Portrait de mr6868

Bonjour,

Je souffre depuis quelques années de paupières gonflées toute l'année (donc exit l'allergie au pollen ect...), le bord supérieur de celles ci sont également rouges comme si je me maquillais au crayon alors que je suis un homme et que bien évidemment je ne me maquille pas. Mes yeux me piquent légèrement selon le moment de la journée (pas toujours) mais sans plus. J'ai l'impression de m'y être habitué. Je n'ai aucun problème de vue par contre j'ai un peu mal à la lumière du soleil au niveau de la paupière supérieur et de temps en temps les yeux qui pleurent (surtout au réveil) mais les paupières ne restent jamais collées.

Etant allergique aux acariens depuis tout petit (malgré tout, sachez que je n'avais pas d’œil gonflés avant mes 18-19 ans) mon médecin généraliste m'a prescrit un collyre antiallergique (multicrom 2%) et du bléphagel pour nettoyer les paupières au cas ou il s'agirait d'une blépharite allergique (car je présente tous les symptômes d'une blépharite) mais rien n'y fait, j'ai toujours ce regard fatigué, gonflés qui est horrible particulièrement sur les photos et qui m'handicape beaucoup car je ne pense qu'a ça lorsque quelqu'un me regarde... J'en ai fait une obsession. J'ai l'impression que quand je me regarde dans le miroir cela ce voit moins qu'en photo même si je pense que ce n'est qu'une impression du faites que la lumière est moins importante au niveau de l’œil (lumière venant du dessus de ma tete) qu'avec un flash d'appareil photo plein face.

J'ai des nuits normales de 8 à 9h de sommeil et ne me drogue pas. Je fume uniquement une dizaine de cigarette par jour. Pourtant j'ai un regard de drogué, on m'a déjà fait la réflexion qu'en ce moment j'avais une tete de malade et je peux vous dire que ça ne fait pas plaisir à entendre... Je pense qu'il s'agit soit d'une blépharite, soit d'une conjonctivite mais cela me parait bizarre de pouvoir laisser traîner une conjonctivite tant d’années sans aggravation (qu'elle soit allergique ou bactérienne). Et s'il s'agissait d'une blépharite pourquoi le collyre + le blephagel que j'utilise depuis 6 mois n'arrangent rien. En dernier recours mon médecin m'a également prescrit des antibiotiques en gouttes a mettre dans les yeux, par contre je ne me rappelle pas s'il s'agissait d'antibio pour soigner une éventuelle blépharite ou la conjonctivite, je pense que ce n'est pas pareil. Quoi qu'il en soit, ce fut à nouveau un échec. Du coup je continue blephagel + multicrom 2% mais bon... Zéro résultats si ce n'est que la paupière me pique un peu moins mais niveau esthétique rien à changer et le problème est là. J'ai tout essayer donc oubliez les "astuces de grand mère", compresse stérile chaude ou froide sur les yeux, lavage du bord de la paupière à l'aide de compresse, eau de bleuet etc etc...........

Je perds espoir, et espère pouvoir enfin trouver la cause de mon problème grâce a vous... Sachez que mon problème est plus d'ordre esthétique qu'autre chose car je me suis accommodé aux paupières qui piquent...

Je tiens juste a préciser que de temps en temps (une fois tous les 2 jours en moyenne pour faire simple) je retrouve un cil sur ma joue... Et j'ai entendu que perdre des cils est signe d'une blépharite. Mais pour moi perdre 1 cil tous les quelques jours est naturel comme la perte de quelques cheveux. Maintenant peut être que je me trompe... Et dans ce cas pourquoi pas d’amélioration? :(

Merci d'avance à ceux qui prendront le temps de lire ce post et de m'aider.

Portrait de nathann
J'aime 0

jai pareil que toi depuis quelque mois sa rend trop chem ^^ pourtant c legere mon conseille un moment sa avait disparue avec une super hygienne alimentaire et je pense que le gluten aussi en le suprimant sa disparait avec le temp et le sport aussi !!!!tu a surement une ptite blepharite legere comme moi qui donne une sale mine avec des ptites poche en dessous !!!fait ce que je te dit et je suis sur que sa disparaitras

Participez au sujet "HELP! Paupieres gonflées"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.