Portrait de krom

bonjour,
je voudrais savoir, si comme moi, des personnes sont scandalisées par le fait de devoir régler les nuits de présence à l'hôpital auprès de son enfant. Mon fils de 14 mois a été opéré et traité pour un cancer du rein. Il a du être hospitalisé au centre Léon Bérard à Lyon. Mon mari et moi sommes restés 3 semaines auprès de lui (nous habitons à près de 2H00 de l'hôpital). J'estime qu'il avait énormément besoin de nous. Il a fait ses premiers pas dans le service. Les parents présents auprès de leurs enfants s'occupent d'eux, les changent, leur donnent leurs repas (les journées sont très longues)....... les nuits sont agités, on dort très peu. Et par la suite, on vous demande de régler des frais pour avoir dormi auprès de votre enfant. Cette pratique est apparemment courante. On nous fait tout un cirque pour aider les enfants malades, les fameuses pièces jaunes, à côté de ça on vous demande de payer pour vous occuper de votre enfant. Si les parents laissaient leurs enfants seuls, tous, seulement une demi journée, je ne pense pas que le personnel serait suffisant pour s'occuper d'eux.
Je suis vraiment en colère et j'espère avoir des réponses de parents dans mon cas. (le but serait de faire connaitre la situation au grand public).
Merci pour vos réponses que j'espère encore une fois nombreuses.

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonjour,

Je ne suis pas du tout dans votre situation, mais je voulais vous apporter mon soutien, cette pratique est en effet courante, et ce n'est pas avec le déficit de Sécurité Sociale que cela va s'arranger, bien au contraire, les personnes malades vont encore payer plein pot avec la franchise de 50 €uros (maximum) !!! Je suis dans ce cas.

Dans votre situation il est bien évident qui si vous n'étiez pas là pour vous occuper de votre bout de chou, le personnel serait insuffisant.

J'espère que votre petit bonhomme se rétablit doucement, bon courage à vous et espère que vous aurez d'autres témoignages.
Françoise

Portrait de noenoe59
J'aime 0

Bonjour,

Je ne suis pas dans votre situation mais je trouve que vous avez plus que raison c'est totalement anormale de faire payer au parents leurs présences auprés de leurs enfants surtout si petits.

Je vous conseillerai c'est d'écrire une lettre à Madame Bernadette CHIRAC qui s'occupe de l'opération "pièces jaunes" pour lui expliquer votre point de vu avec si il la faut la photocopie de la facture des nuits passées auprés de votre petit pour la sensibilisé à ce problème et d'en envoyer quelques copies au Ministre des Affaires de la Santé ou des Affaires Sociales à Monsieur Bernard KOUCHNER ancien Ministre de la Santé et enfin à Monsieur Nicolas SARKOSY je pense que cela devrait les interpeller quelque part car ils sont eux même parents.

Surtout que la présence d'un parents auprés d'un enfant améliore le procéssus de guérison cela a été prouvé dans divers études et surtout c'est primordial et il n'y a pas besoin d'avoir fait BAC plus 5 pour savoir qu'un enfant à besoin de ses parents surtout dans des moments pareils c'est scandaleux, honteux.

Il ne faut pas vous géner vous êtes dans votre bon droit.

Au pire vous pouvez alerté les médias, les journaux ou créer une association.

N'hésitez si vous avez besoi de signatures.
COURAGE.
J'espère que pour votre petit tout va bien.
Bisous sur le front du petit ange.
Et Courage à la maman & au Papa.
Noe

Portrait de krom
J'aime 0

Merci pour votre soutien.
je réfléchis en effet à la manière d'alerter l'opinion.
Il ne faut pas hésiter à en parler autour de nous. Comment peut on faire du profit dans ces cas là ?
Et pour vous répondre, notre petit bout va pour le moment bien en ce qui concerne le cancer mais il est fragile et tombe très facilement malade. Il a passé près d'une année en traitement entouré d'une équipe médicale extraordinaire et on espère très fort que cette cochonnerie ne reviendra plus....
Merci encore

Portrait de noenoe59
J'aime 0

Krom,
Je lui souhaite à lui et pour vous et votre bonheur.
Noe

Portrait de krom
J'aime 0

;;;;

Participez au sujet "frais accompagnants pour enfants malade"