Portrait de pejoux

bonjour Chistiane, je découvre internet et votre blog , merci pour votre dévouement : je devine un long parcourt du combattant : j'aimerais le connaitre. le mien a commençé en 1987 aprés une mononucléose infectieuse et les diagnostiques de fibromialgie et maladie de ménière en 1994 n'y ont pas mis un terme: depuis 12 ans, malgrés un régime végétarien à 1200 cal ,j'ai pris 3 tailles (38- 44 ) comment un médecin peut me croire alors que j' ai du cholestérol, que la glycémie à jeun ne cesse de grimper et surtout le taux de protéine au top (75mg/l) ? peut t-il s'agir d' une hypothyroidite avec une hyper tension (13/9) et une takycardie ? la tsh est anarchique ; 2007:1,64; 2006:2,08 ; 2005: 0,85 d' antant plus que je prends du propanolol ?je suis exténunée par ce régime désespérée merci pour votre réponse .

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Je vous répondrais plus longuement demain, mais une TSH seule ne permet pas de faire un diagnostic fiable.

Il faut faire : TSH, T3, T4 + anticorps antithyroïdiens et les 3 + échographie thyroïdienne.
Si pas faites ces analyses sont absolument à faire avant tout.

Cholestérol élevé = souvent le cas en hypothyroïdie, mais d'autres causes aussi.

Une TA à 13/9 n'est absolument pas de l'hypertension.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Oui effectivement si vos T3 et T4 ne sont pas déjà correctes il est normal de ne pas se sentir bien.
Si vous pouviez donner les résultats avec les normes + les dates je pourrais tenter de voir ce qui se passe.

Mais si en plus un problème hépatique et/ou lipidique est aussi présent cela peut alors expliquer le yo-yo des hormones thyroïdiennes.
C'est un tout et donc il faut prendre les résultats en globalité et pas les séparer.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Vos T3 sont bien trop basses ainsi que les T4 donc là cela induit nettement une hypothyroïdie. La TSH est elle correcte et peut expliquer d'ailleurs justement ce manque d'hormones.

Votre TSH est trop basse en regard des hormones ce qui montre que la thyroïde n'est pas suffisamment stimulée par l'hypophyse.
Donc la thyroïde ne peut pas produire les hormones en quantité suffisante.
Les T4 sont très (trop) basses ce qui implique qu'il ne peut pas non plus y avoir plus de T3 qui elles sont les hormones réellement actives.

De plus vous avez des nodules sur la thyroïde ce qui montrent bien que elle est en difficulté. Une thyroïde sans problème ne produit pas de nodule.
Votre médecin doit ne tenir compte que de la TSH et comme celle-ci est dans les normes et relativement correcte, ne cherche pas plus loin. Et pourtant vos hormones sont bien trop basses et elles peuvent expliquer largement vos symptômes.
Donc demandez absolument à refaire un bilan complet thyroïdien : TSH, T3, T4 + les 3 anticorps. Et refaites aussi une échographie.

Mais pourquoi dans le titre vous parlez de fibromyalgie ?

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Il y a une erreur. La morphine est absolument déconseillée en cas de fibromyalgie.
Donc on vous donne un diagnostic et on vous donne un traitement qui lui est complètement contraire. Ce qui n'est pas logique du tout.

Oh mais mon parcourt du combattant n'est pas encore vraiment fini. Ca fait plus de 6 ans que ça dure.
J'ai vu le spécialiste en médecine interne vendredi, et il voulait me prescrire un "nouveau traitement" : le Lyrica. Je lui ai dit net : "j'en veux pas". Grands yeux tout écarquillés.
Prendre un traitement qui risque de vous rendre encore plus malade n'est pas une solution du tout et à ce niveau j'ai déjà donné. Donc pas question qu'on essaye de me réintoxiquer l'organisme avec des traitements qui provoquent une accoutumance et qui ne seront plus efficaces du tout après un laps de temps assez courts. Et en plus qui ont des risques importants, et surtout pour lesquels il n'y a pas assez de recul pour savoir ce que peut donner un anti-épileptique (par exemple) chez une personne qui ne l'est pas.
La douleur j'arrive à la gérer, mais ce n'est pas parce que elle est là qu'il faut faire ou accepter n'importe quoi.
J'ai déjà avalé assez de cochonneries auparavant, parce que je ne savais pas et je faisais confiance au médecin. Et si ça se trouve, ce sont ces mêmes cochonneries prises avant qui entrainent les problèmes actuels. Je me rappelle rien que la prise de Plaquénil. uh quand on lit ce qu'est vraiment ce médicament............ Et il n'y a pas eu que lui.
Maintenant, je sais certaines choses et j'ai perdu confiance, pas dans la médecine, mais dans les médecins.
Et pour preuve de la difficulté : 2 médecins généralistes en 1 an, et je vais devoir me mettre en quête du troisième. C'est pas agréable du tout, car on part toujours dans le noir, dans le doute et surtout on est alors sur la défensive.

Courage à vous.
Et surtout donnez des nouvelles.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de kristin64
J'aime 0

Bonjour Christiane
J'ai pris moi aussi du plaquenil associé avec de la cortisone, j'ai eu une maladie auto-immune en 2000 après l'accouchement de mon fils, une uvéo-névraxite associée avec une méningite lympocytaire, on n'a pas trouvé l'origine de ma maladie auto-immune mais j'ai mangé ce médicament pd 2 ans 1/2 et j'espère que plus jamais ma maladie ne reviendra, je pense que ça a dû jouer aussi dans ma maladie thyroîdienne, j'ai mangé aussi pd des années des antidépresseurs mais ça ne faisait qu'empirer mes symptômes et là j'ai tout stoppé, le médrol et le plaquenil m'ont bouffés les intestins et l'estomac et côté dentaire j'ai une fragilité et une usure dûe à ces médocs donc je suis un peu comme vous, on vous soigne mais on vous dérègle sans tenir compte de vos symptômes ni des intéractions des médicaments les uns avec les autres... Maintenant je sais que tout ça n'est plus dû certainement qu'à la thyroïde, si seulement les toubibs nous écoutaient au lieu de prescrire ça se passerait mieux.
Je vous souhaite christiane de trouver un médecin ouvert et compréhensif, j'en ai trouvé un ici sur PAU (64) jeune, ouvert même au forum mais pas tjrs compétent dans certaines pathologies mais désirant en apprendre le plus possible afin que la meilleure prise en charge puisse être donnée au malade. J'ai même laissé tomber l'inexium que je prenais, il me boussillait les muscles. Petit à petit sachant ce qu'est notre maladie, on réduit les médicaments et on soigne je pense ce qui doit l'être.
Je vous souhaite bc de courage, christiane, j'espère que vous viendrez à bout de votre maladie, je vous trouve très courageuse et en plus vous nous aidez, merci à vous.
Bien cordialement

kristine

Portrait de kristin64
J'aime 0

j'ai oublié pour compléter votre carte des médecins, il y a ici dans les PA au niveau de pau et de son hôpital un bon médecin interniste, on sait jamais si des internautes du 64 vous contactent, vous pourrez le conseiller, je ne vous donne pas son nom (histoire de déontologie comme vous m'avez mentionné sur un autre post) mais si vous le souhaitez je vous le donnerais où vous me l'indiquerez, il est très sympa, à l'écoute et très doux.... il est très pointilleux sur les symptômes et cherche dans toutes les directions.
Kristin

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Malheureusement nous sommes très nombreux avec ce type de situation qui ont été désastreuses.
C'est pourquoi je dis "vive le net" qui nous permet d'apprendre et aussi d'échanger entre patient.
Cela énerve certains médecins mais pour moi c'est parce qu'ils savent qu'ils ne sont plus les seuls décideurs de notre maladie. Et ça y en a qui n'aiment pas du tout.

Pour donner des coordonnées de médecins, vous pouvez le faire en cliquant sur Courriel juste en-dessous de mon pseudo.

Il me faut les coordonnées complètes adresse, tél, spécialité exacte du médecin.
Me donner aussi des précisions sur son attitude envers les patients mais aussi si il demande par exemple en ce qui concerne la thyroïde, les bonnes analyses soit : TSH, T3, T4 + anticorps. Si tient bien compte des résultats,...etc. Enfin tout ce qui peut aider un internaute pour savoir si ce médecin correspond à son problème.
La carte est donc pour les médecins qui s'y connaissent bien en matière de thyroïde et/ou qui du moins respectent les patients et savent les écouter. Des médecins ouverts à la discussion.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Non la fibromyalgie a été diagnostiquée après l'hypo. Ce qui est donc un comble puisque qu'on sait que les symptômes de l'hypothyroïdie sont les mêmes que la dite fibromyalgie.
Donc avoir une maladie de diagnostiquée, et surtout "diagnosticable" (ce qui n'est pas le cas de la fibro) et qu'on me rajoute cette maladie complètement incertaine, simplement parce que les médecins ne tiennent pas suffisamment compte des hormones T3, dont ils disent régulièrement "ça ne sert à rien". Alors que les hormones T3 sont les hormones réellement actives et que un manque ou un trop et c'est l'hypo ou l'hyper.

Et oui il y a plein d'autres internautes dans la même situation que moi. Diagnostic de fibro après découverte de l'hypo. Mais il est vrai que l'on trouve plus le contraire soit le diagnostic de la fibro avant l'hypo car tout simplement les médecins n'ont pas fait faire les bonnes analyses ou/et ont mal interprété les résultats.

Les AD on vous les avaient prescrits pourquoi ?
Car bien souvent des personnes (et là pour le coup il s'agit de 53 % lors d'une étude) sont considérées comme dépressives et mises sous AD alors qu'en fait, elles ont une maladie de la thyroïde.
Voir : http://auriol.free.fr/psychiatrie/depression-thyroide.htm
Dont ici, une phrase très intéressante sur l'importance de la T3.

Quote:
# la présence d'un excès local relatif de T4 dans le cerveau des patients déprimés est atténué par l'administration de triiodothyronine (T3), par le biais d'une diminution de la thyroxine (T4) dans le sérum,

Donc avoir suffisamment ou trop de T4, mais insuffisamment de T3 peut provoquer des troubles dépressifs.
Donc quand les médecins disent que la T3 n'est pas utile, ici on a bien la preuve du contraire.

Une autre :

Quote:
# un hypothyroïdisme cérébral local qui pourrait résulter de la dépression serait contrecarré par T3 et T4.

Les deux hormones sont nécessaires pour supprimer le trouble.

Il y avait un autre article qui était très intéressant, de la fondation canadienne de la thyroïde, malheureusement il n'est plus en ligne.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de marinellen
J'aime 0

bonjour a vous !

je m'incruste dans la discussion mais... il y aurait peut etre une autre pathologie a prendre en compte c'est la "le syndrome de fatigue chronique" qui est difficile a diagnostiquer mais qui fait suite on pense peut etre a la MNI, en tout cas c'est le cas de la personne que je connais... voir par ex ce site http://www.esculape.com/generale/fatiguechronique.html

je ne veux pas minimiser l'impact d'une hypothyroidie ou le fait que pejoux ait été diagnostiquée "fibromyalgique" mais son dernier post m'a fait penser a une collègue atteinte de ce syndrome parce que comme christiane l'a souligné a un moment, le fait d'etre traitée par morphine n'est pas vraiment adapter à l'état des patients fibromyalgiques alors que dans le cas de syndrome chronique il soulage réellement, meme s'il a tendance a induire une certaine dépendance..

je suis peut etre complétement a coté de la plaque ...

par contre en ce qui concerne le syndrome de ménière, il est souvent associé a l'hypo, comme d'autres maladies auto immunes, et c'est notamment le cas de ma mère...

bon courage en tout cas a vous !!

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Quote:
pourquoi veut-on vous diagnostiquer une fibrimyalgie alors que votre hypothyroidie est connue?quels sympthômes font la différence ?

Ce ne sont pas les symptômes qui font la différence mais les examens et plus précisément donc les analyses de sang. Mais pour cela encore faut-il que les analyses soient complètes et que le médecin sache lire entre les lignes, soit qu'il ne se contente pas de voir que les résultats sont dans les normes du labo. Car dans les normes ne veut absolument pas dire correct.

A force de prendre des AD et à très fortes doses, une voisine est maintenant avec une maladie de Parkinson. Ce qui n'est pas anodin du tout.

J'ai moi aussi pendant longtemps fait confiance aux médecins et ait prit aussi des traitements type Plaquenil et autres dont un qui était pour renforcer les muscles, mais je ne me souviens plus du nom mais c'était un produit qui était donné à des personnes en chimio et cela se prenait avec du jus d'orange. Et c'est dommage que je ne me souvienne plus, car je serais curieuse de voir ce que je pourrais trouver comme informations dessus, car j'en ai avalé de ce produit pendant des semaines. Et maintenant je me dis que je n'aurais jamais dû les avaler sans savoir. Et pourtant c'est ce que tous nous avons fait un jour ou l'autre : fait confiance et prit des médicaments dangereux pour notre santé mais sans le savoir.

Mais maintenant je refuse. Le médecin propose le Lyrica. J'en veux pas. Il a eu une drôle de tête mais m'en fous. Il doit se dire "pourquoi elle vient me voir, si elle veut pas du traitement". Un traitement oui mais pas n'importe quoi et surtout pas sur la base d'un diagnostic peu fiable. C'est le patient qui décide, pas le médecin après tout.

Au niveau du syndrome de fatigue chronique, il faut savoir que beaucoup de patient sont aussi diagnostiqués alors qu'aucun examen n'a été fait dont le premier la polysomnographie. Ce qui je trouve est un comble tout comme celui de diagnostiquer une fibromyalgie à une personne qui a déjà le diagnostic de PR.
Il y a du laisser-aller dans les examens de recherches du diagnostic. Et ce n'est pas acceptable car c'est le patient qui trinque et aussi pour en venir à ce sujet délicat même la sécu. Car un diagnostic mal posé entraine bien plus de problèmes que quelques analyses supplémentaires faites directement et qui permettent d'aboutir. Mais sous prétexte de trou de la sécu, des médecins disent "non" à certains examens, alors que ce sont ces mêmes examens qui permettent de savoir exactement ce qui se passe.
Et ça moi, ça m'énerve, ça me dépasse mais surtout c'est sur le plan humain que c'est le plus inacceptable. Car on laisse des personnes sans aucune aide, alors qu'il en existe.

Le syndrome de Ménière (non ce n'est pas un fourre-tout. La maladie de Ménière répond à un processus bien particulier et surtout les crises sont bien structurées et donc on ne peut pas confondre. Voir : http://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=maladie_meniere_pm et plus particulièrement la partie : Symptômes d’une crise.) ou maladie oui est souvent associée à l'hypo. Bien placée pour en parler depuis un an, c'est de pire en pire.
Associée en plus avec une névralgie d'Arnold tenace depuis octobre 2009, que ma généraliste à l'époque, avait définie comme un torticolis bilatéral. Bin voyons !!! Un torticolis c'est le bas du cou, moi j'ai mal au crâne avec des points précis. Mais rien n'y faisait, elle persistait à son torticolis. Donc comme quoi, ne pas faire confiance permet aussi de faire évoluer les choses et surtout avoir le bon diagnostic.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de marinellen
J'aime 0

bonjour ;)

pejoux wrote:
ça s'est passé comme cela por votre maman?
à t-on mis longtemps pour découvrir son hypothyroidie ?

non pas comme ca... son hypo a été longue à diagnostiquer, son med la pensait dépressive, et comme elle avait vécu des choses difficiles dans les 2 années précédentes, le raccourci a été vite fait ! ce qui a mis la puce a l'oreille ca était ses crises de paniques quasi incontrolables alors qu'elle a toujours été quelqu'un de posé, et certainement pas paniquée pour rien.. une prise de poids importante, alors qu'elle a toujours été fine et une frilosité intense, pour les signes les plus flagrants... tout ca c'était il y a plusieurs années, a l'heure actuelle l'endo a préféré lui enlevé la thyroide il y a environ 4 ans, il n'arrivait pas à l'équilibrer correctement, enfin d'après ce qu'elle m'a dit ...

quant a son syndrome de ménière, elle a eu des vertiges avec des acouphènes importants, au point de ne pas pouvoir se lever pendant plusieurs heures ou jours, tellement ca tournait autour d'elle, et des sifflements dans l'oreille (une seule) qui la rendait folle et l'empechait d'avoir un sommeil réparateur
elle a moins de crises, et surtout maintenant elle les sent venir, donc elle prend du tanganil dés qu'elle sent que ca vient et ma foi dans l'ensemble elle n'a plus eu de grosses crises depuis un bon moment..

voili voilou l'histoire résumée de ma petite maman...

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Attention ne pas tout mélanger.

Si vous avez une insuffisance de T4 parce que l'hypophyse ne stimule pas la thyroïde (la TSH est basse ainsi que les T4 mais les T3 aussi), c'est une hypo dite secondaire et donc rien à voir avec Hashimoto.

Hashimoto ce sont les anticorps et plus précisément les antithyropéroxydase qui sont en cause.

Mais on peut avoir les deux cas associés.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

La TSH est une hormone produite par l'hypophyse pour stimuler ou freiner la thyroïde.
La TSH est basse avec une hyper. Les hormones sont élevées.
La TSH est haute avec une hypo. Les hormones sont basses.
Les hormones élevées entrainent l'hyper.
Les hormones basses entrainent l'hypo.
Il faut faire la distinction.
La TSH n'indique pas toujours l'hyper ou l'hypo.

On peut en effet avoir une TSH basse avec une hypo( soit les hormones basses). Les hormones sont basses parce que justement la TSH est basse. C'est ce qu'on appelle une hypo secondaire car provoquée par l'hypophyse qui ne stimule pas suffisamment la thyroïde pour qu'elle produise les hormones nécessaires.

hum non pas du tout, au niveau des hormones de croissance, je ne connais vraiment que le strict minimum soit leur utilité réelle dans tous l'organisme.

Je comprend que vous en ayez assez de ne pas pouvoir être bien et que les médecins font passer des examens, ils donnent des traitements,... qui n'apportent rien de bon voire même aggravent même souvent la situation.
Le tout est de trouver LE médecin qui fera la différence et qui vous aidera vraiment. C'est pas facile, je sais, je suis bien placée pour le savoir aussi.
Et le ras-le-bol des médecins je l'ai eu, c'est passé, et là c'est à nouveau le cas. Je ne supporte plus de les voir, mais pourtant il faut bien le faire régulièrement pour avoir l'ordonnance pour le traitement obligatoire, soit pour moi le Levothyrox.

Donc courage à vous et surtout dites-vous que c'est pour vous et pas pour le médecin que vous devez en consulter.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour

uh c'est un petit labo ??
Mais même ce n'est pas une excuse du tout. Ils doivent bien avoir déjà fait ce type d'examens. Ils ne sont peut-être pas quotidiens mais tout de même,..... Là effectivement c'est pour le moins curieux et c'est pas fait pour rassurer effectivement.

Avez-vous la possibilité d'un autre labo ?
Si oui foncez ailleurs.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

En tout cas voici un site qui en parle : http://www.labtestsonline.fr/tests/GrowthHormone.html?lnk=3

Quote:
il y en a un qui m' a dit : en endocrinologie on a pas besoin de voir le patient : les anajyses parlent d' elles mêmes !!!

Oui possible, mais d'autres pathologies aussi. Ce serait une drôle de façon de faire la médecine : la médecine sans patient, autrement dit sans discussion, sans dialogue.
Le type de médecin alors qui pour lui le patient est inutile dans l'approche du diagnostic, c'est vraiment déshumaniser la médecine.
Déjà qu'on n'en n'est pas loin par bien des points, mais là c'est une horreur que de faire une telle remarque.
Autrement dit le médecin aurait tout pouvoir et le patient lui n'aurait qu'à encaisser le coup tout seul dans son coin et faire bêtement ce que le médecin propose. Bin voyons et puis quoi encore ???!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de magnetique33
J'aime 0

Merci pour vos encouragements.
Je ne sais pas si je suis constante, mais j'ai besoin d'avoir toujours des explications et ça, les médecins n'aiment pas d'autant qu'il savent qu'on se renseigne sur internet.
Je ne peux pas baisser les bras, mon corps a tellement changé avec les 30 kg en plus que c'est aussi l'rorgueil qui me pousse à me retrouver comme j'étais. J'ai trop subi d'injustice que c'est devenu mon cheval de bataille !
C'est vrai que je ne renoncerai jamais....ma petite voix intérieure me dit que j'ai raison et peut être que c'est elle ma survie!
VOus verrez, vous y arriverez aussi avec ténacité. VOus avez entendu aussi bcp de choses ahurissantes, eh bien elles vous serviront dans votre parcours!
BOn courage aussi à vous. Nous nous serrons les coudes.
Bon we et à bientô

Portrait de magnetique33
J'aime 0

OUi, en effet, le combat est le même. Il faut s'accrocher et y croire car même les médecins sont faillibles et il y en a à lire tous ces messages de désarroi!!
SOuvent les médecins n'aiment pas qu'on se renseigne sur le net, ça leur fait du tort de voir que leurs patients essaient de comprendre ce qu'ils ont et en savent peut être autant qu'eux. Mon dernier médecin m'a bien dit de laisser la médecine aux médecins.
C'est chasse gardée!!
Allez accrochons nous , le net nous y aide....
Bonne soirée à vous

Portrait de kristin64
J'aime 0

un message d'espoir, les médecins ne sont pas tous ainsi, j'ai un généraliste, jeune qui est très ouvert au forum et il sort depuis 4 ans de la fac et donc comprend qu'on puisse se renseigner, il y en a qui sont humbles et qui savent reconnaître leur non savoir et qui veulent avec nous comprendre mieux ce qui nous arrive et y remédier.... Bon courage à toutes et tous et oui accrochons nous
Cordialement
kristin

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Alors il y a un gros problème de conversion.
Trop de T4 mais pas suffisamment de T3. Et comme ce sont les hormones actives, cela peut parfaitement expliquer tous vos symptômes.

Donc il faut rechercher un peu pourquoi cette conversion ne se fait pas, et si on trouve, et bien il faut voir si on peut y remédier. Si pas, il faut un traitement thyroïdien avec de la T3.
Le manque de T3 explique le taux élevé du cholestérol.
Et même un régime draconien ne donnera pas de solution. Ce sont les T3 qui permettront une amélioration puisque ce sont elles qui aident l'organisme à bruler les sucres et les graisses.

Pour les hormones de croissance, on peut toujours contrôler. Cela n'empêche pas du tout.

Pour argumenter avec le médecin, il n'y a 36 trucs, il faut simplement connaître sur quoi les T3 agissent et comment elles sont produites.
Voir sur mon blog, il y a plusieurs articles sur elles et des liens qui vous permettront de faire le plein.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Eh oui avant d'espérer solutionner un problème, il faut déjà trouver son origine. Autrement on risque de faire pire.
Donc si il y a un problème de conversion, car il existe par exemple un trouble hépatique, le mieux est tout de même de soigner ce trouble hépatique que de traiter les conséquences.

Quote:
Je ne peux pas prendre un peut de T3 en attendant ?

Bien sûr que vous pourriez prendre un peu de T3 avant, mais mieux vaut savoir pour le manque de la T3, pourquoi la T4 n'est pas convertie.
Et surtout c'est le médecin qui décide de faire ou pas l'ordonnance. Donc si il y a besoin de le convaincre, le meilleur moyen est d'avoir des arguments et pour cela, il faut aller trouver l'origine du manque de T3.

Quote:
Pouquoi les analyses sont -elles contradictoires en 2000 les T4 étaient basses aussi, si bien que vous évoquiez un problème hypophysaire .

Ce n'est pas pour les résultats de 2000 mais ceux de 99 à savoir :
T3libre : 4,3 (2,80 à 7,10)
T4 libre : 13,1 (12 à 23)
TSH : 2,28 (0,30 à 4)
Les hormones étaient très basses pour une TSH peut élevée.
Mais là situation a évolué depuis et je ne vais pas revenir sur la discussion déjà discutée.

Je tiens compte des faits actuels et là vos résultats montrent un problème de conversion puisque les T4 sont suffisamment élevées alors que les T3 elles sont vraiment très basses. Ce qui n'est donc pas logique.

Quote:
Une échographie avait été réalisée à cette époque suite à un goitre ( je ne l' ai plus ) et le radiologue m' avait parlé de nodule ( s),? froid (s ) ?me disant que ce n' était pas grave , hors sur votre blog, ce sont justement ces nodules qui peuvent dégénérer en cancer !

Ce qui montre bien que la situation a évolué et que le problème de l'époque, n'est plus apparemment d'actualité.

Quant au nodule, oui ce sont les nodules froids qui peuvent dégénérer en cancer, mais seulement à peine 5 % d'entre-eux le font. Donc il n'y a pas de quoi s'inquiéter.

Et en plus si le radiologue vous a dit que ce n'était pas grave, c'est que tout simplement l'échographie a permit de voir qu'il n'y avait pas de signe de gravité. En effet quand un nodule est à risque, il existe des signes bien précis qui permettent de l'observer. Donc vous ne deviez pas avoir ces signes et c'est pourquoi il a dit que ce n'était pas grave.

Quote:
Comment voulez-vous qu' un médecin me croit avec mon régime végétarien à 1200 cal !, la numération formule ne fait que grimper , je n' ai jamais atteit de tels résultats lorsque je m' alimentais normalement :!
j' en ai déduit que je serais peut être en polyglobulie ,et en cherchant, j' ai justement trouvé que le foie pourrait être en cause en fabriquant trop d' hormones : vous connaissez ? on parle aussi de douleur , de lupus érythémateux ...

La NFS, vous dites qu'elle augmente ? Quels sont les résultats avec les normes ?
Mais n'allez pas trop vite dans les conclusions sur des lectures......

Quote:
Je compe lui demander un tratement pour l hypotiroidie mais lsi elle accepte lequel à votre avis ?

Vu que vos T4 sont correctes et que ce sont les T3 qui sont basses, c'est un traitement de T3 qu'il faut. Mais on prescrit rarement de la T3 seule.
C'est pourquoi, je vous dis qu'en priorité, il faut savoir pourquoi la conversion ne se fait pas correctement ou suffisamment.
Car si on vous prescrit du Levothyrox ça n'avancera pas à grand chose puisque c'est de la T4 et que normalement ensuite l'organisme doit la convertir en T3. Si l'organisme ne le fait pas avec les hormones naturelles il ne va pas plus le faire avec les chimiques.

Donc en priorité, il faut trouver pourquoi la conversion ne se fait pas.
Et si la NFS est anormale, c'est peut-être une première piste à suivre, mais il faut aussi approfondir au niveau d'un bilan hépatique soit : phosphatases alcalines, bilirubine, transaminases + créatinine.

Il est clair qu'au niveau cholestérol, le taux bas des T3 est une très bonne explication. Donc un apport de T3 devrait permettre de le réduire.
Mais un traitement de T3 seules peut engendrer des problèmes au niveau de la thyroïde.
La TSH sera abaissée et les T4 ne seront plus produites non plus. Donc alors il faudra un traitement avec les deux hormones mais on ne saura toujours pas quel est le vrai problème.

Donc si il y a un traitement à avoir, il faudrait un traitement type Euthyral. Cela mettra la thyroïde un peu au repos et vous permettra d'avoir les deux hormones. En sachant toutefois qu'au début vous risquez une augmentation du taux de T4, ce qui pourrait entrainer des symptômes type hyper.
Donc ce n'est pas sans risques.
D'où pour moi la meilleure solution est de trouver pourquoi la conversion n'est pas bonne.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de marinellen
J'aime 0

bonjour pejoux

concernant ta NFS elle est strictement normale et ton taux de GRouges (pas GB ;) ) est très bien ainsi que tout le reste d'ailleurs ... au moins tu n'es pas anémiée et c'est plutot une bonne chose, j'en connais beaucoup ici qui réverait de ton taux d'HB (hémoglobine) !! ton régime prouve en tout cas que ton apport en fer doit etre suffisant

la polyglobulie : non ce n'est pas ton cas ! l'hématocrite entre autre serait bien plus élevé que ca et dépasserait largement les normes supérieures ! et si tu veux vérifier la fonction hépatique il te faut d'autres résultats que ceux la, notamment les facteurs de la coagulation (TP TCA fibrine ) avec les plaquettes et les enzymes hépatiques (GOT GPT transaminases, gammaGT, bilirubine).

concenant le bilan lipidique, effectivement trop de cholestérol, donc si pas de graisses animales puisque végétarienne, voir peut etre si besoin d'un traitement pour t'aider a le faire baisser, et chris t'a déjà répondu la dessus

ta glycémie est également correcte

@+

Portrait de kristin64
J'aime 0

je comprends votre colère et déception, j'ai eu le même topo hier en voyant une endo, j'allais bien avec une t3 plus augmentée et patratrak ça redescend et elle ne fait rien donc je reste ainsi dans le flou artistique jusqu'à trouver le bon médecin et je n'y renonce pas. Je vois que pour vous c'est pareil, ils ne se mouillent pas les toubibs, je voudrai bien les voir eux s'ils étaient malades, je pense pas qu'ils aimeraient rester ainsi mais bon souhaitons leur que non !!! courage à vous et continuez à vous battre et à trouver peut être le bon médecin.
Cordialement
christine

Portrait de kristin64
J'aime 0

je ne sais pas ce qu'on peut faire, mais faudrait que tous ces toubibs retournent sur les bancs des facs et repensent leurs cours en fonction de nous tous les malades et surtout qu'ils arrêtent avec leurs foutues normes labos où paraît il tout va bien et qu'on arrête tout ça et qu'on repense la médecine autrement, non pas en fonction de ce qu'ils apprennent mais de nous les malades donc oui pourquoi pas MOBILISATION vers et grève des paiements des honoraires qd ils nous soignent mal (lol). Allez courage à vous à nous tous
kristine

Participez au sujet "fibromialgie et hypothyroidie"