Portrait de Eskarina

Bonjour,

Je prends du Levothyrox depuis 4 ans pour une hypothyroïdie autoimmune (anticorps anti-thyroglobulines uniquement).

Je suis actuellement enceinte de 8 mois et depuis le début de la grossesse les T4L et T3L ne font que baisser malgré une augmentation du levo (de 75 à 112,5). Le pb est que la TSH baisse aussi depuis le début.

Ma gynécologue pense que je suis en hyperthyroïdie à cause de la TSH et des symptômes (très speed). A la dernière analyse les T4 sont passées en dessous de la norme. Y-a-t-il un danger pour moi ou pour l'enfant ? Dois-je augmenter à nouveau le lévo ou le baisser ?

Merci de vos avis.

Je vous mets mes résultats d'analyse ci-dessous

Août 2010 (3 mois de grossesse) :
TSH : 0,73 (0,12 à 3,40)
T4L : 1,08 (0,85 à 1,71)
T3L : 2,7 ( 2,5 à 3,9)

Novembre 2010 (6 mois de grossesse)
TSH : 0,26 (0,12 à 3,40)
T3L : 2,5 ( 2,5 à 3,9)

Janvier 2011 (8 mois de grossesse)
TSH : 0,36 (0,12 à 3,40)
T4L : 0,64 (0,85 à 1,71)
T3L : 2,7 ( 2,5 à 3,9)

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Alors le médecin se trompe, vous n'êtes absolument pas en hyperthyroïdie. Ce n'est pas la TSH qui fait que vous êtes en hypo ou en hyper, mais les hormones. En revanche, effectivement votre TSH indique tout à fait le contraire de ce qui se passe, puisque vos hormones sont bien trop basses ce qui indique une hypo et là la TSH devrait être haute, ce qui n'est pas le cas.
Plusieurs explications possibles.

La TSH c'est une hormone de l'hypophyse et avec une grossesse, l'hypophyse est très souvent perturbée et elle peut alors des ordres erronés. Donc la TSH diminue.
La TSH diminuant, les hormones T4 diminuent aussi, car du coup votre thyroïde ne produit plus les hormones qu'elle produisait avant, puisque la TSH ne lui dit plus qu'elle doit en produire plus.
L'augmentation du traitement est aussi du coup insuffisante. De 75 à 112, pour une grossesse, c'est vrai que le dosage en plus est faible.

Mais vu le taux très bas des T4 avec un dosage de 112,5, on peut aussi se demander :
- si c'est la grossesse qui prend beaucoup de vos hormones, car en fin cela peut arriver vu que bébé prend du poids et termine sont développement.
- ou alors que vous avez peut-être une mauvaise assimilation du traitement + un problème de TSH insuffisante (viendrait de l'hypophyse vu la grossesse).
- mais il se peut aussi que comme vous aviez une hypo auto-immune à anti TG, il se peut que des anti TRAK soient présents, ce qui peut alors expliquer la TSH qui diminue et entraine la baisse de la T4.

Avez-vous des problèmes digestifs ?
Si oui, vu le taux très bas des T4, le mieux serait peut-être de tenter de prendre du L-thyroxine en gouttes. Il pourrait être mieux assimilé par l'organisme en attendant l'accouchement. Si donc on est bien dans le cas d'un problème d'assimilation.
Mais vérifier surtout le digestif.
Et contrôler votre alimentation afin de voir si vous ne prenez pas quelque chose qui nuirait fortement aux hormones thyroïdiennes comme des aliments à base de soja, du thé vert,...etc.

Cela dit, ce peut-être donc aussi bébé qui justement tire sur vos hormones. Auquel cas une augmentation du dosage serait suffisante. Et le manque c'est juste vous qui le subissez.
Mais comme on ne peut pas en être sûr il faudrait donc tenter de changer de traitement. 112,5 de Levothyrox = 22 gouttes de L-thyroxine.
Mais ce qui peut faire dire que ce n'est pas cette explication, c'est que la TSH serait alors élevée.

- Donc au mieux, faire un contrôle afin de savoir si il n'y aurait pas la présence d'anti TRAK. Cela peut arriver avec la grossesse d'autant plus quand il existe déjà un facteur auto-immun. Les anti TRAK font chuter la TSH, qui alors ne stimule plus la thyroïde et du coup ne produit plus suffisamment d'hormones. Le traitement devient alors insuffisant. Il faut l'augmenter.
- Le problème peut venir de l'hypophyse qui serait en difficulté à cause des hormones de la grossesse. Auquel car il suffit d'augmenter le traitement thyroïdien. Cela fera remonter le taux des hormones.
- Le problème peut venir aussi du fait que bébé tire lui sur les hormones pour terminer son développement. Mais dans ce cas la TSH serait élevée.
- Une mauvaise assimilation du traitement associé avec un problème d'hypophyse ou la présence d'anti TRAK, car une mauvaise assimilation seule du traitement entrainerait une augmentation de la TSH. Ce qui n'est donc pas le cas.

Donc je pencherais plus en faveur d'anti TRAK ou de perturbations au niveau de l'hypophyse.
ATTENTION : en ce qui concerne les anti TRAK, si ils venaient à être positifs, ce n'est pas du tout une maladie de Basedow puisqu'une Basedow c'est avant tout une hyperthyroïdie donc TSH très basse mais hormones très hautes. Votre TSH est basse certes mais les hormones aussi. Donc ici, on serait alors dans le cadre d'anticorps anti TRAK dit bloquants uniquement. Alors que Basedow, ils bloquent la TSH mais ils stimulent la thyroïde, or votre thyroïde n'est absolument pas stimulée ici.
- les anti TG peuvent aussi avoir augmentés et donc empêcher la production par la thyroïde des hormones. Mais le hic c'est que la TSH serait là aussi alors normalement élevée.

Donc on peut regarder de plusieurs côtés à la fois, mais à chaque fois on en revient à un point, c'est la TSH qui est trop basse et qui donc ne stimule plus votre thyroïde.
Et là donc deux seules possibilités : l'hypophyse ou la présence d'anti TRAK (mais pas ceux de Basedow).

Cela dit, vous manquez d'hormones, mais à savoir que bébé lui doit en avoir, car, c'est le premier à être servit. Et en cas de nécessité, il a normalement sa propre thyroïde qui doit prendre le relais.
Donc pour lui pas trop de soucis à avoir, mais c'est pour vous, car pour tenir à l'accouchement il est nécessaire que vous soyez au mieux avant. Donc il faut faire remonter vos hormones en augmentant le traitement, et en veillant de ne rien manger qui pourrait nuire aux hormones thyroïdiennes, comme cité plus haut.

Et demandez surtout une analyse des anti TRAK, ce qui sera nécessaire pour l'après accouchement en cas de besoin.

J'espère que j'ai été assez claire.
Donc il peut y avoir plusieurs possibilités mais qui sont à chaque éliminées par le fait que la TSH elle est basse comme les hormones et donc dans ce cas, il ne reste que deux possibilités : hypophyse et anti TRAK.
Vérifions les anti TRAK, et si ils sont positifs on a la réponse. Si pas il faudra alors contrôler côté hypophyse par une analyse du cortisol et de l'ACTH. Mais avec la grossesse, les résultats peuvent être faussés. Donc seule solution pour les deux cas, c'est augmenter le traitement.

Cela dit petite remarque tout de même, c'est que vous auriez dû avoir un bilan mensuel et pas trimestriel avec le dosage revu ainsi chaque mois.
Avec une maladie auto-immune de la thyroïde et une grossesse on contrôle TOUS LES MOIS. Votre médecin aurait du les demander.

Pour le mois de novembre vous n'avez pas mit les T4, mais vu les T3, qui était bien basses, le traitement aurait dû être augmenté. Est-ce le cas ?
Quand avez-vous augmenté le dosage du traitement ?

Désolée pour la longueur, mais si on veut être clair et complet, difficile de faire autrement.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Eskarina
J'aime 0

Bonjour,

Merci pour cette réponse rapide et complète.
J'ai obtenu (avec difficulté) la prescription pour vérification des trak. Je les posterai quand je les aurai.

Pour répondre à vos questions :
Oui j'ai des problèmes digestifs depuis quelques mois (nausées et reflux très marqué).
Qu'y aurait-il à verifier par rapport à ces soucis digestifs ? (les analyses du foie et des reins sont ok). Je ne consomme pas de soja ni de thé.
Par contre, j'ai remarqué qu'à chaque augmentation du lévo depuis le début de la grossesse, j'ai d'énormes nausées (pourtant j'augmente peu à chaque fois) qui sont durables et ne régressent que lorsque je baisse le lévo. Par ex., si je prends 100 au lieu de 112,5 1 jours sur 2, j'ai beaucoup moins de nausées. Pour la forme en gouttes, ça va être difficile de me les faire prescrire je pense.

C'est mon généraliste qui me suivait jusqu'au début de ma grossesse pour la thyroïde. Depuis, les prises de sang ont toujours été faites à ma demande auprès des gynécos. Aucun médecin n'a estimé nécessaire que je sois particulièrement suivie car pour eux mon hypo est légère bien qu'ils étaient d'accord pour dire qu'on augmente à peu près le lévo d'1/3 en début de grossesse. J'ai donc réajusté le traitement au fur et à mesure en contactant mon généraliste après les prises de sang pour avoir son avis. Il m'a conseillé à chaque fois des augmentations de 12,5 car il pense que c'est le bébé qui pompe. Mais tous me disent que du moment que la TSH est bonne tout va bien, voire ils s'inquiètent d'une hyper qui serait plus nocive. D'autant que je n'ai que des symptômes d'hyper (speed, diarrhées, coeur qui bat vite etc.)

2 questions :
- Les trak étaient négatifs il y a 4 ans. La grossesse peut-elle les rendre temporairement positifs ? En 4 ans, c'est la 1ere fois que la TSH n'est pas corrélée avec les T3 et T4 (je faisais un bilan complet tous les 6 mois)
- Si c'est bien le lévo que j'ai du mal à supporter, pourquoi la forme en gouttes passerait-elle mieux ? (quelles sont les différences ?)

Ce que je pense faire c'est contacter un endocrino de l'hôpital où j'accouche lorsque que j'aurai les résultats des trak. J'espère qu'il sera plus ouvert. Je vous tiendrai au courant.

Encore merci
Cordialement

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Ce n'est pas la petite augmentation du dosage un jour sur deux qui fait que vous ayez des nausées et autres symptômes.
Le peu d'hormones prises en plus ne sont pas actives. Ces hormones sont actives lorsqu'elles ont été converties en T3 et cela se fait lors de la digestion suivante.
Des troubles digestifs peuvent justement venir perturber cette conversion. C'est pourquoi je vous posais la question.

Et bien des médecins qui ne jugent pas nécessaire de surveiller plus sérieusement que cela une femme qui est en hypo et avec une grossesse, ne sont pas très sérieux voire pas sérieux du tout. C'est même à la limite d'une faute professionnelle.

Et non, tant que la TSH est bonne, tout ne va pas forcément bien surtout avec une grossesse qui peut venir perturber le bon fonctionnement de l'hypophyse.
Et une TSH correcte peut l'être avec un taux très élevé de T4 et un taux très bas de T3. Donc dire que la TSH est bonne tout est bon c'est complètement faux. Mais malheureusement c'est ce que bien trop souvent les médecins disent, mais ils se trompent.
Si ils ne se trompaient pas, il y aurait bien moins de monde sur les forums pour dire que ça ne va pas.

Pour les anti TRAK, oui sous l'influence d'une grossesse les anticorps et tous peuvent augmenter. Donc il faut les faire analyser et tous les trois.

Quote:
- Si c'est bien le lévo que j'ai du mal à supporter, pourquoi la forme en gouttes passerait-elle mieux ? (quelles sont les différences ?)

La forme en gouttes ne contient pas les mêmes excipients. Et si c'est à cause d'un excipient qu'il passe mal, alors les gouttes permettront probablement un mieux.
Mais si vous avez des problèmes digestifs, ils peuvent être responsables du fait que le Levothyrox soit mal assimilé et dans ce cas changer de traitement ne changera rien.

Quote:
J'espère qu'il sera plus ouvert.

Oui espérons, mais.............

A bientôt.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Mili76
J'aime 0

Bonjour
j'ai 35 ans je suis diagnostiquée Hashimoto depuis 5 ans et traitée sous levothyrox depuis 7 ans pendant 2 ans j'étais suivi pour une "simple" thyroïdite qui en fait s'est révélée plus complexe,
j'ai une petite fille de 6 ans qui a échappée à l hypothyroïdie congénitale, mais je viens d'accoucher d'une deuxième petite fille qui a des taux de tsh t3 et t4 anormalement hauts des taux parfois 2 fois plus hauts que la valeur maximale donc je m'inquiète beaucoup il y a une prise de sang de contrôle a faire mercredi et c'est vrai que cela m'inquiète bcp et je me sens coupable, je cherche du réconfort et des explications mais personne à l'heure actuelle ne peut me donner de réponse...ma thyroide est stabilisée depuis 2 ans sous lévothyrox 100
merci par avance si quelqu'un m'aider

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Chez les nourrissons les taux élevés sont en fait normaux.
Ce sont les taux très bas qui seraient à problèmes.
Voir : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/2008/11/evolution-de-la-tsh-et-de-la-t4-en.html

Donnez les résultats exacts avec les normes du labo.

Vous n'avez pas à vous sentir coupable. Les gênes se transmettent naturellement par le père et la mère et en voulez-vous à vos parents de vous avoir eux, transmit leurs gênes ? Non, et bien c'est pareil ici, vous n'êtes pas responsable de votre maladie. C'est la vie, et c'est comme cela depuis que les hommes existent : on transmet nos gênes et nos maladies avec tout le reste.

Et cela dit, ce n'est pas parce que vous avez une Hashimoto, que vos filles risquaient d'avoir une hypo congénitale.
En revanche, comme ce sont des filles, il faut savoir qu'elles peuvent par la suite déclarer une maladie thyroïdienne, ou autre endocrinienne plus tard. Ou rien du tout, ou une fille et pas l'autre.

Cela dit votre première fille à 6 ans, et donc il semble que votre thyroïdite s'est déclarée au moment de la grossesse. Est-ce le cas ? La thyroïdite a été découverte avec la grossesse ou avant ?
Et vous dites que vous avez été traitée pour une simple thyroïdite au départ. Et puis qu'une Hashimoto a été découverte.
Les anticorps n'avaient pas été analysés dès le départ ?
Si oui donnez les résultats de l'époque avec les normes du labo.
Curieux qu'on annonce une thyroïdite et puis une Hashimoto plus tard, sauf si il est en fait question d'un post-partum.
Avez-vous le compte-rendu de l'échographie ? La toute première.

Donc il est fort possible que la grossesse a pu provoquer ou augmenter la thyroïdite ce qui est tout à fait logique.
Ensuite après l'accouchement, il est fréquent de voir survenir ce qu'on appelle une thyroïdite post-partum qui peut souvent être prise pour une Hashimoto, et qui en général se règle sans problème, mais encore faut-il l'avoir bien prise en charge. Ce que malheureusement bien trop de médecins ne savent pas faire puisqu'ils prennent cette thyroïdite pour une Hashimoto.
Pour les médecins deux choses existent :
hypo = Hashimoto
hyper = Basedow.
Et pourtant ce n'est absolument pas le cas. Il existe bien d'autres formes d'hypo et d'hyper.

Donnez vos résultats qui ont permis le diagnostic d'Hashimoto et datez-les en regard de l'accouchement. N'oubliez pas les normes au cas où ils seraient différents des premiers.

Donnez aussi vos derniers résultats sanguins : TSH, T3 et T4. Avec les normes également.
Je vais tenter de vous expliquer tout cela pour que vous y voyez clair et que vous sachiez exactement ce qui doit être fait.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Mili76
J'aime 0

merci beaucoup de m'avoir répondu

alors pour en revenir aux faits en 2002 j'ai fais une fausse couche a 16semaines, et mon médecin traitant de l'époque avait fait des test sanguins pour la thyroïde et à descellé une "petite" hypothyroïdie avec un taux de 9 pour la tsh ( valeur du labo maximale 4.5) mais il n'a pas jugé bon de traiter disant que ce n'était rien n'y connaissant rien je lui ai fait confiance.

je suis partie vivre dans le sud et je suis tombée enceinte, gt fatiguée dépressive pdt ma grossesse et mon gyneco m'a dit que je faisais du zèle pour ne pas aller travailler sympa j'ai changé de médecin qui a décidé après un entretien où l'on a évoqué une hypothyroïdie de me faire des test sanguin et là hypo confirmée, mais il pensait que ct gestationnel donc on a commencé avec du lévothyrox 75 puis gt très suivie pdt ma grossesse pds tous les 15 jours,

après la naissance les taux étaient toujours élevés hélas je n'ai pas les valeurs mes dossiers médicaux sont restés chez mon ex conjoint qui s'en ai sépare, donc on pense a une hypo post partum et en 2006 1 an et demi après la naissance de ma première fille endocrinologue me dis que ca aurait du être régulariser après 1 an et demi de traitement a l'époque je prenait 1/2 de 175 je crois en fait ca me faisait l'équivalent de 87.5 puis finalement on fait un dosage des anticorps qui c révélé positif...donc diagnostique : Hashimoto.

je vis bien avec depuis 2006 ma thyroïde est stabilisée sous levo 100, on a fait une PMA avec mon mari car j'ovulais mal et pdt la grossesse ma thyroïde est restée stable on a refais un dosage anticorps ct toujours positif je n'ai pas le taux car le gyneco a gardé certains résultats dans mon dossier médical. en fait moi ca va ma thyroïde est stabilisée depuis plus de 2 ans

pour ma fille la première prise de sang de lundi donnait

TSH 18.6 ( 0.27 à 4.2)
T3 14.5 ( 3.1 à 6.8)
T4 41 ( 12 à 22)

et mardi

TSH 12.32 ( 0.27à 4.2)
T3 9.3 ( 3.1 à 6.8)
T4 45 ( 12 à 22)

donc je vois que les taux ont baissés sauf pour la T4 ...ca me rassure un peu de voir que la TSH et la T3 ont baissés mais la T4 n'est ce pas la plus importante?
est ce inquiétant merci beaucoup d'avoir prêté attention a mon statut ah oui juste car j'ai oublié je suis la seule de la famille a avoir des problème de thyroïde il n'y en a n'a ni chez mon père ni chez ma mère d'après l'endocrinologue qui m'a suivi a Montpellier soit il y en a dans la famille mais qui n'ont jamais été contrôlé soit ca aurait pu se déclencher suite à un choc psychologique ou un grand stress...???

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Donc dès le départ, le problème thyroïdien a débuté, ou du moins s'est manifesté dans la cadre d'une grossesse.
Une fausse-couche est survenue mais probablement due déjà à cette hypo qui devait être présente.

Ensuite, l'hypo s'est confirmée.
Mais apparemment aucun test à ce moment-là de fait afin de contrôler la présence d'une éventuelle Hashimoto.

J'espère une chose c'est que le dosage de 75 de Levothyrox lors de la première grossesse n'a pas été prescrit d'un coup, mais que c'est un dosage que vous avez obtenu progressivement ? Car si c'est un dosage d'emblée, cela me parait un peu trop important.
Ensuite vous dites que les résultats étaient toujours élevés. Je suppose qu'il est question de la TSH. Et donc à ce moment-là les hormones sont aussi très importantes d'être analysées afin de pouvoir affiner correctement le traitement mais aussi de voir d'où vient exactement le problème. Parfois et même souvent il peut y avoir des problèmes d'équilibre entre les deux hormones.

Pour savoir si il s'agit bien d'Hashimoto il faut aussi connaitre les anticorps. Le fait qu'ils soient hors normes n'indiquent pas Hashimoto et tout dépend également des anticorps qui étaient positifs.
Donc je ne peux pas affirmer vraiment sans les résultats, mais je pense qu'il y a eu (comme d'habitude) confusion dans les causes de l'hypo.
Ce serait bien de refaire un bilan sanguin complet pour vous avec TSH, T3, T4 + les 3 anticorps.
Cela permettrait de faire vraiment le point sur votre situation.
Cela dit, vous pouvez aussi tenter de demander au labo, o* vous aviez fait les prises de sang. Bien souvent le dossier reste dans leurs archives, vous pourriez ainsi leur demander une copie.

Pour la petite, effectivement là les taux sont vraiment très haut.
Les hormones sont élevées ce qui est un peu "normal" vu que la TSH est très haute.
Elle, étant très haute, cela stimule la thyroïde qui produit alors trop d'hormones.
Mais si elle vient juste de naître, les taux devraient diminuer.

De toutes façons, si il y avait un problème réel de thyroïde vous auriez déjà reçu des nouvelles du test de Guthries qui est fait à la naissance. Je suppose que vous savez du quel il s'agit, mais aucun où, il s'agit de la petite piqûre faite dans le talon dans les 48 premières heures de la vie.
Si il y avait une anomalie, vous auriez eu un courrier le signalant. Les anomalies de la thyroïde étant recherchées dans ce test.

Donc je pense qu'il s'agit juste d'un problème de régulation de fonctionnement de la thyroïde.
Est-ce que vous allaitez ?
Le Levothyrox que vous vous prenez passe dans le sang et donc cela peut faire augmenter le taux des hormones de bébé. Mais dans ce cas, normalement sa TSH devrait diminuer.
Il se peut que du fait de votre propre hypo, la thyroïde de bébé ait été beaucoup stimulée, et que pour le moment, elle n'a pas encore prit le rythme de croisière d'après naissance.
Donc il faut sûrement attendre de voir comment les choses évoluent. Les taux vont sûrement diminués car bébé va utiliser les hormones.

La TSH et les T3 ont diminués donc c'est plutôt bon signe.
Reste les T4, mais si vous allaitez c'est probablement à cause de cela et de votre propre dosage thyroïdien. Mais rassurez-vous cela va s'équilibre.
Cela dit les prises de sang, sont faites à 24 heures d'écart, pourquoi aussi rapidement ? D'un jour à l'autre et même dans la journée, il peut y avoir des différences.
Les prises de sang, ont été faites au même moment de la journée ?
Quel âge exact à la petite dernière ?

Le stress et le côté psy ont bon dos.
Bien d'autres choses peuvent être en cause : la pilule, la grossesse qui a entrainé la fausse-couche mais tout en rappelant que la FC peut avoir été provoquée par l'hypothyroïdie.
Autrement dit une grossesse qui provoque une hypothyroïdie, si elle n'est pas contrôlée et traitée, peut entrainer une fausse-couche. Et donc c'est probablement le début de vos problèmes.
Mais le fait que des membres de la famille soient atteint mais pas dépistés ça c'est fort possible.

Donc pour vous; un bilan est à refaire et surtout faites contrôler les hormones et profiter de l'accouchement récent pour faire contrôler à nouveau les anticorps. Hashimoto ou pas de diagnostiqué, il faut les contrôler après une grossesse.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Mili76
J'aime 0

ma petite dernière a 6 jours le test de guthries a été fait mardi en fin de journée on m'a dit que je serais prévenue q'il y avait quoique ce soit mais pas avant 3 semaine voire 1 mois pour le pds lundi et mardi elles ont été effectuées a la même heure 11heures

Pour ma fausse couche en 2002 j'ai appris qu'elle était du à l hypothyroïdie car n'ayant pas été traitée ma fille souffrait d'un retard de croissance et avait développé une malformation cardiaque

pour la mise en place du traitement par levothyrox j'ai commencé par du 25, ensuite 50 puis 75 ensuite on est passé au 100 et à l'époque 100 était trop donc c pour cela que l'on est redescendu a 1/2 de 175

je dois retourner au labo mercredi pour la prise de sang de ma fille qui doit faire doser TSH T3 T4 et TRAK j'essaierai a ce moment la d'obtenir mes résultats d'anticorps,

j'allaite ma fille depuis sa naissance

merci bcp pour tous ses renseignements et je vais voir mon généraliste le 29 avec les résultats de Émie, j'en profiterai pour lui demander un contrôle

en tous cas je vous remercie d'avoir pris le temps de me lire et de me répondre ca va je pense me permettre de me détendre un peu et d'attendre les résultats un peu plus sereinement merci beaucoup

Cendrine.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Ah oui effectivement c'est un peu tôt pour avoir des résultats du Guthries.

Quote:
100 était trop donc c pour cela que l'on est redescendu a 1/2 de 175

Y a plus simple pour avoir 87,5 c'est 1 cp de 75 et 1/2 de 25. Ainsi quand on doit encore augmenter un peu, c'est plus facile de le faire avec des 1/2 de 25. Ou même 1/4 de 25 car parfois il n'est pas utile d'augmenter de 12,5.

Cela dit quand on augmente, il faut toujours le faire par paliers de 12,5. Faire une augmentation de 25 c'est beaucoup trop. Cela provoque trop de changements rapides avec l'apport supplémentaire d'hormones. Et pendant 15 jours/3 semaines on peut alors avoir des symptômes type hyper et ne pas supporter le dosage. En augmentant par paliers de 12,5, on limite les symptômes à type d'hyper qui sont très gênants.

Donc actuellement vu que l'accouchement est vraiment tout récent, vous êtes encore dans la phase où les hormones sont toujours comme celles de la grossesse mais que les besoins ne sont plus les mêmes.
Il faut refaire absolument un bilan sanguin pour voir où vous en êtes et surtout il faudra probablement diminuer le dosage du Levothyrox. Il faut 6 semaines pour que le plus d'hormones soit éliminé mais en 15 jours/3 semaines les choses doivent déjà s'améliorer.
Ce qui pourrait alors éviter à la petite d'avoir plus d'hormones qui passent par le lait maternel.

Demandez un bilan pour vous TSH, T3, T4 et les anticorps et un pour bébé TSH, T3 et T4.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Eskarina
J'aime 0

Bonjour,

J'espère que tout va bien pour le bébé de Mili76.

Quelques nouvelles de mon côté. Je n'en ai pas donné avant car rdv avec l'endocrino en avril !!! J'aurai accouché d'ici là. A mon dernier rdv, la gynéco l'a contacté par téléphone, et pour lui bien sûr TSH basse donc pas d'hypo. J'avais augmenté légèrement le lévo de 112 à 125 et il a indiqué que je pouvais rester à ce dosage.
J'accouche dans quelques jours, j'ai refait une pds. La TSH continue de baisser, mais les T4 sont un peu remontées.
TSH : 0,07. En janvier 0,36
T4L : 0,84 (0,85 à 1,71). En janvier: 0,64
T3L : 2,8 (2,5 à 3,9). En janvier 2,7
Les anti-trak étaient négatifs.

Je ne comprends vraiment pas pourquoi cette TSH est si basse, pfff !
Après l'accouchement, est-ce que je dois baisser le lévo immédiatement ou faut-il attendre ?

Merci et bien cordialement

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Effectivement les hormones T4 remontent un peu, mais les T3 sont toujours pareilles soit bien trop basses.
Comment vous sentez-vous ?

La TSH peut être basse si dame hypophyse fait des siennes.
Et pendant la grossesse c'est fréquent.
Dame hypophyse est chamboulée par toutes ces hormones en ébullition. Bilan elle fait n'importe quoi.

Après l'accouchement, je vous conseillerais vivement d'attendre quelques semaines mais de faire contrôler ensuite l'hypophyse par une IRM.
Cela dit l'hypophyse peut mettre de 6 semaines à plus de 18 pour se remettre. Et l'allaitement peut retarder d'autant le retour à la normale. Si toutefois bien entendu le problème est bien dû à la grossesse. Si il existe bien un problème à l'hypophyse et que celui-ci était déjà présent avant la grossesse, les choses ne rentreront pas dans l'ordre toutes seules. Donc il faudra faire un contrôle.

Pour le Levothyrox, il faudra attendre un peu puisque de toutes façons les taux sont très bas actuellement. Cela ne vous fera pas de mal de conserver ce dosage pendant quelques temps, et d'autant plus si vous allaiter. L'allaitement est aussi gros consommateur d'hormones. Donc le mieux sera de voir au fur et à mesure et continuer un contrôle tous les mois surtout pendant l'allaitement.

D'ici l'accouchement surtout reposez-vous afin d'être le moins fatiguée possible. Il vous faudra toutes vos forces et comme il manque déjà beaucoup d'hormones vous reposer est la seule chose à faire. Faites attention, en général le jour où on va accoucher, on est en pleine forme et prête à retourner la maison. Faut pas céder à cette envie. Reposez-vous.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Eskarina
J'aime 0

Merci pour votre réponse toujours rapide !
En fait ça va bien en ce moment et je dors bien donc j'en profite pour me reposer. Je vais allaiter et donc suivre votre conseil, ne pas baisser le lévothyrox tout de suite. J'avais passé un IRM de l'hypophyse 2 mois avant ma grossesse (pour vérifier une prolactine un peu élevée) qui n'avait rien décelé. Alors j'espère que c'est temporaire et lié à la grossesse.

Allez plus que quelques jours avant l'accouchement. Je vous tiendrai au courant.
Merci encore et bien cordialement

Portrait de misspepper
J'aime 0

Bonjour,
Pourrais-je savoir comment ça s'est passé après l'accouchement? Je suis exactement dans le même cas que vous et aussi enceinte donc :-)
Merci et j'espère à bientôt!

Participez au sujet "Grossesse TSH T4 T3 basses"