Portrait de miamy

bonjour je suis une femme de 45 ans avec le spina bifida j ai été opéree a l age de 15 ans pour un pickrell et ca a pas fonctionné j ai un muscle autour de l anus alors on ne peu fermer mon anus puisqu il est attaché a ma jambe et j ai du avoir une colostomie mais depuis ce temps la j ai eu un fécalome que j ai fait enlever avec 25 lavements a l huile et depuis au malheur du glaire qui coule brun ca sans tres mauvais je ne sais plus que faire pour enrayer cet odeur la ca nuit meme a mon couple que faire a l aide svp.....urgenceeeeeeee j en peu plus

miamy

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Il faut consulter le médecin.

Lui as-tu téléphoné ? Si pas fais-le.

Participez au sujet "glaire intestinal"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "glaire intestinal"

  • ... se basera exclusivement sur sa cause et le patient (âge, grossesse, etc…). Seul le traitement de la cause pourra faire disparaître la ... ne doit pas être prise à la légère. Elle peut être le signe d’une atteinte beaucoup plus grave qu’on ne le pense. N’hésitez ...
  • La toux est un acte réflexe (mais parfois volontaire), le plus souvent bruyant, déclenché par une irritation des voies respiratoires.

     

     

  • ... permettant d'obturer la glotte), est très augmentée de volume et présente d'un oedème (collection liquidienne), ces conditions ...
  • Un antitussif est un médicament possédant la capacité de lutter contre la toux. C'est la raison pour laquelle on parle de médicament sédatif de la toux.

  • Brefs épisodes de chute de la tension artérielle (hypotension) s'accompagnant quelquefois de vertiges ou de syncopes. Ces symptômes sont liés à une élévation brutale et courte de la tension artérielle à l'occasion entre autres d'une de toux. Il s'agit d'une perturbation de certaines zones en relation directe avec les réflexes sinucarotidiens situés sur la carotide et au niveau du cœur. Ce phénomène correspond à une hyperexcitabilité (ces zones sont excitables).