir ma belle, essayez de la lacher.

Laissez cette petite fille qui a été rejetée, abandonnée et baignée dans l'indifférence. Sachez, qu'en psychologie, la pire situation pour un enfant est la rejet, l'abandon et l'indifférence.

Si vous vous sentez très très mal aujourd'hui, c'est que cette petite fille veut sortir de votre intérieur, elle sait qu'elle n'a plus sa place. Avez-vous une fille aînée ou cadette ?

Vous êtes en plein conflit de l'intérieur, c'est très difficile à gérer car vous avez également peur que cette patite fille parte car vous allez vous sentir vide. Non, vous allez vous emplir de votre rôle d'épouse et de maman, mais comme j'ai l'habitude de dire :

" LAISSEZ LE TEMPS AU TEMPS "

Ce ne sera pas facile, ce conflit risque de se durcir, il faudra être patiente est forte à la fois, refusez de laissez parler cette petite fille, elle n'a plus le choix de la parole, c'est vous, maman, épouse qui avait le choix de la parole.

Je vous comprends, croyez-moi, je sais que ce sera dificile...

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de PUCE64
J'aime 0

Bonjour Princesse,

Quelle souffrance, je suis d'accord avec les autres messages, elle ne demande qu'à sortir!

Tu dis que tu as des faibles revenus, mais saches qu'il existe dans les centres hospitaliers des consultations de psycho gratuites prises en charge par l'état.
Renseignes-toi auprès de l'assistance sociale de l'Hôpital de ta ville ou de ta région, je suis sûre que tu vas trouver une solution et exorciser ce mal qui te ronge.

Je te souhaite bon courage et t'embrasse.

Amicalement.

PUCE.

Portrait de minouche01
J'aime 0

bonsoir princesse
quelle souffrance .....cette phobie de la mort c'est aussi la peur de "lacher " ..mais oui vous pouvez vivre sans vous accrocher a votre passé ....mais oui vous pouvez vivre en vous donnant le DROITd'etre heureuse ..
il suffit de caliner cette petite fille que vous avez en vous .. que l'on appelle "votre enfant interieur "

elle est en vous cette petite princesse ,vous n'allez pas l'abandonner ,non plus ,elle l'a dejà été ..mais vous allez lui donner du bonheur ..ce bonheur, c'est celui que vous allez vous donner :le droit de vivre heureuse
"princesse -enfant" a deja assez souffert et "la princesse -mature ",adulte veut naitre

car en effet c'est une renaissance

.".abandonner "le passé pour naitre a nouveau .
.et un accouchement ne se fait pas sans douleur !

seulement dans votre histoirel'ombre d'un avortement vous plombe ..comment s'octroyer le droit de vivre heureuse et comment ne pas maudire la mort quand on a été confronté a elle aussi intimement et c'est la qu'intervient le pardon ..vous devez reussir a vous pardonner ..ce n'etait pas vous ..on vous a forcée ...vous etiez encore si jeune ..vous avez tellement de circonstances attenuantes

ne vous rendez pas responsable de tous ces malheurs
ils ne vous sont pas arrives parceque vous le méritiez ,pour vous punir de quoi que ce soit ..la mort ne vous cherche pas pour vous sanctionner
mais par contre, vous vous punissez toute seule en restant dans ce cercle infernal de pensées
on regarde devant soi ..le soleil brillera toujours pour tout le monde et meme toutes les princesse !

cordialement ..minouche

Portrait de princesse_7_87
J'aime 0

tout d abord merci a toutes pour votre soutien
j ai pleuré toutes les larmes de mon corps en lisant ces derniers messages cela fait tres mal de se sentir aussi vidée aussi faible quand on est a la base quelqun d apparence solide qui se montre forte pour les autres mais au bout d un moment les epaules s'affaissent et le dos n ai plus assez large je me demande encore si je verrai un jour le bout du tunnel mais une chose est sure ; c que depuis vos messages de soutiens je n'ai plus fait de gros malaises seules les douleurs restes mais elles ne sont rien a coté des souffrances morales
Encore une fois je vous remercie de tout coeur pour votre soutien
amicalement
princesse

Portrait de moimeme333
J'aime 0

bonmatin,
je rejoins Puce 64, il y a en effet des gens TRES compétents dans les services hospitaliers qui sont là afin de vous aider, en téléphonant directement à l'hopital, demandez le service d'aide psychologique. J'ai fait appel à ces services à diverses reprises et je peux affirmer qu'ils sont salvateurs et réactifs. Il ne faut jamais se laisser dévorer par les angoisses, chacun à son prédateur, les angoisses aussi, il faut juste qu'un élément nous donne la clé.
Bon courage, vous êtes jeune, le bonheur d'être Maman, alors foncez, vous avez toute la "niaque" pour vous en sortir.

Portrait de princesse_7_87
J'aime 0

merci je vais suisvre vos conseil et tenter le coup

Portrait de formionne
J'aime 0

bonjour je cherche à enter en contact avec des personnes qui on peur des maladies comme moi je suis déja rassurée de voir que je ne suis pas la seule car mon problème me renferme et j'ai l'impression d'ennuyer les autres surement car je dois parler trop souvent de maladies et pourtant je me retiens

Participez au sujet "hypocondriaque au secours"