Portrait de coccinelle2724

Bonjour,

J'ai été diagnostiquée Hashi en Septembre 2008.

Mon généraliste + endocrino m'ont donc prescrit Levothyrox. Lentement, la dose fut augmentée de 25 à 75 finalement. Depuis Novembre 2008, je suis donc stabilisée à 75 mg. Je ne me suis pas sentie aussi bien depuis DES ANNEES. Et surtout: je commence à perdre mes kilos superflus alors que les régimes que j'entreprenais régulièrement n'y faisaient rien. J'ai 6 kilos à perdre. J'ai retrouvé mon énergie, la chute de cheveux a stoppé etc.....

Or, hier, suite à mon test sanguin de contrôle, ma TSH est apparue à 0.09 = je suis donc en hyperthyroidie!!!! Incroyable. Je me sens tellement bien, tellement heureuse de perdre mes rondeurs, tellement pleine d'énergie mais sans tomber dans l'extrême. Pourtant mon généraliste m'impose de réduire la dose de Levothyrox à 62.5 dans un premier temps. Il m'explique qu'une hyperthyroidie peut avoir des effets guère agréables. Bien que je lui explique mon bien-être, il me propose de 'couper la poire en 2' en quelque sorte à savoir: je baisse le Levy pendant 15 jours et je vois si le poids remonte, si la fatigue réapparait etc...... Si tel est le cas, alors je pourrai repasser à 75mg. On aura la réponse à nos questions.

Ma question: Le fait de baisser la dose va t-il forcément engendrer les effets que je connaissais avant de prendre Levy tels que fatigue, perte de cheveux, prise de poids etc? Ou bien est-ce-que mon corps a en réalité atteint son taux maximum d'hormones et que je vais continuer à bien me porter en maintenant une dose plus basse, à perdre du poids en continuant mon petit régime etc? Un peu l'idée du verre plein qu'on maintient plein mais sans le faire déborder.

Merci de me répondre car je suis très inquiète de "retourner en arrière" alors que pour moi tout va bien.

Frédérique
Hystérectomie totale en 1996
Hashimoto Septembre 2008

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Pouvez-vous donner les résultats qui ont permit de faire le diagnostic de la maladie d'Hashimoto en septembre ?
N'oubliez pas les normes du labo.

La TSH basse ne veut pas dire que vous êtes en hyperthyroïdie.
Ce sont les hormones qui peuvent vraiment le dire.
Donc si celles-ci n'ont pas été analysées et que surtout vous n'avez pas de symptômes d'hyperthyroïdie vous n'êtes pas en hyperthyroïdie.

Avant de modifier le traitement et surtout parce que justement vous vous sentez vraiment mieux, demander à faire contrôler les hormones T3L et T4L + les anticorps antirécepteurs de la TSH.
Si les hormones sont élevées et surtout les T3 alors oui vous êtes sûrement un peu surdosée mais le principal est que vous ne sentiez pas les symptômes de l'hyperthyroïdie et surtout pas de palpitations cardiaques.
Si il existe des palpitations, alors une petite diminution du traitement est à faire mais pas de 12,5 µg mais simplement même de 6,25 soit 1/4 de de 25.
Donc comme vous êtes à 75 vous pourrez donc prendre 1 cp de 50 + 3/4 de cp de 25 et cela vous donnera le dosage suffisant pour vous. Parfois donc 1 petit quart de cp de 25 en moins suffit amplement.

Le système que vous propose le médecin est un grand classique qui ne va pas vous aider à y voir clair, mais surtout cela va vous faire perdre du temps, et en plus il existe un grand risque que vous soyez mal, le temps de diminuer le dosage soit 15 jours et ensuite le temps que vous tentiez de réajuster le traitement et là cela peut prendre de 15 jours à 1 mois, donc en tout vous perdriez 6 semaines de bien-être.
Pas top du tout.

En revanche, la prise de sang des hormones permettra d'ajuster parfaitement votre dosage.

Les anticorps eux permettront de voir, (si ceux sont positifs, car les antirécepteurs peuvent être positifs aussi dans 10 % des cas d'une maladie d'Hashimoto), si ce n'est pas eux qui bloquent la TSH et donc qui l'ont fait chuter.
Car avec Hashimoto effectivement on peut avoir ces anticorps qui ne sont donc pas tout à fait les mêmes que ceux de la maladie de Basedow. Car dans Basedow, ils bloquent la TSH MAIS ils stimulent la thyroïde.
Or avec Hashimoto, ils bloquent aussi la TSH mais ils ne stimulent pas du tout la thyroïde. Ils sont donc appelés dans ce cas : des anticorps bloquants.

Cela dit, si vous suivez la directive du médecin, certains symptômes d'hypothyroïdie peuvent effectivement revenir et à différentes intensité. Le risque est réel mais cela n'aura cependant rien à voir avec ce que vous avez connu avant le traitement.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de coccinelle2724
J'aime 0

Merci beaucoup Christiane,

Pour votre message si détaillé et si explicatif.

Les résultats d'origine au mois de Septembre étaient:
TSH 7.17 (0.35-4.94)
T4L 12.90 (7.1-18.5)
T3L 4.35 (1.71-3.71)

Autres résultats en Novembre (après une augmentation lente du Levo de 25 à 62.5):
THS 0.56 (mêmes normes du labo que ci-dessus)
T4L 14.0 (7.10 à 18.5)
Pas de T3L

Depuis, et comme je l'ai expliqué dans mon précédent message, je n'ai plus eu de contrôle ni des T4 ni des T3.

Après avoir lu votre message, j'ai immédiatement appelé le laboratoire d'analyses pour qu'ils contrôlent les taux de T4L, T3L ainsi que les anticorps antirécepteurs de la TSH. J'ai un peu honte de le faire "dans le dos" de mon généraliste mais je l'expérience m'a prouvée qu'avec cette condition, il faut savoir se débrouiller seule, poser bcp de questions, faire ses propres recherches et surtout être à l'écoute de son corps.

J'aurai les résultats des T4 et T3 plus tard aujourd'hui et ceux des anticorps en fin de semaine car ils seront faits dans un autre laboratoire. Si vous le permettez, je vous donnerai tous ces résultats pour vous demander votre avis.

Merci encore une fois :)

Frédérique
Hystérectomie totale en 1996
Hashimoto Septembre 2008

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Ouh là là y a un problème là !!!

Quote:
TSH 7.17 (0.35-4.94)
T4L 12.90 (7.1-18.5)
T3L 4.35 (1.71-3.71)

Et ensuite :

Quote:
THS 0.56 (mêmes normes du labo que ci-dessus)
T4L 14.0 (7.10 à 18.5)

Alors si je tiens compte de cela uniquement.
Vous aviez des T4 quasi normales mais vous aviez des T3 bien supérieures à la maximale, donc cela ne vous mettait nullement en hypothyroïdie du moins du point de vue biologique. Les T3 étant les hormones réellement actives, comme elles sont supérieures vous ne pouvez pas être en hypo.
A moins que l'on soit dans le cas, d'un taux excessif de T3 mais avec surtout des r-T3 soit des non-actives.
Mais là c'est un autre problème et dans ce cas heureusement que le médecin n'a pas tenu compte du fait que les T3 sont élevées.

Mais là dans les résultats, seule la TSH indiquait bien une hypothyroïdie.
Mais la TSH élevée n'est pas expliquée par le taux des hormones, mais il faut alors normalement allez voir ailleurs et c'est du côté de l'hypophyse/hypothalamus.
Mais aussi en ce qui concerne le trop de T3, voir au niveau du bilan hépatique et lipidique. Avez-vous un bilan de fait dernièrement : bilirubine, phosphatases alcalines, SGOT, SGPT, Gamma GT, cholestérol, glycémie ? Si pas dommage.

En revanche, je vois que l'on vous a dit Hashimoto mais qu'en fait les anticorps n'ont pas été analysés ou vous avez oublié de les noter. Il s'agit plus précisément des anticorps antithyropéroxydase dit anti TPO et les antithyroglobuline dit anti TG.
Si il y a bien ces anticorps ils peuvent alors eux donner les symptômes que vous avez eu sans que pour autant les hormones soient perturbées.
Donc si vous avez les résultats pouvez-vous les noter et toujours avec les normes bien entendu ?

On verra ce que donne les nouveaux résultats des hormones. Ils permettront probablement de voir ce qu'il y a vraiment lieu de faire.
Mais surtout pouvez-vous donner les symptômes que vous aviez vraiment en septembre ?
Et actuellement dire si ces symptômes ont vraiment tous disparus ou atténuer et/ou si d'autres sont apparus ?

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de coccinelle2724
J'aime 0

Christiane,

J'ai eu les taux de T4 et T3 qui sont tous deux dans les normes du laboratoire.
T3: 2.60 (N: 1.7-3.8)
T4: 12 (N: 7-18.60)
TSH: 0.09 (N:0.35-4.94)

Par contre, je vous donne aussi les autres résultats qui apparaissaient sur mon premier bilan en Septembre (avant traitement):

*Glycémie: 0.86g/l (0.75-1.05g/l)
* Urée: 0.36g/l (0.15-0.50g/l)
* Créatinine: 7mg/l (5-12mg/l)
* Cholestérol: 2.13g/l
* Cholestérol lié aux HDL: 0.82g/l (labo donne inférieur à 3.3 FAIBLE pour ce résultat)
* Cholestérol lié aux VLDL & LDL: 0.11g/l & 1.20g/l (labo donne inf à 2.20g/l AUCUN FACTEUR DE RISQUE; inf à 1.90g/l 1 SEUL FACTEUR; inf à 1.60g/l 2 FACTEURS; inf à 1.30g/l SUPERIEUR OU EGAL A 3 FACTEURS)
* Transaminase ASAT/GOT 23U/l (N: 10-37U/l)
* Transaminase ALAT/SGPT 41U/l (N: 20-65 U/l)
* Gamma GT: 18U/l (N: 5-55 U/l)

Il y avait d'autres taux sur ce bilan tels que potassium, sodium, calcium, protéine C réactive mais je ne sais pas si vous en avez besoin pour mieux comprendre et analyser.

Mes "anciens" symptomes: prise de poids sans raison et sans changement alimentaire l'expliquant, IMPOSSIBILITE de perdre ce poids en faisant des régimes, pieds et mains froids en permanence, perte de cheveux (d'ailleurs traitée sans succès par un dermato), fatigue extrême à ne pouvoir sortir qu'une fois par jour en ville et devoir reprendre mes forces le restant de la journée, humeur en yo-yo (AD pendant 2 mois pensant que cette phase de déprime était due au travail) etc.....
Aujourd'hui, ces symptomes ont pratiquement tous disparus sauf les extrémités qui demeurent froides.
J'ai toujours bien dormi, aucun souci d'insomnie donc. Je suis aussi ménopausée suite à une hystérectomie totale très jeune donc je souffre parfois de bouffées de chaleur qui ne sont pas liées à l'hypothyroidie.

Enfin, mon généraliste m'a fait faire une écho de la thyroide en Oct:
INDICATION: suspicion de thyroide Hashimoto.
Aspect pseudo-multi-nodulaire, présence de ganglions jugulo carotidiens bilatéraux prédominants à gauche.

J'espère que tous ces résultats vous parleront plus qu'ils ne me parlent. J'avoue que ce soir je suis complètement démoralisée et perdue car je ne comprends plus rien. Je croyais avoir trouvé la réponse à toutes mes questions, je suis bien........ tout est remis en cause et je ne sais pas si je dois baisser ou non la dose de Levo demain matin!

Merci mille fois pour votre aide.

Frédérique.

Frédérique
Hystérectomie totale en 1996
Hashimoto Septembre 2008

Portrait de FLAUX
J'aime 0

Bonjour Frédérique,
J'une une hypothyroïdie congénitale (née sans glande thyroïde) pour laquelle je reçois du lévothyrox dosé à 175 ug/jour. Fin 2006, ma TSH avait baissé à 0,23 (0,25-5). Début 2007, après un nouveau contrôle, ma TSH était Je vous souhaite beaucoup de courage car les problèmes de thyroïde, c'est très embêtant.
Je suis à 100 % pour mon hypothyroïdie (ALD) à vie.
Demandez à votre médecin d'en faire la demande auprès de la Sécurité Sociale.
I. FLAUX

flaux

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour;

Les T3 sont bien trop basses et ce sont elles qui sont les hormones réellement actives et ce sont aussi elles qui sont chargées d'ailder l'organisme à brûler les sucres et les graisses.
Vos T4 ne sont pas suffisamment élevées non plus pour justifier cette chute de la TSH.
Donc les hormones sont loin d'être la cause de cette chute de TSH donc votre traitement n'est pas surdosé.

Votre cholestérol est élevé et vous avez un risque de maladie cardio-vasculaire car le bon cholestérol soit le HDL est bien trop bas, et le mauvais soit le LDL est lui trop élevé.
L'hypercholestérolémie est habituelle avec une hypothyroïdie et surtout lorsque celle-ci n'est pas traitée correctement ce qui est le cas, vu le taux un peu trop bas des hormones.

Le reste des examens est correct.
Mais donnez les autres.

Vu vos symptômes, il y a de fortes probabilités pour les hormones T3 soient surtout en fait des r-T3 lors de la première prise de sang.
Mais il serait bon aussi de contrôler, les surrénales par analyse du cortisol.

Pour quelle raison l'hystérectomie a-t-elle eu lieu ?

Ne changez rien à votre dosage pour le moment.

En ce qui concerne ce que flaux dit au sujet de la sécu, pas la peine de demander le 100% il ne sera pas accepté, car la maladie à votre niveau n'est pas reprise dans la liste des ALD et les soins de suivi ne sont pas onéreux donc il n'y aura pas d'attribution du 100%.

L'hypothyroîdie congénitale elle en revanche, est dans la liste ALD30 d'où le 100%.

Flaux, je vois que vous ne faites jamais analyser que la TSH. Demandez à faire analyser les hormones T3 et T4 afin de voir si votre traitement est correctement adapté à vos besoins réels, car certains symptômes que vous citez, montrent que les dosages hormonaux ne doivent pas eux être corrects.
Donc demandez à ce qu'ils soient contrôlés.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de coccinelle2724
J'aime 0

Bonjour Christiane,

Merci pour votre longue réponse. J'ai des questions supplémentaires svp.

Pourquoi écrivez-vous que mes T3 et T4 sont trop basses et pas assez élevées alors qu'elles apparaissent dans la norme du laboratoire? Je ne comprends pas. Je vous les renote pour confirmation, ci-dessous.

Septembre: Novembre: Lundi:
T3: 4.35 (1.71-3.71) pas de résultat 2.6
T4: 12.9 (7.1-18.5) 14.0 12.0
TSH: 7.17 (0.35-4.94) 0.56 0.09

Deuxièmement, voulez-vous dire qu'en fait je n'ai pas Hashi et que donc je suis traitée à la mauvaise dose et pour la mauvaise raison?

Vous me parlez du cholestérol et des risques, est-ce-qu'il peut être dangereux de prendre Levo à la dose 75mg (risque de palpitations etc) en ayant un cholestérol élevé au départ.

En résumé, que me conseillez-vous de faire, mis à part de continuer à prendre le Levo 75? Est-ce-que je risque de faire chuter ma TSH encore plus en continuant? Il est vrai que j'ai de nouveau la nausée et un semblant de mal de tête en prenant Levo le matin, comme chaque fois où j'augmentais les doses auparavant. Comme si mon corps s'adapte à la nouvelle dose pendant quelques semaines. Mais pourquoi ces symptômes alors que je prends 75mg depuis fin Novembre? Est-ce-que c'est un signe que la dose ne me convient plus?

Je suis désolée si j'ai du mal à comprendre mais j'ai vraiment besoin d'y voir clair pour pouvoir faire les bons choix.

L'hystérectomie a eu lieu suite à des grosseurs utérine et ovarienne. Mon ovaire droit avait déjà été enlevé à l'âge de 12 ans pour les mêmes problèmes. Lors de l'hystérectomie, le col de l'utérus a aussi été enlevé. Décision peut-être un peu extrème à l'époque mais nous vivions à Singapour et nous avions eu nos 2 enfants. Nous n'avons pas trop réfléchi aux conséquences à long-terme (la ménopause).

En tout cas, merci encore une fois Christiane.

Bonne journée.

Frédérique.

Frédérique
Hystérectomie totale en 1996
Hashimoto Septembre 2008

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Parce que être dans la norme ne signifie pas du tout correctes.

Si les hormones sont proches de la minimale ou de la maximale la tendance est complètement différente.
Les T3 comme ce sont les hormones réellement actives et surtout nécessaire à tout l'organisme doivent donc être présentes en grande quantité pour pouvoir faire face à toute demande.
Donc les T3 comme les T4 d'ailleurs doivent normalement se situées au moins dans le dernier tiers supérieur de la norme.
Là pour les T3 vous avec un résultat de 2,6 pour une maximale de 3.8. Donc votre résultat doit être supérieure à au moins 3 et donc 3,2 ou 3,3 serait l'idéal pour être sure de ne pas manquer d'hormones mais surtout aussi de ne pas en avoir trop.

Hashimoto ce sont les anticorps qui détermine si il y a la maladie ou pas.
Mais cela ne détermine pas le traitement.
Voir : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/2007/01/la-maladie-dhashimoto_28.html pour plus d'explications.

Quote:
Vous me parlez du cholestérol et des risques, est-ce-qu'il peut être dangereux de prendre Levo à la dose 75mg (risque de palpitations etc) en ayant un cholestérol élevé au départ.

Le traitement thyroïdien permet de faire diminuer le cholestérol.
Donc tant que votre dosage n'est pas vraiment adapté, les risques d'avoir un cholestérol élevé subsistera.
Les palpitations du traitement thyroïdien surtout lorsqu'on augmente le traitement, sont tout à fait normales et ne prêtent pas à risque. En général elles s'estompent après 15 jours 3 semaines de la prise de ce dosage.

Mais surtout attention aussi car les palpitations peuvent aussi être dues à l'hypothyroïdie et pas forcément à un excès d'hormones donc à un surdosage.
Donc le fait de continuer le traitement et que lorsque s'y adapte permet de faire diminuer les palpitations.

Votre organisme s'adapte donc normalement il ne faut rien changer. Mais surtout donc les symptômes peuvent être dûs à un manque d'hormones provoqué parce que le froid actuel demande plus d'hormones.
La TSH ne descendra pas plus et même si elle le faisait ce n'est pas un problème puisque surtout les hormones ne sont pas, elles, élevées. Donc vous n'êtes pas en hyperthyroïdie et dans ce cas vous n'avez pas de risque à ce niveau.
Mais petite question (je sais plus si je vous l'ai déjà demandé) fumez-vous ?

Certains problèmes gynécologiques peuvent survenir directement dûs à un déficit hormonal thyroïdien.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de coccinelle2724
J'aime 0

Merci Christiane,

Non je ne fume pas et n'ai jamais fumé.

Je pense avoir bien compris vos explications à présent. Je continue donc sur mon dosage à 75mg. J'attends que les nausées et maux de tête du matin passent (dans quelques jours sûrement). Et dorénavant, je demanderai toujours au labo d'analyser aussi les T3 et T4 avec la TSH. Je me demande pourquoi mon généraliste ne me fait systématiquement une ordonnance QUE pour la TSH sans se soucier des T3 et T4?

Merci beaucoup.

Frédérique.

Frédérique
Hystérectomie totale en 1996
Hashimoto Septembre 2008

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Quote:
Je me demande pourquoi mon généraliste ne me fait systématiquement une ordonnance QUE pour la TSH sans se soucier des T3 et T4?

Parce qu'il respecte scrupuleusement les directives de la l'Afssaps et de la sécu de peur de se faire taper sur les doigts.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de FLAUX
J'aime 0

Bonjour,
Mon dernier dosage TSH de novembre dernier est à 0,442.
Comme Frédérique, mon médecin demande toujours le dosage de la TSH sans s'occuper de T3 et T4
I. FLAUX

flaux

Portrait de coccinelle2724
J'aime 0

Bonsoir,

J'ai dû payer moi-même pour les résultats de T3 et T4 et il en sera de même pour ceux des anticorps que j'attends au courrier!

C'est ralant mais le coût était toutefois abordable: 28€ pour les T3 et T4.

Bonne soirée à vous deux.

Frédérique

Frédérique
Hystérectomie totale en 1996
Hashimoto Septembre 2008

Portrait de peche-melba
J'aime 0

Je confirme que les médecins ne demandent jamais les T3 et T4 ! on m'a enlevé totalement la thyroîde en 2004, et depuis uniquement contrôle de la tsh. Aussi dorénavant je demanderais à avoir les T3 et T4, je verrais bien la réaction du médecin ! en tout cas merci à Christiane pour ses précieux conseils.

Portrait de Ch Marie d'Izarny
J'aime 0

Merci Christiane, mon dernier généraliste consulté ne comprenait pas le besoin de T3 T4 en plus de TSHus.
Hashimoto depuis une quinzaine d'années , j'ai du prendre l'habitude d'écouter mon corps pour doser les hormones. Ce n'est pas facile, car meme très dosée , je ressens beaucoup des symptômes d'hypothyroidie (fatigue, déprime, perte de cheveux brutale) pas de prise de poids, mais augmentation des insomnies.. Je perds mon latin, je vais demain au labo et je vais faire ajouter T3 T4, dois je contrôler les anti corps car je ne suis même plus sur du diagnostic et je ne garde rien, vivant de pays en pays. En revanche mon LDL est toujours trop haut, je suis sportive et végétarienne !!!! Je peux continuer le débat sur les hormones de substitution (hystérectomie totale il y a plus de dix ans) , j'étais contre pour des effets secondaires que mon médecin niait ;) , je viens de recommencer, pour voir, dosage au feeling, je réduis au premier gonflement ou tension mammaire.... je ne vois pas encore d'amélioration.... L'hormonothérapie est bien compliquée et je fais de moins en moins confiance au corps médical en France. Du moins je ne trouve plus le bon généraliste et je ne veux plus faire le tour des spécialistes... C'est plus cher mais plus facile aux États Unis ou en Israël .
J'ai lu avec attention vos avis sur les résultats d'analyses, mon problème reste quelles sont les bonnes analyses à mettre sur une ordonnance pour écarter les risques et pouvoir doser toutes ces hormones . C'est deja compliqué de partir en voyage avec sa trousse de médicaments .
Bien cordialement
marie

Portrait de Ch Marie d'Izarny
J'aime 0

TSH

T4L 19,8 (de 9,3 à 17)
T3L 3,4 (de 2 à 4,4)

Anti corps (TPO) 12 ( Anti corps TG 263 (

cholesterol 2,47 ( HDL 0,85 (0,45 à 0,65)
CT/HDL 2,91 ( LDL 1,46 (

HDL/LDL 0,58 .....

Merci, j'ai pu faire ajouter les T3, T4, anticorps

Verdict d'un nouveau généraliste : surdosage .... passer à 150 dosage moyen et voir apres....?
J'ai peur de retomber dans les symptômes de l'hypothyroïdie.... mon énergie est loin d'être démesurée . Il est vrai que mon dosage n'a cessé d'augmenter et sans doute important 200-250 , pour 52kgs, mais j'ai le meme depuis deux ans, sans symptômes particuliers sauf récemment un léger tremblement, et insomnie pas plus ni moins.
Dois je descendre brutalement? quels sont mes risques cardiaques? Je ne ressens rien , pas de palpitations...et les anesthésistes n'ont jamais noté de problèmes ( péritonite il y a deux ans) . Des problèmes articulaires accentués mais que je mets sur le compte du sport ). Merci de m'éclairer , vous semblez cerner le sujet alors que mon médecin ne prêtait guère attention à ce dosage, il oubliait meme d'ajouter la TSH , donc mon hypothyroïdie !!!
Les anticorps confirment ils Hashimoto ? Je doute de tout maintenant ...

Cordialement

Participez au sujet "Hashimoto -- prise de Levothyrox: hyperthyroidie maintenant!"