Portrait de Invité

bonjour, je vous écris car je me pose des questions, je ressens une gêne tout au long de la journée depuis quelques temps. j'ai arrêté de prendre ma contraception fin octobre car avec mon ami nous souhaitons avoir un bébé. cet arrêt peut-il provoquer des changements hormonaux qui feraient changer mon clitoris ?
car en fait, pour tout vous dire, depuis quelques temps, après m'être épilée le maillot, et avoir coupé la longueur des poils car ils étaient long ( j'ai lu sur un autre forum que cela se faisait beaucoup ), je ressens sans cesse une importante démangeaison ( qui je suppose est due à la coup des poils qui pourtant ont repoussé depuis mais piquent encore ), mais j'ai également la sensation que mon clitoris sort des lèvres supérieures puisque je sens qu'il touche le tissu de mes culottes.
c'est bizarre, et ça me gêne beaucoup, car du coup, ça provoque un frottement, et ça me démange encore plus.
pensez vous qu'il est possible que mon clitoris est changé, car je n'avais jamais ressenti cette gêne avant, ou bien la coupe des poils a été trop courte et cela implique qu'ils ne protègent plus mon clitoris ?? je ne sais plus quoi faire, je passe mes journée à ma gratter...... pas terrible comme sensation.......... merci de votre aide

Portrait de celinette
J'aime 0

Bonjour Hélène,

je souffre de la même chose depuis deux ans, démangeaisons ("prurit") horrible soit sur la vulve, au début du vagin, lèvres et clitoris. Ca gratte rarement partout à la fois, mais toujours quelque part.

A force de parcourir internet, j'ai trouvé que s'il n'y a ni mycose ni infection, c'est le terme "sécheresse vaginale" qui s'applique. Ca semble fréquent à la ménopause (je suis dans la trentaine) : les parois et les muqueuses se fragilisent, parce que les hormones ne sont plus là pour stimuler la régénération des cellules.

Dans mon cas, il s'agit vraisemblablement d'un déséquilibre hormonal, car j'ai très très peu d'hormones.

Mais en ce moment, je me bats contre le médecin qui n'est pas très cohérent au niveau du traitement hormonal. Ce n'est pas un traitement anodin, mais je n'ai pas le choix, c'est trop horrible à vivre.

Si tu veux, donne-moi de tes nouvelles et si ça influence ton caractère.
Célinette

Portrait de anonymous
J'aime 0

merci pour ta réponse, je vais continuer à surveiller pour voir si ça peut être la même chose que toi. je me demande d'ailleurs si l'utilisation fréquente de lingettes intimes n'accentue pas ces démangeaisons, pourtant je prends des lingettes pour peaux sensibles, mais bon, ça n'arrange peut-être rien, qu'en penses tu ?

par contre, je ne sais toujours pas quoi penser par rapport à mon clitoris, quelqu'un a-t-il déjà remarqué un changement à ce niveau, une gêne inhabituelle, comme si le clitoris avait grandit ??? car ça continue à me gêner, il y a toujours contact avec mes culottes, alors qu'avant, jamais ça ne me faisait ça, c'est bizarre quand même non ?
merci de votre aide !

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonjour, je suis une jeune femme qui as la même chose que Hélène. Je suis même allée voir le médecin, et j'ai suivi un traitement pendant 11 jours: 10 ovules et 1antibiotique. Il s'agit d'une infection bacterienne d'après ce que le gynécologue m'a dit.Juste quelques jours après ce traitement, j'ai eu mes règles...et après, quand je suis entrée dans la semaine d'ovulation, la démangeaison a commencé. J'ai eu l'impression aussi que mon clitoris est en train de sortir...faire une scène( hi hi hi!) mais ce n'est pas drôle comme je raconte hein!Et, j'ai eu aussi des pertes abondantes, et je pense fortement que c'est mon clitoris qui sort ces pertes pas mon vagin, parce que c'est au niveau du clitoris que je vois des taches abondantes, mais pas devant le vagin.Mon anus aussi, parfois me picote. Maintenant, j'attends que mes règles finissent et vois si la démangeaison vient encore ou pas.
Oui, c'est vrai que peut être, une secheresse vaginale...mais quand même, c'est dure!!!!Et c'est très gênant, parce que je n'ai plus de honte de gratter devant n'importe qui, quand la crise commence.
Je pense que tout ce que je touche me donne la démangeaison, alors, je n'ose plus utiliser ni serviettes hygieniques qui ne sont pas vendues à la pharmacie, ni protège-slip. Les slips aussi, en coton. Je suis devenue maniaque.Je ne sais plus quoi faire: je me lave, ou pas, ça change rien. Je suis gênée envers mon copain...et surtout, après les relations sexuelles, j'ai des brûlures insupportables.
Je pense aussi que c'est une sorte d'allérgie venant des préservatifs( j'utilise pas les pillules), et j'ai arrêté pour voir qu'est-ce que ça donne?
Je me demande s'il y a un médecin gynécologue qui voir nos discussions!
Je vous remercie.

Portrait de maud00
J'aime 0

bonjour, je souffre du même problème que vous... je n'ai jamais arrêté la pillule, je me suis déjà coupée les poils, j'ai parlé à ma gynéco de ces démangeaisons, mais elle pensait que souffrait aussi d'une infection urinaire.. qui a éété traité rapidement. elle m'a aussi donnée une crème contre les micoses et ayant un effet légèrement anesthésique. pour l'effet"plus on gratte, plus ça gratte". très bien, mais cela n'a rien changé. mon frottis ne révèle rien d'anormal, je n'ai pas de boutons, de plaques, rien ! j'ai aussi changé de savons, de tout ! rien ! j'ai vu une emission assez interessante sur la sécherresse vaginale, qui differenciait bien le manque d'exitation, donc de lubrification lors d'un rapport sexuel et la secherresse vaginale, dont un des symptome serait ce genre de démangeaisons. j'ai aussi régulièrement des petits saignements, lorsque je m'essuie au toilettes, non pas vaginaux, mais comme si j'avais de petites blessures entre le vagin et l'anus.en fait, comme si ma peau à ce niveau là était très fragile... je n'ai pas trouvé de changements quant à mon exitation sexuelle, donc je ne pense pas que ce soit un problème de lubrification. mais comment savoir si c'est de la sécherresse vaginale? en plus, je n'ose pas en parler à ma gynéco, un peu débile de ma part,ok, mais j'aimerai en savoir plus avant de lui en parler... est-ce-que quelqu'un ayant connue la secheresse vaginale peut nous en parler? que faire pour en savoir plus? (à part en parler à ma gynéco, ce que je devrait faire, ok, mais certaines choses ont l'air plus dures qu'il n'y parait !)j'espère des réponses, et des nouvelles de vous, qui avez écrit précedemment, avez-vous trouvé des réponses ?

Portrait de Nana 1069
J'aime 0

Depuis plus d'un mois j'ai des démangeaisons autour de mon anus(souvent plus particulièrement le matin et le soir); cette semaine ça semblait se calmer mais voilà que depuis 2 jours le soir j'ai des démangeaisons et piquotements à l'entrée de mon vagin et sur mes petites lèvres. De plus, mon clitoris sort et il est douloureux. Je ne sais pas quoi faire car ça m'inquiète et ça me gène ces piquotements. Je n'ai pas eu de rapports sexuels depuis un moment et je ne peux pas en avoir actuellement à causes de ces désagréments donc je suis très embêtée vis à vis de mon homme. Lorsque j'ai eu des rapports sexuels avec mon homme il y a quelques temps j'avais même des piquotements très gênants dans le vagin (pendant et après; ça me brûlait). Sinon depuis plusieurs années j'ai des pertes en dehors de mes règles (pertes blanches épaisses, pertes marrons ou parfois des saignements). J'ai 31 ans et je ne comprends pas ce qui m'arrive. Ça se dégrade de plus en plus et je n'ai pas de libido, pas de désirs. Ce n'est plus vivable ! Que m'arrive-t-il ? Que faire ? Je prends la pilulule depuis que j'ai 17 ou 18 ans (Diane 35 puis Trinordiol puis Ludéal et actuellement Adepal). Je n'ai encore jamais arrêté la pilulule (donc jamais été enceinte). J'ai déjà fait une échographie pelvienne et dans le vagin + une IRM mais il n'y avait rien d'anormal appart de me dire que mon endomètre était fin. Il y presque un an l'orque j'ai fait un frotti on m'avait peut être détecté quelque chose d'anormal donc le laboratoire à fait des examens plus poussés; j'ai eu très peur mais au final on m'a mis qu'il n'y avait rien s'alarment.

Merci pour vos avis. Concernant mes démangeaisons je vais essayer de le laver avec un gèle intim Intima et je prendrais des lingettes intimes pour la journée. Je pense également me badigeonner les lèvres de mon vagin, mon clitoris et mon anus de mytosile.

Portrait de Estr Ella
J'aime 0

bnjr a tous bh voila je suis une fille de 23 ANS est j des soucis sur mon clitoris ect je masturbait on frottant le citorie est les lèvres mais je crois que ma clitoris est platée je crois qu'il n'as pas la même forme qu'avant !!!! je m’inquiète trp es ce que c normale :( :'(

Portrait de Tétine
J'aime 0

Répondre

Portrait de Tétine
J'aime 0

Bonsoir,
Depuis début octobre, J ai des démangeaisons et brûlures vaginales et mon médecin m a prescrit des ovules et une crème contre les mycoses. Le 1er traitement n ayant rien fait, il m en a prescrit un autre plus complet accompagné d une autre crème, J ai fait les deux traitements entièrement mais j avais toujours des démangeaisons et brûlures. J ai voulu prendre rdv avec mon gynécologue (rdv en février 2016). J ai réussi a avoir rdv avec une sage femme qui a effectué un prélèvement qui s'est révélé être normal et m a prescrit gynophilus (traitement d attaque 2 fois par jour). Je pensais que cela allait s arrêter. Après avoir pris gynophilus, j avais encore qques démangeaisons donc j ai recommencé sur 14 jours. A la fin de mes 14 jours, mes démangeaisons et brulures ont recommencé. J'ai l impression que mes douleurs sont situées plus au niveau du clitoris et des lèvres. Je n ai plus de traitement mais c'est une telle souffrance, je ne sais plus quoi faire, quel traitement prendre ?
Merci pour vos réponses.

Participez au sujet "gêne au niveau du clitoris et démangeaisons"