Portrait de titelouna

je voudrais savoir si des femmes ont deja eu ce genre de probleme.C'est très génant ça coule tous les jours dans ma culotte...
Suite a ma grossesse il y a 1an ça ne s'arrette plu,c'est une horreur!!
Existe t-il un moyen de diminuer ces pertes?
MERCI

Portrait de onolan
J'aime 0

oui plusieurs moyens existent. Comment vous a ete diagnostiquee cette pathologie?

Portrait de titelouna
J'aime 0

En fait ce n'est pas une pathologie donc il n'y a pas eu de diagnostic,c'est juste un "dérangement" d'origine naturelle suite a ma grossese.Quel moyen connaissez vous alors ça m'interresse!!!

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonjour Titelouna

Je n'ai jamais été enceinte mais j'ai déjà entendu parlé de ce genre de problème par des femmes qui venaient d'accoucher.

Elles ont dû faire de la réeducation (je crois que c'est un kiné qui pratique ce genre de rééducation).

Sinon, j'ai vu dans des catalogues (je ne citerais pas les noms pour ne pas faire de pub, mais on y vend des vêtements femmes-enfants-hommes ; de petit-électroménager, rasoir....) du matériel spécial rééducation pour incontinence
Faites des recherches sur Google pour le matériel, vous en trouverez sûrement.

Avez-vous déjà parlé de votre problème à votre gynécologue ou votre médecin traitant ? Ils pourront vous diriger vers la solution la mieux adaptée pour vous

Courage
Guylaine

Portrait de Carine
J'aime 0

Bonjour Titelouna,

Suite à un accouchement ou même sans accouchement, on peut avoir des pertes soit d'ordre vaginales soit urinaires.

Le mieux est d'en parler à votre gynécologue ou médecin généraliste afin qu'un bon diagnostique soit posé.

Contre les pertes vaginales, il n'y a pas grand chose à faire. Il existe des traitements hormonaux pas toujours efficaces voire aggravant la situation. De simples serviette hygiéniques peuvent suffir à se sentir plus à l'aise.

Contre les pertes urinaires, effectivement une rééducation du périnée peuvent s'imposer par un kinésithérapeute compétent (pas toujours facile à trouver).

Il est facile de faire la différence pour le médecin entre les deux pertes : vaginale ou urinaire. Il suffit qu'il vous prescrive un médicament dont le seul but est de colorer les urines par exemple en bleu. Si les pertes sont de couleur bleu, il s'agit d'urine, sinon de pertes vaginales.
Encore plus simple, généralement les pertes urinaires se produisent lors d'un effort physique intense et subit lorsqu'on tousse, court,... on sent l'urine s'échapper.

Bon courage. Des solutions existes toujours.

Participez au sujet "glaires cervicales très abondantes!!!"