Portrait de Invité

je viens de lire votre forum.
comment faire pour savoir j'ai une fribromyalgie, quel médecin consulter,
cela faitt 2 ans que j'ai mal au dos en bas à droite, cela m'empêche de dormir, de faire du sport, et même de faire mon ménage.
j'ai des antédédants gynco important:
kyst ovarien
stérilité
traitement pout five
ablation des trompes
endometriose
de nouveau des kystes ovariens depuis plus de 5 ans.

quand je parle de mon mal de dos à un gynéco il ont l'aire de dire que cela n'a pas de rapport
quel est l'examen à faire pour ce genre mal de dos que fait perdre de plus en plus de mobilité.

merci de votre réponse

à bientot

Portrait de docteur Richard Martzolff
J'aime 0

Trouver un médecin spécialisé en fibromyalgie, c'est un gros problème, car il faut trouver un spécialiste qui s'y intéresse et surtout qui prennent le temps de vous écouter.
Je sais qu'à l'intérieur d'une association vous pouvez obtenir des adresses de médecin qui connaissent cette affection dans votre région.
La plupart du temps ce sont des rhumatologues parfois des neurologues ou des médecins de médecine interne. Certains généralistes «spécialisés» en fibromyalgie, c'est mon cas, s'y intéressent également.
Il faut trouver un médecin qui soigne beaucoup d'individus atteints de fibromyalgie. De cette façon l'approche est beaucoup plus pragmatique... C'est en forgeant qu'on devient forgeron, dit-on parfois. C'est en étant confronté à un grand nombre d'individus atteints de fibromyalgie que l'on apprend le plus sur la fibromyalgie et non pas (uniquement) dans les livres et dans les congrès de rhumatologie.
L'approche de cette pathologie est différent des autres, il faut quasiment la réinventer.

Portrait de marie36
J'aime 0

Bonjour à toutes amies fibromyalgiques. Je suis comme vous fibromyalgique et atteinte en même temps du syndrome de fatigue chronique souvent associée à la fibromyalgie. Je garde le moral et ça aide. Moi aussi j'ai été longtemps considérée comme dépressive, malade imaginaire, "tout était dans la tête". Un peu ras le bol de tout cela mais maintenant ça me passe un peu au dessus du bonnet. Je m'adresse à vous car je connais très bien un député de la ville où j'habite. Il connait mes problèmes de santé et sait que la maladie n'est pas reconnue déjà par une partie du corps médical et par la Sécurité Sociale. Celle-ci m'a déclarée inapte au travail en invalidité 2ème catégorie car ma psy a monté un dossier en me déclarant souffrant d'une dépression invalidante. C'est un peu brimant mais c'est le résultat qui compte. Je vous propose à toutes de m'adresser sous forme de pétitions et de demande de reconnaissance par le corps médical et la Sécu un e-mail sur mon adresse de messagerie :

Pas besoin de mettre vos coordonnées, simplement votre pseudo et la ville de votre résidence. J'imprimerais vos e-mails et les donnerais à cet ami député: plus il aura un dossier étoffé avec des témoignages réels et concrets, plus il pourra en parler à l'assemblée nationale. Je compte sur vous toutes. Je ne le fais pas pour moi puisque la Sécu m'a déclarée en incapacité de travail, mais je pense à toutes celles qui se battent pour obtenir gain de cause. Bisous à toutes

Portrait de guitane
J'aime 0

de GUITANE. Lorsqu'on est fibromyalgique, le sommeil est si pertubé que l'on devient absolument UN TOUT PETIT LAPIN essayant de soulever un éléphant, ou
plutôt un éléphant n'arrivant pas à porter petit lapin : trop lourd !. La constipation extrême est aussi un des effets qui nous empoisonnent. Qui, de vous toutes, est dans ce cas ? Que faites-vous pour y remédier ? L'avis du Médecin serait vraiment très bienvenu.
De plus tous les médicaments essayés pour contrer la fibro ont des effets
secondaires qui font peur. L'un m'a occasionné une épycondylite. Un autre
m'a provoqué de la parodondite et j'ai 4 dents que je dois changer ! Ah tous
ces médicaments sont vraiment des sources de revenus bien intéressants pour les laboratoires ! et les dentistes..
Qui que vous soyez, merci de votre réponse. GUITANE

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonsoir Guitane,

Pour le sommeil, mon médecin m'avait prescrit des somnifères à prendre uniquement 4 jours pour ne pas avoir d'accoutumance. Cela m'avait bien aider à récupérer. Mais avec la Kétamine et tous les autres médicaments, je n'ai plus le droit pour le moment d'en prendre.

Pour la constipation, plusieurs solutions, dont quelques remèdes de grand-mères :

1) manger un ou plusieurs kiwis à jeun le matin (je peux pas j'y suis allergique !)

2) ou manger des pruneaux d'Agents à jeun le matin

3) ou boire un verre d'eau tiède toujuors à jeun

4) ou une cuillère à soupe d'huile d'olive à jeun (BEURK !!!)

5) ou comme petit déjeuner : 1 grand bol de ALL BRAN (prendre ceux qui contiennent le plus de fibre) avec du lait demi-écrémé. A faire plusieurs jours, personnellement, j'ai des ballonements avec ces céréales mais ça fonctionne bien.

6) ou traitement médicamenteux 'NORMACOL' (d'origine naturelle : gomme de sterculia) : si grosse constipation (il m'arrive de ne pas aller à selle pendant 8 à 10 jours donc gros risque d'occlusion intestinale), je prends 2 sachets à jeun le matin (en général je mets mon réveil entre 3h00 et 4h00 du matin afin que la digestion de la veille soit finie et que le prise soit bien éloignée du petit déjeuner), si constipation légère, 1 sachet devrait suffir.

7) Lorsque j'étais adolescente, j'ai dû faire des cures thermales pour les intestins, le médecin m'avait prescrit un petit déjeuner bien spécifique : dommage c'est ma Mère qui avait la recette et elle l'avait perdu. Tout ce dont je me souviens : c'était à base de fromage blanc, de graine de lins, 1 ou 2 cuillère d'huile, mais je ne me souviens plus du reste. Au début ça surprend, mais après j'adorais et c'était très efficace. On avait essayé de refaire la recette mais on a dû oublier beaucoup de choses car c'était immangeable !

8) Manger beaucoup d'aliments avec des fibres (surtout légumes verts, des fruits....) Eviter tout ce qui est choux sous peine d'avoir beaucoup de flatulences !

Voilà, mes quelques petits conseils.... A essayer...
Bisous
Guylaine

Portrait de caton
J'aime 0

Guylaine tu parles de ketamine mais tu sembles souffrir encore....Celà te soulages t'il???

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonsoir Caroline

Oui cela me soulage, entre mai 2006 jusqu'à mi-décembre 2006 avant le début du traitement, j'avais énormément de paralysies des jambes et des bras, cela est nettement moins fréquent pour le moment.
J'avais des douleurs que je notais sur l'échelle à 10++++ du matin au soir et du soir au matin, elles ne me quittaient plus une minute !
Aujourd'hui j'ai de bons moments de repis tant que je ne fais pas trop d'effort.
Je t'avais expliqué le déroulement du protocole dans la discussion "La morphine peut elle aider a soulager la crise??' - va directement sur la date du 28/02/2007, c'est là où j'avais commencé à poster mes réponses
Bonne lecture et courage
Bisous
Guylaine

Participez au sujet "fribromyalgie"