Portrait de lavosgienne6

voilà, j'ai pas trop l'habitude de dévoiler mes résultats d'analyses (c'est même un première) mais ca fait 6 mois que je suis fatiguée sans cesse et dors comme une marmotte.

Avant que de donner les détails, je préfére dresser le décor :
J'ai 32 ans, étudiante je dormais 3 à 4 heures par nuit aujourd'hui j'en suis à 10 à 12.
J'ai toujours eu des bizareries de santé, elles se sont expliquées par le diagnostique d'un SED pardon, Syndrome d'Ehlers Danlos, il s'agit d'une maladie rare touchant le tissu conjonctif, celà revient à dire que le ciment cellulaire n'est pas de bonne qualité. Du coup celà se traduit par entorses, luxations, problèmes de proprioception, douleur articuliare, hernie hiatale, fragilité pulmonaire, sphinter souvent fainéants, ...
Mais avec une bonne hygiène de vie et un peu de rigueur on arrive à avoir une vie normale.
Ah oui, en 2005 j'ai eu une maladie de Lyme ayant necessité 10 mois d'antibio.

Donc comme je le disais depuis aout, je suis HS, du coup j'ai eu le droit à un test d'apnéee du sommeil : ressorti négatif, un bilan endocrinien (vu en plus que mon hirsutisme augmentait) ; vous trouverez les résultats ci dessous et enfin un bilan polysomnographique (une magnifique journée dans un service de neuro ou le sommeil est roi :) ) : résultat dans 1 mois

- HTA traitée ICAZ 2,5 et tenstaten
- surcharge pondérale IMC 40
- score de ferriman galloway 22
- acné discrete et hyper séborrhée
- alopétie
- régle régulières abondantes avec dysménorée

- cortisolémie 124µg/l (VN 43 - 224)
- LH de base est de 2,2 mUI:ml (VN 1,9 - 12,5) et répond de facon physiologique à la stimulation à la LH-RH
- FSH 5 mUI/ml (VN 2,5 - 5,2) réponse normale également
- testostérone 0,36ng/ml (VN 0,10- 1)
- delta androstendione 153 ng/100ml ( VN 21 - 308)
- sulfate de DHEA 230 µg/dl (VN 195 - 507)
- 17 hydroxy progestérone est à 0,59 ng/ml
Ecographie pelvienne : en atttente de résultat

- Cholestérol total 1,88 g/l
- triglycérides 0,75 g/l
- glycémie 0,73 g/l
- ionogramme sérique non perturbé
- bilan hépatique normal
- calcémie 90 mg/l

Conclusion : orientation vers un hirsutisme iodopathique, la dystrophie ovarienne polykistique ne pourra être complétement écartée qu'une fois les résultats de l'écographie seront connus

Traitement :
acétate de cyprotérone 50 mg de J1 à J 20
1,5 mg debéta oestradiol de J1 à J25

Cela fait 2 mois que je suis ce traitement,
- diminution de l'hyperseborrhée
- pas d'effet nefaste sur cholestérol et glycémie
- amménorrhée (je suis quitte d'etre encore plus HS pendant 3 jours)

Voilà désolée d'avoir été longue, mais je crois que celà vaut mieux que de ne donner qu'une partie des éléments (il est plus facile de faire un puzzel quand on a toutes les pieces)

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Aucun test thyroïdien ?

Ce serait à faire.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de lavosgienne6
J'aime 0

merci de votre réponse,

pourquoi pensez vous qu'il faudrait un test thyroïdien ?

cordialement

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Parce que des maladies thyroïdiennes (lhyperthyroïdie) peut être à l'origine d'un hirsutisme.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de lavosgienne6
J'aime 0

j'avais bien cru comprendre, mais je préférais en avoir la confirmation, surtout qu'en plus j'ai une fatigue "irrassible", j'ai meme l'impression d'avoir les neurones faineants, alors ... je crois que j'en parlerai à mon endocrino quand j'irai la revoir

surtout que mon medecin craignais un activité faible de cette derniere, et l'avais indiqué, a croire que l'endocrino n'aime pas etre dirigée dans ses investigations

merci encore pour l'info

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

C'est surtout avec une hyperthyroïdie qu'on peut développer un hirsutisme.

La fatigue et les troubles cognitifs se retrouvent aussi bien en hyperthyroïdie qu'en hypothyroïdie pas pour les mêmes raisons.
La fatigue en hyperthyroïdie est souvent due aux insomnies fréquentes et importantes qui entraînent donc cette fatigue alors qu'en hypothyroïdie elle est surtout au ralentissement de tout l'organisme.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de lavosgienne6
J'aime 0

Encore merci Christiane pour toutes ses réponses précieuses.
Je note, et je ne manquerai pas de poser des questions j'en ai marre de jouer la marmotte, d'avoir l'energie d'un paresseux, et le courage d'une larve. Peut être que de poser des question m'évitera de devoir ouvrir un zoo.
bises

Portrait de poutrone
J'aime 0

Bonjour,
il y a un an après la pose d'un stérilet mirena, j'ai consulté un endocrino car j'avais depuis quelques années une pilosité qui se développait. Avec le stérilet la pilosité se développait plus vite et je venais de prendre 27 kilos.
Après analyse biologique il s'avère que le cortisole est un peu haut, la testotérone aussi, mais la sdha est très élevé.
Ensuite il m'a demandé de faire analyse d'urine sur 24 heures, et un nouveau bilan au 3 ème jour de mon cycle.
Au mois de novembre on m'a retiré ce stérilet, et des que j'ai eu mes règles en décembre j'ai pu faire les analyses.
La sdha toujours très élevé, la testoterone normal, et le cortisol dans les urines un peu au dessus.
Une fois le stérilet enlevé les effets poil, fatigue, maux de tête, glycemie instable(j'ai fait du diabète gestationnel), perte de poid 25kilos en 2 mois, chute de cheuveux, douleur musculaire sont arrivés en cascade. Maintenant je n'ai plus de règle ni d'ovulation.
Je viens de faire de nouveau bilan freinage minute des surrenales et elles se sont bien freinées.
L'acth est faible, et mon taux de cortisol le matin et à 16h est bon.
j'ai fait un scanner des surrénales et rien tout est normal.
J'avoue que je passe une periode difficile car cela va faire un an que je consulte et je n'ai aucun nom à mettre sur mes maux. Je perd ma féminité de plus en plus chaque jour avec cette pilosité de plus en plus excessive. J'ai des vergetures tres larges et viollettes sur le ventre les cuisses et les hanches , la peau du ventre qui tombe car trop de yo yo avec le poid que je ne maitrise pas.
Je suis souvent prise de saut d'humeur qui me surprennent, car c'est pas dans ma nature.
Enfin j'ai besoin d'aide car j'ai d'autre problèmes de santé que j'ai mis de côtés et je n'avance pas
Merci beaucoup. Isabelle

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Les vergetures violettes peuvent être dues à cet excès de cortisol que tu as eu pendant une longue période et cela peut donc être ce qu'on appelle le syndrome de Cushing.

As-tu eu une IRM de l'hypophyse ?
Car il se peut que le taux d'ACTH a baissé fortement à cause d'un manque de stimulation de l'hypophyse.
Le problème du trop de cortisol pouvait tout autant être dû à un même dysfonctionnement de l'hypophyse.

En ce qui concerne l'hirsutisme, fais contrôler les hormones oestrogènes et progestérones mais également les thyroïdiennes.

Quels sont tes autres problèmes de santé ?
Ils sont peut-être liés.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Participez au sujet "hirsutisme et fatigue"