Portrait de kheloui-at

CHRISTIANE 59 et a tous bonjour,
Des precisions concernant mon message du 05/11/2009 a propos de mon etat de faiblesse.
Suite au sevrage causé par arret des antidepresseurs LUDIOMIL 75mg a raison de un demi comprimé par jour, sur une durée de huit mois avec un demi comprimé de AVLOCARDYL 40mg tous les matins, ceci a cause des douleurs au niveau de l'ATM et a ma demande, le medecin m' a arreté le traitement avec du LAROXYL a raison de 30 gouttes par jour avec une diminution d' une goutte tous les deux jours (durée 02 mois).
apres avoir terminé et au bout d' un mois j' ai ressenti un etat d'agitation extreme.
j' ai essayé de lutter naturellement et puis j'ai sombré dans un etat d'epuisement total.
j'ai revu un autre psychiatre qui me prescrit du ZOLOFT 50mg ( 01 gellule par jour) que j'ai pris pendant 40 jours, voyant que je ne le supportais pas , je l' ai arreté sur conseil d' un autre medecin en diminuant progressivement, car le psychiatre ne voulait meme pas me le changer.
Actuellement, je me retrouve dans un etat de santé bizarre:
-sensation de deshydratation.
-déséquilibre et vertiges.
-angoisse et impression de ne pas exister.
-craquements de tous mes membres
- difficulté de me tenir debout
idées delirantes ect...
a tous cela, vient s'ajouter las effets indesirables de FLAGYL que je viens de prendre pendant 10 jours.
-Maintenant que faut-il faire ?
-Y a t- il un remede a mon cas?
Merci pour votre aide.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Quand vous ouvrez une discussion et qu'on vous répond, il faut répondre à la suite et pas ouvrir une nouvelle discussion.
Cela entraine des erreurs et des doublons de réponses pour rien. et des polémiques sans aucun sens.

Donc je supprime l'autre discussion qui ne sert à rien du tout.......

Vous avez fait un sevrage d'un traitement AD en prenant la moitié d'un dosage pendant plusieurs mois, puis vous avez arrêté net ?
Donc le sevrage n'a pas été fait correctement. Car il fallait continuer la diminution progressivement.

Le Laroxyl a été diminué également trop vite.

Le mieux est d'attendre et de voir que tous les effets négatifs de ces traitements et des ces mauvais sevrages s'estompent.
Ou/et vous demandez à faire des bilans sanguins afin de voir ce qui se passe exactement.
Votre organisme est intoxiqué par des substances multiples.
Donc laissez le se reposer un peu.

Et surtout trouvez-vous un bon médecin qui ne vous donne pas n'importe quoi et surtout ce qui est sous la détermination de AS ou autre psychotropes qui font bien plus de mal que de bien.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de kheloui-at
J'aime 0

CHRISTIANE 59,bonjour
je vous remercie pour votre reponse qui me parait logique et sage
actuellement je ne prends aucun medicament, je vais essayer de resister, voir l'evolution de mon cas et plutard je vous informerais des resultats.
Merci de votre aide.
.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Le mieux est tout de même de voir cela avec un médecin.
Car il est peut-être préférable de reprendre un dosage léger et de procéder ensuite à la diminution progressive afin d'éviter ces troubles.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de kheloui-at
J'aime 0

CHRISTIANE 59,
Je ne sais pas si je suis en etat de pouvoir reprendre un traitement
avec antidepresseur car je me sens trés trés faible mais tout de meme
comme vous le dites, je vais voir cela avec un bon médecin.
merci pour vos conseils qui sont trés précieux.

Participez au sujet "faiblesse générale"