Portrait de kasoa

Bonjour,
J'ai 20 ans, et j'ai depuis 2, 3 ans une pilosité plus abondante que la normale au niveau des seins, fesses et bas du ventre.
J'ai consulté un endocrinologue, et fais des analyses depuis 1an maintenant:

la 1ere analyse:
testostérone 1,45 ng/ml
sulfate de DHEA 536ug/dl

la 2eme analyse a été effectué suite à la prise de 2 comprimés de dectancyl la veille à minuit:

sulfate de DHEA: 316 ug/dl
cortisol: 0,9 ug/dl
testostérone: 0;42 ng/ml

suite à cela, j'ai commencé un traitement au dectancyl, 1/2 comprimé tous les deux jours

3eme analyse:
sulfate de dhea: 447 ug/dl
cortisol: 19,9 ug/dl
testostérone: 0,75 ng/ml

4eme analyse:
testostérone: 0;38 ng/ml
sulfate de DHEA: 322,1 ug/dl

voilà je suis très mince 40kg pour 1m55
et suis extrement sensible au stress et angoisse facilement.

l'endocrinologue m'a dit que cette hirsutisme provenait d'une trop forte production d'androgène par les glandes surrénales.
Ceci serait accentué par le stress.

elle m'a aussi dit que cela provenait aussi d'un trop faible poid.

Avec ce traitement au dectancyl, le taux de testostérone a chuté, mais il n'y a aucune amélioration au niveau de la pilosité.
je me demande pourquoi:

Un docteur m'a dit que le dectancyl freine la production en testostérone mais le problème c'est que mes récepteurs ont été tellement stimulé que maintenant même avec un taux normal de testostérone, ils en absorbent beaucoup et sont hypersensible à cette testostérone.

On m'a aussi dit que le fait que je n'avais pas beaucoup de masse graisseuse faisait que je n'avais pas assez d'oestrogène pour contrebalancer la testostérone.

Apparemment le docteur m'a dit que le seul moyen de freiner cette hyper sensibilité de mes recepteurs à la testostérone serait ANDROCUR, il freine la consommation et pas la production comme le dectancyl

seulement ce médicament me fait peur au niveau des effets secondaires, d'après plusieurs témoignages: jambes lourdes, arret des regles, problème de libido, pb pour tomber enceinte plus tard, à l'arrêt de nouveau et d'avantage de poil, sécheresse vaginal, secheresse de la peau, modification du comportement?

si je prend androcur et que je dois arreter le dectancyl, ma production en testostérone va ré-augmenté?
si androcur fonctionne, le jour ou je l'arreterai, que se passera t'il?

je n'arrive pas à savoir quel est le réel problème et d'où vient cette trop forte production de testostérone:
est ce donc le Stress, le poid, ou un problème purement "technique" des surrénales?
Pourquoi ai je trop de testostérone?

Merci de m'aider et de m'éclairer sur la source de mon problème.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Vous donnez des résultats, mais sans les normes de votre labo difficile de dire quoique ce soit. Car chaque labo a ses propres normes.
Certaines analyses ont des normes standards mais pour la plupart ce n'est pas le cas.

Si les poils sont présents sur les seins ce n'est pas de l'hirsutisme mais de l'hypertrichose.
L'hirsutisme c'est un excès de poils dans les zones habituelles, Au-dessus des lèvres, aisselles, pubis.
L'hypertrichose est la présence de poils dans des zones inhabituelles, comme les seins, le dos, les bras, les oreilles,...etc.

Avez-vous eu une recherche des métaux lourds ? La présence de mercure en excès dans l'organisme peut être à l'origine de l'hypertrichose.
Il y a d'autres possibilités de causes. A rechercher donc.

Participez au sujet "Hirsutisme pb hormonaux"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "Hirsutisme pb hormonaux"

  • Le dosage des bicarbonates dans le sang permet d'évaluer l'équilibre acidobasique.

    Avant de doser des bicarbonates il est nécessaire de prendre quelques précautions. Tout d'abord il faut séparer rapidement les globules rouges et garder le plasma c'est-à-dire la partie liquide du sang débarrassée des globules rouges, des globules blancs ainsi que des plaquettes, à l'intérieur de tubes pleins et fermés hermétiquement puis mis au réfrigérateur.

    L'intérêt physiologique du dosage des bicarbonates est celui du tampon acide carbonique/bicarbonates. Ce tampon joue un rôle particulièrement important afin de maintenir le pH c'est-à-dire l'acidité sanguine ainsi que dans l'équilibre acidobasique.

    Les valeurs normales des bicarbonates dans le sang sont (les valeurs normales varient selon la méthode) :
    53,5-62,4 volumes pourcentage soit 24 à 28 millimolles par litre.

    On constate une augmentation des bicarbonates dans le plasma en cas d'alcalose métabolique c'est-à-dire qu'on constate une augmentation concomitante du pH sanguin surtout quand le patient présente des vomissements avec une perte de suc gastrique acide. Cette augmentation avec alcalose métabolique se constate également au cours des déficits en potassium.
    Au cours de l'acidose respiratoire il est constaté également une augmentation mais aussi avec diminution concomitante du pH sanguin et une augmentation de la pression partielle en CO2 surtout dans le patient souffre d'emphysème pulmonaire et en cas d'insuffisance respiratoire.

    On constate une diminution des bicarbonates dans le sang en cas d'acidose métabolique avec diminution concomitante du pH sanguin surtout en cas d'acidocétose diabétique, d'acidose lactique, de diarrhée, d'insuffisance rénale et d'intoxication par l'aspirine.

    On constate également une diminution des bicarbonates dans le plasma en cas d'alcalose respiratoire et augmentation concomitante du pH sanguin avec diminution de la pression partielle en CO2 en cas d'hyperventilation.

  • Un thrombus est un caillot de sang obstruant un vaisseau sanguin.

     

     

  • Le plasma est le composant liquide du sang qui contient le sérum et des éléments coagulants. Lorsque ces derniers sont éliminés, il ne reste plus que le sérum.

    C'est un liquide de coloration jaunâtre correspondant à une partie du sang contenant les éléments figurés qui sont :

    • Les hématies (globules rouges).
    • Les leucocytes (globules blancs).
    • Les thrombocytes (plaquettes) en suspension dedans.

    Le sérum est débarrassé de la fibrine et d'autres agents responsable de la coagulation .

  • La science ne cessant de progresser, il est maintenant possible de se soigner à partir de nos propres cellules.

  • L'hypovolémie (en anglais hypovolemia) est la diminution importante du volume sanguin circulant, et de celui qui est immobilisé dans le réservoir sanguin.