Portrait de yayou

Est-ce qu'il y en a parmi vous qui font un régime sans lactose, sucre, et gluten ?? pour y remédier et si vous prenez des probiotiques ??

Si oui J'aimerai bien savoir comment vous manger, c'est un vrai casse tête

Portrait de lance
J'aime 0

bonjour,
eh oui
c'est dur
je suis fibro depuis maintenant une année
j'ai commence ce regime depuis trois mois
au niveau des douleurs c' est pas encore tres visible
j'ai moins mal mais toujours mal
je ne prends pas d antidepresseurs l'esperience a ete desastreuse
je prends 8 gouttes de tramadol quand vraiment je n'en peux plus
depuis le regime j'ai remarqué que j'ai moins la tete ailleurs que ma memoire est
plus ou moins revenue et que je dors un tout petit mieux
je prends du daflon 500 pour la circulation sanguine et ca aussi cela m'aide pas mal
en plus du magesuim et des vitamines b
j'ai recommence la piscine et j'arrive depuis peu a faire un kilometre de natation
avant cela ete vraiment impossible
pour les repas
matin je prends un sachet de probiotique et apres un jus frais de pommes plus autre fruit(poire fraise etc...) pas d'oranges trop acides
avec une banane ou des crackers de riz avec purees d'amandes
a midi du riz - des legumes - de la viande maigre ou du poisson ou un potage des pommes de terre etc.... pleins de salades
le soir pareil . je mange pleins de fruits secs amandes dattes etc ..
on trouve des crackers de riz des farines de pois chiches de chataines pour faire des sortes de crepes .. je remplace la creme par du lait de coco mais je ne prends pas de soya .... comme desserts des fruits des sorbets
la vie est difficile sans pain pates etc... et sans fromages mais je me dis que je suis prete a devemir asiatique si j'ai moins mal .....
il faut aussi verifier son ph urinaire et salivaire avec les petit testeur papier
si on a un ph trop acide il faut aussi eviter tout les produits trop acides
surtout les tomates et les oranges .. je me demande si la fibro n'est pas un corps trop acide et que nos cellule souffrent....
a voir ...
au etats unis on soigne la fibro avec des hormones thyroidiennes naturelles
j'ai bien envie d'essayer , j'ai rendez vous le mois prochain et je posserais la question ... cela ne doit pas etre plus dangereux que le lyrica ...
ah oui quel est ton groupe sanguin
voila
bonne chance avec ce regime
c'est dur mais au point ou l'on est on est prete a faire tous ....
et a bientot
lance

Portrait de coco m
J'aime 0

bonsoir je suis fibromyalgique depuis des annees (voir toutes les discutions)j'en aie deja parler................... depuis le mois d'octobre (et cela m'etait deja arriver) mes intestins me faisait souffrir!!!!!!! j'avais enormement mal a l'estomac! j'ai fais gastroscopie et coloscopie colon trop long trop spasme il remonte et il est tres irrite donc mal a l'estomac et ballonement..... la joie!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! mon nouveau medecin homeopathe m'a conseille un regime sans lactose pas de sucres et trop epice et attention aux crudites et aux pruneaux........... ,en discutant avec ma kine elle m'a conseille de consommer le lait allege en lactose..... le matin je bois du the avec du pain un peu grille ou du pain complet ou aux cereales et confiture yaourt nature et cereales muesli ect........ le lait je n'en bois pas par contre je me fais des laitages et doc je prends du laitsns ou en tout cas allege en lactose et les yaourts ce sont ceux qui ont des ferments et le fromage de chevre ou brebis a pate dure...............et quand ça va bien que je n'aie pas de douleurs je mange de la salade mais il y a peu la kine me trouvait tres ballonner donc m'avait conseillerde faire le regime de plus mon medecin m'a ordonne des probiotiques ça va mieux pas toujours comme en ce moment enfin aujourd'hui hier j'etais invite et j'ai mange du potage aux feves et de la salade alors làje le sais!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! tout ça pour vous dire que je mange de tout je fais juste plus attention car quel bonheur de ne plus avoir mal!!!!!!!!!!!

Portrait de primevère
J'aime 0

Bonjour.

En ce qui concerne les ballonnements, les maux de ventre, etc...
je prends depuis quelques temps de la levure de bière revivifiante (ou dite" vivante") : 1 gélule le matin et 1 le soir pendant les repas et depuis... très grosse amélioration de ce côté là ! En plus, la levure de bière a beaucoup d'effets bénéfiques par rapport à la peau...
Cà vaut peut être la peine d'essayer !

A bientôt...

Portrait de nathdu79
J'aime 0

salut,
eh oui, qu'est ce que j'en ai marre moi aussi! combien de fois on m'a demandé si j'étais enceinte!! et je répons, on, je suis ballonnée!!
j'ai souvent entendu dire que le lait était l'ennemi de la fibro!
moi j'en bois,mais c'est vrai que je devrais penser à m'en passer!! je bois que du léger, écrémé à fond, voire du anti cholestérol (ben oui ca aussi grosse galère!). J'ai remarqué que je mange moins de viande, ca s'améliore largement. et je prends du charbon végétal en gélules (qu'on trouve en phyto en pharmacie,para pharmacie, boutiques bio et même internet), et ca marche bien aussi. j'en prend quand ca val trop mal (gaz en plus des ballonnements et flatulences!) , ca aide bien aussi après les longs repas de familles, les repas peu équilibrés...
mais bon faudrait un truc vraiment efficace car c'est galère de faire attention à tout ce qu'on mange, moi j'ai du cholestérol à gogo en plus!
je fais attention en général mais parfois, un excès et c'est reparti!
les probiotiques sont recommandés mais il y a aussi tout ce qui peut apporter un mieux être à base de gelée royale, vitamine C, magnésium, et puis pour celles qui ne veulent pas ou plus d'anti dépresseurs, la phyto à base de passiflore, et encore le propolis (contre les maux de gorge),les oméga 3 et 6 pour le cardo vasculaire (d'ailleurs contenus dans les probiotiques): ca c'est la liste de ce que j'avale en cure de 1 mois ou 2,en plusu du neurontin, seroplex, ezytrol (cholestérol) et phytalgic (que je teste depuis bientôt 3 mois, recommandé au minimum), pour le confort articulaire normalement (bon pour l'instant aucune idée si ca me fait du bien mais faut attendre et je vous dirai peut être dans quelques semaines si ca va mieux).
allez, je vais manger d'ailleurs et j'ai kiné après puis piscine (ben ce soir en arrivant j'aurai plus qu'à m'allonger pour récupérer après tout ca)
à plus,
nath du 79

Portrait de karine58
J'aime 0

oui c'est vrai que la fibro entraine des problémes intestinaux en plus donc j'ai tendense a faire attention a ce que je mange mais depuis deux ans ma douleur a tellement augmenté que j'ai diminué mon activité physique de moitié donc bigo j'ai pris 10 kg et portant je mange peut mais j'avais une telle activité professionnelle je suis auxiliaire de vie a domicile mais mon mari a dit stop donc je veut me réinvestir en créent une association d'aide a la personne pour gérer mais ne plus étre sur le terrain je sais que bientot je pourrait plus mais impossible de rester sans activité nous avons trois enfant a charges et de plus problème existenciel il faut que l'on finissent par reconnaitre c'est vacherie pour nous pour nos famille et pou la société merci a tous karine 58

Portrait de micheline59
J'aime 0

bonjour lance

je suis fybro depuis 3 ans j'ai 2 autres maladies les traitements anti inflamatoire pour 1 des maladie ma provoqué 4 ulceres à l'estomac egalement ennuie au intestins + poids en7ans depius début de maladie j'ai entendue dire également eviter le sucre et le sel va tu en maison de régime pour ton alimentation qu'es le probiotique peu tu me parlé un peu de tout ça merci

Participez au sujet "Fibromyalgie et mal de ventre avec gaz"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "Fibromyalgie et mal de ventre avec gaz"

  • Le régime dans l'insuffisance rénale chronique a pour but d'apporter une ration énergétique suffisante mais ne doit pas contenir des aliments difficiles à épurer par le rein. Au cours de l'insuffisance rénale chronique, de façon générale la clairance à la créatinine doit toujours être supérieure à 20 ml par minute. Normalement, la créatinine doit être éliminée par les reins (voir la vidéo) dans les urines. Dès que son taux augmente anormalement dans le sang, cela signifie que la fonction rénale (filtration des reins) n'est plus suffisante.

    Les quantités d'eau apportées par ce type de régime doivent être les mêmes que pour le régime dans l'insuffisance rénale aiguë c'est-à-dire que le volume de la diurèse autrement dit la quantité d'urine émise la veille par le malade plus les pertes sensibles et éventuellement les pertes anormales dues aux diarrhées, vomissements et aux fistules, ces quantités d'urine doivent être les mêmes que le volume d'eau donnée au patient.

    L'apport en protides conseillé est de 1 g par kilogramme et par jour. Ceci tant que le rein joue sa fonction normale c'est-à-dire que la clairance à la créatinine reste supérieure à 20 ml par minute. Dès que la clairance à la créatinine descend au-dessous de 20 ml par minute, la dose de protéine doit être progressivement abaissée de 0,6 à 0,7 g par kilogrammes et par jour.
    Les apports protéiniques doivent provenir des viandes animales pour deux tiers et pour un tiers de sources végétales.
    Les protéines du lait, les oeufs et des viandes maigres sont conseillées.
    À titre d'exemple voici une liste d'aliments d'origine animale. Nous indiquons la quantité de substance de chaque produit susceptible d'apporter 5 g de protéines.

    • La charcuterie apporte 5 g de protéines pour 35 g de produit.
    • 5 g de protéines pour 50 g de fromage blanc.
    • 5 g de protéines pour 50 g d'huître.
    • 5 g de protéines pour 50 g de lait entier.
    • 5 g de protéines pour 20 g de gruyère.
    • 5 g de protéines pour 60 g de lait condensé.
    • 5 g de protéines pour 15 g de lait en poudre.
    • 5 g de protéines pour 25 g de volaille.
    • 5 g de protéines pour 25 g de viande.

    Pour les équivalences en protéines d'origine végétale, nous indiquons la quantité de chaque produit d'origine animale apportant 5 g de protéines.

    • Le pain blanc apporte 5 g de protéines pour 70 g de produit.
    • 5 g de protéines 15 g de farine de soja.
    • 5 g de protéines 20 g de pois secs.
    • 5 g de protéines 50 g de farine.
    • 5 g de protéines 20 g de lentilles.
    • 5 g de protéines 20 g de haricots secs.
    • 5 g de protéines 50 g de pâte crue.
    • 5 g de protéines 150 g de pâte cuite.
    • 5 g de protéines 65 g de riz cru.
    • 5 g de protéines 200 g de riz cuit.

    En ce qui concerne les glucides et les lipides 50 % doivent être fournis par les glucides et 40 % par les lipides. D'autre part les lipides ne doivent pas contenir une grande quantité d'acides saturés en tenant compte du fait que le régime apporte 10 % de protéines.

    Le sel de table (chlorure de sodium) est apporté en quantité normale à condition que le patient ne présente pas d’œdème. Le régime hyposodé c'est-à-dire pauvre en sel est appliqué quand le patient présente une rétention hydrosodée ou une élévation de la tension artérielle.
    Le sel de table est apporté en quantité supérieure à la normale en cas d'insuffisance rénale chronique qui se complique d'une perte anormale de sodium comme cela survient au cours de la pyélonéphrite chronique, des néphropathies tubulointerstitielles ou des reins polykystiques.

    En ce qui concerne le potassium, si la kaliémie c'est-à-dire le taux de potassium dans le sang n'est pas augmenté et si il n'y a pas d'insuffisance rénale c'est-à-dire si la créatinine reste supérieure à 20 ml par minute l'apport de potassium doit être normal.
    L'apport de potassium est diminué, bien entendu, si le patient présente une hyperkaliémie c'est-à-dire un taux de potassium élevé dans le sang mais aussi en cas de clairance inférieure à 20 ml par minute, traduisant une insuffisance rénale. Dans ce cas il faut supprimer les aliments riches en potassium donc ceux qui apportent un millimolles de potassium pour 10 g d'aliments, voire moins.
    Si le taux de potassium dans le sang du patient continu à être élevé, il faut alors restreindre les aliments légèrement riches en potassium autrement dit ceux qui apportent un millimolle pour une vingtaine de grammes de produit alimentaire.
    Les légumes généralement assez riches en potassium doivent être bouillis et l'eau de cuisson jetée.
    Certaines substances vendues dans le commerce sont relativement riches en potassium. Il s'agit avant tout des sels considéré sans sodium et de certains autres produits diététiques contenant du sel de potassium.
    Les aliments susceptibles d'apporter du potassium en quantité importante sont le chocolat et les préparations à base de chocolat.
    Si le patient a du mal à faire baisser son taux de potassium dans le sang (kaliémie) il est alors nécessaire d'utiliser des résines échangeuses d'ions c'est-à-dire des substances médicamenteuses ayant la capacité d'emprisonner le potassium au sein de l'organisme, et ceci en plus du régime. Les fruits secs sont également généralement riches en potassium.

    En ce qui concerne le calcium les sources essentielles sont les laitages et les fruits secs ainsi que les légumes frais qui doivent être diminués voir supprimés si nécessaire. Dans ces conditions l'apport en calcium ne dépassera pas 500 à 600 mg à cause de la suppression des aliments riches en potassium. Pourtant l'adulte a besoin de 900 mg voir 1 g par jour. C'est la raison pour laquelle il faut rajouter du calcium à hauteur de 500 à 1000 mg et de la vitamine D tout particulièrement du calcitriol actif même si le parenchyme rénal est réduit.
    Pour toutes ces raisons il est nécessaire de surveiller régulièrement la calcémie (taux de calcium dans le sang).
    En ce qui concerne les vitamines qui, toujours en raison de la restriction de certains aliments, sont apportés en quantité insuffisante, il est nécessaire de procéder à une adjonction de préparation polivitaminées sans vitamine A ou faiblement dosée en vitamine A car il existe un risque de surdosage au cours de l'insuffisance rénale.

    Le phosphore est également restreint, à l'instar du potassium, quand la clairance de la créatinine est inférieure à 20 ml par minute.
    Le phosphore provient essentiellement des protéines (viande, laitages, poissons, céréales, etc.). Il est très dur de pratiquer un régime pauvre en phosphore apportant moins de 1 g de phosphore par jour dans ce type de régime adapté à une insuffisance rénale avancée.
    Chez certains patients il est nécessaire d'adjoindre au régime de l'hydroxyde aluminium pur qui joue le rôle de créateur c'est-à-dire ayant la capacité d'emprisonner les phosphates. Mais il ne faut pas ajouter des sels de magnésium car le patient est alors soumis à un risque d'élévation du taux de potassium dans le sang (hypermagnésémie). Cette adjonction peut se faire sous forme de gel à raison de 30 ml par jour.

    En cas d'hémodialyse et de transplantation rénale, le régime du patient hémodialysé n'est pas différent de celui du patient souffrant d'insuffisance rénale. Son rein fonctionne normalement et peut parfaitement s'accommoder d'un régime normal. Le transplanté rénal qui a également un rein qui fonctionne normalement, peut avoir régime normal aussi.
    En cas de corticothérapie prolongée c'est-à-dire d'un traitement par cortisone sur une longue période le régime doit être pauvre en sodium et en glucides. Voir le régime pour le patient hémodialysé et au cours de la transplantation rénale.