Portrait de spile

Bonjour.
Je viens de recevoir mes nouvelles analyses,j'ai la maladie d'Hashimoto,et je suis sous Levothyrox 50 depuis 1 mois.
Voici mes résultats

VITAMINE B12........ 113 pmol/l (VR:141 à 489)

VITAMINE D(D2+D3).... 81 nmol/l (VR: 75 à 200)

TSH: 4.820 mUI/I (VR: 0.270 à 4.200) 08/08/2012 :9.640

CORTISOL... 695.0 nmoL/L
Valeur de référence
-Le matin(7-9h): 171-536 nmoL/L
-Laprés-midi (15-17h): 64-327 nmoL/L

J'ai fais mes prises de sang le matin à 7h40mn

ACTH... 10.60 pmoI/I (VR:1.60 à 13.90)

Pourriez vous me dire si tout est normal,car je ne comprends pas et jai rendez vous chez mon endocrinologue que dans 2 semaines

je ne sais pas oû j'en suis et je suis un peu perdue, merci beaucoup pour votre aide.
Françoise

Participez au sujet "Hashimoto et nouvelles analyses cortisol élevé"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "Hashimoto et nouvelles analyses cortisol élevé"

  • Le syndrome de Baader (en anglais baader syndrome), est une affection à début brutal et d'origine inconnue, qui frappe particulièrement les sujets jeunes (hommes et femmes) caractérisée par :

    • Une atteinte de la muqueuse buccale (en anglais oral mucosa).
    • Une atteinte de la muqueuse génitale (en anglais genital mucosa).
    • Une atteinte de la conjonctive (en anglais conjunctiva).
    • Une atteinte de l'urètre (en anglais urethra).
    • Des lésions cutanées à type d'érythèmes (en anglais erythema) discrets.
  • La babésiose (en anglais babesiosis) est une maladie parasitaire des globules rouges, occasionnée par un parasite qui a infesté l'homme, et appelé le babésioïdé. Il s'agit d'un protozoaire qui parasite l'homme, mais également des animaux comme le chien, en lui donnant une maladie appelée la piroplasmose.

  •  Le signe de Babinski (ou réflexe cutané plantaire) est utilisé pour dépister une lésion du système nerveux central (cerveau et moelle épinière).

  • Le baby-blues, appelé aussi dépression post-natale, touche les jeunes femmes dans les deux à cinq semaines qui suivent l'accouchement.