Portrait de sweete

Bonjour, voilà mon histoire :

Février 2006 naissance de ma 1ère fille, juin on me découvre suite à un goitre important et une fatigue extrême une thyroïdite de hashimoto. Le levothyrox fait son effet en 4 mois tout rentre dans l’ordre, je n’ai jamais été aussi mince.
Janvier 2008 naissance de ma 2ème fille, mon levothyrox avait légèrement été augmenté en début de grossesse, tout allait bien. Mars je passe en hyperthyroïdie (suite à mon traitement trop fort je pense), début des acouphènes en même temps, vertiges, palpitations.
Les acouphènes me font paniquer j’arrête tout traitement en accord avec mon généraliste (je n’ai plus d’endocrinologue) pendant 3 semaines. Si les symptômes d’hyper ont disparu pas les acouphènes et je vais très mal au 26 avril la tsh est à 14.55. (j’apprends que je n’aurai jamais du arrêter si longtemps).
Rendez-vous pris avec une endocrino interniste, qui me met sous levo 100+75. Le taux de tsh diminue pour se stabiliser en septembre à 1.85 (vr : 0.35 à 5.50) t4 : 12.72 (vr :8.90 à 17.60) t3 : 2.80 (vr : 2.30 à 4.20). Je passe à levothyrox 125. Novembre gros problème de tension dans les mâchoires et douleur articulaires passagères. En décembre la tsh remonte à 2.57, la t4 reste à 12 et la t3 remonte à 3. Début des crampes et des sensations de brûlure dans les genoux particulièrement. Prise de magne b6. aucune perte de poids, fatigues, lassitude…
Le generaliste prescrit une prise de sang qui ne révèle aucune inflammation d’ailleurs les brûlures disparaissent.
Ses sensations reviennent à Pâques au niveau des bras puis les « faux vertiges » et enfin un episode de brûlures atroce sur tout le corps à la suite de quoi mon généraliste m’envoie consulter un neurologue pour spasmophilie et début de dépression.
Un EEG plus tard me voilà avec une prescription de rivotril pour les acouphènes pour un mois.
3 semaines plus tard, les acouphènes sont toujours là, les vertiges aussi, mais moins les sensations de brûlure.
Je vois mon andocrino lundi et donc voici mes derniers résultats.
Tsh : 1.51
T4 : 11.11
T3 : 3.07
Potassium : 3.43 (vr :3.50 à 5.00)
Vitamine B12 : 502
Gastrine : 17 ng/l (vr :15-110)

Même si je suis dans les normes, je ne vais pas super bien par rapport au bon résultat que j’avais obtenu avant la 2ème grossesse. Je ne perds plus un gramme, le rivotril m’a donné presque 1kg en plus, je n’en prends plus depuis hier soir.
Je n’ai plus cette sensation de fatigue intense dès le reveil, mais si je bouge le matin avec mes filles je suis epuisée après, agressive sur le point de pleurer. Et il me faut une bonne heure pour aller bien à nouveau.
Faut il augmenter le dosage de levo, cela fait 11 mois que je le prends à 125 maintenant.

Qu’en pensez-vous ?
Merci de prendre le temps de me lire
Caroline 33 ans.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Pouvez-vous donner les résultats qui ont été relevés après la première grossesse et surtout les anticorps ? N'oubliez pas les normes du labo.

C'est tout à fait normal d'avoir un goitre et des nodules pendant et après une grossesse. Cela peut mettre deux ans avant que tout ne rentre dans l'ordre.

Lors de la deuxième grossesse, pourquoi le médecin a-t-il augmenté le traitement ? Quels étaient les résultats à ce moment-là ?

Quote:
j’arrête tout traitement en accord avec mon généraliste (je n’ai plus d’endocrinologue) pendant 3 semaines.

ON N'ARRÊTE JAMAIS UN TRAITEMENT thyroïdien D'UN COUP surtout lorsqu'il est déjà prit depuis plusieurs années.
On le diminue de moitié même si on veut mais ON NE LE STOPPE PAS..
Et surtout dans les suites d'une grossesse.

Quote:
Je passe à levothyrox 125. Novembre gros problème de tension dans les mâchoires et douleur articulaires passagères. En décembre la tsh remonte à 2.57, la t4 reste à 12 et la t3 remonte à 3. Début des crampes et des sensations de brûlure dans les genoux particulièrement. Prise de magne b6. aucune perte de poids, fatigues, lassitude…
Le generaliste prescrit une prise de sang qui ne révèle aucune inflammation d’ailleurs les brûlures disparaissent.

C'est le manque de T3 qui provoque tous ces symptômes.
Même si le taux est dans les normes, il est bien trop bas.

Vos résultats montrent toujours une hypo (enfin si les normes sont toujours les mêmes), et ce même si la TSH est correcte.
Le potassium ne donne rien sans le résultat du sodium.
Quels sont les normes de la vitamine B12 ?

Il faut augmenter le Levothyrox effectivement.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de sweete
J'aime 0

Et bien on peut dire que vous êtes super efficace !!

Le prelevement du 27 juin 2006 :
Anticorps anti tyroglobuline : >3000 Ul/ml (vr : Anticorps anti thyroperoxydase : >1000 Ul/ml (vr : Tsh : 68.71 (vr : 0.15 à 5.00)
T4 : 4 pg/ml (vr :7 à 18.50)
T3 : 1.02 ng/l (vr :1.08 à 3.6)

Pour la deuxième grossesse, je crois qu’elle l’a fait d’office,
les résultats en juillet 2007
Tsh : 3.13 (vr : 0.35 à 5.50)
T4 : 9.07 ng/ml vr :8.90 à 17.60)
T3 : 2.02 pg/l (vr : 2.30 à 4.20).
Je passe de Levo 75 + ½ de 25 à levo 100.

Heu pour le sodium, je ne le vois pas dans les résultats ?
Pour les normes il s'agit bien des mêmes mais ng pg est inversé dans le 1er labo?

Norme de la B12
sujet normaux : 211-911 pg/ml sous 246 sujet carencés.

Je dois donc insister auprès de mon endocrino pour qu’elle l’augmente, j’espère qu’elle le fera d’elle-même, elle a un très fort tempérament.
Mais d’office elle a fait une recherche pour voir si je n’avais par une autre maladie auto immune, ce qui n’est pas le cas.

Merci
caroline

Portrait de sweete
J'aime 0

Bonjour christianne, j'espère que vous repasserez par là car j'ai encore des questions .

Donc suite à ma visite chez l'endocrino, je reste au levo 125. Elle est satisfaite des resultats et met mes symptomes sur l'angoisse (suite au fait que ma belle soeur a declaré une sep depuis un an 1/2).

Donc ordonnance pour mag 2 et stimol + prise de sang complementaire pour le resultat de potassium.

comme je l'ai expliqué, j'ai donc des vertiges mais j'ai remarqué qu'ils diminuent pour revenir en force juste avant mes regles. Ex hier vertige de retour et aujourd'hui j'ai mes regles.
Voyez-vous une explication ..?? Perte de quelque chose dans le sang ??

a bientôt
merci

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Vous aviez donc une belle thyroïdite d'Hashimoto observée dès 2006, donc un arrêt du traitement même momentané était vraiment inconcevable.

En 2007, vous avez eu un contrôle pour la thyroïde d'accord mais avez-vous eu un contrôle tous les mois pendant la grossesse ?
Si pas c'est encore une erreur d'autant que vous étiez en hypo très importante aussi à ce moment et que donc la petite augmentation que vous avez eue n'était pas suffisante.

Vous manquez encore d'hormones et avec une Hashimoto la TSH doit tourner autour de 0,5 vous en êtes donc loin.

Il est normal que vous ayez plus de problèmes au moment des règles chez certaines femmes on a l'effet un peu inverse soit les vertiges après les règles. C'est simplement dû aux hormones thyroïdiennes dont le cycle menstruel se sert.
Lire : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/2008/04/les-hormones-thyrodiennes-la-pilule-et.html
Donc pour vous la présence d'hormone supplémentaire à cette période peut favoriser les vertiges.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de sweete
J'aime 0

Re Bonjour,
Encore des questions.

Donc pour ma 2 ème grossesse mon hormonologie etait la suivante en avril 2007 avant de tomber enceinte :
Tsh : 2.21 (vr : 0.35 à 5.50)
T4 : 9.71 ng/ml vr :8.90 à 17.60)
T3 : 3.11 pg/l (vr : 2.30 à 4.20).

Très très peu de contrôle au cours de la grossesse (2), mon gyneco ne le pensait pas utile.
De ce fait on pense que j’ai fait un diabète gestationnel (sans prise de poids anormale pour moi mais gros bb 4k200 né en hypoglycémie).

En reprenant tout mes resultats je ne comprends pas les réactions de mon corps.
En effet quand je dis que j’ai amorcé une perte de poids importante : il etait de 63kg au moment de la découverte de hashimoto en juin 2006 et j’ai degringolé jusqu'à 56 kg naturellement sans regime dès septembre et en plus j’ai allaité un an !!
Or mes resultats n’etaient pas bon du tout :
Au 10/08/06
Tsh : 20 (vr : 0.49 à 4.67)
Thyroxine libre : 0.80 ng/dl (vr :0.78 à 1.85)
T3 : 2.23 pgm/l (vr :1.75 à 4.54)

Au 13/10/06
Tsh : 2.87 (vr : 0.35 à 5.50)
T4 : 11.32 ng/ml vr :8.90 à 17.60)
T3 : 3.00 pg/l (vr : 2.30 à 4.20).

Alors pourquoi aujourd’hui bien que mes resultats du moin de tsh sont plus bas, je vais moins bien ??

Pensez-vous qu’en gardant ce même dosage 125 je puisse ameliorer le fonctionnement de ma thyroide avec du temps ou est-ce peine perdue et je dois me tourner vers un autre endocrinologue qui regardera les resultats differemments ?

Je suis un peu perdue j’avoue,

Autre chose, avec le temps, je ne prenais plus mon levo à gein est-ce que ça peut avoir une incidence ?? D'or et déjà je le reprends 30 mn avant.
Je n'ai pas osé demander à l'endocrino, je ne suis trop dans un rapport specialiste tout puissant et patiente qui n'ose pas la ramener.
Merci
Caroline.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Eh beh chapeau l'endo là, il fait fort !! Faut vraiment fuir de chez ce médecin. Pas de surveillance pendant une grossesse alors qu'il y a une Hashimoto.......... gloups !!!!

Quote:
En effet quand je dis que j’ai amorcé une perte de poids importante : il etait de 63kg au moment de la découverte de hashimoto en juin 2006 et j’ai degringolé jusqu'à 56 kg naturellement sans regime dès septembre et en plus j’ai allaité un an !!

La perte de poids n'est pas surprenante pour autant même face à une Hashimoto.
Tout simplement parce quebien souvent on a une perte d'appétit, les envies de nourriture sont différents. Je ne sais pas si vous avez pu remarquer que vos goûts alimentaires ont pu changer depuis la maladie.
Il est retrouvé effectivement assez souvent jusqu'à un dégoût complet pour certains aliments. La viande est souvent la première. L'alcool même un simple verre de vin, est très souvent complètement rejeté aussi.
Les fruits et les légumes aussi et ne restent que vraiment certains ce qui entraine que la personne en vient à manger la même chose presque au quotidien. Les pates et le pain tiennent une bonne place dans ce qui est mangé le plus souvent. Donc il faut apprendre à se réalimenter normalement ou disons le plus correctement possible.

Et puis aussi quand on a une maladie d'Hashimoto et des taux très hypo chaque organisme est différent. Certaines personnes qui ont une maladie de Basedow elles prennent du poids au lieu d'en perdre. Donc il y a les symptômes "génériques" et puis ceux liés à chacun de nous en fonction de nos antécédents familiaux ou personnels.
Donc ce n'est pas anormal ou exceptionnel. Pas courant certes mais cela arrive.

De plus les saisons jouent aussi un rôle.
Les résultats que vous montrez sont en été. Or en été les besoins en hormones sont moins importants et l'alimentation, les activités sont différentes. Donc autant de choses qui peuvent modifier les choses.

Actuellement, votre TSH est plus basse certes mais vos hormones ne sont guère plus élevées.
La TSH n'a aucune action directe sur l'organisme ce n'est qu'un indicateur.
Les T4 sont une réserve qui peuvent cependant entrainer certains symptômes en cas de manque ou de surdosage, mais elles ne sont que peu actives.
Les T3 sont elles les hormones réellement actives.

Vos T4 sont encore très basses et le traitement actuellement met votre thyroïde au repos.
Vous avez une Hashimoto donc il ne sert à rien de tenter de faire mieux fonctionner la thyroïde en prenant par exemple plus d'iode, car cela ne ferait que faire réagir les anticorps anti TPO ce qui aggraverait donc la maladie et accélererait même la destruction de la thyroïde.
En mettant la thyroïde au repos avec le Levothyrox, on leurre les anticorps et donc ils ne s'attaquent plus trop à la thyroïde. Mais cela implique que du coup la thyroïde elle ne travaille plus beaucoup et que donc il faut combler le manque d'hormones en prenant le traitement et en l'augmentant en fonction des besoins.

Vu le taux de vos T4, il est nécessaire d'augmenter encore ce traitement.
Plus de T4 permettra aussi d'avoir ensuite plus de T3.

Quote:
Autre chose, avec le temps, je ne prenais plus mon levo à gein est-ce que ça peut avoir une incidence ?? D'or et déjà je le reprends 30 mn avant.

Oui effectivement le fait de ne pas le prendre à jeun peut avoir entraîner une perte plus importante du dosage tous les jours.
On en perd un peu tous les jours c'est normal. Mais en prenant le traitement en même temps que le repas, on augmente cette perte. Donc il faut le prendre à jeun, 20 à 30 minutes avant le petit déjeuner et veiller aussi à ne pas manger d'aliments qui contiennent du calcium dans les deux heures minimum qui suivent.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de sweete
J'aime 0

En fait pour le suivi au cours de la grossesse c'est un peu compliqué.

C'est lors d'un sejour long à paris que hashimoto a été decouvert, c'est donc un endocrino de paris qui m'a soigné mais après je suis rentrée à toulon tout en continuant d'avoir son avis par mail.

Ce n'est que quand il y a eu catastrophe (arrêt du traitement) que j'ai repris un endo à toulon. Je ne savais pas qu'il était si important d'être suivie personne ne me l'avais dis.
Ce n'est pas une maladie grave et personne ne fait grand cas de mes problèmes dans ma famille. Il faudrait qu'ils puissent voir des forums comme celui là pour peut-être un peu comprendre et encore...

Donc le nouvel endocrino ne me soigne que depuis un an, mais pour elle pas question d'augmenter le traitement.

Quelles solutions me restent-ils???

merci encore
caroline

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Si l'endo ne vous augmente pas le traitement, changez d'endo ou voyez avec votre généraliste. Il n'est pas nécessaire que ce soit un endo qui gère l'hypo si votre généraliste sait le faire.

Il est important de se faire suivre pour la thyroîde surtout avec une grossesse puisque un manque d'hormones pourrait entraîner chez bébé de graves malformations et un retard mental et psychomoteur.

Et dire que ce n'est pas une maladie grave, certes mais attention une absence ou un manque trop important d'hormones peut entraîner un coma.
Donc dire que ce n'est pas grave comme maladie n'est pas tout à fait vrai non plus.

Comme des nodules mal suivis, non contrôlés régulièrement et un cancer peut survenir. Alors qu'il suffit d'une échographie annuel pour éviter d'en arriver au cancer même. On peut avoir des indications lors de l'échographie qui permettent de savoir si le nodule dégénère ou pas.
Il y a des moyens de prévention, il faut les utiliser.

La thyroïde ce n'est pas aussi banal qu'on le laisse entendre.
L'hyper peut donner une fibrillation auriculaire et provoquer le décès.
L'hypo peut entraîner un excès de cholestérol et ainsi entraîner des problèmes cardio-vasculaires graves.
Donc ne laissez personne vous dire que la thyroïde ce n'est rien.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de sweete
J'aime 0

Bonjour,

Bon alors j'ai contacté par mail ma 1ère endocrino pour lui demander son avis,

Voilà sa reponse :
Sur les résultats et les normes je n'augmenterais pas sauf si mon examen clinique montrait des anomalies.

Malheureusement elle ne peut m'examiner à distance, cependant elle me demande de verifier le cortisol. Ce qui n'a pas été fait depuis fort longtemps je crois.

A quoi sert le cortisol???

Je pense mon generaliste incompetent à ce sujet, par contre je vois mon homeopathe qui est aussi generaliste lundi am et je vais voir ce qu'il en pense.
Après tout un homeo a une autre approche de la medecine.

je verrai bien.

a bientôt
merci

caroline

Participez au sujet "hashimoto et vertige resultat hormonologie besoin d'aide!"