Portrait de Dadouronron

Souffrant depuis une dizaine d'années de la maladie de Hashimoto avec des antithyroperoxydase s'élevant à 2845 UI/ml.
Ayant vu différents endocrinologues avec des dosages différents de lévothyrox.
Depuis février de ce année, je suis allée voir un autre endocrinologue qui m'a prescrit lévothyrox 100 : 1 cp plus lévothyrox 0,25
1/2 cp et ensuite du cynomel 0,025, les antithyropéroxydase ont bien baissé à 723.5 mais ma TSH ultra sensible est à 0.005 uUI/ml,
les perdu 3 kgs ce qui est bien j'ai retrouvé mon poids de jeune fille j'ai 70 ans) mais d'un autre côté j'ai envie de pleurer et je suis fatiguée et
nerveuse, je cherche mes mots et une grande difficulté de me concentrer.
Merci d'avoir la gentillesse de me répondre

Portrait de 1Patrizia1
J'aime 0

Bonjour,
Voir dès que possible un autre Spécialiste en Endocrinologie et Métabolisme (établissement hospitalier, centre médical) : à l'écoute des ressentis du patient ; consultation médicale visuelle (peau, cheveux, ongles, etc.), échographie de la thyroïde (lui présenter les anciennes échographies), bilans sanguins. Contacter les Services Sociaux de votre Mairie qui sont à votre service pour vous orienter (adresses, etc.).
Salutations,

Participez au sujet "Hashimoto et anti-thyroperoxydase"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "Hashimoto et anti-thyroperoxydase"

  • Le syndrome de Baader (en anglais baader syndrome), est une affection à début brutal et d'origine inconnue, qui frappe particulièrement les sujets jeunes (hommes et femmes) caractérisée par :

    • Une atteinte de la muqueuse buccale (en anglais oral mucosa).
    • Une atteinte de la muqueuse génitale (en anglais genital mucosa).
    • Une atteinte de la conjonctive (en anglais conjunctiva).
    • Une atteinte de l'urètre (en anglais urethra).
    • Des lésions cutanées à type d'érythèmes (en anglais erythema) discrets.
  • La babésiose (en anglais babesiosis) est une maladie parasitaire des globules rouges, occasionnée par un parasite qui a infesté l'homme, et appelé le babésioïdé. Il s'agit d'un protozoaire qui parasite l'homme, mais également des animaux comme le chien, en lui donnant une maladie appelée la piroplasmose.

  •  Le signe de Babinski (ou réflexe cutané plantaire) est utilisé pour dépister une lésion du système nerveux central (cerveau et moelle épinière).

  • Le baby-blues, appelé aussi dépression post-natale, touche les jeunes femmes dans les deux à cinq semaines qui suivent l'accouchement.