Portrait de guilaine78

Bonjour
Je suis désespérée car je n'arrive pas à décrocher de l'alcool. Il y a 3ans j'ai fait une TDSM et on m'a hospitalisée j'y suis restée 1mois - puis un autre mois de convalescence ET 2 mois après j'ai malheurement fait la connaissance d'un monsieur qui buvait - au début il buvait comme tout le monde "appéro" et ne comprenait pas que moi je n'avais plus le droit de boire et là je me suis retrouvée de nouveau dans l'engrenage. Au jour d'aujourdh'ui j'ai décédée de rompre avec cette personne mais c'est pas facile "souvenirs plus abstinance" car je suis veuve et seul avec mon fils de 20 ans qui me cause beaucoup de soucis - Vous savez j'ai assé honte d'étaler ma vie sur un forum - je ne l'ai j'amais fais - mais le spsy qui me suivait ne m'apportait plus rien.
En ce qui concerne mon taux de GAMMA il y a 2 semaines il était à 68 et mon ami à 192. (lui n'a pas l'air de s'en enquiéter).
Je compte sur votre soutien à tous et à toutes.
Guilaine

Portrait de titinne
J'aime 0

N'ayez surtout pas honte de vous. C'est tout à votre honneur d'oser parler de votre problème d'alcool et personne n'est en droit de vous juger. Ce genre de problème peut arriver à n'importe qui et personne n'est à l'abri.
Surtout, accrochez-vous et battez-vous. Les problèmes arrivent très vite, sans qu'on s'y attende . Et quand ils surviennent, c'est souvent trop tard .
Ne privez pas votre fils de sa maman.
Je sais de quoi je parle, je suis probablement en train de perdre mon papa. C'est terrible.

Bon courage
Toute ma sympathie

Portrait de titinne
J'aime 0

Bonsoir Ghilaine,

Merci pour vos messages.
J'espère trés sincèrement que vous et votre (ex ?) ami allez vous en sortir.
Je ne supporte plus le regard que certaines personnes, qui se croient sans doute irreprochables, ont sur les alcooliques.
Papa est quelqu'un d'intelligent et cultivé de surcroit. C'est également un musicien hors pair .
Je ne suis pas là pour faire étalage de ses qualités, mais je voudrais bien qu'on prenne conscience du fait que n'importe qui peut tomber dans le piège de l'alcool.
J'ai aujourd'hui en face de moi une personne qui m'a tout appris et que je suis obligée de soutenir et rassurer comme un petit enfant.
C'est extrèmement difficile, j'aurais moi-même encore tant besoin de mon père.
Je pense que le pire aujourd'hui pour lui c'est qu'il est parfaitement conscient de son état, qu'il sait qu'il est allé beaucoup trop loin mais qu'il est certainement trop tard et qu'il se voit, non pas mourir, mais crever (excusez le terme, mais il ne me semble pas trop fort ).
C'est peut-être ce qu'il y a de plus insuportable pour moi.
Surtout, ne baissez pas les bras.
Je comprends parfaitement que l'on puisse apprecier un bon verre et même que l'on puisse une fois un peu dépasser les limites du raisonnable. Ca m'est egalement déjà arrivé.
Mais surtout, ne laissez pas tout tomber au profit de ce faux-ami qu'est l'alcool. Il y a certainement autout de vous des gens qui vous aiment et qui seraient très peinés, voire désesperés de vous voir vous detruire.
Prenez garde à vous , le point de non-retour est si vite atteint !
C'est déjà tellement fort que vous admettiez les choses !
Est-ce que vous vous rendez compte du grand pas que vous avez déjà fait ? C'est enorme !

Bravo à vous et encore bon courage !

De tout coeur,

Nathalie ( c'est mon vrai nom, mais l'ordi n'en voulait pas )

Portrait de guilaine78
J'aime 0

Nathalie - Vraiment vous me remontez le moral. Je n'ai pas du tout bu d'alcool depuis dimanche midi "quand j'y pense" et bien je refais du sport "piscine - vélo - steep" jusqu'à ce que je transpire à en tordre le teeshort "faites pas attention à l'orthographe svp ! et après je bois beaucoup- oui il est vrail que quand l'envie de boire de l'alcool me prend j'avale un demi-lexomil que je prend depuis pas mal d'année "et bien je vais vous dire " depuis la mort de mon père - j'avais 24 ans et j'en ai 51 ans aujourd'hui et depuis il m'est arrivé pas mal d'ennuis. après il y a eu le décès de mon mari "cela va faire 5 ans en août prochain et 3 mois après lui mon frère est décédé du SIDA" il avait 37 ans" - enfin j'en reviens à quant l'envie de boire me prend je boie beaucoup d'eau - + de 3 litres par jour - et vous savez quoi ? et bien depuis dimanche après midi j'ai reperdu un peu de poid. Alors je m'accroche. Merci encore et j'espère vous relire bientôt - j'attends avec impatience de vos nouvelles cela me donne un but
Si vous lisez ce message avant 0 H 00 et vous souhaite une bonne nuit
Guilaine

Portrait de colline
J'aime 0

je n'ai pas de problèmes avec l'alcool, mais j'ai travaillé 17ans ds une très grande entreprise et je faisais partie d'une cellule d'entraite pour les personnes ne pouvant plus se passer d'alcool ou d'autres drogues, et je crois pour beaucoup d'entre eux c'était une solution à leurs problèmes de tout ordre; c'est vrai qu'au début on trouve un sacré réconfort,en buvant; ça fait du bien , jusqu'au jour ,où manque de pot, on ne peut plus s'en passer, parce que pour être vraiment bien, il a fallu augmenter sa dose de réconfortant...et que l'on ne peut plus vivre sans,qu'on se sent tellement minable....
quant à avoir honte, alors surtout pas, parce que c'est mal vu? alors là Guilaine, je pense qu'ils y a des tas de gens dégueulasses avec leur entourage, dans leur vie de tous les jours, à leur travail, avec leurs gosses, leur conjoint, ceux-là peuvent avoir honte, mais se battre pour arriver à se surpasser, faire un jour de plus sans alcool, chapeau!
il y avait un truc que je proposais aux jeunes de faire, mettre dans un bocal en verre jour après jour, l'argent qu'ils ne dépensaient pas pour leur trip à eux, et une fois une somme rondelette amassée, se faire une super cadeau rien que pour eux, ,c'est bien aussi de rencontrer des gens qui sont guéris,il y a des associations de gens formidables lesquels on est admiratifs, bon courage Guilaine,et puis les rechutes, ça fait partie du parcourt, on peut s'en sortir grandi, en comprenant ce qui a fait trébucher!le copain qui ne voulait pas comprendre en fait partie,ce n'est pas facile au début de dire: je suis malade,je ne dois pas boire d'alcool...ou bien: je suis un traitement, l'alcool m'est interdit, pas même une goutte
un fils de 20 ans peut par son comportement, pousser sa mère à bout peut être, mais aussi est- ce la seule manière qu'il a pour vous faire réagir, lui aussi doit souffrir de la mort de son père, peut être lui dire que vous souffrez tous les deux de tout ce que vous avez enduré, et qu'ensemble vous pourriez être plus forts?
tenez bon Guilaine, et à bientôt?
colline

Portrait de guilaine78
J'aime 0

Bonjour
Merci pour votre message réconfortant.

Aujourd'hui j'en suis à mon 4ème jour d'abstinence - je refais du sport.

Bonne journée et encore merci

Portrait de Guy-Marc
J'aime 0

Bonsoir Guilaine,

Il faut tenir bon. Je suis moi-même abstinent depuis maintenant depuis 24 jours et je tiens le coup !
Je suis suivi par un médecin alcoologue qui est de tout premier ordre. Il m'a prescrit 1/2 comprimé de Seresta 3 fois par jour et un comprimé de Mopral 3 fois par jour et celà aide énormément.
Il ne faut surtout pas se dire, comme j'ai tendance à le penser actuellement, que prendre un verre de temps à autre ne nuira pas > c'est faux et il y a un risque énorme de rechute !
J'ai été confronté à une pancréatite aigüe et m'en suis sorti de justesse ; je ne sais pas si j'aurai deux fois la même chance.
Ce que j'aimerai savoir, si quelqu'un peut me répondre, c'est que mon analyse de sang d'il y a deux jours fait apparaître un taux de gamma-GT de 140ui/l malgré cette non-consommation ; y a t-il une explication ?
Guilaine, je vous conseille vivement de vous procurer le livre de Hervé Chabalier "Un dernier pour la route...".

Bonne soirée !

Portrait de colline
J'aime 0

bonjour Guilaine, :D
ça va bien?les beaux jours vont inviter à s'aérer et faire des tas de choses sympa au grand air et soleil, même s'installer sur son balcon les pieds sur un coussin ou la table, un bon bouquin qui fait rire, de la musique et un grand verre de truc coloré à la limonade avec paille et glaçons....j'ai de la chance d'avoir un jardin, et je serais plutôt tasse de thé...mais je ne peux plus faire de sport....

Gui-marc :cool
les Gamma GT ne sont pas exclusivement liées à l'état du foie, mais comme vous dites être abstinant depuis 24 jours (+1) si cela ne dépendait que de la consommation d'alcool, c'est encore trop court pour revenir à la normale; mais il y a eu cette pancréatite aigüe, et là encore les Ggt ont cette raison pour être élevées et le rester pendant plusieurs mois, bon courage
cordialement ,colline

Portrait de cguillermas
J'aime 0

Bonjour

Je suis actuellement en arret de travail, en attente d'une transplantation du foie, car je suis passè par le mème chemin que toi.
Essayes de ne pas en arriver à mon stade, malgré toutes les difficultés que tu rencontre.
S'IL TE PLAIT, TIENS BON LA RAMPE !!!!!!!!!!!!! et ne fait aucune concession concernant l'alcool. Je sais que c'est dur, mais tu peut y arriver !!!!
Alors COURAGE et tiens moi au courant si tu le désire, je suis pret à t'épauler en ami.

Meilleures amitiées

Christian

Portrait de margots
J'aime 0

Salut,
je crois qu'il n'existe rien de plus beau que de voir le soleil briller, les enfants jouer et le rire des amis. Il faut que tu saches voir l'invisible. Je sombre moi aussi doucement , avec conscience ou inconscience.Il faut que tu sortes de ça, pas pour toi mais pour ceux que tu aimes. Tu as vu quand tu bois? élocution aproximative, le tein blafard et le sport de peut rien.La vie est difficile pour certains, trop sans doute, mais elle reste une vie. Ne gache plus rien.

Portrait de cguillermas
J'aime 0

Re
S'il te plait , ne te laisse pas aller, moi, j'ai réussi à m'en sortir, je suis en super forme, je viens de rentrer a l'instant d'une ballade à vélo d'une trentaine de kms.
J'ai arrété de boire définitivement, il y a maintenant 2 ans et demi, et je ne suis pas près de retoucher à un verre d'alcool.
En m'isolant un peu du monde pour réflechir à tout ça, j'ai réussi à cerner mon problème et jel'ai résolu, non sans mal, je l'avoue.
Mais le mal est fait, et d'après mon medecin, je dois en passer par la greffe.
toutes mes analyses sont bonnes sauf 2 parametres qui ne pourront plus évoluer.
Maintenant, il me faut attendre. et ce n'est pas facile

alors, essaies toi aussi de faire le point sur ta vie, pense à l'avenir et non au passé. Chaque jour sans alcol est un jour de victoire !

VIVE LA VIE !

Amitées
,

Participez au sujet "gamma GT"

Articles à lire concernant "gamma GT"

  • Gamma GT ... Les Gamma GT sont des enzymes provenant de plusieurs organes (foie, pancréas, ...
  • Acide gamma hydro butyrique ... Produit très proche de l'acide gamma amino butyrique, considéré comme un stupéfiant, un stimulant des ... mécanismes physiologiques et pharmacologiques de l'acide gamma hydro butyrique, qui n'est pas un aphrodisiaque ni un excitant sexuel ...
  • ... des ASAT dans le sérum mais pas d'augmentation de l'ALAT.La gamma glutamyl transférase ou gamma GT est une activité enzymatique essentiellement présente dans le tissu ...
  • Gamma amino-butyrique (acide) ... est l'abréviation provenant de la terminologie anglaise : gamma-Aminobutyric acid.  Commenter 0 ... Acid Decarboxylase). Lire la suite : Symptômes Gamma amino-butyrique (acide) gammaaminobutyric acid, GABA ...
  • ... utilisés en radiologie conventionnelle. Les rayons gamma utilisés en médecine nucléaire.Les radiations ionisantes présentent ...