Portrait de corbineau

Bonjour,

Depuis plusieurs années, je souffre de gastrites rebelles malgré une therapie aux IPP.
Pourrait il exister un lien direct avec une lesion du nerf recurrent diagnostiquée par un medecin ORL, suite à une thoacotomie à gauche en 2003 ?

Merci d'avance pour vos avis

Portrait de antoine leporier
J'aime 0

Exactement, cela est fort probable.
D'autre partil est également possible que vous garder des séquelles psychologiques, de perturbations, de dysfonctionnements psychoaffectifs inhérents à cette intervention.
vous pouvez éventuellement demander à passer une pHmétrie gastrique.
Vous conseille de lire le texte concernant l'acidité gastrique qui se trouve dans l'encyclopédie médicale Vulgaris. Vous pouvez obtenir ce texte en cliquant sur le pavé alphabétique qui se trouve ici même à encyclopédie en haut et gauche.

Portrait de corbineau
J'aime 0

Bonjour,

Merci d'avoir répondu à mon message.

Actuellement, je suis une cure d'IPP et je prends un anti acide (Moxydar), mais je souffre toujours de l'estomac.
Mon médecin traitant et le gastro ne semblent pas vouloir faire le lien avec la lesion du nerf recurrent.
Ce dernier me propose une thérapie comportementale alors que mon anxiété est provoquée par ma gastrite, et non l'inverse.

De nos jours, pratique t-on encore la vagotomie selective ?
J'ai contacté un médecin d'un grand CH Parisien, mais je n'ai pas de réponses.

Que dois je faire pour calmer enfin cette gastrite qui perdure depuis 2003 ?

Merci pour vos conseils

JYC

Participez au sujet "gastrites et nerf recurrent"