Portrait de th55858

Bonjour à tous,

Désolé si ce sujet a déjà été abordé mais je n'en ai pas trouvé de similaire.Voilà je vous explique ma situation, je mesure 1m86 et je pèse 103 kilos. Je suis donc en surpoids selon le site imc.fr. Je pesais 109 kilos il y a quelques semaines, j'ai réussi à perdre un peu de poids grâce à un régime soupe le soir. Car oui, je ne suis absolument pas sportif du tout, mais du tout.

Aujourd'hui je viens sur ce forum car mes bourrelets me dérangent de plus en plus, pas niveau esthétique mais niveau gêné. Dès que je suis assis, mes bourrelets me dérangent fortement et parfois me font mal, c'est le pli en lui-même qui me fait mal. Le seul moment où je n'ai pas mal c'est lorsque je suis allongé ou debout, mais je travaille sur le ordinateur donc je passe mes journées assis... C'est vraiment insupportable et c'est comme ça depuis plusieurs mois.

J'ai fait radio et écho pour en savoir plus et je n'ai rien d'anormal. Je ne comprends pas pourquoi j'ai ça alors que d'autres sont dans ma situation et n'ont pas de douleur lorsqu'ils sont assis. Lorsque je suis assis et que je maintiens fortement mon ventre avec le bras, j'ai beaucoup moins mal.

Aujourd'hui je continue mon régime soupé dans l'espoir de perdre encore du poids et d'oublier cette douleur quotidienne.

Help, des gens ont ce souci ou bien l'ont eu ? Merci :(

Portrait de sarah2304
J'aime 0

Bonjour
Moi aussi j'ai eu un problème de surpoids et j'ai profité de mes vacances pour aller me faire opérer en Tunisie. J'ai opté pour l'agence elle-esthétique qui m'a rassuré car avec eux si l'intervention est réalisée en Tunisie le suivi est effectué en France par une chirurgien français. Je suis très satisfaite du résultat

Portrait de sarah2304
J'aime 0

null

Participez au sujet "Gêne/douleurs ventre bourrelets "

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.