Portrait de lfatima

bonjour, j' ai eu ce syndrome à ma 1ère grossesse en ayant des douleurs épigastriques intenses à 38 semaines (aucun symptome avant), j'ai eu un accouchement vaginal par provocation vu que le bébé était en danger.
mainant, je suis enceinte à 22 semaines et c'est probable que j'aurai la meme chose cette fois-ci et ça m'inquiète énormément...
ma question -svp- est à quelle semaine ça peut arriver !! est ce que quelqu'1 a vécu cette expérience pour la 2ème fois et comment c'était !!

Portrait de Dr Martzolff Richard
J'aime 0

J'espère que vous trouverez quelques personnes pour vous faire profiter de leur expérience.
Voici ce que je peux vous dire personnellement.
Le HELLP syndrome représente une des complications majeures qui s'observent chez les patientes atteintes d'une prééclampsie minime. Le traitement de cette maladie est comparable à celui de la pré-éclampsie.
L'accouchement doit être provoqué de manière la plus efficace possible. Si l'on s'aperçoit que le col est mûr et que l'accouchement par voie normale c'est-à-dire vaginale est sans doute probable il faut alors commencer à poser une perfusion contenant de l'ocytocine que l'on va diluer de manière à déclencher le travail. Quand le travail devient actif il faut rompre à ce moment-là les membranes, de manière artificielle. Quand l'obstétricien s'aperçoit que le col n'est pas favorable et que l'accouchement par voie vaginale n'est pas probable alors il faut effectuer une césarienne.
Ensuite, après l'accouchement la patiente est nécessairement surveillée soigneusement et de manière fréquente de la même manière qu'elle a été surveillée durant le travail.
25 % ont lieu durant le post-partum c'est-à-dire après l'accouchement. Le plus souvent pendant les deux à quatre premiers jours.
Ensuite la marche est autorisée dès que l'état de la patiente est amélioré. Quelquefois les antihypertenseurs pour lutter contre la tension artérielle sont nécessaires après la sortie.
La guérison après l'accouchement est quelquefois très très rapide.
La malade doit être vue ensuite régulièrement toutes les deux semaines environ parfois plus souvent. Il faut toujours surveiller sa tension artérielle et si celle-ci persiste plus de huit semaines alors il s'agit sans doute d'une hypertension artérielle qui n'a rien à voir avec l'accouchement, plus précisément la grossesse. Il faut également surveiller les analyses de sang et effectuer des analyses d'urine puis doser l'urée et la créatinine régulièrement.

Participez au sujet "Hellp Syndrome"

Articles à lire concernant "Hellp Syndrome"