Portrait de lee0091

Bonjour,

J'ai 22 ans et j'ai commencé à travailler en juin de cette année. De plus depuis maintenant 2 mois (je crois) je ne vis plus chez mes parents et je me suis très éloigné de mon lieu de travail (environ 3h de route par jour).

Je suis très fatiguée, épuisée même. Autant moralement que physiquement et pourtant on ne peut aps dire que je sois une fêtarde. Je me couche au plus tard (grand grand maximum) à 23h et je me lève en semaine à 6h. Parfois 5h45 mais de plus en plus rarement...Je ne trouve pas que ce soit un rythme très dur à tenir...

Pourtant certains matin arrivant à 7h30 à mon bureau (quand ça roule très bien) je suis obligée de dormir quelques minutes pour pouvoir tenir toute la journée (environ 15-20min) !!!! C'est vraiment ***.

Si ce n'était que ça...
Depuis quelques temps j'ai des pertes de mémoires handicapantes...
Ex:Je pose quelque chose si je le cherche cinq minute après et bien je ne sais plus où je l'ai mis !!
ce sont des petits détails mais au final ça devient handicapant surtout dans mon travail qui demande organisation et concentration.

Je suis à bout de force, je ne sais pas quoi faire. Mon médecin pense que j'exagèreou que je simule. Mais quand je rentre le soir et que je me met à pleurer parce que j'ai mis mon téléphone portable au frigo je ne pense pas que ce soit de la simulation... Y a plus amusant quand même que de cacher son téléphone, son porte feuille, ses clefs ou ses lunettes...

J'ai vraiment besoin d'aide mais je ne sais pas où en trouver !! Aidez moi !

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Bonjour lee0091,

Il est clair que vous êtes à bout, votre fatigue n'est pas simulée, c'est un épuisement logique (travail, oui, mais trois heures de trajet !!!), c'est évident qu'à ce rythme vous n'allez pas pouvoir continuer ainsi.

Les pertes de mémoires sont le résultat d'un stress qui cause votre fatigue.

Essayez de vous coucher plus tôt, 21 h 30 par exemple et pourquoi ne pas vous aider d'un demi somnifère ou d'un léger anti-dépresseur... Votre organisme commence à vous dire stop ! Il est tant de l'écouter avant que les choses n'empirent : rhume, maladie et dépression...

Ne présumez pas de vos forces, c'est le meilleur moyen de "vous ramasser à la petite cuillère" ensuite, écoutez votre corps.

Bien à vous.

Bon courage. Bien cordialement.

Participez au sujet "fatigue et perte de mémoire"

Articles à lire concernant "fatigue et perte de mémoire"

  • ... renseignements qui suivent sont difficilement vulgarisables et s'adressent préférentiellement aux professionnels de la santé. Les sujets ... la maladie d'Alzheimer etc. peut aller d'une simple fatigue, apparaissant généralement le matin, à une sorte d'apathie, de ...
  • Fatigue S'abonner Absence ... Perte passagère de la mémoire et de la conscience. On la qualifie de simple ou de complexe, suivant qu'elle ...
  • ... doit comprendre les sept jours qui précèdent l'entretien et le jour même de l'entretien.Pour chaque item du test il est nécessaire de ... - Sommeil interrompu - Sommeil non satisfaisant avec fatigue au réveil - Rêves pénibles - Cauchemars - Terreurs nocturnes 5 ...
  • ... antiépileptiques doit avoir lieu quotidiennement et toujours la même heure. D'autre part le traitement ne doit pas être ... effets secondaires à type de vertiges, de maux de tête, de fatigue et de somnolence. Il suffit de réduire les doses prescrites pour voir ...
  • ... neuropsychologie est l'étude des perturbations cognitives et émotionnelles ainsi que des désordres de la personnalité dus à des ... viennent perturber, nous dirons la vie normale, comme la fatigue, l'émotion, la motivation, la nourriture, les relations avec les ...