Portrait de Poupoune9722

Bonjour
je voudrais savoir si les analyses de l'hepatite B sont bon ou mauvais alors:
Antigène HBS :positif
Anticorps anti HBS:négatif
Anticorps anti HBCpositif
HBe:negative
merci de me repondre assez vite

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

L'antigène est présent bien avant que les symptômes ne surviennent et que les anticorps eux ne soient positifs.

Mais vu la positivité des anticorps HBC, il y a donc bien hépatite.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de makolo1965@yahoo.fr
J'aime 0

Christiane59 wrote:
Bonjour,

L'antigène est présent bien avant que les symptômes ne surviennent et que les anticorps eux ne soient positifs.

Mais vu la positivité des anticorps HBC, il y a donc bien hépatite.

Non, il n'a pas l'hepatite c, mais surement le B, les anticorps Hbc sont dectetés directement avec les antigenes B

Portrait de makolo1965@yahoo.fr
J'aime 0

Bonjour
Dans le sang, on distingue deux types de marqueurs viraux: les antigènes (Ag), qui constituent un signe direct de la présence du virus et les anticorps (Ac), ou immunoglobulines, produits par l’organisme lui-même et reflétant la réaction immunitaire de l’organisme. A chaque antigène correspond un anticorps ; par exemple, l’anticorps anti-HBs est spécifiquement dirigé contre l’antigène HBs, antigène « de surface » du virus de l’hépatite B.

Il se trouve que Les différents marqueurs de l’hépatite B n’apparaissent pas au même stade de la maladie. S’ils ne sont pas toujours très faciles à interpréter, ils n’en sont pas moins de précieux informateurs pour le médecin.

— Dans une première phase de l’infection, on peut détecter l’antigène HBs, qui persiste en général entre une semaine et trois mois. Simultanément, ou peu après, apparaît l’antigène HBe, témoin de la multiplication du virus. C’est là que les risques de transmission sont les plus grands.
— Après les antigènes viennent les anticorps produits par l’organisme pour lutter contre le virus. Le premier à apparaître, moins d’un mois après la contamination, est l’anticorps anti-HBc. Comme son nom l’indique, il est dirigé contre l’antigène HBc, l’antigène central » du virus de l’hépatite B, que i’on ne recherche jamais car il n’est pas détectable dans le sang. Lors de la phase aigué de l’hépatite B, l’anticorps anti-HBc est de classe IgM (IgM anti-HBc) ; à l’inverse, une hépatite chronique active se traduit généralement par une augmentation exclusive des anti-HBc de type gamma (IgG anti-HBc).
— Normalement, apparaît ensuite l’anticorps anti-HBe, qui vient en remplacement de l’antigène HBe. Ce passage de l’état de porteur d’antigène à celui de porteur d’anticorps s’appelle une séroconversion. La séroconversion HBe est le signe que la réplication virale diminue, autrement dit que le virus se reproduit avec moins de vigueur. Quand tout se passe bien, elle est annonciatrice d’une autre séroconversion, la séroconversion HBs.
— Après la disparition de l’antigène HBs et l’apparition de l’anticorps anti-HBs, ce dernier pourra demeurer plusieurs années avant de disparaître à son tour. Il ne restera alors que l’anticorps anti-HBc, signe d’une hépatite ancienne (et guérie) et de l’immunisation de l’organisme.

Si l’antigène HBe persiste au-delà de huit à dix semaines après l’apparition des symptômes de l’hépatite, c’est que la réplication virale se poursuit et qu’une infection chronique se développe. Dans ce cas, l’antigène HBs ne disparaîtra pas non plus et l’anticorps anti-HBs n’apparaîtra pas.

Pour mémoire

L’antigène HBs prouve que le virus est présent dans l’organisme; sa persistance plus de deux mois fait craindre le passage à une forme chronique.

L’anticorps anti-HBs est un indicateur d’immunisation contre le virus de l’hépatite B.

L’antigène HBe témoigne de la multiplication du virus et, indirectement, d’un risque de contagion important.

L’anticorps anti-HBe signale la fin de la période de multiplication virale.
L’anticorps anti-HBc est un signe que l’organisme a, un jour ou un autre, croisé le virus de l’hépatite B pour autant, il ne dit pas si la personne est malade ou guérie.
À quoi sert la mesure de la charge virale?

C’est un examen fondamental pour suivre l’évolution de l’activité d’une hépatite chronique B. Encore faut-il que les évolutions soient significatives, et qu’elles soient associées à une évolution concomitante des transaminases.

La quantification de la charge virale se fait par la mesure de l’ADN du virus dans le sang. Il existe essentiellement deux méthodes l’amplification du signal (ADN branché) ou l’amplification génomique (PCR). Les tests les plus sensibles permettent de détecter des concentrations inférieures à 50 copies/ml.

Le nombre de particules virales est exprimé en puissance de 10 ou en échelle logarithmique. Lorsque la charge virale fluctue entre l’indétectabilité et 10 000 copies/ml, soit 10 puissance 4 ou 4 log, l’hépatite est considérée comme inactive. Au-delà de 100 000 copies/ml, soit 10 puissance 5 ou 5 log (la charge virale peut aller au-delà de 10 milliards de copies/ml, soit 10 puissance 10 ou 10 log), elle est considérée comme active. Entre 10 000 et
100 000 copies soit entre 10 puissance 4 et 10 puissance 5, ou entre 4 et 5 log, l’interprétation est plus délicate. Dans certains cas, cela correspond à une hépatite inactive; dans d’autres, à une hépatite active faiblement virémique . Seul un suivi dans le temps permet de se faire une idée.

Il faut par ailleurs apprendre à interpréter les évolutions avec un certain recul. Une charge virale qui passe de 100 000 à 200 000 copies, c’est une charge virale qui ne bouge pas. Pour que l’évolution soit significative, il faut qu’elle soit au moins d’un facteur 10. Et même une augmentation d’un « log» de la charge virale n’est, à elle seule, pas forcément très parlante. Elle le devient lorsqu’elle est conjuguée à une élévation des transaminases. Ces deux critères associés sont le signe d’une recrudescence de l’activité de l’hépatite. (Toutefois, l’augmentation de la charge virale peut précéder celle des transaminases. C’est pourquoi, en cas d’hépatite inactive, elle peut être annonciatrice d’une réactivation et impose de rapprocher la surveillance.)
Quand est-il de tes anticorps anti-HBs et de l'antigène HBs ? si tu as les anticorps et l'antigène négatif tu est guéri.
salut

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Quote:
Quand est-il de tes anticorps anti-HBs et de l'antigène HBs ? si tu as les anticorps et l'antigène négatif tu est guéri.

La réponse est dans le premier message d'introduction.

Quote:
Antigène HBS :positif
Anticorps anti HBS:négatif

Votre message est-il une réponse personnelle ou un copié-collé d'un site ?
Car si il s'agit d'un copié/collé, veillez noter le lien du site, car il est impératif de respecter les droits d'auteur et de ne pas se mettre hors la loi, pour vol de bande passante.
Merci.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de makolo1965@yahoo.fr
J'aime 0

dans son message, il parle de l'hepatite b, donc il a fait un serologie de B et non de C! ce message est une copie collée de ma femme posté
sur le forum de doctissimo , au nom de tshala1965. merçi

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Oui effectivement je viens de trouver le message d'où vous avez tiré ce texte, et donc cela n'est pas légal car déjà au départ il y a déjà vol, car ce message ce n'est pas votre femme qui l'a réellement rédigé.

J'ai retrouvé le message d'origine, d'où ces différents paragraphes sont tirés et qui ont été quelques peu modifié pour certains.
Le site d'origine : http://www.arcat-sante.org/articleJDS/647/Les_hepatites_virales_chroniques_L_hepatite_B_sa_vie_son_uvre

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Poupoune9722
J'aime 0

bonjour
je vous remcie pour toutes ces reponses
a bientot

Portrait de Rahmadjid
J'aime 0

Bonjour, j'ai mon fils âgé de 9 ans - d'aprés son médecin il a une hépatite et les symptomes visibles le confirment (urines, fatigue, anorexie, douleurs abdominales, urticaires et articulaires) - les premières analyses donnent :
- Transaminase : - Bilirubine : - Vitesse de sédimentation est : 1ère heure Ce qui est trés alarmant pour un enfant de 9 ans
Je suis trés inquiet car aucun médecin ne m'a rassuré -
Je vous remercis vivement

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

hum erreur je pense dans la retranscription car vous donnez le signe inférieur alors que je pense que cela doit être supérieur.

Vérifiez et surtout donnez les normes de votre labo en plus des résultats.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Rahmadjid
J'aime 0

A l'aimable attention de Christiane59 :
Je vous suis trés reconnaissant pour votre réponse et la précision de taille en ce qui concerne la retranscription. j'ai eu à l'instant les résultats de la seconde analyse effectuée hier et en voici les résultats avec ceux de la semaine passée :

Analyses du 19.01.2009
- Transaminase : 958 pour TGO et 866 pour TGP
- Bilirubine : 48 pour la Totale et 45 pour la Directe
- Vitesse de sédimentation est : 1ère heure 30 et la 2ème heure
également 56

Analyses du 27.01.2009
- Transaminase : 115 pour TGO et 295 pour TGP
- Bilirubine : 22 pour la Totale, 6 pour la Directe et 16 pour l'Indirecte alors qu'elle était à 3 le 17 (Norme Labo de 3 à 7 mg/l
- Vitesse de sédimentation est : 1ère heure 25 et la 2ème heure 55

Normes du Labo :

VITESSE DE SEDIMENTATION
1ère heure , 2ème heure ,

Fer Serique 0,50 - 1,50 mg/l

TRANSAMINASE
TGO , TGP ,

BILIRUBINE
Bilirubine Totale 3 - 10 mg/l
Bilirubine Directe 1 - 3 mg/l
Bilirubine Indirecte 3 - 7 mg/l

Je vous remercie pour votre précieux concours
Sincères et chaleureuses salutations

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Curieux qu'en si peu de temps, les résultats soient aussi différents. En diminution donc en amélioration mais a-t-il eu un traitement entre les deux bilans ? Si oui cela indique que celui-ci agit parfaitement.

La VS est très augmentée et indique donc une inflammation sévère probablement les douleurs articulaires qu'il faut tout de même contrôler si elles ne sont pas dues à un problème spécifique, car un tel dysfonctionnement hépatique peut être dans le cadre d'une pathologie.
Donc il serait urile me semble-t-il de faire des recherches au niveau de divers anticorps.

Consultez un gastro-entérologue pour qu'il puisse déjà prendre en charge correctement ce dysfonctionnement hépatique.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Rahmadjid
J'aime 0

A l'attention de Christiane59
Merci pour toute l'attention, chaleureuse et je le souligne, que vous portez au cas de mon fils (l'unique) - oui une parfaite et miraculeuse évolution et celà sans traitement aucun : il aura suffit d'un repos complet et d'un régime sans gras - (potage, foie grillé, orange, etc..) - Je prévois d'autres analyses mardi prochain pour me situer - et vous, vous allez bien ? j'ai lu et même relu votre histoire - Encore une fois merci et mille fois merci Christine - Bonne chance

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Attention toutefois de ne pas faire de régime suppressif total car les graisses sont nécessaires à l'organisme donc il faudra les réintroduire et cela peut être alors cause de nouveaux problèmes.

Donc réintroduisez-les mais par toutes petites quantités bien entendu et surtout très progressivement.

Merci pour vos encouragement.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Participez au sujet "Hépatite B"

Articles à lire concernant "Hépatite B"

  • Hépatite S'abonner Hépatite chronique ... les hépatites virales chroniques (hépatite C, hépatite B, hépatite D, hépatite survenant après une toxicomanie par voie ...
  • Hépatite S'abonner Hépatite D ... qu'à condition d'être en présence du virus de l'hépatite B. Il est possible d'observer une infection simultanée appelée également ...
  • Hépatite S'abonner Hépatite A ... Maladie infectieuse due à un virus (virus de l'hépatite A ou VHA) appartenant à la famille des picornavirus ou entérovirus ...
  • Hépatite S'abonner Hépatite virale C, aiguë et chronique (sans traitement) ... dans le temps). En ce qui concerne la France, le génotype 1 B est la cause la plus fréquente d'hépatite virale C. D'autres génotypes ...
  • Hépatite B : l’essentiel à savoir ... Favoris Imprimer L’hépatite B est une grave infection du foie causée par le virus de ...