Portrait de lamiamia

bonsoir tous le monde !j'aimerai bien avoir des réponse sur ma question!alors j'ai une malabsorption du glucose et du galactose au niveau intestinal(pour plus d'information voiçi un lien( http://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/bv.fcgi?rid=gnd.section.228 )!donc ma question est:esque je peux m'injecter du glucose à partir d'un serum glucosé en intraveineuse quotidiennemnt comme font dans les hôpitaux mais bien sur avec l'avis d'un medecin!j'aimerai bien savoir esque c'est possible de le faire quotidiennement esque ya pas d'effet secondaire!mrc d'avance

Portrait de isidore.duparc
J'aime 0

En théorie, en valeur absolue, l'injection de glucose à condition que celle-ci soient vérifiée c'est-à-dire que la glycémie autrement dit le taux de sucre dans le sang soit vérifié après chaque injection ou régulièrement, ne pose pas de problème. Néanmoins d'autres problèmes peuvent surgir. Ainsi, le procédé d'injection doit être parfaitement bien fait de façon à ne pas occasionner de problèmes au niveau du site d'injection justement. D'autre part selon la façon dont vous injecte le produit il risque d'y avoir des problèmes mécaniques à plus ou moins long terme. Il me semble intéressant de demander l'avis d'un endocrinologue et d'un médecin de médecine interne, pragmatiquement, de façon à ne pas faire des bêtises.
Il serait intéressant que vous nous fassiez de traduction, puisqu'il semble qu'en théorie vous lisiez l'anglais, du site dont vous nous parlez. En le mettant sur ce forum beaucoup de personnes pourront profiter de ce que vous avez appris.

Portrait de lamiamia
J'aime 0

Malabsorption de galactose de glucose La malabsorption de galactose de glucose (GGM) est un désordre métabolique rare provoqué par un défaut dans le transport de glucose et de galactose à travers la doublure intestinale. GGM est caractérisé par diarrhée grave et déshydratation dès le premier jour de la vie et peut avoir comme conséquence la mort rapide si le lactose (lactose), le sucrose (sucre de table), le glucose, et le galactose ne sont pas éliminés du régime. La moitié des 200 cas graves de GGM a trouvé le résultat mondial du mariage consanguin familial. Au moins 10% de la population générale a l'intolérance de glucose, cependant, et il est possible que ces personnes puissent avoir des formes plus douces de la maladie. GGM est un désordre récessif autosomal dans lequel les individus affectés héritent de deux copies défectueuses du gène SGLT1, situé sur le chromosome 22. Normalement dans l'espace inclus par le petit intestin (appelé le lumen), le lactose est décomposé en glucose et galactose par une enzyme appelée la lactase, alors que le sucrose est décomposé en glucose et fructose par une enzyme appelée la sucrase. Le produit de protéine de SGLT1 déplace alors le glucose et le galactose du lumen du petit intestin dans les cellules intestinales. Habituellement les mutations ont porté par GGM que les individus ont en protéines SGLT1 tronquées non fonctionnelles ou comme conséquence le placement inexact des protéines tels qu'ils ne peuvent pas transporter le glucose et le galactose hors du lumen intestinal. Le glucose et le galactose, si la gauche untransported, l'eau d'aspiration hors du corps dans le lumen intestinal, ayant pour résultat la diarrhée. Bien qu'aucun traitement n'existe pour GGM, les patients peuvent commander leurs symptômes (diarrhée) en éliminant le lactose, le sucrose, et le glucose de leurs régimes. Les enfants en bas âge montrant un diagnostic prénatal de GGM prospéreront d'une formule fructose-basée de remplacement et continueront plus tard leur développement physique "normal" à un régime plein fructose-basé. Des enfants et des adultes plus âgés avec GGM grave peuvent également contrôler leurs symptômes à un régime fructose-basé et peuvent montrer la tolérance améliorée de glucose et même la remise clinique pendant qu'ils vieillissent.

Participez au sujet "glucose en intraveineuse!"

Articles à lire concernant "glucose en intraveineuse!"