Portrait de koukou

Bonjour,
J'ai 23 ans et une hypothyroidie d'Hashimoto diagnostiquée il y environ 5 ans . Je prends du levothyrox 150 µg ( rééquilibré il y a six mois lors de ma dernière visite chez mon endocrinologue ) et malgré une amélioration de mon état ( grande fatigue etc) depuis quelques mois je suis à plat . Grande fatigue , mal de tête avec des douleurs aigues sur l'arrière du crâne, envie de ne rien faire ... Je reconnais ces symptômes et pour cause !
J'en ai vraiment assez car j'ai l'impression d'être hypocondriaque , que mon état ne va pas en s'améliorant et j'en ressens une gêne dans ma vie quotidienne. Je suis étudiante en maitrise bientôt , dans un domaine qui me passionne et je dois beaucoup travailler et voilà que je ne peux plus travailler avec la même endurance qu'il y a environ 5 mois . Je veux sortir ? Voilà que je suis fatiguée après deux heures de vagabondage et cela ne me ressemble pas .
Dois je en conclure qu'il faut encore rééquilibrer tout ça ???? Cela va t il se stabiliser un jour ?
Merci d'avance pour votre réponse
Cordialement ,
H.K

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Peux-tu donner les tout premiers résultats sanguins que tu as eu et qui ont permis de diagnostiquer la maladie ?
N'oublies surtout pas de donner les normes de ton labo car chaque labo à les siennes.

Et pour quelle raison avait-on fait ces examens ?

As-tu passer une échographie ? Si oui peux-tu en donner le compte-rendu ?

Hashimoto est une maladie chronique évolutive donc il est parfaitement "normal" que ton état ne reste pas stable.
Normalement, il faut faire un contrôle sanguin de contrôle annuel mais plus si il existe un changement important dans les symptômes ce qui semble être ton cas.
Donc il faut refaire en priorité un bilan : TSH, T3 et T4. Surtout bien insister sur l'analyse des hormones car la TSH seule n'est ABSOLUMENT pas suffisante contrairement à ce que disent la plupart des médecins.

Tes symptômes montrent bien que ton traitement n'est pas du tout adapté à ton état.

As-tu eu un bilan hépatique (bilirubine, phosphatases alcalines, transaminases, gamma GT) ? Si pas à demander, car un dysfonctionnement hépatique peut perturber la conversion des hormones T4 en T3 et les hormones T3 sont absolument nécessaire à TOUT l'organismen ce sont les hormones réellement actives.

Je te pose beaucoup de questions mais c'est nécessaire afin de savoir exactement où tu en es et donc ne pas dire de bétise.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de koukou
J'aime 0

Bonjour Christiane et merci de ta réponse si rapide !
Je ne possède plus les premiers examens qui ont permis de diagnostiquer ma maladie . Ils m'avaient été prescrit car j'avais une chute de cheveux très importante ( alopécie andro génétique) ainsi qu'une prise de poids inexpliquée. J'étais adolescence et mes médécins de l'époque étaient peu consciencieux ... Il a fallu que je rencontre une nutritionniste qui voyant que je ne maigrissait pas s'est posée des questions , d'où le bilan thyroidien qui en a résulté.
Je suis suivis par S C au centre cardiologique du nord qui est une super endocrino , à l'écoute et très humaine ....
Lors de mon dernier rdv , c a d en été 2007 , les résultats de mon écho n'était pas bons , on avait diagnostiqué quelques nodules sur et à l'arrière des deux lobes ( d'ailleurs je t'avais envoyé un message à ce propos où tu m'avais expliqué qu'une fois le traitement rééquilibré il partiraient d'eux mêmes ) . C'est là que je suis passée à 150 µg . Néanmoins je dois faire une échographie très prochainement ainsi qu'un bilan sanguin pour voir où j'en suis à ce niveau là , puis revoir Mme C.
Mes bilans hépatiques sont bons , mes transaminases normales, pas d'anémie ( mais quelques problêmes digestifs dont je dois m'occuper car lourd passif familial )
En effet je pense qu'il va falloir rééquilibrer tout ça ... Je te tiendrais au courant lorsque j'aurais effectué mes bilans et sanguins et mon écho, j'aurais ainsi plus de matière ...

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

J'ai modifié ton message car le nom des médecins ne peut pas apparaître sur le forum.

Mais je connais ce médecin, un ami internaute est suivi par elle aussi et il en est vraiment très content.
J'ai de ce fait pu souvent constaté que elle et moi étions en accord car l'ami internaute, me demande toujours mon avis avant de voir son endo, lorsqu'il a de nouveaux résultats et jusqu'à présent on a toujours eu le même discours de la marge à suivre en regard de ses résultats.
Ce médecin est d'ailleurs inscrite sur ma carte des médecins pour la thyroïde.

Donc quant au fait de savoir si il s'agit bien d'une Hashimoto tu ne sais pas si les anticorps avaient bien été analysés à l'époque et surtout à quel taux ils étaient ? Ce serait peut-être bien de tenter de demander à les analyser pour savoir un peu où tu en es de leur côté.
Car beaucoup d'anti-thyroglobulines cela peut entraîner des problèmes qui peuvent être passagers (mais sur du long terme aussi) car ces anticorps empèchent la production des hormones et dès que ils diminuent ou qu'ils ne sont plus actifs les besoins en hormones de substitution diminuent et donc cela entraîne des modifications du traitement assez souvent.
Les anticorps augmentent tu augmentes ton traitement.
Les anticorps diminuent tu diminues ton traitement.
Et de ce fait on a souvent l'impression de faire le yo-yo d'où une certaine instabilité.

Pour l'échographie, dès que tu as le compte rendu, tiens-moi au courant.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de koukou
J'aime 0

Bonjour Christiane,
Tout d'abord je suis désolée je ne savais pas qu'il ne fallait pas indiquer le nom des médécins sur le forum...
Mon bilan hormonal indiquant les anticorps n'a pas été fait depuis septembre 2005 . A cette date, mes résultats étaient les suivant:
- ac T.P.O : 3238 U/ml n: - anticorps anti- thyroglobuline: 152 u/ml n: C'est ce qui avait permis à mon endocrinologue que j'avais une hypothyroidite d'Hashimoto.
Je n'ai pas testé les anticorps depuis , peut être serait il nécessaire de les retester , je ne sais pas...
Merci en tout cas pour tes réponses je te tiendrais en effet au courant dès que tout ceci sera fait ( écho + bilan sanguin)
Cordialement .
H.K

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Ah mais c'est bien, pas la peine de refaire analyser les anticorps qui ne font que fluctuer et jouent le principe de vases communiquants entre eux tout le temps.

Donc le principal est de savoir que les deux anticorps étaient bien positifs et surtout les anti-thyropéroxydases car ce sont eux qui sont vraiment responsables de la maladie d'Hashimoto.
Or certains médecins disent Hashimoto alors que ces anticorps sont négatifs et que seuls les anti-thyrogloublines sont eux positifs. On est bien alors dans le cadre aussi d'une hypothyroïdie auto-immune mais pas Hashimoto. Hashimoto c'est la destruction de la thyroïde et ce sont les anti-thyropéroxydases qui se chargent de cette tâche.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Participez au sujet "hashimoto"

Articles à lire concernant "hashimoto"

  • ... nature auto-immune également, telle que la thyroïdite d'Hashimoto, la maladie de Biermer, la maladie d'Addison, ou encore l'hépatite ... auto-immune. Il s'agit entre autres de la thyroïdite d'Hashimoto, de l'anémie de Biermer, de la diarrhée chronique, de l'alopécie, ...