Portrait de koukou

Bonsoir,
Atteinte d'hypothyroidie d'hashimoto, je suis actuellement sous levothyrox 150 depuis deux mois.
Or, depuis quelques temps je suis épuisée et brouille du noir.
Je ne me sens vraiment pas bien, et au toucher, le lobe gauche de ma thyroide est vraiment enflé. J'ai des vertiges et des sursauts nocturnes.
Il convient d'ajouter que le 10 juillet 2007, lors de ma dernière écho thyroidienne, j'avais quelques nodules et pseudos nodules minimes sur les deux lobes .
De plus, ma glande salivaire gauche est également enflée, je ressens une gêne quand j'avale et de l'acidité. Aux dires de mes proches, j'ai une tête " à faire peur" lol ( paleur extrème et cernes marquées)
J'ai des migraines et un nerf me lance fréquemment dans le crâne.
Pensez vous que ma thyroide aurait ENCORE besoin d'un réajustement ?
Bien à vous.
Koukou.

Portrait de wynnie
J'aime 0

Bonjour,
la thyroïde peut être en cause, pour en être sur il faut analyser tsh et t3 rt t4!
quels sont les derniers résultats et de quand datent ils?
le lévo est il bien pris à jeun avec de l'eau en attendant 20 à 30 mn pour manger? pas de calcium, fer ou magnésium à moins de 3 heures du lévo?

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Si vous avez une glande salivaire modifiée, et surtout si vous avez une sécheresse bucale, dans les yeux, la peau, le nez, la gorge, et tout cela associé à des douleurs articulaires importantes, consultez votre médecin afin de faire faire une biopsie des glandes salivaires et la recherche d'anticorps anti SSA et anti SSB.

Il est fréquent de pouvoir voir un syndrome de Gougerot-Sjögren associé à une maladie d'Hashimoto.

Bien que ces symptômes que j'ai cités sont aussi des symptômes de la maladie d'Hashimoto et de l'hypothyroïdie, sauf la glande salivaire enflée.

150 de Levothyrox est déjà un dosage important sauf si vous êtes en surpoids.
Mais il faut vérifier si tout est correct et donc faites contrôler les hormones T4 et surtout les T3 en plus de la TSH.

Donnez les résultats de vos anticorps sans oublier les normes du labo.
Car si il existe des anticorps antithyroglobuline, il est fréquent que les symptômes fassent le yo-yo en même temps que les anticorps.

Mais une petites questions : depuis quand le diagnostix a été posé ?
Vous êtes depuis deux mois sous 150 de Levothyrox, mais quel était le dosage précédent ?

Et comme le demande Wynnie, précisez bien les derniers résultats sanguins, avec les normes du labo, et la date et à quel dosage étiez-vous à ce moment là.

Donnez également le compte rendu complet de l'échographie.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de koukou
J'aime 0

Bonjour et merci pour vos réponses,

je suis allée faire une échographie thyroidienne en début de semaine dont voici les conclusions:
L'échostructure thyroidienne est globalement hétérogène , avec des plages pseudo-nodulaires hypoéchogènes.
Il n'y a pas d'adénopathie le lond des axes jugulo-carotidiens mais on individualise sous le pôle du lobe gauche , 3 petits nodules hypoéchogènes, mesurant 3mm de grand axe , pouvant correspondre à des petits ganglions récurrentiels.
Au dessus de l'isthme on individualise deux images anéchogènes , de 4 mm et 5mm, pouvant correspondre à des kystes du tractus thyréoglosse .
CONCLUSION:
Par rapport à l'échographie précédente du 10 juillet 2007, diminution du volume de la thyroide qui reste hétérogène.
Problables kystes du tractus thyréoglosse.

Qu'en pensez vous?
Mon premier avis est que de ce compte rendu ressort beaucoup d'incertitude ( problables kystes, pouvant correspondre...) et de probabilité ce qui me déstabilise un peu.
Merci pour vos réponses .
koukou.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Si il y a kyste du tractus du thyréoglosse (ce qui devra être confirmé plus tard), cela explique vos symptômes encore plus qu'un problème de thyroïde mais qui est réellement présent, vu les nodules sur les lobes thyroïdiens.

La thyroïde étant hétérogène cela peut effectivement montré une thyroïdite d'Hashimoto mais pas forcément.
Vous n'avez pas donnez vos résultats sanguins datant du diagnostic de la maladie. N'oubliez pas de préciser les normes du labo. Voir les autres réponses pour le détails de la prise de sang.

Pensez aussi à noter les derniers résultats avec aussi les normes du labo.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de koukou
J'aime 0

Bonjour Christiane et merci pour votre réponse express,
Je vous avait déjà envoyé tous mes résultats lors d'une précédente discussion , je vais toutefois les remettre:
à la date du 27 09 2005, date de diagnostic de la maladie.

anticorps anti thyroperoxydase native : 3238 u/ml n= anticorps anti thyroglubine native : 152 U/ml n= J'avais également procédé à l'examen de delta 4, testoterone, hydroxyprogesterone puis à des examens urinaires qui étaient globalement normaux.

Je n'ai plus fait d'examen complet depuis 2005, à part la tsh qui a du mal à descendre autour de 1, valeur idéal selon mon endocrinologue. Mes autres anticorps n'ont pas été ré évalués
Comment dans ce cas tenter de comprendre ces kystes ?
Merci Christiane.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Ah d'où l'avantage de reprendre toujours la première discussion, cela permet de ne pas reposer les mêmes questions.

Donc je vais mettre ici le lien vers l'ancienne discussion ce sera mieux : http://www.vulgaris-medical.com/forum/s14359-hashimoto.html
Et je vois qu'il y en a une deuxième au sujet des nodules : http://www.vulgaris-medical.com/forum/s9640-nodules.html#p33447

Donc effectivement vous avez beaucoup d'anticorps ce qui peut expliquer en partie la difficulté de stabiliser vos taux.
Mais la TSH seule ne peut pas non plus aider à vois ce qui se passe et donc il faut faire analyser les hormones en plus, sans quoi on ne trouvera jamais pourquoi cette TSH reste tout le temps élevée surtout avec un dosage déjà important.

Les anticorps on ne les analyse plus puisque ils servent au diagnostic d'Hashimoto. Ils font fluctuer tout le temps et surtout le traitement n'agit nullement sur eux.
Parfois il arrive qu'on doive contrôler les anti-thyroglobuline car ils peuvent modifier la situation et les analyser permet de savoir pourquoi les taux thyroïdiens font parfois de gros écarts.

Donc la TSH qui ne descend pas suffisamment signifie que les taux des hormones ne sont pas corrects et donc cela explique les symptômes et même les migraines.
Personnellement, je sais que lorsque j'étais en dosage insuffisant, c'était à me taper la tête contre les mûrs et la lumière était insupportable.

Donc faites analyser la TSH, et les hormones et les deux afin de savoir ce qui se passe.
On doit au moins faire analyser les hormones une fois par an.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Participez au sujet "hashimoto"

Articles à lire concernant "hashimoto"

  • ... nature auto-immune également, telle que la thyroïdite d'Hashimoto, la maladie de Biermer, la maladie d'Addison, ou encore l'hépatite ... auto-immune. Il s'agit entre autres de la thyroïdite d'Hashimoto, de l'anémie de Biermer, de la diarrhée chronique, de l'alopécie, ...