Portrait de adameweb

j ai de fourmi dans zone du nerf cubital je ne sais pas si je dois m adresser a un rhumatologue si il s agit d une phase primitive d une NCB j ai deja essayé avec un antiinflammatoire felden ca n a pas marché
merci de me repondre a

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Bonjour adameweb,
Ces fourmillements ( paresthésie ) descendent-ils dans les deux voire trois derniers doigts de la main ? ( en général : annulaire, auriculaire ) => Il peut s'agir d'une compression du nerf cubital ( ulnaire ) qui entre dans les syndrome des neuropathies type atteinte nerf périphérique.

Exercez-vous une profession ou un loisir qui fasse que vous executiez des mouvements répétitifs, ce qui occasionnerait de microtraumatismes par pression prolongée de la main ou torsion du coude ?

Ce problème peut être traité par un rhumatologue qu'il faut que vous consultiez.
Le traitement peut-être infiltration locale de corticoïdes, prise de vitamine B6 (pyridoxine ),...
Les formes rebelles ( paresthésie sévère et permanente, douleur accrue du coude ) nécessitent une intervention chirurgicale : levée de la compression du nerf ( qui a une très bonne évolution post-op ) => mais cela, seul le rhumatologue pourra en juger.
Avez-vous passez une IRM cervicale ? ( racines nerveuses qui inervent le bras ) ?

En résumé : Consultation rhumatologique, EMG, réflexe de flexion ou exension du coude,...

N'attendez pas pour consultez => risque de chronicité d'une douleur invalidante.

En ce qui concerne la prise de Feldène* ou autre anti-inflammatoire, vous risquez de n'obtenir aucun grand soulagement de la douleur dans la mesure où vous ne supprimez pas la cause ( mouvements déclencheurs,...).

Bon courage. Bien cordialement.

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de adameweb
J'aime 0

merci pour votre réponse pour la région de fourmi c au niveau deux dernier doigts
pour ma profession j exerce infographie ki nécessite de rester position prolonge assis
merci pour votre repense c très gentil de votre part

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Bonsoir adameweb,

Vous avez donc une profession qui nécessite des mouvements répétitifs du bras ?
La compression du nerf cubital ( ulnaire ) semble bien en cause.
Prenez rendez-vous avec votre méd traitant pour qu'il vous oriente, avec une lettre, vers un rhumatologue qui sera plus à même de faire le diagnostic.

En attendant, essayez les anti-douleurs( antalgiques ) type dextropropoxyphène paracétamol ( Di-Antalvic* ), acétamonophène ( Dafalgan* paracétamol), plutôt que les anti-inflammatoires, en effet,
dans la prise en charge de la douleur, parfois, anti-inflammatoire n'est pas toujours synonyme de meilleure réponse ( action chimique efficace ).

Bon courage. Bien cordialement.

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de Noum
J'aime 0

Je vous conseillerais une EMG (Electro myogramme) car dans mon cas, cet examen a été le plus "parlant" des origines de mes douleurs. (Alors que les radios et le scanner ne montraient qu'un peu d'arthrose).
L'Electro myogramme a pu localiser précisément où se situaient des compressions vertébrales, donc des nerfs coincés qui provoquent des douleurs ou des fourmillements.
Suite à mon accident dont j'ai parlé sur le thème de "capsulite de l'épaule", j'ai également mal au bas du dos et les vertèbres lombaires en cause provoquent des fourmillements dans la jambe et le pied gauche. (au moins 6 fois par jour)
La rhumato que j'ai vue pratique cet examen, qui est l'EMG. Ce n'est pas le cas de tous les rhumato.
Pour l'instant, j'évite de prendre des médicaments, tant que les choses restent supportables. Les fourmillements ne me font pas souffrir, mais c'est tout de même très inquiétant.
Et, croyez-moi, il faut perséverer, voir plusieurs médecins tant qu'il n'y a pas de réponse. Ne pas hésiter non plus à vous documenter comme vous le faites déjà, et ne pas hésiter à suggérer vous-même aux médecins des examens encore plus poussés. Car comment soigner efficacement un mal dont on ignore la cause.
Ce que vous avez n'est peut-être pas très grave et il se peut que des séances de kiné vous soulagent durablement, mais cherchez à savoir, il ne faut pas rester dans l'ignorance.

Bon courage

Participez au sujet "fourmi partie cubital"