Portrait de Claverie elodie

Bonjour!
Je suis une éleve de 1ere S et il s'avere que nous avons une "matiere" nommée TPE (Travaux personnel encadré) ou il s'agit de faire une sort d'exposé devant des jury.La note est prise en compte pour le bac.
Mon groupe et moi meme avons décidé de traité la phytothérapie en posant le problème:"Quelles sont substances qui agissent sur les douleurs musculaires?"
Pour répondre a ce probléme nous avons décider de comparer 2 plantes:
L'harpagophytum et le lithotame.
Pourriez vous m'aider pour trouver les substance commune et me dire ci notre idée est bonne?
Merci , en espérant une reponse au plus vite je vous prie d'agréer mes mailleurs salutation

Elodie élève de 1ere S

Portrait de Claverie elodie
J'aime 0

Bonjour!
Eleve en 1ere S je suis noté au bac sur le sujet suivant:La phytothérapie.
Mes amies et moi meme avons décider de travailler sur les rhumatismes.
Pour cela nous avons décider de comparer deux plantes :"L'harpogophytum et le lithotame" afin de voir quelles substances communes des plantes agissent et comment.
Auriez vous des reponses a notre problème svp?
En attendant une reponse dans le plus court delais si possible je vous prie d'agréer mes meilleurs salutations.

Elodie éleve de 1ere S

Portrait de cassandra 00
J'aime 0

sujet tres intressant et tres actuel...........je ne pense pas que cette plante et cette algue aient le meme principe actif.........et puis c est toi qui passe le bac! neanmoins je veux bien t envoyer tout lien que je trouve interessant et a mes heures perdues............fais le moi savoir!

Participez au sujet "harpagophytum et lithotame"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "harpagophytum et lithotame"

  • La contraception d’urgence, qu’est ce que c’est ?

    La contraception d’urgence est plus communément appelée pilule du lendemain. Elle est utilisée suite à un rapport sexuel mal, voire non protégé. Cependant, cette méthode contraceptive d’urgence ne requiert pas forcément la prise d’une « pilule ».

    On distingue en effet deux méthodes de contraception d’urgence :

    1. La contraception d’urgence hormonale, ou pilule du lendemain, demeure la plus commune des deux et consiste en la prise d’un comprimé unique deux fois à 12 heures d’intervalles, dans les 72 heures après un rapport non protégé.
      Bien que cette solution soit la plus souvent sollicitée par les femmes, son efficacité demeure discutable. En effet, celle-ci varie de 60 à 75% (Tétragynon) selon les cas. De plus, la moitié des patientes ressentiront des nausées et pourront même subir des vomissements.
      Un autre médicament (Norlevo) présentant la même posologie serait quant à lui plus efficace et ne présenterait quasiment aucun effet secondaire et aucune contre indication.
       
    2. La contraception d’urgence mécanique consiste quant à elle à insérer un DIU (Dispositif Intra-Utérin), également appelé stérilet, en cuivre afin de rendre les spermatozoïdes inactifs. Son efficacité serait proche de 99%.
      Cette méthode s’adresse principalement aux femmes qui ont déjà eu plusieurs grossesses. Elle permet également une contraception en continu.

     

  • La contraception en urgence, plus communément appelée pilule du lendemain, est une méthode contraceptive utilisée après un rapport sexuel non (ou mal) protégé.