Portrait de lauriane29

bonjour.

j'écris avec le compte de mon amie mais je suis un homme de 23 ans pour mettre les gens dans le contexte .

je viens donc d'apprendre que j'avais un taux de ferritine de 823 µg sachant que je devrais être entre 24 et 300...
J'ai donc appelé mon médecin qui m'a dit que je devais faire des saignées car j'avais les 2 gènes de l'hémochromatose...

j'ai donc fait des recherches sur votre site et j'ai vu les lignes suivantes :

Quand les enfants reçoivent un gène anormal du père et de la mère, ils sont dits homozygotes. Dans ce cas, l'excès de fer se constitue tout au long de la vie et aboutit en général vers l'âge de 40 ans à des complications dont les manifestations seront un aspect bronzé et gris de la peau, une insuffisance cardiaque, une augmentation de volume de la glande hépatique (le foie) susceptible d'évoluer vers une cirrhose, un diabète sucré (élévation du taux de sucre dans le sang), une impuissance et divers troubles endocriniens ou articulaires, comme la chondrocalcinose articulaire.

ça m'a un peu effrayé de voir tous ces symptômes ... et je me demandais si ça arrivait forcément même si la maladie était traitée jeune ?
Autre question , est ce que quelqu'un peut me parler de ces fameuses saignées ?

merci

(edit : le médecin m'a dit que les gènes étaient sous formes mineures)

Portrait de anonymous
J'aime 0

Les saignées consistent en des prélèvements de sang effectués en milieu hopitalier. Elles sont fatigantes, mais pas douloureuses. Et, bien que le terme évoque les pratiques douteuses du moyen-âge, elles sont à aujourd'hui un des seuls moyens de traiter efficacement l'hémochromatose.

Participez au sujet "hémochromatose homozygotes"