Portrait de sarah22

Bonsoir,
mon père a une hépatite alcoolique aigue, diagnostiquée depuis vendredi, mais surement pas toute récente.
Il boit depuis plus de 20 ans, vit seul et s'est coupé de tout le monde depuis bien longtemps.
Je vis très mal cette situation, mon frère ma soeur et moi en souffrons chaque jour et depuis longtemps.
Il refuse de se soigner et d'arreter de boire.
Ma soeur et moi avons réussi à le trainer chez le docteur jeudi dernier car ses jambes étaient gonflées depuis plus de 3 semaines, au point qu'il ne pouvait presque plus marcher.
Sur cet visite, le médecin a demandé son hospitalisation d'urgence, ce que nous avons réussi a faire.
Il est à l'hopital depuis jeudi soir et parle déja de sortir.
Il n'est pas conscient de ce qui lui arrive, mais dit oui à tout ce que les médecins lui demandent pour etre tranquil.
Nous, sa famille, ne voulons pas qu'il sorte, et voulons l'obliger à se soigner, car sa vie est en danger, mais le médecin qui le prend en charge à l'hopital refuse de faire venir un psychologue pour qu'il atteste son état psychologique inconscient, puisqu'il lui semble très "sain et lucide".
Nous ne savons plus quoi faire, comment lui faire comprendre? Comment faire venir d'autre médecin?
Le médecin ne nous dit peut etre pas tout, son état est il incurable? Ses jours sont ils comptés? Va -t-il guerrir?

Je n'en peux plus, j'ai besoin de réponse, quelqu'un pourra-t-il y répondre??

Merci d'avance.

Portrait de Cédric tigery
J'aime 0

Bonjour, je sais ce que tu peux ressentir moi ma mère à 61 ans elle est hospitalisée à l'hôpital Paul brousse en réanimation numéro 1 en Europe en hépato biliaire, elle souffre d'une cirrhose décompensée fulminante alité depuis janvier 2009 les médecins l'ont mis en comas artificielle le 12 juin 2009 car elle n'arrivai plus à respirer ces jours sont malheureusement comptés les équipes médicales sont vraiment extraordinaires, ils font tout pour elle cette maladie est sournoise et malheureusement ne se guerrit pas pour elle la transplantation n'est pas envisageable dans son état,je profite de chaque moment avec elle la médecine à ses limites voilà.

Le seule traitement de cette maladie si recevable c'est la transplantation 15 heures d'interventions c'est lourd je te souhaite beaucoup de courage.

Complication de cette maladie encéphalopathie, (comas) hémorragie œsophagienne ,blocage des reins, SEPSIS

Je te souhaite bon courage

Participez au sujet "Hépatite alcoolique aigue sur cirrhose"