Portrait de maja66

Bonjour,

J'ai une hernie hiatale qui me provoque depuis plusieurs jours des douleurs dans l'abdomen et une "pointe" sous le sein gauche.
L'Ogast semble inefficace.
La question que je me pose : les IPP sont-ils efficace en cas de douleur uniquement, s'il n'y a pas de reflux.
Si non, que peut-on faire ?
J'ai déjà fait de l'ostéo sans grand succès.
Merci d'avance pour votre aide.

Portrait de albert boueno
J'aime 0

Hernie hiatale est par définition la pénétration d'une partie de l'estomac l'intérieur du thorax à travers le hiatus oesophagien du diaphragme c'est-à-dire le trou par où passe l'oesophage à l'intérieur du diaphragme.
La cause de hernie hiatale est le plus souvent une hernie hiatale par glissement cela représente 90 % des cas. Normalement les 3 à 4 derniers centimètres de l'oesophage sont situés en dessous du diaphragme et le cardia est fixé. On constate qu'il y a une hernie hiatale si l'oesophage se termine au-dessus du diaphragme. Dans ce cas on constate un raccourcissement congénital d'oesophage et une augmentation consécutive de la pression à l'intérieur de l'abdomen à cause d'une obésité, D'une sténose de type fibreuse (perte de l'élasticité des tissus) de la partie basse de l'oesophage.
Un autre type dernier hiatal est la hernia paraoesophagienne par roulement qui représente 10 % des cas. Il s'agit de la partie de la grosse tubérosité de l'estomac qui s'introduit à l'intérieur du thorax parallèlement à l'oesophage. D'autres organes comme l'intestin, Le côlon ont l'épiploon qui est une membrane de recouvrement des intestins sont susceptibles également de s'engager avec l'estomac. La cause de la hernie paraoesophagienne est un défaut congénital du hiatus diaphragmatique qui je vous le rappelle est le trou dans le diaphragme où passe l'oesophage. Plus rarement la hernie paraoesophagienne fait suite à un traumatisme. Il s'agit d'une forme qui est généralement associée à une cyphoscoliose importante c'est-à-dire une déformation en forme de cyphose et de scoliose de la colonne vertébrale.
Le troisième type de hernie hiatale est la hernie congénitale de Boschdalek. Il s'agit d'une hernie qui est le résultat de la persistance du canal pleuropéritonéal qui aboutit à la formation des hiatus (trop) à l'intérieur de la partie postérolatérale du diaphragme c'est-à-dire en arrière et sur le côté de celui-ci. Cette hernie est plus fréquente à gauche qu'à droite le foie jouant un rôle de protection à droite. Quelquefois la hernie congénitale de Boschdalek survient des deux cotés. Mais dans la majorité des cas elle contient uniquement de la graisse et n'entraîne l'apparition d'aucun symptôme. Quelquefois elle peut contenir des organes abdominaux c'est-à-dire une partie du foie a droite ou de la rate du rein, Du colon quelquefois même la queue du pancréas à gauche nécessitant alors une intervention chirurgicale pour réparer ceci.
En cas de hernie par glissement la découverte et le plus souvent fortuite grâce par exemple une radiographie avec préparation (baryté). Elle peut entraîner des brûlures que l'on appelle des pyrosis (voir ces termes dans vulgaris) et des douleurs épigastriques c'est-à-dire au niveau de l'estomac ou rétrosternal c'est-à-dire derrière le sternum. Celles-ci sont aggravées par le décubitus c'est-à-dire quand on s'allonge et le fait de se pencher en avant. La hernie hiatale peut-être une cause d'inflammation d'oesophage à cause du reflux gastro-oesophagien. Néanmoins l'oesophagite c'est-à-dire l'inflammation d'une oesophage par reflux s'observe généralement quand il n'y a pas de hernie hiatale.
Hernie paraoesophagienne qui augmente avec l'âge est le plus souvent asymptomatique c'est-à-dire n'entraîne aucun symptôme. Les symptômes sont le résultat d'une compression des organes de voisinage quand la poche de l'estomac se remplit de nourriture. Ceci aboutit à la sensation de pesanteur de l'estomac que les gastro-entérologues appellent pesanteur épigastrique et à la sensation de ballonnements survenant après les repas, De palpitations, Essoufflement ou de douleurs qui ressemblent quelquefois à l'angor c'est-à-dire l'angine de poitrine. Contrairement à la hernie par glissement la hernie paraoesophagienne se complique d'hémorragies digestives parfois importantes ou encore d'une autre complication que l'on appelle le volvulus aigu de l'estomac. Un conseil : lire ces textes dans l'encyclopédie médicale vulgaris.
La hernie congénitale entraîne des difficultés respiratoires à type de détresse respiratoire et une diminution du murmure vésiculaire c'est-à-dire quand le médecin ausculte les poumons il entend moins bien le développement des alvéoles intérieur des poumons et plus précisément dans la moitié d'un thorax. Quelquefois chez certains patients on constate également des déviations des bruits du coeur.
Radiographies du thorax permet de révéler une hernie asymptomatique c'est-à-dire muette c'est-à-dire pour laquelle le patient ne constate aucun symptôme. Cet examen complementaire, La radiographie, Montre une image caractéristique que les spécialistes appellent avec un niveau hydroaérique rétrocardiaque. La tomodensitométrie (scanner) peut également mettre en évidence une hernie hiatale qui n'est pas suspectée par personne. C'est le transit baryté en double contraste avec un cliché de diverses positions qui est un examen de référence. La fibroscopie est utile pour mettre en évidence une oesophagite et permettre une biopsie c'est-à-dire un prélèvement. Les complications de la hernies hiatales sont l'ulcère du collet herniaire qui est susceptible de saigner et une anémie ferriprive c'est-à-dire une diminution du taux de fer dans le sang à cause du saignement.

Le traitement de la hernie hiatale par glissement et celui du reflux gastrique ou du reflux gastro-oesophagien. Les hernies de petite taille et qui n'entraînent pas de symptômes ne nécessitent pas de traitement. La hernie paraoesophagienne nécessite une correction chirurgicale. L'étranglement herniaire et le volvulus aigu de l'estomac nécessitent une gastropexie d'urgence (voir ces termes dans l'encyclopédie médicale vulgaris).

Portrait de tahirouahmed
J'aime 0

j'ai le meme probleme pouver m'aider maja66

Portrait de zuzidart
J'aime 0

Cher ALBERT BOUENO, bravo pour votre exposé qui est rigoureusement exacte, mais permettez-moi de vous dire en plus simple, qu'une hernie hiatale ne s'enlève pas , mais si une opération s'impose, celle-ci consiste uniquement par un recouvrement de l'hernie que l'on pratique et rien d'autre. bien à vous.

Participez au sujet "hernie hiatale et douleur."