Portrait de Cybertonio

Bonjour,
J'ai 36 ans et je suis papa depuis le 18 octobre 2014.
Fin septembre 2014 j'ai eu de nombreuses crises de lombosciatique très douleureuses.Je suis allé voir un médecin autre que mon médecin traitant qui m'a prescrit des décontractants musculaire j'ai été arrêté pendant deux semaines.
Puis dans la nuit du 23 mars 2015 j'ai eu de nouveau des crises de lombosciatique.
Je ressentais des fourmillements dans les jambes et les pieds. Une douleur vive au niveau des lombaires et un point douloureux sur la cuisse droite (comme si j'avais un bleu) et une douleur au niveau du testicule droit et de l'aisne droite?
Mon médecin généraliste m'a fait faire un scanner lombaire.
Voici le compte rendu du scanner :
A l’étage L4-L5 : large débord discal circonférentiel, sans saillie discale focale mais participant avec une hypertrophie des ligaments jaunes à un minime rétrécissement canalaire acquis.

A l’étage L5-S1 : il existe une très nette discopathie avec une saillie discale circonférentielle mais également une saillie plus marquée en postéro-latérale et en foraminal droit pouvant participer à la symptomatologie clinique actuelle et être à l’origine d’un conflit à la fois avec l’émergence de la racine S1 droite et la racine L5 droite dans sa portion foraminale.
A noter qu’il existe également un rétrécissement foraminal gauche par un débord disco-ostéophytique postérieur et une discrète arthrose intra-hypophysaire postérieure.
Pas d’anomalie des articulations sacro-iliaques.

Conclusion
Discopathies dégénératives étagées prédominant en L4-L5 avec un large débord discal circonférentiel et surtout en L5-S1, où il existe une saillie circonférentielle, un débord disco-ostéophytique postéro-latéral gauche, et un débord discal postéro-latéral et foraminal droit.

En suite j'ai eu des anti-inflammatoires non steroidien des décontractants musculaire et des inhibiteurs de la MAO pour traiter les douleurs neuropatique périphérique.
Mardi dernier j'ai vu un rhumatologue qui m'a prescrit de la cortisone et du Tramadol.
Le rhumatologue m'a dit que le scanner ne prouver pas détecter l'hernie discale et que j'avais seulement un œdème qui comprimait des racines nerveuses.
Cette hernie me gâche la vie car je ne porte presque plus ma fille de 6 mois
Les douleurs sont très handicapantes. Le seul moment ou elle disparaissent c’est quand je suis en mouvement (marche à pied)
Je suis un peu décontenancé car les dialogues du généraliste et du rhumatologue sont différents.
Pouvez-vous m'expliquer en termes simples le compte rendu du scanner ?
Merci d'avance pour votre aide.
Antoine

Participez au sujet "Hernie discale qui me gache la vie"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "Hernie discale qui me gache la vie"

  • ... ou indice de corpulence, se calcule de la façon suivante : poids / taille² C’est-à-dire : Poids (en kg) divisé par [taille (en m) ... (trop volumineuse). Chez certaines personnes, la perte de taille ne s'accompagne pas d'une perte de poids. Ceci s'explique par ...
  • ... rougeur suivie de douleurs, d'oedème, de desquamation (perte de minuscules lambeaux de peau) et de phlyctènes (ampoules plus ou moins ... liquide (déshydratation). D'obésité (rapport entre le poids et la surface corporelle élevée). D'une insuffisance de ...
  • ... Il s'agit d'une dégénérescence des neurones avec perte de connexion des synapses, des dépôts de substance amyloïde sous la ... les examens dentaires réguliers et la surveillance du poids sont, à l'instar de l'adaptation de l'alimentation, très importants à ...
  • ... L'anorexie (absence d'appétit ou perte d'appétit) du nourrisson est un des motifs de consultation le plus ... présente une rupture de la courbe de croissance et du poids. L'enfant se met à vomir il refuse les biberons et le fait de le forcer ...
  • ... L'amaigrissement (en anglais émaciation), est une perte de poids, quelle qu’elle soit supérieure à 5 % du poids corporel habituel, ...