Portrait de lisdevalée

Bonjour à tous,

Je me permets de m'adresser à vous car je suis dans un grand désarroi moral.

Je vous explique: j'ai 36 ans, mariée depuis 2015 et en essais bb pdt tout ce temps mais en vain!!! Après l'année sans résultat j'ai vu ma gynéco qui m'a dirigée vers des examens et il s'est avéré que mon taux AMH est comme celui d'une femme de 45 ans, ça fait 0.3 seulement!! Vraiment, ce raisonnement a été une sorte d'un coup de massue pour moi.. J'avais tjrs rêvé d'une famille nombreuse , c'était bien évident que j'aurais mes enfants facilement, tout comme ma mère, et voilà un choс! Concevoir même un seul enfant devient un défi..

Je me rends compte que pour moi la fiv do serait une bonne solution; moi je m'en fiche du fait que le bébé ne sera pas génétiquement le mien, puisque c'est moi qui va le porter pdt 9 mois, du coup c'est moi sa maman, point! Par conséquent, je ne vois aucune raison que je renonce à voir mon ventre s'arrondir.

Ici, une question essentielle 'où aller' se pose. J'admets que j'ai trèèès peu d'enthousiasme pour le faire en France pour les raisons qu'on connaît tous. Il me reste donc l'étranger où ça avance sans autant d'entraves. Vous avez quelconque expérience de ce genre? Vous étiez donc dans quel pays, quelle clinique? Vous êtes arrivés à vos fins? Si c'est ça, à partir de quelle tentative?

Désolée de vous embêter par ces questions mais j'ai vraiment besoin d'un témoignage impartial, positif ou négatif.

Merci et excellent aprèm!!!!

Portrait de emeraude88
J'aime 0

Lorsque nous avons commencé à nous renseigner sur le don d'ovocytes à l'étranger, nous étions en perte de confiance totale : 5 ans d'essais, 3 échecs de FIV et une désagréable impression de manque de professionnalisme et de considération dans notre encadrement médical français. C'est donc avec soin que nous avons choisi la clinique qui allait nous accueillir. Nous souhaitions une équipe compétente et humaine et c'est exactement ce que nous avons trouvé à l’Ukraine. De mon côté, j'étais particulièrement stressée avant le départ, mais le Dr Kopkov, les infirmières et la coordinatrice Ekaterina m'a immédiatement rassuré. Nous avons trouvé des réponses à toutes nos questions et nous étions tenus informés régulièrement de l'évolution des choses. Ekaterina est géniale: elle est à la fois médiatrice, traductrice, coach mental et conseillère touristique. Ayant choisi la formule "tout compris", nous n'avions pas à nous soucier des transports et du logement sur place. L'hôtel qui travaille avec la clinique est super et le personnel est prêt à vous rendre service dès que possible. Bref, nous nous sentions tellement bien pris en charge que nous avons enfin pu "déconnecter" et nous laisser porter. Aujourd'hui mon test est positif pour la première fois depuis le début de notre parcours et si c'était à refaire, nous retournerions sans hésiter à Kiev.

Portrait de louloute75
J'aime 0

Salut Emeraude comment tu vas ainsi que ton petit ange. 5 ans d'essais, 3 échecs de FIV c'est assez et je compatis ma grande. c'est le lot quotidien des femmes en quête d'un enfant en France. c'est très dur et nous l'avons toutes ressenti d'une manière ou d'une autre dans nos chairs. par contre je pense que ton impression de manque de professionnalisme des médecins français n'est pas juste. c'est certainement la frustration qui te fait le dire. nos médecins sont bien compétents, mais tu sais il se dit qu'une loi ici ne favoriserait pas la FIV pour les femmes à partir de 43 ans et que ce n'est pas rentable. du coup certaains médecins ont tendance à renvoyer les patientes ou à ne pas se donner à fond! mais bon heureusement que aujord'hui l'Ukraine nous aide à surpasser cette horreur

Portrait de jessica40
J'aime 0

Heureuse de lire vos témoignages. Je pense pour ma part que l'orientation vers le choix dépent de la performance de la clinique en question. Toutes les femmes aimeraient aller où elle sont sûre de tomber enceinte. De nos jours le choix de l'étranger réside surtout vers la disponibilité des donneuses et les courts délais du processus. Chez nous en France c'est pas évident et il y'a trop de protocole. Je pense qu'il faudrait démistifier la chose et faciliter la tâche aux patientes. Il suffit de voir le nombre de femmes qui ont les problèmes d'infertilité de nos jours. Les gens préfèrent aller dans les pays comme l'Espagne, la République Tchèque, ou l'Ukraine. Eux au moins ont compris qu'il fallait relativiser la chose et ainsi aider les femmes désespérées à fonder une famille via la pma.

Portrait de louloute75
J'aime 0

Bien dit ma Jess. je suis totalement d'accord avec ton analyse. je pense que le nombre sans cesse croissanr de femmes confrontées au problème d'infertilité devrait interpeller l'Etat. à prendre la véritable mesure de la chose et prendre les mesures qui s'imposent. Le simple fait que nous tournons aujourd'hui vers l'Espagne, la Grèce ou surtout l'Ukraine témoigne de ce que nous sommes à la recherche d'efficacité, et pouvoir fondé aussi une famille un jour. De toutes les façons, en attendant, notre salut vient de l'Ukraine et malgré nos moyens nous allons là bas tant qu'ils continuent d'avoir la même efficacité

Portrait de angesam88
J'aime 0

Coucou lisdevalée!!! Je pourrais te conseiller une clinique qui se trouve en Ukraine...j'ai eu là bas une FIV do car j'ai une endométriose profonde+une insuffisance ovarienne.Ça fait déjà 2 mois que je viens de recevoir la bonne nouvelle que je suis enceinte. Pour ce qui est des tarifs .cela dépend en particulier des pays ...pour les pays de l'Est comme Ukraine c moins cher.
effectivement à biotexcom il y a 3 paquets de prix: économe-4900 euros, double -6900 euros et succès garanti-9900 euros.moi perso j'ai choisi le paquet à 2 tentatives de FIV do +les médocs pour la stim de la donneuse+le transport (clinique-hôtel-aéroport) +logement.J’avais très peur qu’ il y ait des problèmes de communication car ils ont une langue extrêmement différente de la nôtre mais cela n'a pas été le cas car il y avait un interprète ...j'ai été un peu déçue quand j'y suis arrivée car la salle d'attente fut pleine et j'avais l'impression d'être à la gare pas dans une clinique... et c pas de l'usine à bb ...les médecins sont à l'écoute!!!Voila tt ce que j’ai à vs dire mais enfin c'est toi qui décide!!

Portrait de lucie56
J'aime 0

Salut à toutes. Pour faire une fiv avec don d'ovo en France c'est tout autre chose. D'abord beaucoup de tracasseries et des délais d'attentes interminable. Franchement c'est ce qui nous pousse vers l'étranger. Moi j'ai eu ma fille dans la clinique ukrainienne donc parle Angesam. Au départ j'avais peur de part la distance et la langue. Mais à ma grande surprise mon séjour a été plus qu'agréable là-bas. Un département pour les françaises avec des interprètes, prix relativement bas et suivis médical impeccable. Figurez vous que j'ai eu ma fille après une seule tentative.

Portrait de louloute75
J'aime 0

coucouu Angesam et très contente pour toi pour la bonne nouvelle. ça fait chaud au coeur de voir des femmes comme toi aussi qui êtes passées par Biotex. ce forum est vraiment favorable. c'est vrai qu'on dit souvent que vous vous croyez caché mais vous ne l'êtes pas. c'est ici que j'ai compris vraiment la notoriété de cette clinique . et c'est tant mieux on va dire. tu sais les déceptions ne manquent jamais, je pense aussi qu'ils devraient penser à élargir la salle d'aatente vu qu'ils sont sollicités de plus e plus. pour dire vrai les cris de bb me donnaient plutôt du sourire et de l'espoir ! loool

Portrait de louloute75
J'aime 0

Oh la la la salut à toutes. une fécondation in vitro en France avec en plus un don d'ovocytes! quel cauchemar. ça ne me rappelle que des mauvais souvenirs. j'ai marché plus d'un an juste pour trouver une donneuse. mais hélas, tellement il y avait autant de femmes en attente de la même chose. et dire qu'une fois partie à l'étranger c'est en 2 semaines que la clinique m'a trouvé une donneuse! trop compliqué en France et plus cher en plus. l'étranger c'est à coup sur la solution idéale tant en efficacité qu'en terme de dépenses

Portrait de lucie56
J'aime 0

Oui c'est un calvaire. Est ce que vous savez que la législation française interdit le recours à la pma pour les femmes célibataires? Sans oublier celles de plus de 43ans. En réalité les donneuses sont rares en France parce qu'elles ne sont pas rémunérées. Et moi je ne trouve pas cela normal. Quand on constate que plus de 15% des femmes dans la société ont des problèmes de fertilité. À l'étranger par contre c'est bien différents, surtout en Ukraine. Il y'a un bon nombre de donneuses, se qui rend le processus plus rapide et moins stressant.

Portrait de louloute75
J'aime 0

bah ah bon Lucie, je ne savais pas que la législation française interdisait la pma aux femmes célibataires, tu m'apprends des choses là, je pensais que seule la GPA était interdite ici, le comble pour moi c'est connerie d'interdiction de FIV aux femmes de plus de 43 ans, c'est incompréhensible et inadmissible, tout cela parce qu'ils disent que ce n'est pas financièrement rentable, Lucie oui c'est vrai que les donneuses sont rares icic parce qu'on ne les rémunère, bon à mon avis je ne pense que ce genre d'acte devrait être payé, on ne marchande pas quelque chose venant du corps humain

Portrait de louloute75
J'aime 0

Lucie comme je le disais, je ne pense qu'il bien de monnayer un don d'un organe, à mon avis on pourrait procéder comme les dons de sang, l'Etat devrait sensibiliser le grand public sur l'ampleur de l'infertilité, de la désolation que ça crée dans les couples, et susciter de ce fait des dons volontaires, l'Etat semble ne pas vouloir s'impliquer vraiment, heureusement que l'Ukraine nous donne la possibilité de trouver satisfaction de ce côté. tant que la France ne reverra pas la législation, on ne pourra qu'aller chercher le sourire ailleurs

Portrait de sylvie34
J'aime 0

Bonjour à toutes. C'est vrai qu'en France c'est pas évident du tout. En plus avec toutes ces restrictions les gens préfèrent aller à l'étranger. Et ce manque de donneuse est un vrai frein pour les patientes. Quoi qu'on dise peu de femmes accepteront donner leur ovocytes sans contre partie. Même si il y'a la volonté d'aider elle ne peut toujours pas être dispo. Accepté les cas de famille, pourvus que les 2 soit du même district je pense. Alors que à l'étranger il n'y a pas toutes ces contraintes.

Portrait de louloute75
J'aime 0

Bonjour Sylvie et bon début de semaine, c'est bien dommage tout cela et nous le décrions avec force, il y a trop de freins et de restrictions chez nous en France, la législation est très rude pour la PMA en général, mais bon comme je le disais à Lucie, je ne suis pas trop favorable à ce qu'on paye les donneuses tu sais, il y a quand même là un problème d'éthique à ne pas négliger, moi je penche pour des dons gratuits, on peut récompenser celles qui le font d'une autre façon et pas forcément financière. c'est à l'Etat de coordonner tout cela comme le font les autres ailleurs afin de donner du sourire à ses populations

Portrait de lucie56
J'aime 0

Salut les filles. Je pense qu'il faut être réaliste. Combien de femme accepterons faire le don gratuitement ? Le peu qui pourrait être volontaires ne seront pas toujours dispo. C'est d'ailleurs ce qui se passe chez nous en France actuellement. On a prôné ce discours en vain mais la situation est celle qu'on connaît aujourd'hui. Le manque de donneuse est crucial et ce n'est pas prêt à changer de si tôt. Il suffit de voir le nombre de femme qui sollicite l'étranger pour le do. Ce que vous dites serait l'idéal mais la réalité est bien différente.

Portrait de sylvie34
J'aime 0

Je suis parfaitement d'accord avec toi ma chère. Certaines dises que la donneuse ne devrait pas être rémunérée comme le don est volontaire. Mais qu'elles m'excuse de leur dire que volontaire ne signifie pas forcément gratuit. Supposons qu'on avait pas ces problèmes de fertilité et portons un peu le chapeau d'une donneuse. Combien accepterons faire un don d'ovocytes gratuitement si ce n'ai pas un membre de la famille ou une connaissance proche? On oublie très souvent que la donneuse doit aussi prendre des médocs elle a besoin de repos et elle doit être dispo. Ce n'est que mon avis mais en étant réaliste on se rend compte que c'est la meilleure chose à faire pour pallier à ce manque.

Portrait de lucie56
J'aime 0

Justement ma chère, surtout qu'en croisant les bras ça laisse la latitude aux cliniques étrangères de faire du marchandage. Est ce que tu sais qu'aux états unis par exemple il n'ya que les privilégiés de la société qui ont accès au do. J'ai entendu dire que pour deux tentatives ont est pas loin des 15000$ minimun. Malgrée cela ils y'en a qui accoure et se discutent les premieres olaces. Je veux dire que malgré le prix élevé les donneuses se font rares poutant elles sont bien remunérées là-bas. Ce n'est qu'en Europe de l'est qu'on peut trouver des prix raisonnables. Dit où en es tu avec ta décision de rentrer en Ukraine pour un deuxième gosse?

Portrait de jessica40
J'aime 0

On évolu dans un monde où tout est facturé, vaut mieux se rendre à l'évidence. Et le nombre d'infertilité féminine va grandissant de jours en jours. Les hommes ne sont pas épargné par l'infertilité sauf que chez eux c'est moins compliqué. Mais l'infertilité féminine est bien plus répandu que chez les hommes, ils ont moins de maladies infertiles. Malheuresement certaines cliniques capitalisent sur le fait de l'importance du cénario pour faire une sorte de chantage. Ils savent très bien qu'une femme donnerait tous ce qu'elle a pour avoir un bébé. C'est vraiment dommage car le caractère sociale a disparu chez beaucoup à cause des intérêts.

Portrait de lucie56
J'aime 0

Bonjour les filles. J'ai une préoccupation concernant le choix de la donneuse. Quand vous allez dans une clinique et que l'on vous montre le profil des donneuses pour le choix, cela n'est-il pas subjectif? On sait toutes que plusieurs paramètres entre en jeu au delà de l'aspect physique. Vous devez toutes les deux passer des examens médicaux pour voir si vous êtes compatible. Et on sait toutes qu'il est fort probable que ça ne soit pas le cas. Dans cette situation qu'est ce qu'on fait? Votre choix aurait été inutiles. J'aimerais avoir vos avis sur la question. Bonne journée à toutes.

Portrait de emeraude88
J'aime 0

Dans ce cas, votre clinique pourra réaliser une fécondation in vitro et au moment d’obtention des embryons, ils sont étudiés au laboratoire pour voir s’ils portent la maladie pour laquelle vous n’êtes pas compatibles. Cette technique porte le nom de « Diagnostic génétique Préimplantatoire» (DGP) et elle a permis à des milliers de famille de pouvoir avoir des enfants qui ne soient pas affectés.

Portrait de jessica40
J'aime 0

Justement Lucie je pense que ton interrogation vaut la chandelle. Je me suis souvent posé la même question. En effet si la donneuse n'ai pas compatible avec toi après les tests sanguin je pense que c'est impossible qu'elle vous cède ses ovo. Je ne suis pas spécialiste en la matière, je peut me tromper mais ça me semble illogique. Dans ce cas il faudra forcément changer de donneuse et en trouver une qui est compatible avec vous. On comprend bien qu'elle n'obeira plus aux caractéristiques physiques que vous recherchiez. Alors cette pub sur le choix des donneuses n'ai qu'aléatoire. Ça ne dépend pas de nous.

Portrait de sylvie34
J'aime 0

Dans la majorité des cliniques ont vous demande de choisir 6 à 7donneuses pour multiplier les chances de compatibilités. Emeraude je pense que la compatibilité se situe au niveau du groupe sanguin et des groupes rhésus. Je peux me tromper mais ce que tu dis est valable dans le cas où la donneuse a une maladie. C'est bien d'avoir abordé cet aspect Lucie je trouve que c'est important. Ça remet en cause la pub sur le choix des donneuses dont ventent toutes ces cliniques. Pour une femme qui veut des caractéristiques bien précises pour sa donneuse ça devient compliqué. Les chances seront infine pour elle de tomber sur une qui remplie ces critères et qui est compatible au même moment.

Portrait de lucie56
J'aime 0

Coucou les filles comment vous allez? Ça fait une éternité qu'on ne c'est pas écris et je ne vois pas d'interaction. Je me suis bien renseigné sur le sujet. Apparemment les donneuses sont soumises à des tests au préalable,bilan sanguin et autres. Quand une patiente arrive et et qu'elle fait son bilan sanguin, on sait d'office à quelle donneuse elle correspond. Donc c'est plus facile que je ne le pensais. J'ai même eu l'info qu'on peut faire le choix des donneuses étant à Bruxelles. Je trouve ça génial car ça facilite la tâche et ça permet de gagner en temps. Comment vas tu Jess? Où en es-tu avec ton projet de bébé2?

Participez au sujet "FIV DO: où mieux vaut-il aller? "