Portrait de tony83

Suite à une hemarthrose survenue après une opération du genou gauche qui consistait à la résection d'une plicae pathologique, l'échographie à j+15 révèle la présence d'un épanchement sanguin cailloté très important dans le genou, et dans la partie basse du quadriceps. Les douleurs sont intenses, et les muscles très comprimés de par la présence de cet hématome, le genou reste bloqué. Une ponction a été réalisée à j+2 mais n'a prélevé qu'un petit volume de sang, déjà coagulé. J'imagine qu'une seconde ponction serait inefficace. Alors je pensais à une nouvelle arthroscopie dite de lavage qui pourrait me soulager, mais il ne faudrait pas à nouveau que le saignement reprenne. Evidemment on m'a proposé d'attendre de long mois pour que le corps digère cet hematome. Mais sans être très pressé, existe t-il une méthode plus rapide ? Je vous remercie par avance...

Portrait de Dr Martzolff Richard
J'aime 0

Bonjour, à ma connaissance, un hématome, surtout si celui-ci est intramusculaire, ne doit pas être mobilisé, ni aspiré ni traumatisé. Le terme traumatisé signifie qu'on le manipule et qu'on risque au contraire de l'aggraver.
En réalité, et en théorie également, il est exact qu'il est le plus souvent demandé aux patients de patienter parfois de longs mois.
Il est également nécessaire de savoir si il s'agit d'hématome à répétition. Si c'est le cas il faut essayer absolument d'en trouver la cause ce qui peut être problématique (pseudohémophilie ou hémophilie vraie : voir ce terme dans Vulgaris).
Il est exact que certains chirurgiens proposent, quand la gêne est vraiment très importante, d'opérer mais à condition que l'hématome soit bien circonscrit. Il est également, quelquefois, effectué une nouvelle tentative de ponction sous contrôle échographique (pour bien visualiser l'hématome pendant que l'on ponctionne) voir un drainage chirurgical lorsque le volume de l'hématome est important . Mais ceci est employé essentiellement pour des risque de survenue de compression à cause de l'hématome intramusculaire car la suture entre des parties musculaires, éventuellement des aponévroses musculaires , à l'intérieur du muscle, il faut le savoir, est impossible.

Dr Martzolff Richard médecin responsable de l'encyclopédie médicale Vulgaris

Participez au sujet "hematome intramusculaire"