Portrait de Invité

j ai la fibromyalgie et je n en peut plus de voir comme on nous traite demain j ai une expertise avec un psy qui va encore me dire que c dans la tete il ne souffre pas lui je ne pe plus travailler je suis aide soignante et je n y arrivait plus je me retrouve seule face a l imcomprehension autour de moi c terrible de se sentir plus bonne a rien si mes enfants n etaient pas la je voudrais quitter cette vie

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonsoir Karine,

Si après l'expertise avec le psy, vous vous rendez compte qu'il n'y a pas d'affinité entre vous, surtout changez-en, et encore plus s'il vous dit que c'est psychosomatique !

Il faut qu'il y ait une espèce de feeling entre le patient et le psy car sinon la thérapie ne servira à rien.

Personnellement je consulte un psychiatre qui est rattaché au centre anti-douleurs de l'hôpital où je suis suivie. C'est justement le médecin de ce centre, après consultation, qui m'a diriger vers ce psy (avec mon accord évidemment). Et comme il est rattaché au centre anti-douleur, il connaît cette maladie et ne dit pas à ces patients que c'est psychosomatique ! Le médecin du centre est entouré de toute une équipe (psychiatre, psychologue, sophologue....) et je sais qu'ils font régulièrement des meetings. Donc je pense qu'ils discutent de toutes les différentes patologies traitées dans ce centre anti-douleurs et donc bien informés sur les conséquences, symptômes... des maladies.

Bon courage
Guylaine

Portrait de docteur Richard Martzolff
J'aime 0

Bonjour Karine. Il me semble, en effet, que vous traversez un moment critique. Il faut que vous sachiez que les choses bougent énormément en ce qui concerne la fibromyalgie. De plus en plus de personnes en parlent, de plus en plus de médecins connaissent cette affection.
Je pense, comme Guylaine68 que si vous ne sentez pas le courant passer entre votre thérapeute et vous il est nécessaire d'en changer.
Il est nécessaire, je crois, de gommer de façon définitive des idées noires qui traversent votre pensée. En effet, non seulement celles-ci ont tendance à aggraver le processus de la fibromyalgie mais en plus, sur le plan psychologique, cela ne peut pas vous aider.
C'est raison pour laquelle, je vous le répète, vous devez trouver un thérapeute qui vous convienne et avec qui vous allez pouvoir discuter tranquillement et le temps qu'il faut.
Vous trouverez, également, sur ce forum, des personnes susceptibles de pouvoir vous aider. Généralement ce sont des personnes atteintes par cette maladie. Je peux également personnellement, dans la mesure du possible, vous aider.
Enfin il existe de nombreuses associations de fibromyalgiques, je vous invite à les rejoindre.
Bon courage

Portrait de marie36
J'aime 0

Bonjour à toutes amies fibromyalgiques. Je suis comme vous fibromyalgique et atteinte en même temps du syndrome de fatigue chronique souvent associée à la fibromyalgie. Je garde le moral et ça aide. Moi aussi j'ai été longtemps considérée comme dépressive, malade imaginaire, "tout était dans la tête". Un peu ras le bol de tout cela mais maintenant ça me passe un peu au dessus du bonnet. Je m'adresse à vous car je connais très bien un député de la ville où j'habite. Il connait mes problèmes de santé et sait que la maladie n'est pas reconnue déjà par une partie du corps médical et par la Sécurité Sociale. Celle-ci m'a déclarée inapte au travail en invalidité 2ème catégorie car ma psy a monté un dossier en me déclarant souffrant d'une dépression invalidante. C'est un peu brimant mais c'est le résultat qui compte. Je vous propose à toutes de m'adresser sous forme de pétitions et de demande de reconnaissance par le corps médical et la Sécu un e-mail sur mon adresse de messagerie :

Pas besoin de mettre vos coordonnées, simplement votre pseudo et la ville de votre résidence. J'imprimerais vos e-mails et les donnerais à cet ami député: plus il aura un dossier étoffé avec des témoignages réels et concrets, plus il pourra en parler à l'assemblée nationale. Je compte sur vous toutes. Je ne le fais pas pour moi puisque la Sécu m'a déclarée en incapacité de travail, mais je pense à toutes celles qui se battent pour obtenir gain de cause. Bisous à toutes

Participez au sujet "fibromyalgie"

Articles à lire concernant "fibromyalgie"