Portrait de piwi
J'aime 0

Je ne trouve pas que nadinana soit dure avec sa directrice. D’ailleurs ce genre de femme devient souvent aigri. Et en veulent à celles qui ont des enfants. Je me souviens d’une patronne qui mettait des bâtons dans les roues aux mamans. A chaque fois qu’elles demandaient une permission en rapport avec leur enfant. Elles la leur refusait en leur disant qu’elle n’avait qu’à ne pas accoucher. C’est une preuve qu’elle n’est pas heureuse, pourtant c’est elle-même qui a donné la priorité au travail.

Portrait de rorol
J'aime 0

Heureusement pour elle qu’elle a l’alternative de la PMA à l’étranger. Est-ce qu’elle a réussi à devenir maman à l’étranger. Au moins tout l’argent qu’elle aura travaillé durant sa carrière professionnelle servirait à quelque chose. Car ce n’est pas donné la PMA au Etats Unis. Tout le monde a droit au bonheur de la maternité peu importe l’âge effectivement. Il y’a des circonstances qui font qu’on se retrouve dans ce besoin à un âge avancé. Donc il faut tenir compte de chaque contexte.

Portrait de anessa
J'aime 0

nadinana je ne sais pas pourquoi un tel acharnement avec tes propos sur le fait que des femmes d'un age avancé vont en ukraine ou meme ailleurs pour chercher à avoir un bébé, non apprenons à être tolérante stp, tu sais moi je suis une miraculée de la fivdo et je l'ai fait en ukraine alors que j'avais 25 ans et je suis très jeune, infertile précoce d'une insuffisance ovarienne et pourtant je ne suis pas vieille comme tu le dis, les cas que tu évoques sont plutot des cas de GPA et ça donne autant de joie pour des familes qui souffraient terriblement , mais pour ce ki est de se surprendre sans enfts à un certains age, il doit oci y avoir de l'ignorance dans tt ça je pense moi

Portrait de bambis
J'aime 0

tu sais, moi parfois j'ai envie de dire que c'est notre propre pays qui est à l'origine de nos propres malheurs et notre mal être, la législation sur la pma doit être revue, trop de goulots d'étranglement ici, comment peut-on attendre 1 à 2 ans pour avoir la moindre donneuse pour une fivdo, pourtant les pays comme l'ukraine te trouve une donneuse en 1 mois et du coup les gens sont plus portés à voir de ce coté, même si on doit tout dire qu'ils sont nuls coté accueil et psychologique, j'ai été très deçue par le manque de compassion de la part des médecins, vivement une vrai révolution dans ce domaine pour notre bien à toutes

Portrait de hopebb
J'aime 0

tu fais bien de le dire, tu sais on dit que la jeunesse est un état d'esprit, on peut avoir 50 ans et se sentir toujours jeune dans la tête comme un jeune de 25 ans, ne voit-on pas barack obama par exemple jouer au basket jusqu'aujourd'hui, en plus de ça tu parles de 45 ans, est ce que à cet âge on est vraiment vieux, je trouve que les gens créent là un faux débat juste pour justifier le fait que l'Etat bloque la limite d'âge toujours à 42 ans, de toutes les façons les pays comme l'ukraine donne la possibilité à ces personnes d'y faire leur pma

Portrait de doudoune75
J'aime 0

bonjour ma grande comment tu vas, comment aura été ton weekend, je crois qu'elle n'a certainement pas pris le temps de lir tous nos échanges avant son intervention sur le forum quoi, oui oiu on ne dit que ça depuis , en gnéral on peut dire que aà delà de la quarantaine les femmes souffrent d'un déficit d'ovocytes et c'est la conséquence de ce qu'on appelle souvent l'horloge biologique de le femme, c'est donc la raison pour laquelle l'une solution les plus efficace que la médecine moderne nous a donné est de faire un don d'ovocytes, voilà tenchniquement ce qui se passe quoi et c'est bien la raison pour laquelle bien de femmes aujourd'hui vont trouver satisfaction à l'étranger

Portrait de alicia6
J'aime 0

bonjour anessa je te remercie pour ces informations supplémentaires que tu nous apporte, j'avoue que je ne savais pas Israel faisait si bien dans la PMA, tu sais moi j'ai fait ma fiv avec don d'ovocytes en Ukraine il y a 3 ans pour environ 4900 euros, stp dis moi les prix dont parlais nadina pour les états unis voir stp, pour la fiv do comportent tils le logement, la nutrition et les médicaments? vu que ce que j'avais payé à kiev incluait tout celà, finalement je vois que bien de pays s'ouvrent et allègent la pma et les procédures à tous sauf notre propre pays qui traine encore le pays

Portrait de gloria2
J'aime 0

alicia je crains que la clinique que tu décris en ukraine ne soit celle où j'ai fait ma fiv avec don d'ovocytes si j'en juge aux détails que tu donnes là, mais ce qu'on oublie de dire au dela de l'age c'est que tout devrait partir toujours du taux amh de la patiente, s'il est très bas il est inutile de tenter une fiv ou quoi que ce soit avec ses propres ovocytes, il est capital d'utiliser les ovocytes d'un sujet autre d'où le don d'ovocytes, c'est exactement ce qui a été mon cas, mon insuffisance ovarienne a contraint à ce que la clinique me trouve une donneuse pour les ovo plus viables, ce qui est très difficile ici chez nous en france

Portrait de clementine24
J'aime 0

Salut salut , j'aimerais savoir si toi aussi tu etais atteinte de la limite d'âge comme celle dont on parle, si ce n'est pas le cas je te conseillerai de voir ton cas ici en france, moi je suis plus pour pour la pma ici chez sauf si c'est un cas désespéré, j'ai entendu parler ici en haut d'un de 100% de taux réussite en pma en ukraine, je voudrais te dire que ça n'existe nulle part, ce n'est pas parce que quelqu'un a eu du succès de ce coté qu'il va dire forcément que c'est du 100% de réussite de ce coté, en tout cas prend le temps de bien réfléchir et confronter les possibilités avant de te lancer, taux de réussite, prix, confort...

Portrait de faith2
J'aime 0

anessa comment tu vas, c'est peut être relatif ce qu'elle disait mais il faut qu'elle sache comme le disais une forumeuse que tous les specialistes de l’assistance médicale à la procréation sont unanimes, avec les ovocytes de la femme, on va jusqu’à 43, 44 ans, et si on utilise le don d’ovocytes, je considère que jusqu’à 46, 47 ans, c’est raisonnable. Pas au-delà de 50 ans. l’espérance de vie de la femme a été quasiment multipliée par deux, mais par contre, la durée de la fertilité n’a pas bougé. Et le problème est là aujourd’hui, une femme de 40 ans qui ne peut pas faire d’enfant n’a même pas atteint la moitié de son espérance de vie ; elle trouve cela parfaitement injuste. Mais sa fertilité, à partir de 38, 40 ans, est faible.

Portrait de alicia6
J'aime 0

hellooo faith comment vas tu, en principe à 45 ans je ne pense que peut toujours parler de préménopause, à cet âge certains qualifient ça de ménopause normale, mais toi au moins tu as déjà eu la chance d'avoir été mère et tu as eu des enfants, tu sais moi je ne pose pas jugement sur les choix des gens, elle meme à 60 ans elle seule sait ce que son coeur desire, son bonheur peut etre uniquement de ne pas quitter cette terre des hommes sans progénitures, désolée mais je crois que c'est véritablement pour des couples en difficultés d'avoir réellement un enfant, de toutes les façons tout le monde a droit au bonheur, soyons parfois un peu empathique!

Portrait de ericka24
J'aime 0

merci bien pour ces enseignements à propos des espérances de vie et d'autres ma puce! Ce qui est fabuleux avec biotexcom , il est prévu qu’afin de réduire les risques de consanguinité involontaire dus à l’ignorance concernant l’origine génétique, la loi ukrainienne limite je crois à 6 ou 7 le nombre d’enfants issus d’une même donneuse d’ovocytes ou d’un même donneur de sperme, vous voyez donc que cette mesure permet de rendre improbable le fait que deux enfants issus d’une même origine biologique aient des enfants entre eux.

Portrait de ericka24
J'aime 0

de ce que j'ai retenu en ces temps dans mon parcours de pma, pour pouvoir recevoir un don de gamètes, le couple receveur devra au préalable donner son consentement , mais ici chez nous c’est bien plus compliqué qu’en ukraine car, le couple doit donner son consentement soit devant le juge du Tribunal de Grande Instance, hahahaha que c’est difficile chez nous bon sang, ou alors il le fera soit devant un notaire

Portrait de bebey2
J'aime 0

il y a meme pas de débat pour ton cas je pense, au dela de la quarantaine dans bien des cas ma puce le don d’ovocytes est incontournable, vue qe les complications de grossesse sont un autre problème à ne pa négliger. à la quarantaine, on a plus de risques de développer des soucis de santé comme une hypertension artérielle et du diabète gestationnel au cours de la grossesse., tu voi donc qe les risques de problèmes au placenta et de complications à la naissance sont également plus importants. Les femmes de plus de 40 ans présentent plus de risques d’avoir un bébé avec un faible poids ou prématuré. C’est pour ça qu’on recommande le don d’ovo quoi

Portrait de noenana
J'aime 0

à ce que disais bebey je crois qu'entre d’autres termes cela signifie que , ni les donneurs ne peuvent connaître l’identité des futurs parents ma chérie, en plus de ça ni les receveurs ne peuvent connaître l’identité de leur donneuse ou donneur, donc à kiev que je connais mieux seuls les professionnels de la santé pourront avoir éventuellement accès à des informations sanitaires, bien entendu sans connaître l’identité, en cas de besoin, les organismes et établissements autorisés dans certaines conditions fournissent aux autorités sanitaires les informations utiles relatives aux donneurs.

Portrait de ericka24
J'aime 0

je pense que pour son cas elle ne devrait pas s'inquiète car cette partie elle n’aura pas à le faire en ukraine avant de reourner ici au pays, biotex va l’aider pour tous les papiers et puis elle rentre, la suite sera ici chez nous, car cette procédure a la même valeur qu’une adoption et vise à empêcher toute action qui contesterait la filiation. Oui bebey c’est bien ça, la seule exception serait si le consentement s’avérait invalide ou alors si l’enfant n’était pas issu d’une technique de procréation médicalement assistée, trop compliquées les procédures ici chez nous en france, c'est tout de meme terrible ça

Portrait de bebey2
J'aime 0

non mais écoute tu te trompe peut etre là, je pense qu'il faut relativiser et voir le probleme sous un autre angle, tout cela est bien régulé rassures toi, car en france contrairemen à la gpa ki n'y existe pas encor, le don d’ovocytes et le don de sperme sont régulés par ce kon appelle chez nous les lois de bioéthique tout comme ça existe aussi en ukraine tu sais, en fait les gamètes ou ls cellul reproductrices ne peuvent être utilisés que dans le cadre de l’assistance médicale à la procréation quoi, ce kon appelle couramment pma, et le couple receveur doit donner son consentement devant un tribunal, ah oui oui dvt le tribunal ici chez , c’est pas si facile comme en ukraine hein !!!

Portrait de carmelle2
J'aime 0

exactmt , et c'est bien cela qu'on appele pays de démocratie com je lisais ici l'été passé, fo pas kon ublie qe les célibataires ont bien droit à avoir accès à la fivdo contrairement à qu'on observe ici chez nous en france, voici un peu les conditions qu'on donné au centre PMA de Bordeaux lorsque j'ai commencé mon programme, Le couple doit être en âge de procréer, la décision étant prise par le couple et un médecin;Le couple doit être marié ou justifier d'une vie commune de 2 ans; Il doit s'agir d'un couple hétérosexuel; Le recours à la PMA doit être justifié par un problème médical comme l'infertilité, ou le risque de transmission d'une pathologie à l'enfant, je crois que c'est notre pays qui nous pousse à l'étranger et les pays comme l'ukraine justement ont su encadrer ça et donner à chacun la possibilité d'acceder au bonheur

Portrait de louloute75
J'aime 0

hahahahaha elle me fait rigoler lorsquelle dis que grace à cette clinique, sa soeur a pu chanter alleluia, ça me rappelle cet après midi où je venais d'accoucher enfin cet enfant tant voulu, les larmes de joie de ma maman à l'hôpital en scandant alléluia également, c'est vrai que c'est grace à biotex que j'ai pu y arriver mais je suis séduit par cette forumeuse qui parlait ici de son expérience en Israel, j'avoue que j'ai été tentée par les cliniques en Israel, sauf qu'elle n'apporte pas de précision sur le type d'embryons utilisés, j'espère qu'elle le fera d'ici là

Portrait de bebey2
J'aime 0

pour revenir à ce qe je disais, sinon il faut retenir que pour le reste c’est un peu pareil que ce qu’on voit en ukraine ou à l’étranger, donner des gamètes n’est légal que si le don est volontaire, gratuit et anonyme, c’est pourquoi le don d’ovocytes connu est interdit chez nous, en ukraine d’une manière générale, les donneurs doivent être des personnes jeunes et en bonne santé, en fait cela permet de  garantir la qualité des cellules, et oci éviter la transmission de maladies, en particulier de maladies héréditaires qui pourrait être transmises par les gènes

Portrait de noenana
J'aime 0

si je me rappelle bien, il est prévu que un médecin peut accéder aux informations médicales non identifiantes en cas de nécessité pour traiter et concernant un enfant conçu à partir de gamètes issus de don, pa coontre ici en France, ce sont les cecos , c'est-à-dire les centres d’étude et de conservation des œufs et du sperme humains qui centralisent donc la gestion du don de gamètes et qui attribuent un donneur ou une donneuse à chaque receveuse, en se basant sur leurs caractéristiques com le physiques, en particulier la couleur de la peau, des yeux et des cheveux)

Portrait de noenana
J'aime 0

por ce qui est de la filiation que ce soit à kiev ou de retour en france, je l’ai déjà dit que aucune filiation ne pourra être établie entre l’enfant issu du don et les donneurs de gamètes. Tout comme ici chez nous, à keiv l’enfant est celui du couple qui l’a désiré. ainsi, sa famille ne peut être autre celle dans laquelle il est né et où il est élevé, comme quoi y a pas de mouron à se faire, déjà que j’en suis la preuve vivante avec mon bébé eu par fiv-do à kiev, je suis si ravie de voir plein d'autres exemples par ici , que ce soit en espagne ou meme au portugal le plus important est de retrouver un sourire enfin dans nos maisons, d'entendre un poussin crier et jouer! looooool

Portrait de bambis
J'aime 0

Bonjour carmelle waouuuh tu as écrit tout un livre là, je comprend qu e tu sois si remontée contre nadinana, moi aussi je lui ai fait la remarque sur sa position si dure par rapport à la PMA aux femmes qui choisissent de faire un enfant à un âge un peu avancé, mais bon c'est son avis que je respecte d'ailleurs et je pense qu'elle doit respecter aussi celui des autres et leur choix tant que ça ne nuit pas à autrui, tu sais je crois juste que c'est facile de tirer sur les autres tant qu'on n'a pas encore vécu de genre de chose dans sa chair

Portrait de claire24
J'aime 0

coucouu bambi comment tu vas, beh dis donc les filles on ne va pas créer une guerre de génération sur le forum voyons, de toute les façons moi je pense que un enfant doit être un désir profond qui vient de notre coeur, et c'est pourquoi je dis que peu importe l'âge, toute femme a le droit d'avoir un enfant pour peu qu'elle soit valide, on peut bien s'occuper d'un enfant à 50 ans et avoir 24 ans et ne pas bien le faire, la preuve tous ces avortements ou enfants qu'on abandonne après accouchement c'est pas les "vieilles " qui le font mais bien les jeunes , pour moi les polemiques de ce genre sur les ages ne sont pas necessaires, on a les meme problemes, à savvoir avoir un bébé! serrons les coudes com je le vois ici

Portrait de bebey2
J'aime 0

huuuuuum "vieilles???""" voilà un lot qui va encore facher certaines là! bref pour ce qui est de l’anonymat du don c’est absolu tout autant chez nous qu’en ukraine je puis te le garantir, la loi ukrainienne est claire là-dessus, car l’anonymat doit absolument être respecté, tant pour la personne qui donne que pour la personne qui reçoit quoi, il est prescrit de façon claire et rigoureuse qu’aucune information permettant d’identifier à la fois celui qui a fait don d’un élément ou d’un produit de son corps et celui qui l’a reçu ne peut être divulguée.

Pages

Participez au sujet "Grossesses tardives, j'accuse!"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.