Portrait de rx8

Bonjour a toutes et a tous je traine une faiblesse a l epaule gauche depuis 3 ans suite a une blessure consecutive a un tirage verticale poulie haute barre derriere la nuque(musculation).
L artro scanner et le diagnostic de mon medecin du sport faisait etat d une lesion sur le bourlet glenoidien.
Sur les conseil de mon medecin je me suis reposé quelques semaines mais plusieurs mois apres au cours d une serie au developpé couché le meme probleme..
Il s agit donc d une douleur qui se declenche lorsque je sollicite tres durement mon epaule (cycle de force en maxi) et qui s estompe avec le repos.
Une blessure somme toute pas si genante que ca pour la pratique du sport en general mais qui empeche toute progression (augmentation significative des charges).
Ma question est donc la suivante : existe t il un strapping des epaules pour le developpé couché afin de soulager l articulation comme c est le cas avec les genoux pour le squat.
D avance je vous remercie de mettre vos connaissance a contribution pour me permettre d avancer.

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Bonsoir rx8,

Ce bourrelet glénoïdien qui est formé de cartilage de nature fibreux renforce la cavité glénoïde en rebord, êtes-vous certain de la consolidation de la lésion ?

Car des exercices de muscu en mise en charge sont important et si lésion il y a eu, avez-vous eu le diagnostic de consolidation par votre médecin ?

Je sais que la question n'est pas celle-ci mais elle demeure essentielle pour votre avenir ( " augmentation significative des charges " ).

Mais vous comprendrez que l'on ne peut conseiller aveuglèment sans prendre soin de s'assurer de certaine pathologie ou de leur évolution.

Et je sais aussi que la reprise d'un sport-passion est primordaile...

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de minouche01
J'aime 0

je suis d'accord avec la -fée-clochette ...j'ai eu a traiter bcp de sportifs ..le gros probleme c'est le fait qu'ils soient accro a leur sport et qu'il est tres difficile de leur faire comprendre l'interet de ne pas reprendre trop tot ...bon ,dans votre cas il me semble que le medecin vous a donné le feu vert .,j'espere que vous n'avez pas fait trop pression sur lui ..lol
qq semaines pour ce type de lésion avec ce type de sport avec charges me semblent insuffisantes ..d'ou la reprise des douleurs au seuil de resistance de la lésion ...peut etre aussi une reprise pas assez progressive
l'exercice a l'origine de la lésion aurait du etre eviter qq mois !
maintenant il vous faut savoir s'il y a vraiment consolidation

cordialement

Portrait de rx8
J'aime 0

Merci pour vos reponses.
En fait il ne m a jamais signifié aucun delais precis mais comme j ai du arreter ce sport pendant presque un an (raisons professionnelles) j ai jugé que la blessure devait etre guerrie...
Quand a l exercice a l origine de la blessure je ne l ai jamais plus reproduit c est sur le developpé que je me suis bléssé la seconde fois.
Merci également de votre compréhension en ce qui concerne l interet que je porte a ce sport il s agit d un vrai équilibre...
Fée clochette peut tu m en dire plus sur cette zonne c est tres interessant; est ce une zonne fragile qui cede souvent chez les sportifs,est ce une zonne qui lorsque elle est atteinte entraine des complication,chance de guerison,soins medicaux a envisager??

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Bonjour rx8,

Le bourrelet glénoïdien ( B.G ) est un élèment de structure fibro-cartilagineux qui siège à la périphérie de la glène de l'omoplate.

L'adaptabilité réciproque entre la tête humérale et la cavité glénoïde est obtenue par action des muscles péri-articulaires de la coiffe des rotateurs et du deltoïde, mais aussi par la formation fibro-cartilagineuse entourant la cavité glénoïde appelée : "le bourelet glénoïde".

Celui-ci peut être rompu comme se rompt, par exemple un ménisque ( propriétè quasi similaire sur le plan mécanique et histologique ).

Cette désinsertion ou rupture est appelée S.L.A.P ( anglais = Superior Labrum Anterior to posterior ). Cette lésion intervient généralement lors des mouvements en hyper extension de l'épaule ressemblant à une luxation antéro-interne et/ ou associée, d'ailleurs. Mais une simple lésion ne veut pas dire désinsertion ni rupture, d'où l'importance de l'imagerie diagnostique.

Survient chez les sportifs, principalement pratiquant le hand, le volley, le tennis et le lancer de Javelot, mais étendu à tous les sportifs pratiquant un sport dit " armé ".

Le traitement fonctionnel =
- Repos sportif de 3 mois,
- Programme spécifique de renforcement des rotateurs int et ext pour verrouiller l'épaule,
- Programme de renforcement des adducteurs de l'omoplate,
- Apprendre le seuil critique de mise en mouvement pour éviter le conflit.

Il faudrait donc que vous ayez une nouvelle imagerie pour déceler la consolidation de la lésion car votre avenir sportif est en jeu, des récidives ou des séquelles collatérales peuvent apparaître si le repos n'a pas été suffisant.

Vous aurez compris que l'on dépasse le stade du strap ou autre, la solution est dans la rééducation et la consolidation...

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de rx8
J'aime 0

Woww !! Ne s improvise pas medecin qui le veut a ce que je vois !! je reste sans voix face a l étendue des connaissances qu il convient de mobiliser pour un "petit bourelet" !!
Merci du fond du coeur pour ces conseils fée clochette si seulement tu pouvais résoudre mon probleme d un coup de baguette...
Je vois mon kiné ce soir pour une entorse de la cheville je lui en parlerai; bonne continuation biz.

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Re-,

Surtout que je ne suis pas médecin... Désolée...Et la baguette, oui, oui, j'y ai souvent pensé, quel bonheur ce serait...Alors faute de pouvoir le faire, j'ai pris le nom à la doucette fée...Et, elle, elle n'a pas de baguette, elle se sert de la poussière de lumière...

Et en plus entorse de la cheville...

Avez-vous fait un bilan d'hyperlaxité des articulations ?

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de rx8
J'aime 0

surtout que c est pas la premiere entorse...

Portrait de minouche01
J'aime 0

waouhhh je pense bien avoir fait 4 entorses a la meme cheville ...lol..ehhh oui avec cette mode de ne faire que des strappings parceque les platres ,cà ne se fait plus ..paffff et repafff malgré la reeducation proprioceptive

a la 4eme mon mari ,egalement kiné ,m'a platré la cheville chez moi ,au dessus de la baignoire ...lol ...puis deplatrage et reeducation qq semaines apres
et plus une seule entorse depuis 83 !

bien a vous

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Bonsoir rx8,

C'est bien pour cela que je vous demandais si vous aviez fait un bilan d'hyperlaxité des articulations. Apparemment vous avez une fragilité installée à ce niveau maintenant, les entorses risquent de se succèder et même sur terrain plat non glissant...

Le plâtre ne fonctionne pas toujours ( oedème, douleur, hématome profond, pose trop tôt,... ) si il y a hyperlaxité, une intervention chirurgicale est parfois nécessaire + six mois de rééducation.

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de rx8
J'aime 0

j ai eu une ortese...Que je n ai pas toujours portée...Mais la je vois le kiné qui a l air tres efficace.
L hyperlaxité dont vous parlez : est ce un trouble général c est a dire qui affecte la totalité de ce qui est articulaire dans mon corps ou est ce local ?
Je vous demande ca parce que lors de périodes (2 mois ) d entrainement intensif (pas forcement tres lourd) a la fin de mes seances de muscu (apres 1h15) je ne sentais plus de resistance de la part de mes articulations (elles semblaient molles). Est ce que cette sensation peut etre la manifestation d une hyperlaxité?

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Bonjour rx8,

Une hyperlaxité est décelée par un mouvement, par exemple l'articulation du genou, qui va au-delà des limites de résistance anatomique, c'est à dire que vous pouvez pousser votre genou en arrière et faire ainsi un arc de cercle, puis, vous pouvez faire des mouvements latéraux du tibia-fibula sous le genou sans douleur.

Le fait d'avoir eu les "articulations molles" a pu être le fait de l'exercice intensif sur la durée et non sur la force, mais il serait bon de faire un bilan chez un rhumato, l'hyperlaxité peut être congénitale et donc toucher plusieurs articulations. Elle commence a être pathologique lorsque des incidents se manifeste avec une activité physique intensive et avec l'âge.

C'est pourquoi vous avez pu vous blesser au niveau de l'épaule tout en ayant une fragilité au niveau des tendons malléolaires ( chevilles ).

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de rx8
J'aime 0

Génial merci fée clochette je vais suivre tes conseils et éfféctuer ce bilan.Une derniere petite question il y a deux ans j ai passé mes vacances d été au bord de la mer en espagne et ai été térassé par des douleurs aux articulations principales (épaules genoux coudes) alors que je ne les ai jamais sollicitées pendant cette période.La douleur était intense comme une grosse tendinite (de l arthrose??) est ce mettre en rapport avec les problemes évoqués?

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Re-, rx8,

Cela pourrait avoir une incidence, si la douleur a été ressentie après baignade, dans l'eau, il y a une force qui est la pression hydrique, donc, il faut forcer pour combattre cette pression afin de nager ( ce qui est naturel et quasi inconscient ), si fragilité des articulations, il se peut que cela ait jouer.

Quant à l'arthrose, vos douleurs ne vous quitterez quasiment pas avec gêne et blocage et vous auriez des difficultés pour l'activité sportive intensive donc régulière.

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de rx8
J'aime 0

bon de toute facon ca a disparu une fois mon sejour fini, mais c est la premiere fois qu un environnement humide provoquait une telle reaction..Enfin je ne vais pas chercher des problemes la ou il n y en a pas..Merci pour tout fée-clochette peut etre a bientot si le petit profane que je suis se retrouve perdu perdu face aux mysteres du corps humain...Bonne continuation.

Portrait de Mumubanzai
J'aime 0

Bonjour Féé Clochette et à rx8
Merci pour tous ces précieux conseils ...
Je fais aussi du développé couché et de l'haltérophilie ... et j'aimerais insister sur le fait qu'il est important de faire un mouvement contraire. Par l'haltérophilie, je sollicite les muscles des épaules d'une façon radicalement différente que quand je fais du développé couché.
Lors de mon entrainement en couché, je finis par des tirages verticaux poulie haute.
J'alterne toujours mes séances de couché et d'haltéro et je trouve ca très complémentaire. De plus l'haltéro est beaucoup plus atlhétique et dynamique, c'est bien a mon avis de pratiquer les deux ...
Qu'en pensez vous ?

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Re- Mumu,

Effectivement, avec vos deux activités physiques ( wouaouh !!! ) votre épaule est sollicitée de façon contraire et ce qui est avantageux dans l'alternance est que les muscles ne sont pas toujours les mêmes à travailler d'où l'évitement d'un problème.

En développé-couché, faites attention, par contre de ne pas trop soulever le dos lorsque vous reposez ou prenez la mise en charge, mais je pense également que votre dos est capable d'être sollicité car les muscles sont développés, c'était juste un conseil...

Donc, je comprends mieux le souci de genou, Mumu, l'haltérophilie le sollicite énormément car il est fixe lors de la mise en charge, et un genou porte le poids du corps en général, donc, je comprends mieux votre douleur qui est localisée devant. Alors, faites attention à ce genou, peut-être pouriez-vous mettre une genouillère de renfort, juste pour cet exercice et en ce moment ? Qu'en pensez-vous ?

Pas de pbs au niveau des poignets, au niveau interne ?

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de Mumubanzai
J'aime 0

Merci je vois que vous avez effectivement de bonnes connaissances du corps. C'est en effet quand je m'entraine à l'haltéro que mon genoux devient sensible car les flexions sont rapides et violentes pour mon pauvre genoux ! Mais bon c'est jouable encore ...

Par contre j'aimerais en profiter pour glaner des conseils avertis ...

J'ai été opérée d'une hystérectomie voilà maintenant 1 an pile.

1 mois après, j'étais sur mon vélo et rando de 400 borne en 3 jours. Nickel aucun probleme, 6 mois après je reprenais l'haltérophilie avec une grande forme, entrainement averti selon la circonstance assitée de mon entraineur, je continue donc toujours comme ca mais je lis des trucs tellement dingues sur les forums parfois ! par exemple qu'on ne peut conduire qu'un mois apres, ne pas porter même des casseroles pleines etc ... !!!!
J'ai pourtant une cicatrices immenses au travers du ventre mais j'étais debout 4 jours après et bien que ralenti un peu pendant 15 jours, je vivais tout a fait normalement.

Alors, dites moi Féé Clochette, est ce que je prend des risques ? on me parle de descentes d'organes, d'éventration ... J'ai fait un contrôle pas plus tard que la semaine dernière ... c'est nickel avec une bonne paroi abdominale !

Qu'en pensez vous, tout est tellement alarmiste en ce qui concerne les suites de cet opération et pourtant je trouve qu'apres c'est génial ...
Cordialement

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Re-,

Les risques de descente d'organes sont réels mais vous, vous avez une paroi abdo des plus musclée !!! Par vos mouvements d'haltérophilie, en plus, vous musclez le périnée donc vous avez un renfort de plus et pile au meilleur endroit pour lutter contre les risques.

Maintenant, il faut vraiment que votre entraîneur et la connaissance de cette intervention pour ne pas vous faire faire n'importe quoi...Mais je pense que vous êtes suffusamment vigilante !!

Les risques sont surtout pour les personnes qui n'ont pas vraiment de muscuature développée et qui, dans leur profession ou non, répètent toujours les même mouvements sollicitant la paroi abdo et le périnée de façon intensive sans musculature.

Donc, ce que vous lisez et entendez et vrai = pas de port de charge, etc...

Donc, au moindre doute, consultez, svp... Le risque "0" n'existe pas...

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de Mumubanzai
J'aime 0

Cela fait plaisir de vous lire. Vous n'avez apparemment pas d'apriori pour ce sport (très méconnu surtout au féminin et trop vulgairement médiatisé), le risque 0 en effet n'existe pas mais au moins vous avez un langage averti et non alarmiste.
Merci donc de toutes ces bonnes réponses
Cordialement

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Re-,

S'alarmer !!! C'est le meilleur moyen de se mettre en état d'âme négatif donc de contracter toute sorte de dysfonctionnement...

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de Happy-Jenny
J'aime 0

Bonjour,
Il y a presque 1 an, j'ai fait une chute pendant un match de handball. Ayant ressentie une vive douleur au niveau de l'épaule je suis sortie. Cependant n'ayant plus mal je suis re rentree sur le terrain, mais pendant un tir j'ai eu l'impression que mon epaule se deboitait. J'ai arreté le match sur les conseils de mon entraineur. J'ai continué a jouer pendant deux semaines avec des douleurs très intenses avant d'aller voir un médecin qui m'a dit que le cartilage au niveau du bourrelet de l'épaule était abimé. Je me suis donc arrêtés pendant seulement 2 semaines. Donc de Janvier a Juin j'ai joué au handball avec une épaule qui se déboitait 3,4 voire 5 fois par match. Elle se déboitait aussi pendant des gestes de la vie quotidienne ( mettre un tee-shirt, lever le doigt en cours, etc. ). Après la trêve des grandes vacances mon épaule ne c'est plus déboitée, mais elle m'est régulièrement très douloureuse. Je sens un frottement interne au niveau de cette épaule lorsque je l'emmène trop en arriere. Existe t'il des accessoires comme pour la cheville ( chevillere ) qui me permettraient de ne plus ressentir cette douleur ?! Des exercices d'échauffement ?!
Car ayant 18 ans, je ne suis pas prêtes d'arrêter ce sport qui me passionne énormément !
Merci de m'aider avec vos connaissances, pour ainsi me permettre de continuer au mieux ce sport ! :)

Participez au sujet "Faiblesse epaule"