Portrait de libravous

Bonjour,

J'aimerais recueillir quelques témoignages de femmes battues et insultées par leurs maris ALCOOLIQUES (précision importante).

J'ai 53 ans et suis mariée pour la 1ère fois en 2007, mon mari en a 52 et était célibataire aussi. Mon mari boit sporadiquement mais quand il boit il ne peut plus s'arrêter ; il peut boire de 21 h à 6 h du matin (je suppose que sa quantité d'alcool dans ces circonstances avoisine 5, 6 litres d'alcool (bières et vins surtout, alcools forts plus tard).

Personnellement après un peu moins de 3 ans de mariage j'ai des moments d'abattements intenses (image : je ne vois l'horizon pas plus loin que le bout de mes cils), une démotivation totale, une tristesse très marquée sur le visage, une lourdeur du corps qui me fait déplacer à l'allure de la tortue. Si quelqu'un veut me décrire ses propres symptômes ressentis après un tel traitement inhumain, j'en serait ravie. Merci. Libravous.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Une seule chose à faire dans une telle situation et sans aucune hésitation : FUIR !!

Et sans se retourner.............

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de raga
J'aime 0

A quoi ça sert de voir un homme se "suicider si l'on ne peur rien faire pour lui......la seule chose possible c'est de l'emmener voir un alcoologue ou un spécialiste des conduites addictives......
Sinon....comme dit Christiane...il faut partir,fuir....car votre présence favorise sa dégradation....il a une spectatrice toute trouvée dans sa femme....Cette réponse va entrainer chez vous des sentiments contradictoires :faut-il rester pour l'aider;faut-il partir pour vous sauvegarder et peut-être l'aider....etc...etc A+

Portrait de libravous
J'aime 0

Bonjour Christiane59 et Raga,

Je vous remercie toutes les deux.
Je n'ai pas du tout envie de l'aider car je sais que c'est impossible, je n'ai pas la prétention de vouloir et encore moins de pouvoir sauver un alcoolique, je sais qui il doit rencontrer pour se soigner, lui aussi d'ailleurs, seulement il pense qu'il n'est pas alcoolique même s'il dit qu'il boit trop, c'est sa démarche à lui. Ce n'est pas tant moi qui favorise sa dégradation, c'est plutôt que nous vivons dans le pays du vin par excellence, qu'il est vendu bon marché comparé au Canada, 3 fois plus cher. Il boit davantage depuis qu'il est en France et est bourré de frustrations professionnelles, encore plus ici. Dans mon cas j'attends qu'il prenne la décision de rentrer au Canada, sans moi bien sûr et après que le divorce soit prononcé ce qui n'est pas encore fait. Je ne vais pas fuir mais je dois lui dire, à nouveau, que je veux divorcer. Je lui ai dit déjà deux ou trois fois, mais les lendemains il semble avoir oublié ce que j'ai dit. J'ai déjà pris contact avec mon Avocate qui voulait fixer un rendez-vous de suite ; je lui ai dit d'attendre, que je reprendrai rv + tard. Rencontrer l'Avocate pour le divorce, en parler seule, mon mari va recevoir une lettre et là je crains sa colère, voire sa violence physique, c'est là ma crainte et ma paralysie. Merci encore, Libravous.

Portrait de raga
J'aime 0

Que d'alibis et de prétextes vous vous inventez.....par peur???? par lacheté???par amour ...encore????Vous ne pouvez pas faire un pas en avant et deux en arriére.....c'est toujours reculer.Etre alcoolique ce n'est pas être saoul ,c'est surtout consommer régulérement,quotidiennement de l'alcool au point que le jugement en est perturbé,l'agressivité manifeste ...etc.Vous signez Libravous....en fait de liberté je pense plutot que vous êtes aliénée à vous même....dommage!!!! A+

Portrait de lea&nathan
J'aime 0

Bonjour

Comme je vous l'ai déja dit certaines personnes ne veulent pas être soignés...vous ne pouvez pas le forcer
Si vous craignez ses coups mettez vous en sécurité chez des proches ou en foyer (pour femmes battues) ils sont là pour ça

Cordialement

Participez au sujet "Femme mariée battue et insultée (conséquences psychiques, moral ?"