Portrait de alhena

Bonjour

je viens ici demander un peu conseil car je suis un peu perdue

il y a deux mois suite a un bilan sanguin on m'a decouvert une hypothyroidie ma TSH etant a 5.27
apres une echographie et un nouveau bilan incluant les anticorps machin truc , mon medecin me dit que je souffre de la maladie d'hashimoto
elle me fait commencer le levothyrox en me disant que le dosage qui me convient devrait etre 100 , elle me fait augmenter le dosage progressivement de 50 , puis 75 puis 100 sur trois semaines ( une semaine 50, une semaine 75, et puis 100 )

au bout de 2 semaines a 100 , je suis une vraie bombe atomique
je dors 3 heures par nuit et j'ai une peche d'enfer ! plusieurs nuits d'afilées comme ça !!! mes muscles sont tellement tendus que j'ai mal partout!! sans compter l'hyper emotivité et je ne dirais pas de la tachicardie mais je sens mon coeur battre
je vais voir le doc , elle me dit de repasser a 75 que ça doit etre trop fort et de refaire dans une semaine un bilan sanguin
une semaine a 75 et ça va un peu mieux , je fais ma prise de sang , et comme je recommence a etre anormalment fatiguée j'augmente a 85 le levothyrox en attendant de voir le doc 2 jours apres

là c'est la cata ! de nouveau des raideurs musculaires , le coeur qui bat , les insomnies , les crises de larmes
je revois le doc avec les analyses le 23 decembre , en larmes tellemant je suis pas bien , elle dit c'est normal que tu sois pas bien tu es maintenant en hyper thyroidie la TSH est a 0.27
elle me dit de baisser le levothyrox a 62.5
je desobeis ....oui je sais !! pas bien mais je voulais etre "bien pour les fetes ..." et je me dis je prends un cachet de 50 , quitte a etre un peu fatiguée tant pis
mais a 50 c'est pareil ...moins emotive mais ...fourbue de raideurs musculaires et toujours la sensation sentir mon coeur battre
ce matin apres 2 jours a 50 je prends 25 en me disant que si je suis en hyperthyroidie pourquoi prendre du levothyrox ?? ça ne ferait pas contre emploi ? et c'est peut etre pour cela que je suis tjs pas bien ? là j'ai moins de raideurs musculaires mais j'ai l'impression que j'ai de la pomade chauffante sur la pointrine
je rappelle le doc et lui raconte et lui demande si je devrais pas arreter ? et si la fatigue me reprend de commencer a 25 ?
elle me dit d'arreter et d'attendre maintenant le 8 janvier le rendez vous avec l'endocrino

bref je sais plus quoi faire ! je sais que trouver le bon dosage n'est pas facile mais là depuis plus d'un mois et demi de traitement je vais de mal en pis

la mere d'une de mes amies a la maladie d'hashimoto et me dit que les symptomes que j'ai elle les a quand elle est en hypothyroidie ...alors que moi je serais en hyper !

est ce que je suis surdosée ? pas assez ? est ce que je ne ferais pas une intolerance au levothyrox ?

je suis perdue ! l'impression que mon docteur n'en sait pas plus ...
que faire ? cela vous est il arrivé ?

merci de vos conseils

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Il est faux qu'un médecin puisse dire à l'avance ce qui va convenir comme dosage à un malade d'Hashimoto.

La maladie d'Hashimoto, c'est la destruction de la thyroïde par les anticorps mais cela peut prendre du temps comme cela peut être très rapide. En fonction de la destruction, on augmente le dosage de Levothyrox puisqu'il remplace les hormones T4 que la thyroïde arrêtera de fabriquer petit à petit.
Et le dosage de Levothyrox dépend aussi des résultats sanguins mais également du ressentit de chacun.

Il faut tenir une TSH aux alentours de 1 (plus bas même que plus haut), pour espérer pouvoir être bien.

Ton dosage de Levotjhyrox a été augmenté bien trop rapidement.
En principe on commence à un dosage de 25 et on augmente par paliers de 12,5, pour éviter le genre de problèmes que tu as eu, qui mettent en hyperthyroïdie, mais également pour pouvoir plus vite et plus sûrement trouver le dosage de Levothyrox qui te conviendra vraiment.
Donc là on peut dire que tu as été en surdosage.
De plus il faut 6 semaines pour que le Levothyrox soit en totalité dans l'organisme. 15 jours 3 semaines après la première prise on commence à ressentir un mieux. Toi tu as été mal car tu étais en surdosage.

Le Levothyrox a ce qu'on appelle une 1/2 vie.
C'est-à-dire que pour être éliminé de l'organisme, il lui faut autant de temps que pour qu'il y soit en totalité, autrement dit : 6 semaines. La première semaine il perd 50 %, la deuxième semaine 50 % de ce qui reste, ... et ainsi de suite jusqu'à ce qu'il soit éliminé complètement.
Il ne faut donc pas te fier du fait que tu as diminué le Levothyrox. Le dosage auquel tu es actuellement n'est pas encore correct puisque tu as toujours du surplus dans l'organisme.
Trouver le BON dosage est très long mais il faut dire que ton médecin s'y est très mal prit.

Quant à la fatigue que tu as ressentit après la diminution elle est tout simplement due au fait qu'en ayant été trop dosée ton organisme était fatigué du sur-régime qu'il a eu.

Donc je te conseille de rester à 25 pendant au moins 6 semaines, après tu referas un contrôle sanguin et demander à contrôler les T3 et les T4.
En cas de besoin tu augmentera mais de 12,5 seulement.
Il vaut mieux reprendre tout depuis le début tranquillement si tu veux enfin pouvoir te sentir bien et surtout pouvoir trouver le dosage qui te conviendra.

Par la suite, comme la maladie d'Hashimoto c'est la destruction de la thyroïde, il faudra faire un contrôle sanguin et échographique annuellement.
En cas de nécessité, si des symptômes d'hypothyroïde se refaisait sentir très fortement il faudra recontrôler les taux sanguins entre deux.

Les anticorps n'ont pas lieu d'être analyser encore. Ils sont utiles pour poser le diagnostic de la maladie d'Hashimoto. Après de toutes façons ils vont fluctuer régulièrement.
Les antithyropéroxoïdases eux détruisent la thyroïde et les antithyroglobulines eux empêchent la fabrication des hormones.

Et enfin je te conseillerai vivement de consulter un endocrinologue car ton généraliste a l'air un peu largué.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de alhena
J'aime 0

Bonsoir Christiane

merci beaucoup pour votre reponse tres precise et complete ! ça me remonte le moral
je finissais par me dire que j'allais devenir folle a force de me questionner ! sans parler des douleurs articulaires et musculaires qui ont ete particulierement fortes !
depuis hier j'ai arreté le levothyrox , car finalement je me suis dit si j'etais en hyperthyroidie pourquoi continuer à en prendre ?
depuis ces douleurs ont quasi disparu et j'espere que ça va continuer ainsi ...si les symptomes de l'hypothyroidie reviennent je commencerai effectivement a 25 comme vous le conseillez , bien que si le levothyrox est stocké plusieurs semaines dans le corps je n'en aurais peut etre pas besoin ; auquel cas j'attendrais le 8 janvier mon rendez vous avec l' endocrinologue
est il utile selon vous que je refasse un dosage TSH , T3 et T4 juste avant mon rendez ?

je vous remercie de vos conseils , si vous saviez comme ils m'ont reconforté !....

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Il faudra effectivement refaire une analyse surtout si tu arrêtes le Levothyrox mais ça je ne te le conseilles pas du tout.

Prend au moins une 1/2 dose ou au moins 25 µg jusqu'au RV et il faudra bien préciser au médecin à partir de quand tu as diminué le dosage.

Ne plus prendre d'hormones du tout c'est un peu risqué pour l'organisme mais aussi car si tu as des nodules ou un goitre cela risque de jouer sur eux. Ils peuvent grossir.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de alhena
J'aime 0

Bonjour Christiane

je vous avouerais que pour le moment je crains de reprendre le Levothyrox , de peur que ces douleurs violentes me reprennent ...j'aimerai passer le reveillon en forme lol
l'echographie n'a pas revelé de nodules et je n'ai pas de goitre
alors je recommencerais à 25 pour la nouvelle année et ferais un petit recap des differents dosages pour l'endocrino

merci encore une fois pour vos conseils

Portrait de alhena
J'aime 0

Bonjour Christiane

avant toutes choses permettez moi de vous presentez ainsi qu'a l'equipe de Vulgaris et aux internautes mes meilleurs voeux de santé et bonheur pour cette nouvelle année :-))

puis je de nouveau solliciter votre avis
hier j'ai vu l'endocrinologue, une charmante dame tres attentive ...mais qui ne m'a pas appris grand chose sur ma maladie et mes problèmes de dosage ...
elle confirme que le dosage de mon generaliste fut bon , qu'elle aurait fait de meme ( soit levothyrox a 100 ) , ceci di tcomme je lui ai bien dit que j'ai commencé a etre physiquement mal a partir de 100 , elle me dit de passer a 75 et que je dois etre patiente ...facile a dire mais quand on souffre attrendre ...c'est dur
psychologiquement je crains de reprendre le levothyrox à cette dose , j'ai peur de repasser tres vite en hyper
pour info depuis le 26 decembre denier, j'ai arreté le levothyrox ...oui je sais c'est pas conseillé , mais j'etais vraiment trop mal , vendredi dernier j'ai refait un bilan sanguin et comme j'ai les precedentes sous les yeux je vous les donne

le 26 oct 06
TSH 5.37mul/ l
analyse des T3 et T4 faite le 3 nov
T3 2.46 ng/ l ( valeures usuelles 1.80 à 4.60 )
T4 7.2 ng/ l ( valeures usuelles 8 à 17 )
anticorps anti thryroglobuline 100385 ul/ ml
anticorps anti thyroperoxydase 1539 ul/ ml

le medecin m'a donc prescrit le levothyrox a 50 pour 1 semaine puis 1 semaine a 75 et ensuite 100
les douleurs ont commencé la deuxieme semaine a 100 , accompagné d'une grande nervosité et d'insomnies, je vais voir le medecin qui pense que je suis en hyper et je passe a 75 pendant une semaine et je refais un bilan une semaine apres soit
le 20 dec06
TSH 0.23 mul/ l ( valeures usuelles 0.34 à 4.20 )
T3 3.24 ng/l
T4 11.9 ng/l
le medecin me dit de repasser a 62.5 mais je prefere alors à passer a 50 pour finalement tout arreter le 26 dec

le 5 jan 07
TSH 3.24 mul/ l
T3 2.51 ng/l
T4 7.7 ng/l
l'endocrinologue m'a prescrit pour 6 semaines Levothyrox 75 en me demandant d'etre patiente en cas de douleurs durant cette periode

j'aimerai avoir votre avis
d'apres mon endocrino , elle me dit qu'on peux sans pb commencer le levothyrox a 100 quand l'hypothyrodie est severe ( etait ce le quand lors de ma premiere analyse où le taux etait de 5.37 ? ) et que 75 lui semble me convenir , elle fait confiance a mon medecin et me dit de continuer la surveillance avec elle qu'en cas de soucis je peux aller la voir

je ne vous cache pas que ce rendez vous m'a deçu, certes elle est charmante et attentive mais elle est restée tres succinte dans ses reponses, finalement la seule chose que j'ai apprise lors de ce premier entretien c'est que la maladie d'Hashimoto est une une maladie inflammatoire d'où les douleurs
elle est par ailleurs nutritioniste et gynecologue endocrinologue
je lui ai fait pas de mes soucis ovarien (dystrophie ovarienne pour laquelle je suis suivie et sous jasminelle )
je suis par ailleurs tres rondelette de nature ...medicalement je suis meme obèse puis que je fais 93 kg pour 1.65 m , depuis sept j'ai perdu 6 kg grace a un regime hyphocalorique , mais sur ces deux soucis elle ne m'a rien dit

j'aimerai vos impressions :-)

merci

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Merci pour les voeux et je vous souhaite d'ailleurs à tous et à toutes que 2007 soit l'année de l'amélioration de votre pathologie et au mieux guérison mais nos pathologies ne nous donnent aucun espoir de ce côté.

Je ferais une remarque de suite c'est que l'on peut tout à fait couper facilement les comprimés en 2 et même en 4 puisqu'ils sont sécables. Ce qui permet de faire facilement des doses intermédiaires.
Certaines personnes peuvent être en hyperthyroïdie à 100 et être en hypothyroïdie à 75. Donc le dosage à 87,5 peut être le bon ou voire à 81,25.

Ton hypothyroïdie est d'origine auto-immune et tu as ce qu'on appelle la maladie d'Hashimoto = thyroïdite lymphocytaire chronique. Les anticorps sont fortement positifs.

Quote:
je vais voir le medecin qui pense que je suis en hyper et je passe a 75 pendant une semaine et je refais un bilan une semaine apres soit

Il est inutile de faire un contrôle à une semaine car le dosage ne sera pas juste.
En effet le Levothyrox à ce qu'on appelle une 1/2 vie (ce que j'ai expliqué le 27/12 de façon plus complète) et donc il lui faut 6 semaines pour être éliminé complètement. La première semaine il n'y a que la moitié du dosage qui est éliminée. Le semaine suivante la moitié de ce qui reste et ainsi de suite.
Mais il faut tenir compte que dans ton cas tu continue de prendre du Levothyrox tous les jours.
Donc le résultat n'est absolument pas révélateur.
Et il est vrai que c'est long mais si on veut vraiment trouver le bon dosage, il fut absolument prendre le temps pendant un certain temps, que de se retrouver à tâtonner tous le temps.
La thyroïde c'est courage et patience.

Quote:
le medecin m'a donc prescrit le levothyrox a 50 pour 1 semaine puis 1 semaine a 75 et ensuite 100
les douleurs ont commencé la deuxième semaine a 100 , accompagné d'une grande nervosité et d'insomnies,

Ce sentiment de mal être à ce moment du traitement est tout à fait normal. L'organisme qui vivait tout le temps au ralenti se met à fonctionner plus rapidement. bilan il réagit et c'est ce qui donne les insomnies et la nervosité. On pourrait dire en d'autres termes c'est la preuve que cela fonctionne. Ce qui serait ennuyeux c'est de ne rien ressentir.
Il fallait donc continuer le dosage.
Il est très étonnant que le médecin ne t'ai pas précisé cela.
D'ailleurs la prise de sang n'indiquent absolument pas d'hyperthyroïdie.
La TSH est basse certes mais il y a encore de la marge avec les T3 et ce sont elles qui peuvent provoquer l'hyperthyroïdie, pas la TSH.

La prise de sang du 5 janvier indique bel et bien de nouveau une hypothyroïdie.

Quote:
elle me dit qu'on peux sans pb commencer le levothyrox a 100 quand l'hypothyrodie est severe ( etait ce le quand lors de ma premiere analyse où le taux etait de 5.37 ? ) et que 75 lui semble me convenir , elle fait confiance a mon medecin et me dit de continuer la surveillance avec elle qu'en cas de soucis je peux aller la voir

Non une TSH à + de 5 ne justifie pas du tout un traitement à 100 pour débuter. A plus de 20 je dirais oui et encore. Sachant que le maximum de TSH que j'ai vu est une à 726. Faut dire que même le laboratoire à recommencer plusieurs fois l'analyse car ils ont eu beaucoup de mal à en croire leur yeux. Mais cela reste de l'ordre du TRES exceptionnel.
Donc là effectivement je confirme que même si il y a des douleurs il faut persévérer en principe elles arrivent 2 et 3ème semaine pour s'atténuer petit à petit et lorsque le dosage est correct on peut encore en ressentir un peu.

Les problèmes de poids peuvent venir de l'hypothyroïdie. Car en hypothyroïdie le corps ne brûlent plus les sucres et les graisses et il stock tout ce qui passe.

Voilà j'espère que cela t'aide un peu à comprendre et surtout à tenir le coup et pouvoir passer le mauvais cap.
Il faut savoir qu'à tout changement de dosage on peut ressentir ce phénomène douloureux.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Adélie
J'aime 0

Bonjour,

Je suis moi aussi ateinte de la Thyroïdite d'Hashimoto. Ton témoignage m'a choquée. Je ne comprends pas que ton médecin t'ait donné une dose aussi forte, alors que ton taux de TSH n'est pass catastrophique (je ne veux pas dire qu'il ne faille pas prendre de lévotyrox, bien au contraire...).
J'ai commencé mon traitement à 25, alors que j'avais un taux plus élévé (7,71), et une hypothyroïdie bien installée (T4 très faible). Je suis passée à 50 au bout d'une semaine, sans ne jamais ressentir aucune gêne (douleur musculaire ou autre). Les examens faits 2 mois plus tard se sont révélés satisfaisants. Je n'ai donc pas augmenté la dose.
Aujourd'hui ma TSH a augmenté, alors MAINTENANT je risque de prendre une dose plus conséquente. La dose qui nous convient ne se trouve pas en un coup de baguette magique, il faut avant tout s'appuyer sur les résultats d'analyses.
Je te conseillerai de retourner voir ton endocrinologue, elle n'a pas à te prescrire du 100 directement.

Si tu as une question, surtout n'hésite pas.

Courage

Portrait de alhena
J'aime 0

[Bonsoir Christiane

pour le moment je reste tjs un peu perplexe concernant les dosages qui me sont prescrits mais comme mon generaliste et l'endocrinologue partagent le meme avis ...

je vais rester au meme dosage durant les 6 prochaines semaines , y compris si les douleures reviennent , et ferait ensuite controler la tsh T3 et T4

merci encore une fois pour votre avis

Portrait de alhena
J'aime 0

Bonsoir Adelie

vous etes effectivement plusieurs a avoir ete tres surpris de ce premier dosage alors que ma TSH etait a 5.37
je me demande si le poids n'intervient pas dans la posologie ? enfin je sais pas

comme je l'ai dit plus haut mon medecin generaliste qui m'a suivi les premieres semaines et l'endocrinologue que j'ai vu ce lundi sont du meme avis concernant le dosage que je devrais prendre soit 75
j'avoues que cela me laisse perplexe et que je crains de repasser rapidement comme la premiere fois en surdosage ...mais je vais " etre sage" et poursuivre le meme dosage les 6 prochaines semaines et refaire un bilan afin de voir ce que ça donne
en attendant , je prends mon mal en patience llooll

merci beaucoup pour votre message :-))

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Lorsqu'il n'y a plus de thyroïde on compte environ 2 µg par kilo, c'est un tout petit peu moins (1,78).

Lorsque la thyroïde est encore là le dosage n'est pas le même puisque la thyroïde fabrique encore des hormones mais on ne sait pas en quelle quantité. Donc on donne un dosage en fonction des résultats sanguins et des symptômes qui eux donneront un peu les limites.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de alhena
J'aime 0

des nouvelles !!!

j'ai finalement trouvé un medecin en accord avec " ce que je ressens"
nous avons donc recommencer le traitement a 0 enfn je veux dire le levothyrox a 25 :-) pendant 6 semaines puis analyses qui ont donné ceci
la TSH ultra sensible 7.45 ( norme 0.34 a 4.2 )
T4 libre 7.5 ( norme 8.0 a 17 )

on a donc augmenté de 12.5 de levothyrox soit 37.5
je vais bien , meme si je suis un peu fatiguée et génée par quelques douleurs articulaires mais rien a voir avec ce que j'ai eu courant decembre !!

dans 2 semaines je refais mon bilan puisque les 6 semaines a 37.5 seront ecoulées et on avisera

il parait que l'on soigne Hashimoto ? reste ensuite seule l'hypothyroidie , est ce possible ?

ça fait du bien d'avoir enfin un medecin qui a su ecouter ce que je ressentais ! il en aura fallut 4 ! et heureusement que j'avais vos conseils :-)

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Heureuse que tu ais un médecin à l'écoute.

Mais c'est lui qui t'a dit :

Quote:
il parait que l'on soigne Hashimoto ? reste ensuite seule l'hypothyroidie , est ce possible ?

Non c'est faux.

Hashimoto est une maladie auto-immune et comme toutes ses petites soeurs, on ne soigne que les conséquences pas la cause puisqu'on ne la connait pas.

Et donc on contraire on traite ou on soigne l'hypothyroïdie mais pas Hashimoto.
On n'a pas, aucune action sur les anticorps. Sur les hormones thyroïdiennes et la TSH, OUI.

Bonne continuation et j'espère que tout va aller pour le mieux maintenant pour toi.
Reprendre tout au début était vraiment la meilleure solution.
Et le principal surtout c'est que tu te sentes mieux.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de alhena
J'aime 0

bonjour chirstiane

voici les dernieres nouvelles lol

denieres analyses le 18/06/07

tsh ulta sensible 1.69 norme 0.34 > 4.2
T4 libre 11.3 norme 8.0> 17
je suis levothyrox un jour sur deux 37.5 et 50

mais depuis les 12 dernieres semaines alors que les analyses sont bonnes je recommence à avoir des palpitations, des suées nocturnes, vertiges et troubles du sommeil
le medecin me dit que c'est peut etre dû a une legere intolerance au levothyrox
elle m'a prescrit de la L-thyroxine 3 gouttes

pas pratique la L-thyroxine puisqu'elle doit rester au frigo
quand je decouche faudra prevoir la boite isotherme ou ne pas oublier de prendre le flacon du frigo en repartant ...bref pas pratique
je lui ai demandé si en cas de" decouchage " je ne pouvais pas prendre un cachet de levothyrox , plus facile a emporter ...lol
elle prefere pas , quel est votre avis ?
par ailleurs a part levothyrox ou L- thyroxine , existe il d'autre medicament ?

merci
alhena

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Les T3 n'ont pas été analysées, dommage !

Les suées nocturnes, les vertiges et troubles du sommeil sont dus au Levothyrox, c'est tout à fait normal, cela va diminuer, à la longue de la prise du traitement et lorsque le traitement sera vraiment correct.

Pour les palpitations, il faudrait être sûr qu'il s'agit bien de palpitations. Comment cela se déclare-t-il ?

La TSH est un peu élevée encore sûrement en rapport avec les T4 qui ne sont pas encore bien hautes. Les T3 auraient pu nous aider à savoir exactement ce qui se passe.

Quant au dosage du L-thyroxine, il me semble bien faible. 1 gouttes = 5 µg de T4. Donc normalement il te faudrait 7 gouttes un jour, et 10 le lendemain.

Non, il n'existe pas d'autres traitement. Enfin si mais alors il contient de la T3 (Euthyral) et d'autres qui ne sont pas vendus en France.
Et effectvement mieux vaut ne pas changer de traitement.

Mais je trouve un peu bizarre que le médecin dise que tu ne supporterait pas bien le Levothyrox et te change le traitement comme cela sans plus, alors que les symptômes sont normaux quand on n'a pas encore le bon dosage.
Et même les symptômes peuvent parfois aller jusqu'à l'irritabilité, ce qui fait penser qu'on peut être en hyperthyroîdie alors que ce n'est pas le cas du tout. C4est tout simplement parce que le dosage du traitement n'est pas encore le bon. Il faut laisser le temps à l'organisme de s'adapter, surtout pour toi vu tout ce qu'il a subi avant.

Il faut y aller doucement avec les dosages et prendre du temps entre deux afin que l'organisme s'habitue.
Le traitement thyroïdien ne se trouve pas du tout du jour au lendemain.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de alhena
J'aime 0

Christiane59 wrote:
Bonjour,

Les T3 n'ont pas été analysées, dommage !

Les suées nocturnes, les vertiges et troubles du sommeil sont dus au Levothyrox, c'est tout à fait normal, cela va diminuer, à la longue de la prise du traitement et lorsque le traitement sera vraiment correct.

Pour les palpitations, il faudrait être sûr qu'il s'agit bien de palpitations. Comment cela se déclare-t-il ?

La TSH est un peu élevée encore sûrement en rapport avec les T4 qui ne sont pas encore bien hautes. Les T3 auraient pu nous aider à savoir exactement ce qui se passe.

Quant au dosage du L-thyroxine, il me semble bien faible. 1 gouttes = 5 µg de T4. Donc normalement il te faudrait 7 gouttes un jour, et 10 le lendemain.

Non, il n'existe pas d'autres traitement. Enfin si mais alors il contient de la T3 (Euthyral) et d'autres qui ne sont pas vendus en France.
Et effectvement mieux vaut ne pas changer de traitement.

Mais je trouve un peu bizarre que le médecin dise que tu ne supporterait pas bien le Levothyrox et te change le traitement comme cela sans plus, alors que les symptômes sont normaux quand on n'a pas encore le bon dosage.
Et même les symptômes peuvent parfois aller jusqu'à l'irritabilité, ce qui fait penser qu'on peut être en hyperthyroîdie alors que ce n'est pas le cas du tout. C4est tout simplement parce que le dosage du traitement n'est pas encore le bon. Il faut laisser le temps à l'organisme de s'adapter, surtout pour toi vu tout ce qu'il a subi avant.

Il faut y aller doucement avec les dosages et prendre du temps entre deux afin que l'organisme s'habitue.
Le traitement thyroïdien ne se trouve pas du tout du jour au lendemain.

bonjour
desolé de repondre si tard lol
je me suis renseigner aupres du laboratoire concernant la conservation de a L thyroxine
ce n'est plus Roche qui le commercialise mais Cerb ( pas sur de l'orthographe)
le medicament peut rester hors froid 24h mais bien sur il est plus que conseillé de le laisser tjs au froid
il peut se prendre dans un peu d'eau ou jus de fruit
voila pour ceux que ça peut interessé lol

je pense que mon medecin a prefere sous dosé pour le moment la Lthyroxine pour voir comment j'allais reagir et si les effects indesirables se manifestent aussi
ceci dit 3 gouttes ne me semble pas etre suffisant , et la fatigue m'a vite rattrapée
comme je n'ai pas envie non plus de tout reprendre a 0 alors que l'on semble s'approcher du bon dosage je suis passée a 6 gouttes dès la fin de la premiere semaine
je dois refaire mes analyses debut aout , on verra alors et on augmentera au besoin
la suite au prochain episode lol
et comme on est en periode de estivale ...bonnes vacances :-)

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Tu devrais te sentir mieux avec les 6 gouttes mais ce ne sera pas assez.

Bonne vacances à toi et profites-en pour te reposer.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de alhena
J'aime 0

Christiane59 wrote:
Bonjour,

Tu devrais te sentir mieux avec les 6 gouttes mais ce ne sera pas assez.

Bonne vacances à toi et profites-en pour te reposer.

LES VACANCES C EST PAS BON POUR LA THYROIDE ....

ce matin je fais mes analyses avec une semaine de retard
farniante oblige d'autant que le soleil est au rendez vous et ça fait un bien fou !!
les resultats sont plus qu etonnants par contre
TSH ultra sensible 50.97 normes 0.25 - 5.00
T4libre 5.1 normes 9-20

ça me semble peu plauisible pour la TSH où est ce l'influence du pastis car j'approche du 51 mmdrrr, surttotu que je bois pas !!

je suis en pleine forme!!! a part des raideurs dans les molets depuis hier soir , rien RAS, le moral ok , pas de fatigue, pas de douleurs ni tout ce qui arrive en hypo
j'ai jamais ete aussi bas !je me demande en fait si le labo n'aurait pas fait une erreur ...
lundi je serais de retour et je referai l'analyse
je veux bien croire que je sois en hypo suite au changement de medication mais là.....au vu de comment je me porte et sens...ja'i du mal a croire que je sois a 51

j'espere que de ton coté tes ennuis de santé s'ameliorent et pour le moral je t'envois un gros rayon de soleil d'avignon :-)))

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Vu le taux des T4 c'est bien en rapport avec la TSH, du moins ce n'est pas étonnant du tout.

Mais ce qui est surprenant c'est que tu ne sois pas plus mal que cela, mais il se peut que tu ais assez de T3 pour tenir le coup et vu que tu dis que tu "farniente" (c'est cooool ça profites-en bien !!!) tu ne ressents pas les symptômes habituels car tu n'es pas dans un contexte habituel.

Mais il faut augmenter le dosage, car là tu risque un gros soucis, les T4 sont vraiment basses et ce sont elles qui permettent d'avoir les autres hormones et donc surtout les T3.

Quant à moi, ça va, la routine. ^^ !!!!
Merci pour le rayon de soleil, depuis quelques jours il est là mais c'est la chaleur qui nous manque.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de alhena
J'aime 0

Christiane59 wrote:
Bonjour,

Vu le taux des T4 c'est bien en rapport avec la TSH, du moins ce n'est pas étonnant du tout.

Mais ce qui est surprenant c'est que tu ne sois pas plus mal que cela, mais il se peut que tu ais assez de T3 pour tenir le coup et vu que tu dis que tu "farniente" (c'est cooool ça profites-en bien !!!) tu ne ressents pas les symptômes habituels car tu n'es pas dans un contexte habituel.

Mais il faut augmenter le dosage, car là tu risque un gros soucis, les T4 sont vraiment basses et ce sont elles qui permettent d'avoir les autres hormones et donc surtout les T3.

Quant à moi, ça va, la routine. ^^ !!!!quelques jours il est là mais c'est la chaleur qui nous manque.

Merci pour le rayon de soleil, depuis

BONJOUR Christiane

bon bon bon ...je ne sais que faire
mon medecin qui me suis est en vacances jusqu'au 29
j'ai appelé mon labo , il est ok pour me faire un dosage de controle
lundi matin
en attendant j'augmente ou pas ? et de combien ? je suis actuellement a 6 gouttes de L thyroxine
je retournerais voir mon medecin traitant meme si son avis au debut du traitement ....fut ....enfin on verra !
sachant maintenant que ce taux est plausible je ne doute pas que les symptomes vont suivre ... :-))
ça m'arrange pas ....j'ai de la route a faire...mais bon je vais penser positif et me dire que la tsh est oki ;-)
je vais bien , il fait beau , il fait chaud ....
je te tiens au courant et merci pour ton avis

alhena

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Avec le Levothyrox tu étais à quel dosage ?

Si tu étais à 50 µg il te faut au moins 10 gouttes tous les jours.
1 goutte = 5 µg.

Mais je reprécise qu'il ne faut pas oublier que pendant la période d'adaptation à un nouveau dosage, il est très fréquent d'avoir des symptômes d'hyperthyroïdie.
Ces symptômes s'atténuent progressivement.
Donc si tu ressents ces symptômes, cela ne veut pas forcément dire que tu es en hyperthyroïdie mais que tout simplement ton organisme se remet en route.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de alhena
J'aime 0

Christiane59 wrote:
Avec le Levothyrox tu étais à quel dosage ?

Si tu étais à 50 µg il te faut au moins 10 gouttes tous les jours.
1 goutte = 5 µg.

Mais je reprécise qu'il ne faut pas oublier que pendant la période d'adaptation à un nouveau dosage, il est très fréquent d'avoir des symptômes d'hyperthyroïdie.
Ces symptômes s'atténuent progressivement.
Donc si tu ressents ces symptômes, cela ne veut pas forcément dire que tu es en hyperthyroïdie mais que tout simplement ton organisme se remet en route.

bonjour Christiane

je ne suis plus sous levothyrox depuis 8 semaines
je suis a 6 gouttes de L thyroxine qui equivaut a 30 de levothyrox

j'a refais mes analyses ce matin et mon medecin a telephoné ce soir au labo pour avoir les resultats plus rapidement
resultat
tsh 64
et pour les T4 j'ai oublié de lui demandé mais demain apres midi j'irais cherché les resultats

mon medecin me dit de passer a 10 gouttes soit l'equivalent de 50 en levothyrox
la fatigue me tombe de plus en plus :-) mais pour le moment le moral tient le choc
je commence aussi a avoir un peu plus de douleurs

je dois voir mercredi un anesthesiste car le 29 aout je dois me faire retirer sous anesthesie generale 3 dents de sagesse
hypo et anesthesie est ce compatible ?

dans un message precedent tu dis que en hypo on rirsque de gros soucis , maintenant que je suis rentree ...on peut causer des trucs pas cool :-) et j'aimerais savoir en cas d'hypo severe , on fait quoi ? on augmente et on attend ? on va a l'hosto ? finalement qu'elle est la marche a suivre quand on decouvre une hypo severe ?

amicalement
alhena qui n'en fini pas avec ses questions ....

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Oui je sais que tu n'es plus sous Leovthyrox mais je voulais savoir quand tu y étais encore à quel dosage étais-tu ?

Car déjà il me semble qu'à ce moment-là ton dosage était insuffisant et ton médecin te donne encore moins avec le L-thyroxine. Bon l'augmentation devrait t'aider un peu.

Côté anesthésie je pense qu'il va falloir repoussé l'opération car, meixu vaut que tes taux thyroïdiens soient corrects car n'oublions pas que les hormones thyroïdiennes sont utiles au coeur. Si il n'y a pas assez d'hormones tu risques la bradycardie.
Mais l'anesthésiste répondra à tes questions à ce sujet.

La bradycardie est un risque important de l'hypothyroïdie. Le manque d'hormones thyroîdiennes met tout le corps au ralenti, y compris poumons et cerveau.
Une hypothyroîdie sévère, il y a quelques années, c'était ce qu'on appelle le crétinisme. Heureusement, il a disparu de nos régions, pour une bonne partie par l'apport d'iode dans le sel de table. C'est pourquoi il est important de manger ce type de sel.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de alhena
J'aime 0

ok
merci bcp pour ses precisions

alhena

Portrait de chelby
J'aime 0

Bonjour

Je suis ravie d'avoir enfin trouvé quelqu'un qui ressent les mêmes choses que moi car je commence franchement à désespérer !!!
Cela fait maintenant deux ans et demi que je suis traitée pour une Hashimoto et je ne suis toujours pas stabilisée.
mon taux TSH de départ était de 6.7 ;T3:2.8 ; T4 : 14.59
j'ai commencé par du 50 ; pendant 4 mois ma TSH était proche de 1 puis d'un coup trois mois après (analyse suivante) elle est remontée à 4.06 donc j'ai pris du 75 trois mois après TSH 0 4.7 donc le médecin m'a prescrit du 100. Environ un mois après j'ai ressenti les mêmes symptômes qu'Alhena : insomies palpitation irritation angoisses
Mon médecin ne voulant rien entendre étant donné que ma TSH était de 1.2 Je suis redescendu de mon propre chef à 75 pendant 5 jours puis 87.5 le week-end puis grogressivement jusqu'à 5 fois 87.5 et deux fois 75
Tout allait beaucoup mieux je me sentais très bien

Au renouvellement de mon traitement soit 8 mois (au mois de juillet de cette année) plus tard ma nouvelle analyse indiquait une TSH de 4.5 donc rebelotte mon médecin a décidé d'augmenter mon traitement et de passer 6 jours à 87.5 et 1 jour à 100.
Un mois après les problèmes ont commencé et ont continué en s'empirant (insomnies terribles à peu près 4 heures de sommeil par nuit ! réveil toutes les heures, hyper énervée des sueurs nocturnes, je ne sais pas si c'est ça qu'on appelle des palpitations mais comme Alhena je sens mon coeur battre, au bord des larmes)
Or le 13 octobre date de ma dernière analyse ma TSH était de 3.480.

Je suis donc allée voir un autre toubib qui lui m'a dit de tout arrêter pendant un mois et on refait les analyses compètes dans un mois

Est ce possible d'avoir une TSH de 3.480 et être un hyper ? mon médecin référent me disait que ma TSH était bonne donc ça ne venait pas de ça
Peut être avoir un taux de TSH qui se stabilise autour des 4 ?

Je ne sais plus quoi faire et surtout si un jour je serais enfin stabilisée et ne plus penser à cette thyroïde !

Merci pour toutes les réponses que vous pourrez m'apporter et également l'adresse d'un EXCELLENT endocrinologue sur la Haute-Savoie ou la région

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Il faut demander à faire contrôler les T3 et les T4 en même temps que la TSH. Car elle seule ce n'est pas suffisant pour avoir un dosage de Levothyrox correct.
La TSH est une hormone de l'hypophyse et qui n'est qu'un indicateur du fonctionnement possible de la thyroïde.

Si l'hypophyse a un problème, l'indication pour la thyroïde sera fausse.
Donc on peut avoir une TSH élevée donc qui indiquerait une hypothyroïdie alors qu'en fait il existe déjà trop d'hormones thyroîdiennes et dans ce cas, c'est l'hyperthyroïdie.

Donc il faut demander ABSOLUMENT à analyser les hormones thyroïdiennes et les deux car une seule ne suffit pas non.
La T4 étant une réserve pour fabriquer d'autres hormone, si la conversion ne se fait pas correctement un taux élevé de T4 peut tout à fait montrer une hyperthyroîdie et pourtant la personne sera en hypothyroîdie puisqu'il manquera les hormones principales, les seules actives : les T3.

Arrêter le traitement et reprendre tout après un mois cela est complètement stupide. Surtout qu'en un mois, les hormones prises ne seront pas éliminées complètement puisqu'il faut 6 semaines. Le Levothyrox ayant une 1/2 vie de 168 heures donc une semaine.

Et je ne te conseille pas d'arrêter ton traitement. Tu vas te retrouver en superhypothyroîdie et pour remonter la pente tu vas avoir beaucoup de mal, d'autant que cela risque de détraquer d'autres fonctions tels que la digestion = risque de constipation, digestion difficile, prise de poids importante par exemple, problèmes de reins, troubles cognitifs, fatigue, le coeur ralentit = bradycardie, essoufflements, ...............etc.
Donc autant de problèmes qui ne se régulariserons pas de suite à la reprise du traitement puisqu'il faut 6 semaines pour l'éliminer mais il faut également 6 semaines pour qu'il fasse pleinement effet.

Le mieux donc est de faire analyser : TSH, T3 et T4.

Quote:
Est ce possible d'avoir une TSH de 3.480 et être un hyper ? mon médecin référent me disait que ma TSH était bonne donc ça ne venait pas de ça

Déjà une TSH à plus de 3 est vraiment trop élevée surtout avec une maladie d'Hashimoto et en étant sous traitement.
Une bonne TSH est entre 0,5 et 1. Un médecin qui dit le contraire ou qui n'en tient pas compte, mieux vaut en changer car cela veut dire que jamais tu ne seras bien équilibrée.

Et donc oui on peut avoir une telle TSH et être en hyperthyroïdie si donc l'hypophyse a elle-même un problème.
Car elle demande alors à la thyroîde de travailler plus alors qu'il y a déjà trop d'hormones. La thyroîde travaille et donc le taux d'hormones augmente.
C'est ce qu'on appelle une hyperthyroïdie hypophysaire.
Mais pour certains médecins c'est rare et ils préfèrent dire que c'est le patient qui dit n'importe quoi et qu'il doit se tromper dans ce qu'il ressent.

Quote:
Peut être avoir un taux de TSH qui se stabilise autour des 4 ?

Oui mais dans ce cas, il y a un problème d'hypophyse.
Il faut alors faire une IRM afin de savoir ce qui se passe.
Car l'hypophyse qui ne travaille pas correctement cela va engendrer beaucoup d'autres problèmes : surrénales, gynécologie (perturbations des cycles, stérilités,....), etc.

Donc en résumé : faire analyser les hormones T3 et T4 en plus de la TSH. Si décallage entre taux des hormones et la TSH faire une IRM pour vérifier le fonctionnement de l'hypophyse. Et en cas de difficultés, changer de médecin si nécessaire.
Des médecins qui tiennent compte de tout ces paramêtrex existent, il faut en trouver un.
Je ne peux pas t'en indiquer malheureusement.

A toute personne qui voudrait signaler un médecin, cela doit se faire impérativement par courriel électronique. Les coordonnéesn ainsi que les noms de médecin ne peuvent pas apparaitre sur le site. Je serais dans l'obligation d'éditer ou de supprimer tout message qui en contiendrait.
Merci.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Pages

Participez au sujet "hashimoto quel dosage ?????"