Portrait de Christiane59

Bonjour,

Effectivement de quoi nous donner raison !!

Lire :

Quote:
Vaste fraude, essais truqués d'un influent chercheur: Lyrica, Effexor concernés
PsychoMédia - Publié le 14 mars 2009

Une fraude, parmi les plus importantes dans le monde de la recherche médicale, a récemment été mise à jour aux États-Unis. Un chercheur très productif et parmi les plus influents en anesthésie a avoué avoir fraudé au moins 21 essais cliniques de médicaments destinés aux anesthésies et au traitement de la douleur.

Le chercheur, le Dr. Scott S. Reuben, un anesthésiste qui pratiquait au Baystate Medical Center (Springfield, Masschusetts), n'aurait jamais mené les essais cliniques à la base de 21 articles scientifiques, selon un porte-parole pour Baystate Health. Il aurait inventé les données de ces articles et forgé de faux documents.

http://www.psychomedia.qc.ca/pn/modules.php?name=News&file=article&sid=6704

Je vais tenter de creuser afin d'avoir d'autres informations à ce sujet mais en tout cas, je surveille l'affaire de près.

Il est plus que temps de faire stopper la prise de ces traitements.
Ce n'est pas d'aujourd'hui qu'on le demande, mais là espérons que cette fois, les choses seront vraiment prises au sérieux et que l'on stoppe toutes les prescriptions.

Quelle horreur !!
Comme quoi vraiment certains savent vraiment se servir du malheur et de la souffrance des autres pour se mettre en valeur......... mais à quel prix ?!!!!!!!!!!!!!!

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Bonjour,

Eh ! Ben, ce sera no comment pour moi !!!

Tout le monde sait ce que je pense de cette molécule de m...de !!!

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de Sophia60
J'aime 0

Bonjour "les filles"

Oui, pour l'avoir essayer sans être fibro, et ben, jamais plus hein !!!!!!
Cela me donnait plus de douleurs qu'autre chose. Depuis que j'ai arrêté, je me suis sentie soulagée et ne sont restées que les douleurs de la SPA. Au moins, je savais ou j'en étais à ce niveau !
Merci de ce que vous faîtes
Bien à vous

Sophia

Ne pas se laisser aller, se battre, et gagner !

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Fibromyalgique ou pas ce traitement n'est pas à prendre.

Déjà en fonction de ce que j'expliquais dans un autre message :

Quote:
Parce que le Lyrica est le médicament à la mode et soit disant LE traitement de la fibromyalgie mais ça y a que les médecins et le labo qui le fabrique qui le disent.
Ce n'est pas le cas des patients.

Si au début il y a une amélioration, qui se transforme très vite par une nécessité d'augmenter le dosage, ce qui ramène encore une amélioration... et ainsi de suite jusqu'à ce qu'on arrive à la dose maximale autorisée du traitement.
Et là malheureusement les douleurs reviennent et ne peuvent donc plus être arrêtées.

Ce qui fait que vous revenez à la case départ des douleurs mais avec un problème en plus : une accoutumance à un traitement qui ne vous sert plus à rien.

De plus le Lyrica, est plein d'effets secondaires qui sont pire que la fibromyalgie.
Donc le bénéfice-risque est en défaveur de ce traitement.
Mais les médecins continuent de dire que c'est LE traitement idéal.

Et donc encore plus en regard de cet annonce.

Donc si vous connaissez des personnes qui ont ce traitement en guise de traitement anti-douleurs, il faut les avertir de la suspiçion en cours.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Sophia60
J'aime 0

Chère Christiane,

C'est ce que je fais ici dès qu'on parle du lyrica, tout comme la fée (coucou toi).
Avec le lyrica, je suis aussi contre l'anti dépresseur "Cymbalta" qui en lui même n'est pas mal non plus dans le genre des effets secondaires (les mêmes que le Lyrica) mais en plus, mélangé avec celui-ci donne un superbe cocktail explosif !
Croyez-moi ! Dès que je lis lyrica, mes poils se hérissent (rire)
Bien à vous

Sophia

Ne pas se laisser aller, se battre, et gagner !

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Le Cymbalta effectivement est sous la même règle que le Lyrica autrement dit : A FUIR !!

Car en plus le Cymbalta lui n'a absolument pas reçu d'AMM (aux USA oui mais ce n'est pas une référence la preuve) pour la fibromyalgie, donc le proposer comme étant SON traitement est une aberration de plus.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

STOP AU LYRICA* !!!!!!!!!!!!!; STOP AU CYMBALTA* !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Allons-nous devoir continuer à le crier haut et fort..

Oui, je crois, hélàs...

( Coucou Sophia )

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de catimini34
J'aime 0

Y a 3 semaines j'ai été au CHU pour un bilan de santé dans le cadre de la SEP (sclérose en plaques) dont je souffre depuis longtemps mais qui a été diagnostiquée qu'en 2007 car j'ai une forme à évolution lente qui ne s'est pas déclarée clairement aux yeux des docs. Moi je ne connaissais pas cette maladie et je pensais avoir la fibro !
Mais là n'est pas le sujet ...
Ce jour là j'ai eu plusieurs consultations : neurologue, assistante sociale, etc .. c'est le but de la clinique de la SEP -- pouvoir recevoir plusieurs consultations en une seule journée !
Alors j'en viens au sujet du forum !
Le kiné, professeur en rééducation comme c'était mentionné sur la feuille, m'a proposé de laisser tomber mes séances de kiné pour ce médicament ... il voulait que j'apprenne à faire mes étirements toute seule et que je laisse tomber les massages pour atténuer mes douleurs neuro au profit du lyrica !!!
Mon généraliste me l'avait déjà prescrit mais au vu de la liste des effets 2daires j'ai préféré ne pas le prendre ...
Même si je suis en Doctorat de droit pharmaceutique (!) je suis toujours très méfiante envers certains médicaments ... Mon expérience m'a donné raison ! (anti anxiolitique et anti dépresseurs ont parfois + d'effets délétères que positifs :-(
Donc je vois que mon instinct m'a donné raison !!
C'est une sacrée fraude quand même !!! faire des faux documents ... les labos ont ils conscience de mettre la vie de personnes en danger ?

Portrait de catimini34
J'aime 0

j'ai oublié de préciser que je n'ai pas compris qu'un kiné préfère conseiller des médicaments à des séances de kiné !!!
moi les massages font partie de ma médecine douce ... et m'aident bien à calmer mes douleurs .. ça fait du bien aussi à mes nerfs :-((
les médic qui endorment et rendent la conduite auto impossible ... mais ce kiné ne se rend pas compte que la balande bénéfices risques et en défaveur de ce médicament ?!
faire travailler un kiné en plus c'est mieux que de payer au labo :-(

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

catimini34 wrote:
j'ai oublié de préciser que je n'ai pas compris qu'un kiné préfère conseiller des médicaments à des séances de kiné !!!
(

Bonsoir catimini,

C'est tout simplement UNE HONTE pour ce kiné ( tiens, qui ne mérite même pas de majuscule !!! ). C'est un professionnel ça !!! Oui, pour prendre le chèque des séances !!!!!

Vous aurez compris, que nous sommes plusieurs filles à dénigrer, parfois, avec violence cette molécule qui est kif-kif- avec Cimbalta* = FOUTAISE et Cie !!!!!! Et, personnellement, je continurai à le dénoncer, même avec violence, les effets secondaires sont terribles, tiens, et si on gavait, comme les oies, les générlistes et Cie qui le prescrive à la volée parce que le commercial est passé !!!

( Sauf respect au médecin de Vulgaris qui a fait une enquête et qui s'intéresse, lui, aux effets secondaires de cette m...de...Merci, Docteur )

Lyrica* est un ADepres, ADouleur ET un Antiépileptique !!!!!!! Jamais les bilans sanguins ne sont prescrits avec pour une longue prise.

Vous avez bien fait de ne pas le prendre, pour la SEP, vous avez besoin, impérativement de mouvements kinésithérapiques, c'est d'une évidence !!!!! Et bien d'autres traitements existent pour cette atteinte, vous serez aidé dans ce cas, mais jamais au grand jamais, catimini ne prenez ces deux molécules.

Désolée de mon emportement ( enfin, non ) puisque j'ai dit que je le ferai même avec violence écrite !!!

Voici :

LYRICA peut provoquer des troubles de la marche, une sensation d'ébriété, une fatigue, un oedème périphérique, des oedèmes, des vomissements, une bouche sèche, une constipation, des flatulences, une augmentation de l'appétit et une prise de poids, des troubles de l'érection, une difficulté à respirer (dyspnée), une sécheresse nasale, une humeur euphorique, une confusion, une irritabilité, une diminution de la libido, des étourdissements, une somnolence, des troubles de la coordination, des tremblements, une dysarthrie, des troubles de la mémoire, des troubles de l'attention, des paresthésies, une vision trouble, une diplopie (vision double), et des vertiges.

Voici :

QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS
Comme tous les médicaments, CYMBALTA est susceptible d’avoir des effets indésirables, bien que
tous n’y soient pas sujets. Ces effets sont normalement d’intensité légère à modérée et disparaissent
souvent après quelques semaines.
Les effets indésirables les plus fréquents avec CYMBALTA sont une envie de vomir (nausées), des
maux de tête, une sécheresse de la bouche, des troubles du sommeil, une fatigue et des diarrhées. Les
autres effets indésirables fréquents et moins fréquents sont listés ci-dessous :
Infections : inflammation de la gorge.
Troubles psychiatriques : Anxiété, agitation et rêves anormaux. Les effets indésirables psychiatriques
moins fréquents sont une désorientation, des hallucinations, une somnolence, des bâillements, un
manque de motivation, des idées suicidaires, un comportement suicidaire ou un épisode maniaque
(trouble dont les symptômes sont une hyperactivité, une accélération des pensées et une diminution du
besoin de dormir).
Troubles du système nerveux : Etourdissements, tremblements ou engourdissements, comprenant des
engourdissements ou des picotements sur la peau. Les effets indésirables moins fréquents peuvent être
une modification du goût des aliments, des troubles de l’attention, des crises convulsives, des raideurs,
des spasmes musculaires et des mouvements involontaires, une sensation d’agitation ou une incapacité
à rester assis ou debout immobile ou un « Syndrome sérotoninergique » (réaction rare qui peut se
traduire par des sentiments euphoriques, une somnolence, une maladresse, une agitation, une sensation
d’ébriété, une fièvre, des sueurs ou des contractures musculaires).
Troubles digestifs : Constipation, vomissements, brûlures d’estomac ou flatulences. Vous pouvez
également manquer d’appétit ou présenter une perte ou une prise de poids. Les effets indésirables
digestifs moins fréquents sont des éructations (rots), une mauvaise digestion, une gastro-entérite ou
une mauvaise haleine.
Troubles hépatiques (foie) : hépatite (inflammation du foie) pouvant causer des douleurs abdominales,
une fatigue et une coloration jaune de la peau (jaunisse).
Troubles auditifs : Vertiges et mal aux oreilles.

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de Sophia60
J'aime 0

Coucou ma fée (ici)

Je confirme encore ..... j'ai eu mon lot d'effets secondaires que je mettais sur le compte de la fibro (et non, je ne suis pas fibro mais on me l'a bien fait croire en tout cas).
Spasmes musculaires : tellement que j'ai failli frapper mon fils ... mon bras est parti tout seul
Cauchemars : quand j'arrivais à dormir
Maux de gorge : à ne plus pouvoir manger ... j'ai cru avoir une angine, mais non !!!!
euphorie : et oui, et tout le monde me disait que j'avais la pêche (mouais)
Jambes sans repos : tain, je bougeais tout le temps, frotter mes mains, mes pieds, les uns contre les autres .... une vraie folle ...

Bref ! Stop à ce médoc de merdum !!!

Sophia

Ne pas se laisser aller, se battre, et gagner !

Portrait de chesley
J'aime 0

Bonsoir,

Je savais certaines choses, mais jouer avec les gens qui sont malades, puis nous prendre pour des souris de laboratoire c'est trop.
Ce soir, je commence je prendrai pas le cachet de lyrica et demain matin non plus!!!!
Bonne soirée

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Quote:
........une fatigue, un oedème périphérique, des oedèmes, une bouche sèche, une constipation, des flatulences, une prise de poids, une difficulté à respirer (dyspnée), une sécheresse nasale, une irritabilité, une diminution de la libido, des étourdissements, une somnolence, des troubles de la mémoire, des troubles de l'attention, des paresthésies, une vision trouble, une diplopie (vision double), et des vertiges.

Et on veut prescrire ce type de traitement à des personnes qui ont déjà tout cela rien qu'avec la maladie elle-même et symptômes qui peuvent être encore pire quand il y a association d'une maladie thyroïdienne......... c'est tout de même gonflé !!!!

Et en voyant un symptôme pour le Cymbalta : inflammation de la gorge, toujours pour une personne avec une thyroîdite....cela est donc encore plus inapproprié.
Et si on reprend les autres symptômes c'est pareil, ils peuvent donc aggraver les symptômes de la maladie d'origine ou celle associée.

Chesley
Attention toutefois de ne pas l'arrêter d'un coup, puisqu'il y a effet d'accoutumance.
Donc si vous le prenez depuis plusieurs semaines, il faut procéder par diminution progressive.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Je viens de trouver le lien de l'article du New-York Times :
http://www.nytimes.com/2009/03/11/health/research/11pain.html?_r=1&scp=5&sq=Lyrica%202009&st=cse

Si l'article venait à ne plus être disponible, voyez l'article : http://fibromyalgie-evolution.blogspot.com/2009/03/fraude-monstrueuse-le-lyrica-en-cause.html vous aurez ainsi la procédure pour l'obtenir.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de chesley
J'aime 0

Merci Christiane pour le conseil, aujourd'hui les douleurs ont été horrible surtout les membres inférieurs et supérieurs, le dos douleurs supportables.

J'apprends beaucoup de chose, malheureusement, ma solution de rester à la maison est impossible, demain je retourne travailler et j'angoisse déjà, car mon cerveau bloque, sans compter quand je commence à bégaiyer ect....

J'ai encore un fils de bas âge et je dois travailler, ne pouvant pas trop compter sur mon mari.

Bonne soirée

Portrait de lavardin 29
J'aime 0

christiane je suis sous cymbalta je dois admettre qu au debut cela m a fait du bien(je dois en prendre depuis 6 mois environ aujourdhui j ai des reflexions de mon proche entourage comme quoi je ne tiens pas sur mes jambes je suis usee fatiguee et passe une bonne partie de la journee au lit je dois revoir mon medecin demain

Portrait de www.myspace/djpatricelove
J'aime 0

Salut à tous; pour ma par j'ai des douleurs neuropatiques accident main chirurgie, adhérences, depuis 4 ans... j'ai pris du lyrica depuis 2 mois suis monté à 600mg/jour moins mal à la main mais un jour j'ai oublié ma médoc puis symptôme incroyable de fièvre intense, crise angoisse...depuis une sem. on m' a réduis à 300mg/jour me sens moins lunatique mais plus douleurs main et prescription de cymbalta à commencer dans une sem....J'ai resté 3 ans de côté avec des douleurs que je croyais normalement justifiées dûes à la chirurgie de réparation nerveuse+tendineuse...Là je dois passer un IRM bientôt; le chirurgien veut voir si on me réopère mais je crois que ce sera seulement pour défaire les adhérences...Mais depuis 4 ans c le 5ème chirurgien que je vois...Il savent pas trop comment gérer ça on dirait...Donc pendant tout ce temps laissé pour contre j'ai découvert le cannabis pour soulager douleurs et sentiment d'incompréhension...j'ai pris connaissance des symptômes du cannabis à long terme...et je dirais que les symptômes de lyrica et pot sont similaires ex: confusion,difficulté à se concentrer, perte mémoire court terme...mais je me sens beaucoup mieux avec le cannabis de façon générale...Comment obtenir une autorisation d'utilisation à des fins médicales du Gouvernement?

Portrait de chesley
J'aime 0

Bonsoir myspace,

C'est énorme comme dosage, je savais même pas qu'on pouvait donner ce dosage.
Le rumatho m'a envoyé juste 2 comprimés de 25 mg par jour,1 matin et 1 soir. Là, je viens de me retirer celui du soir. Le rivotril je l'ai baissé également de 20 gouttes à 17 puis maintenant 15, et je me suis retirée également un elavil, j'avais 3 par jour, j'ai retiré celui du midi.
Mais, là je suis fatiguée, mais impossible de dormir et demain matin, je sais pas si je vais pouvoir me lever.....
En plus les douleurs +++, topalgic + dalfagan toute la journée
Bonne nuit

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Effectivement ce dosage est bien trop élevé surtout en si peu de temps.
En principe on commence léger et on augmente progressivement.

Attention le Cymbalta est aussi du type de traitement du Lyrica.
Voir le Vidal au sujet de ce médicament qui est un anti-dépresseur avant tout : http://www.eurekasante.fr/medicaments/vidal-famille/medicament-gp2774-CYMBALTA.html

Quant au cannabis là c'est un autre problème..........

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

www.myspace/djpatricelove wrote:
Salut à tous; incroyable de fièvre intense, crise angoisse...depuis une sem. on m' a réduis à 300mg/jour me sens moins lunatique mais plus douleurs main et prescription de cymbalta à commencer dans une sem.......Comment obtenir une autorisation d'utilisation à des fins médicales du Gouvernement?

Bonjour,

Parce qu'avec Lyrica* + Cymbalta*, vous pensez que le besoin de cette " phytothérapie " serait utile ?

Puisque vous dites vous-même que les effets sont kif-kif-... Je ne vous critique pas, je me sers de votre témoignage pour vraiment dire que les médecin nous prennent pour des tubes à essai ( Christiane aurait dit pour des buses ) !!!! Deux molécules pour vous, chapeau toubib !!!!!!!!

Et combien le dosage du Cymbalta (connerium-serarium = nom latin ) ?

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de martine.j 83
J'aime 0

je viens d arriver sur ce forum et de decouvrir la fraude sur le lyrica que je prends depuis presque 2 ans a raison de 25mg le soir et 75mg le matin
j avoue que j usqu a present je n aurais pas essayer d arreter de peur de voir mes douleurs redevenir insuportables. au vue de ce que je viens de lire je vais commencer des ce soir a supprimer le lyrica 25 du soir et je verrai bien ce que ca donnera de toute facon ca ne pourra pas etre pire.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour

Si vous avez une amélioration avec le traitement et pas d'effet secondaire, il n'y a pas lieu de l'arrêter.

Et puis surtout il faut en parler avec votre médecin pour établir un calendrier de sevrage.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Et Pfizer n'en était pas déjà pourtant à des premiers essais de choses illégales.

A savoir qu'en février 2008, un article paraisait : http://languedepub.20minutes-blogs.fr/archive/2008/02/27/dr-jarvik-mr-ad.html

De quoi voir de quoi un laboratoire est capable et à quoi il est prèt rien que pour vendre le médicament.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de BLANCHENEIGE75
J'aime 0

Mon expérience personnelle avec le Lyrica (à transmettre au médecin du forum) prescrit par un médecin de rééducation focntionnelle en substitution d'un anti inflamatoire que je prenais pour protusion discale alors que je n'avais que de légers fourmillements dans les doigts de pieds (vous pouvez considérer ceci comme un test sur sujet non malade)
J'ai continué 1 AINS par jour et doliprane en même temps. 1 cp de 25 mg de Lyrica 3 J de suite le soir :
J+1 pm sensation des pieds froids et de perte de force dans les jambes
La nuit suivante fourmillements dans tt le corps et sudation
Troisième nuit céphalée, douleurs neurogénes paroxystiques, tachycardie, fasciculations, nez en sang, peau sèche
Arret le lendemain, j'étais à la fois stone et hyperactive, je me prenais les pieds dans les tapis.
Apres arret au bout de 3 j, j'ai passé 3 semaines sans dormir (impression de coeur qui explose à l'endormissement) et les fourmillements qui s'étaient arrêtés le lendemain ont repris dans tout le corps et ne me quittent plus depuis 2 mois et se sont m^me transformés en brûlures. Je ne supporte plus mes vêtements, et je ne sais plus distinguer dans mes douleurs auxc jambes ce qui releve de la hernie et ce qui releve de ce médicament.....
Tentative de prendre une goutte de Rivotril qui m'a créé une céphalée et Atarax m'a excitée....
Je ne peux plus prendre que du Doliprane et des décontracturants musculaires (sans benzo) et je souffre le martyr...
Je suis devenue un animal de foire pour les médecins
J'ai lu que quelqu'un a eu des effets secondaires après arret du traitement, ca dure combien de temps?

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Eh oui ce type de dégâts sont malheureusement possible avec des traitements non adaptés.

Pour les fourmillements, le magnésium et le calcium (à prise séparé) sont surtout bien plus efficaces.

Les problèmes après l'arrêt sont en fonction de chacun et surtout de comment le traitement avait été prit, combien de temps, à quel dosage, et comment on a pratiquer le sevrage + les antécédents de chacun. Donc dire combien de temps est assez difficile.

Courage à vous.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Pages

Participez au sujet "Fraude monstrueuse ! Le lyrica en cause. De quoi nous donner raison."