Portrait de psgpsg

bonjour,
voilà je suis allée voir mon medecin aujourd'hui, diagnostic: probablement un herpes genital ou une mycose, mon medecin ne sait pas trop mais penche plutot pr l'herpes, elle m'a donné un traitement pr les 2. à mon grand etonnement c la creme et les ovules pr la mycose qui me fait le plus grand bien et a l'air de bien marcher, l'autre pour l'herpes me brule et me tiraille un peu.
je sors d'une angine avec une grosse prise d'antibiotiques et de corticoides (les corticoides ki declencheraient très facilement une crise d'herpes si on l'attrape), juste après g eu une lesion entre l'anus et le vagin ki me faisait super mal g pensé à une fissure anale car apparu à cause d'aller souvent au toilette à cause des antibio. g eu ensuite mon premier rapport sexuel protégé av mon copain actuel et le lendemain ça a commencé à empirer, le vagin me demangeait, qd j'urinais ça me brulait affreusement, ct insupportable la douleur. et là cloques ce ki a fait penser à mon medecin à de l'herpes. mon copain me dit kil n'a rien et n'a jamais rien eu et ke c partenaires d'avant non plus.
donc je ne sais plus koi penser, herpes? mycose? si c de l'herpes c mon copain ki me l'a filé ou je l'avais dejà???

j'ai trouvé un site qui dit:

la mycose est souvent causée par la prise d'antibiotique à forte dose (ce qui a été mon cas, j'ai pris + d'antibiotiques que j'aurai dû ).

Le tableau clinique aigu se retrouve chez moins de la moitié des patientes.
En présence de symptômes typiques le diagnostic de mycose doit être suspecté même si l'examen clinique est négatif

Erythème vulvaire
Oedème
Ulcérations, fissures
Prurit
Lésions de grattage
Lésions papulopustuleuses en périphérie
Sensation de brûlures
Leucorrhée blanchâtre, pâteuse, sèche, "lait caillé", adhérente aux parois vaginales
Inodore, voire odeur aigre
pH vaginal acide
Dyspareunie superficielle
Dysurie externe

* Ulcérations, fissures et lésions papulopustuleuses en périphérie (sortes de petits boutons d'acné je suppose, la mycose peut causer de tels boutons?), c'est certainement ce que j'ai et qui a fait croire à mon medecin que c'etait peut etre un herpes. et je souffre aussi de dysurie ( j'ai du mal à uriner, c'est très faible et toujours la sensation d'avoir envi d'uriner)

de plus j'ai lu que s'il y a eu contamination d'herpes les premiers symptomes apparaissent entre 7 et 21 jours après le rapport. moi c'etait dès le lendemain, sachant que j'avais dejà mal un peu avant donc peut etre que le rapport a seulement aggravé mon état.
de plus mon medecin m'a dit qu'un herpes provoque une sensation de cuisson et personnellement ça me brule mais plus comme une irritation et ça me fait mal comme quand on a des boutons d'acné ou qu'on appuie sur une plaie, ça pique, mais je n'ai aucune sensation de cuisson.

qu'en pensez vous??? et comment en être sure???
merci

Portrait de peche-melba
J'aime 0

Bjour, ce que je peux vous dire c'est que certains antibiotiques donnent des infections vaginales, notament "Agramgé", même sans en prendre trop ! moi c'est systématique, d'ailleurs je les ai noté dans ma liste de médicaments à ne pas prendre... j'ai l'impression que vous aviez une infection , et que vos rapports protégés n'ont faits que vous irriter un peu plus, peut-être même le contact du réservatif... Peut-être devriez vous éviter les rapports le temps que votre organisme se repose et guérisse. N'accusez pas votre ami, surtout en ayant eu des rapports protégés, il n'y est sans doute pour rien ! pour ce qui est de l'irritation près de l'anus, peut-etre en effet une irritation due à trop de frottement après les selles, là aussi, de la douceur, il existe une pommade qui calme bien "locoïd", mais on l'a avec ordonnance. Les boutons d'herpès ont une fistule qui se perce et qui suinte,un peu comme une aphte dans la bouche, sont en effet très douloureux, sensation de brûlure, alors qu'une infection est plutôt irritante et démange. j'espère vous avoir éclairé un peu. amitiés.

Portrait de psgpsg
J'aime 0

merci bcp pour votre reponse :)

Participez au sujet "herpes? mycose?"