Portrait de Papillon68
J'aime 0

Bonjour Christiane,

Je suis à 300 % d'accord avec votre dernier paragraphe!
Oui il s'agit bien de ce lien.
Quand vous dites surrénales, vous parlez du cortisol, acth, urines 24h? Car à ce nouveau, et heureusement d'ailleurs, c'est plutôt bon.
Bon mardi je dois de tte façon refaire une prise de sang. Ma prolactine est légèrement au-dessus de la norme, un endo m'avait dit à l'époque (d'ailleurs pour une fois qu'il ne m'a pas de connerie) que la prolactine augmentait en cas d'hypothyroïdie, le pourquoi du comment je l'ignore et lui aussi tien! Vous le savez?

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Oui il s'agit bien de ces analyses.
Bon dans les normes ne dit pas correct.
Le cortisol le matin entre 7 et 9H, doit être très élevé. Donc si il est simplement dans les normes ce n'est pas forcément correct.
Idem pour l'ACTH qui doit être haute le matin.

La prolactine peut augmenter dans le cadre d'une hypothyroïdie quand il s'agit d'une hypo secondaire ou tertiaire soit respectivement due à l'hypophyse ou à l'hypothalamus.
Dans le cadre d'autres formes d'hypothyroïdie, la prolactine est et doit rester correcte.

Portrait de Papillon68
J'aime 0

Bonjour Christiane,

J'arrive sur le site démoralisée...........
Persuadée d'un gros pb au niveau de mes ovaires........... après j'exagère peut-être....

Tout à l'heure j'ai reçu mes nouveaux résultats, bcp de surprises....
Niveau thyro tout a l'air plutôt très correct je dirai....
T3 : 2.89 (1.70 - 3.70)
T4 : 11,30 (8 - 17)
TSH : 1.966 (0.200 - 4.500)

Oestrogènes : 17 (14eme jour des règles => pic ovulatoire) ce n'est apparemment pas bon signe chez moi!!!! (euh j'étais sous pilule depuis 1 mois jusqu'à ce moment, pilule prescrite justement pour faire remontrer les oestrogènes, alors soit j'ai rien compris au schmilblick ou alors mon médecin est une grande incompétente)
(phase folliculaire : 50 - 200)
(Pic ovulatoire : 400 - 600)
(Phase lutéale : 150 - 400)
(Ménopause : inf à 60)

Progestérone : 0.6
(phase folliculaire : 0.2 - 1.2)
(Phase lutéale : 2.5 - 29)

Prolactine : 25.1 (3- 20)

Je crois bien que mes soucis de thyroïde sont secondaires.......
le problème majeur se situe au niveau des ovaires ou de l'hypophyse, pourtant j'ai passé 2 IRM, en 2009 ils avaient détecté un adénome de 7.9 mm, 6 mois après il aurait disparu.....)
Snif je suis perdue.........

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Les hormones sont encore trop basses quoi qu'on en dise. Surtout les T4 qui restent fort basses.

Les oestrogènes ne peuvent pas remonter comme cela non plus d'un coup. Il faut du temps.

La prolactine est trop haute.
Donc il faut aller voir un peu du côté de l'hypophyse afin de contrôler les hormones et surtout leur chef et vu que vous avez déjà des antécédents à ce niveau, il faut contrôler. Curieux d'ailleurs qu'un adénome ce soit volatilisé comme cela d'un coup et surtout si aucun traitement n'avait été prit.
Peut-être soit il n'a pas été vu la deuxième fois ce qui est fort possible, ou alors absent la première fois, mais là vu qu'il y avait une dimension précise de donnée, c'est qu'il devait bien être là.
Donc c'est de toutes façons à contrôler vu les problèmes actuels, vu le taux de la prolactine et de la TSH qui n'est pas plus haute que cela alors que les T4 sont vraiment basses malgré tout.

Les surrénales doivent aussi être contrôlées. Je ne sais plus si cela a été fait.

Portrait de Papillon68
J'aime 0

Merci.
Mais si les T3 sont correctes, à quoi cela sert d'avoir des T4 plus hautes?
Niveau surrénales oui c'était bon.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Parce que cela fait partie d'un équilibre hormonal qu'il faut respecter.

Les organes, foie, reins, intestins,... ont des fonctions et une de ces fonctions est de synthétiser de la T4 en T3. Si cela n'est pas fait, il y a des éléments qui seront stockés et pas utilisés dans l'organisme, ou la fonction mise en arrêt ce qui peut entrainer un trouble de l'organe en question.
Et ça ce sont les raisons les plus simples.

Et pour résumé : tous les organes et glandes se rejoignent à un moment ou un autre. Donc dès que l'on coupe, une zone, les autres s'en voient perturbées ou modifiées. Ce qui de préférence ne doit pas être fait surtout quand on peut l'empêcher.

Et les T3 sont les hormones réellement actives mais les T4 ont une action aussi sur divers éléments de l'organisme en venant en aide aux T3.
Mais aussi la T4 permet donc d'avoir de la T3 et ce même lorsqu'il peut exister un problème de conversion. Car si le foie est en cause d'un trouble de conversion, les autres organes ou muqueuses eux sont toujours capables de faire la conversion, et il faut leur en laisser la possibilité.
Exemple la muqueuse du cerveau synthétise ses propres T3 à partir des T4.
Donc si il y a un taux trop bas de T4, il pourrait manquer des T3 au niveau du cerveau = risques de troubles cognitifs importants.

Donc il est nécessaire de conserver un taux de T3 et de T4 équilibré et suffisant.

Portrait de Papillon68
J'aime 0

Bonjour,

Donc je présume que les oestrogènes ont besoin des hormones thyroïdiennes.
Alors bizarrement..... j'ai donc pris la pilule pendant un bon mois, t3 et t4 ont augmenté, cependant les oestrogènes ont baissé!!! c'est assez étrange non? et mes symptômes hypo se sont aggravés. Pouaaaaah je ne sais plus quoi penser. On tente des traitements, finalement les choses empirent.....
Je vais devoir consulter le gynéco de tte manière....

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Les oestrogènes sont bas et sont restés bas ce qui explique que les hormones thyroïdiennes ont pu elles restées hautes.
Si pas d'oestrogène, les hormones thyroïdiennes sont moins sollicitées donc leur taux reste haut. Logique.

Portrait de Papillon68
J'aime 0

Oui expliquer ainsi je comprends. Merci. J'me sens super nulle par moment grrrr, perte de mémoire, déficit intellectuel, purée une personne âgée de 80 ans j'vous dis!
Ceci dit ma TSH a augmenté. :-////
Mes symptômes sont hypoestrogéniques donc, depuis le début je pense car là je morfle niveau sécheresse cutanée, mon organisme a continuellement chaud en plus. Qu'on ne me dise pas que c'est dû au stress!!! Mais la grande question : pourquoi cette hypo en oestrogènes!???

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Les oestrogènes sont produits par les ovaires, mais aussi par le foie, les surrénales, les seins,...
Mais il existe aussi trois sortes d'oestrogènes, donc il serait déjà intéressant de savoir lesquels sont surtout en baisse ou si ce sont les trois formes.

Et voir aussi si le taux de progestérone n'est pas lui trop élevé. Car si beaucoup de progestérone, les oestrogènes eux peuvent diminuer.

Si votre TSH augmente c'est que l'hypothyroïdie augmente aussi. Voir les hormones T3 et T4 pour en savoir plus.

Portrait de Papillon68
J'aime 0

OK.
C'est déjà plus poussé comme examen pour les oestro. Un médecin généraliste ne prescrit pas cela, je l'avais déjà demandé. On m'a dit d'aller consulter un gynéco, notamment pour la prescription éventuelle d'une écho pelvienne.
En fait la TSH a augmenté ainsi que t3 t4, comme suit :
Le 09/02/2011 :
T3 : 2.89 (1.70 - 3.70)
T4 : 11,30 (8 - 17)
TSH : 1.966 (0.200 - 4.500)

Le 24/12/2010 :
T3 : 2.47 (1.70 - 3.70)
T4 : 11 (8 - 17)
TSH : 1.156 ( 0.200 - 4.500)

Portrait de Papillon68
J'aime 0

Bonsoir,
Je fais suite à mon dernier message...
Le 24/12 donc, je ne prenais pas la pilule...
Je l'ai commencée seulement à partir du 3 janvier 2011.
C'est assez bizarre non, le 24/12/10 la tsh est parfaite mais t3 t4 plutôt basses, le 09/02/11 la tsh est haute et pourtant t3 a augmenté.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

A quel moment du cycle la prise de sang a été faite pour les contrôles ?

Et puis attention, oui il y a des différences oui mais légères et qui sont de l'ordre du normal.
Les taux ne sont jamais les mêmes exactement mais ils restent toujours dans les mêmes tranches.
Si vous avez un écart de par exemple pour les T4 de 11 et que vous passez à 8 ou à 15 là oui on peut parler de différence. Pas au niveau observé ici. Ici c'est complètement normal.

La TSH plus basse alors que les hormones sont un peu plus basses aussi, peuvent paraitre curieux, mais tout dépend du moment où on est dans le suivi de la TSH. Les hormones viennent peut-être de redescendre un peu, et la TSH donc pas encore remontée pour stimuler la thyroïde. Il peut y avoir un décalage, et il faut savoir donc en tenir compte. La TSH peut ne remonter qu'après une certaine diminution suffisante des hormones. Donc si les hormones ne sont pas encore assez basses, la TSH ne remonte pas.

Et les taux étant sensiblement les mêmes que la fois précédente, on ne peut donc pas parler de différences franches et surtout à prendre en compte. C'est trop léger. Cela fait partie des fluctuations naturelles des hormones.

Portrait de Papillon68
J'aime 0

Bonsoir Christiane et merci pour votre réponse.

Les analyses ont à chaque fois été réalisées le 3-4ème jour des règles, comme demandé par le médecin (car prolactine).

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

La prolactine n'est pas influencée par les différentes phases du cycle menstruel.

Il peut y avoir une différence entre les femmes ménopausées et les non ménopausées. Mais pendant les phases du cycle, les taux sont les mêmes.

Portrait de Papillon68
J'aime 0

Bonjour,
Il paraît qu'elle augmente sensiblement pendant le cycle menstruel.
Après une hypo peut influencer la prolactine ou un adénome bien sûr peut l'influencer. Dans mon cas.... et vu ce qu'il se passe avec les oestrogènes il se pourrait que je ne sois pas suffisamment dosée en levo (50), pour le moment on l'ignore.....

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Elle augmente légèrement au moment de la phase ovulatoire, mais cela n'oblige pas à faire la prise de sang, dans la phase folliculaire puisqu'on sait que le taux peut être un peu plus haut dans cette phase.
Car si le taux augmente, il ne le fait pas non plus d'une façon inconsidérée et hors normes pour autant. Il reste dans la norme du labo. Ce qui permet de pouvoir la doser à tout moment du cycle.

Ce n'est pas pareil que pour la LH et la FSH qui elles sont soumises à une augmentation progressive et très importante au moment de l'ovulation mais surtout, ont aussi un taux différent lors de la phase lutéale. Donc pour une question de clarté ces hormones sont analysées à J3 en général.
La prolactine peut être analysée à tout moment du cycle.

Lorsque l'hypo influence la prolactine en général c'est en abaissant son taux. Pas en l'augmentant.

Portrait de Papillon68
J'aime 0

Bonsoir,

Oh bizarre, une endo m'avait dit que la prolactine augmentait en cas d'hypothyroïdie.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Si l'hypothyroïdie est d'origine hypophysaire oui c'est possible, mais autrement non.

Portrait de Papillon68
J'aime 0

et si c'était dû à une prolifération du candida albican???? (rougeurs face, sécheresse intense) :

"Un chercheur anglais, Sheridan Stach, a prouvé que 90% des patients souffrant de candidose souffraient de dysfonctionnements de la thyroïde. Cela peut entraîner des sécrétions hormonales inadéquates (ou empêcher les hormones d’agir normalement). Cela cause des symptômes comme la dépression, la fatigue extrème, la prise de poids, la peau sèche ou la sensibilité au froid."

Portrait de Papillon68
J'aime 0

personne?

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Le problème est le même que celui de la poule et de l'oeuf. Qui était là en premier ?

Une hypothyroïdie affaibli l'organisme qui du coup se défend moins et encore plus quand il s'agit d'une hypo dans le cadre d'une maladie auto-immune. Et il n'est pas rare alors de voir apparaitre plein de troubles du genre allergies, intolérances, infections, inflammations et ce à tous niveaux de l'organisme.

Portrait de Papillon68
J'aime 0

Bonjour,

SVP,
quelle est l'incidence d'une T4 basse même si la T3 est très correcte?
peut-on quand même souffrir de symptômes d'hypothyroïdie?
merci de votre réponse.

J'ai récemment trouvé des infos intéressantes, je les posterai prochainement.
Dernière question :
peut-on croire à une guérison par traitement homéopathique?

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Oui on peut avoir malgré tout des symptômes d'hypo. Car si même la T4 n'est pas active comme la T3, on la ressent aussi bien quand elle est présente en trop gros quantité comme en trop peu.

Mais il faut que la T3 soit très élevée pour que tout se passe bien.
Mais si les T3 sont très hautes cela explique pourquoi les T4 sont basses.

Quote:
peut-on croire à une guérison par traitement homéopathique?

Guérir de quoi ? D'Hashimoto ? Absolument pas et pas plus par allopathie, puisque la maladie est incurable.

Après que l'on puisse par certains traitements homéopathiques améliorer l'hypo, oui possible. Mais personnellement l'homéopathie ça revient au même que de boire un verre d'eau. Mais ce n'est que mon avis.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Les T3 ne sont pas très hautes non plus. Il en faut plus pour que l'organisme fonctionne bien.

Les T4 sont effectivement un peu justes.
Donc augmentation du traitement nécessaire.

Pages

Participez au sujet "Hashimoto"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "Hashimoto"

  • ... nature auto-immune également, telle que la thyroïdite d'Hashimoto, la maladie de Biermer, la maladie d'Addison, ou encore l'hépatite ... auto-immune. Il s'agit entre autres de la thyroïdite d'Hashimoto, de l'anémie de Biermer, de la diarrhée chronique, de l'alopécie, ...