Portrait de esperance123123

Bonjour à tous,

je suis Nouvelle sur ce forum, et j'aimerais un retour d'experience pour ceux qui ont croisées le chemin de ce Maudit HPV qui me rend la vie malade.

Suite à un frotti et une colloscopie , j'apprend que j'ai une lesion de bas grade a suivre dasn un an par une nouvelle colloe mais également des condolymes sur la levre inferieure a traiter avec une creme.

Effondrée je ne vous raconte même pas , j'accuse donc le choc et me dis que je devrais juste etre super vigilente avec mon intimite.

L'autre doute et question qui me taraude c'est que j'ai rencontrer enfin un homme qui me convient on commence a parler d'une vie a deux donc de relations intimes. Et la je suis désemparer car a tort ou a raison j'ai regardé sur le net le risque pour les hommes et la je vois qu'il y a un risque de cancer ORL (bouche amidale langue...) surtout avec une pratique orale culliningus et felation.
Je me voyais avec mon doudou et la apprend que ma vie sexuel va etre anéantit a mon age avec pratiquement pas de vie sexuelle je suis juste choque. Je me sens sale je n'ai pas aretté de pleurer depuis que je sais que je peux lui faire du mal.
Je ne supporterais d’être une cause de risque pour lui. Je voudrais savoir si vous avez eu des retour sur les potentiel risque pour les hommes.

Je suis a deux doigt de rompre pour ne pas le contaminer et eviter un cancer et de me faire none.

A celle qui ont vécu çà et qui ont eu des retours ou conseil de médecin car la mienne sèche sur se sujet pourriez vous partager votre expérience ?

En vous remerciant d'avance

Participez au sujet "HPV et risque ORL partenaire"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "HPV et risque ORL partenaire"

  • ... sanguine à l'intérieur de l'une ou des deux artères du rein. L'hypertension rénovasculaire est le résultat d'une sténose ... d'un rétrécissement de l'artère rénale dû le plus souvent à la constitution d'une plaque d'athérome c'est-à-dire d'un ...
  • Corticale du rein ... constituée par les glomérules de Bowman. La zone la plus profonde du rein est appelée la médulla. Commenter 0 ...
  • ... de minuscules lambeaux de peau) et de phlyctènes (ampoules plus ou moins importantes).Le coup de chaleur  est l'exposition prolongé à ... par une destruction de certaines structures du rein (nécrose tubulaire aiguë avec insuffisance rénale).Une coagulation ...
  • Hypertension S'abonner Angiotensine ... production d'aldostérone à l'origine d'une réabsorption plus importante de sodium par les reins. L'eau accompagne ce dernier (grâce ... les glandes corticosurrénales (situées au-dessus de chaque rein). L'aldostérone fait partie ...
  • ... que le foie, les poumons et les plèvres pulmonaires, et plus rarement le cerveau (sous forme d'abcès cérébral), la rate et le rein (plus précisément la localisation périrénale : autour du ...