Portrait de extrasim
J'aime 0

Effectivement certains évènements déclenchent ces extrasystoles; il faut chercher à les éviter ( film à suspense, disputes, incertitudes,etc...
Des traitements par homéo ou par phyto sont tout à fait appropriés pour réguler ce genre de malaise
Bon courage

Portrait de extrasim
J'aime 0

Pourquoi des pensées aussi noires, pour un malaise gênant mais pas mortel? Vous partez sur une formation très valorisante qui de plus vous assurera un emploi pérène.
Pour réguler ce pb d'ES, une hygiène de vie est indispensable.
Pour ma part, je savais que lorsque j'avais une activité physique, je n'avais pratiquement pas d'ES; ( je ne fume pas et ne bois pas!), je m'éloigne du bruit; la musique violente me stresse et vla que les palpitations augmentent.! Courage, à +

Portrait de chirba
J'aime 0

Bonjour à tout le monde ben je suis nouveau dans ce forum mais g une inquiétude qui ne cesse pas de durer .mon blême est que je ressens des palpitations dans tous mon corps :: les pieds, les mains, les jambes, les yeux,ventre partout dal.je suis allé chez le cardiologue à beaucoup de reprises mais il ne cesse pas de me prescrire des traitements qui ne guérisse pas ma maladie.Alors chers amis j'attends impatiemment vos aides .Merci D'avance

Portrait de GEGE 1234
J'aime 0

Bonjour à tous et toutes!
Je suis nouvelle sur le site, je compte avoir un peu plus de renseignements sur ce qu'il m'arrive aujourd'hui et vois par la même occasion que je ne suis pas seule!
Je sors du CARDIO hier soir, après une pose de HOLTER pour bradychardie.
Electro normal, mais le holter a révélé des EXTRASYSTOLES SUPRAVENTRICULAIRES 8 bonds au lieu d'1 par moments.
Je fais par ailleurs des crises d'angoisse depuis 2, 3 mois et prends du XANAX en cas de besoin.
Bref, ce n'est pas drôle car j'ai encore eu une sensation dans le bras gauche hier soir.
Mon cardio pense que c'est un spasme des artères.
Bref je vais demander le contrôle des coronaires par scanner.
Il m'a donné un traitement pour redonner un rythme normal au coeur.
Qui peut m'en dire un peu plus?

Portrait de nesher
J'aime 0

A Extrasym :
serait-il possible d'avoir plus de précision sur la solution de phytothérapie. Je fais moi aussi des ESV invalidants depuis 20 ans (tout a été exploré y compris tentative d'ablation par radio fréquence) et je cherche désespéremment une possible solution. Merci

Portrait de extrasim
J'aime 0

A nesher.
Ce n'est qu'après un interrogatoire que l'herboriste m'a fait une préparation adaptée à mes symptômes. Toutefois,il y a des plantes " calmantes" comme aubépine, oranger, tilleul, guimauve, hysope, valériane; chaque plante correspond à un symptôme. C'est une préparation hydroalcoolique . j'avais déjà utilisé cette thérapie pour un autre pb avec succès. Lorsque ma grosse crise ESV s'est déclarée, je n'ai pas hésité. Depuis j'en ai eu 1 moyenne, c'est tout! Courage

Portrait de nesher
J'aime 0

Merci de cette information. Je vais essayer de voir un herboriste.
Auparavant aviez vous essayé d'autres solutions plus "traditionnelles" ?
Pour ce qui me concerne mes crises - de plus en plus fréquentes - durent plusieurs semaines avec des ESV bigéminées ou trigéminées pendant 15 heures par jour. Je pensai avoir tout essayé, je vais donc voir la phytotérapie.
Encore merci

Portrait de extrasim
J'aime 0

non! car je ne me soigne qu'avec homeo et phyto,
Mes crises sont certainement moins violentes que lesvôtres.
je suis hypersensible mais non angoissée, ce qui minore aussi!
l'euphytose médicament en vente libre à base de badiane, valériane aide bien aussi
Bonne recherche pour une résolution
A+

Portrait de grand'cath59
J'aime 0

bonjour à tous,

je suis si contente de trouver d'autres personnes touchées par les mêmes troubles !!
En 2007, les premiers symptomes d'angoisse sont apparus. de gros problèmes dans ma vie, une séparation, des angoisses de plus en plus fortes et fréquentes, des traitements que je n'osais pas prendre de peur de mourir. Enfin, une envie si forte de disparaitre car c'était trop à endurer !!! j'étais au bord du gouffre.

aujourd'hui, après avoir rencontré un psy durant 18 mois, je vais beaucoup mieux. les crises d'angoisse sont moins fréquentes et mieux supportées, et depuis quelques jours, des extrasystoles qui apparaissent et qui me contrarient.
visite chez le médecin qui, avec beaucoup de patience me rassure. il comprend bien que j'en ai marre de tout ça, que je voudrai avoir une vie normale, comme avant. il me dit que je dois faire de la relaxation, que je suis trop anxieuse.

je vais donc m'inscrire au yoga, pour essayer. qu'en pensez vous ? je n'ai rien à perdre en tout cas.

mais, tout le monde ne peut pas comprendre ce qu'est l'angoisse et la peur de mourir. comme je dis, je ne suis pas hypocondriaque, j'ai juste peur de l'infarctus.

Portrait de peggich
J'aime 0

Bonjour à tous les extrasystoliens,

Je me sens moins seule tout à coup, en lisant vos post ...
J'ai besoin de conseils éventuellement de "remontage de moral" . J'ai arrêté de fumer cela fera bientot 3 semaines, je ne bois plus q'un café par jour, et je ne bois plus une goutte d'alcool. Mais, depuis quelques temps, je ressens à nouveau, des extraystoles que dis-je ?! des salves !! elles ne sont plus isolées, mais à la file, par 7 voir 8 ... La journée, j'arrive à gérer on va dire que je n'ai pas le choix, je m'occupe de mes deux petites filles ... Mais le soir, au moment du coucher, quand mon corps se met en "veille", PADABOUM ça recommence .. ça m'angoisse.. et c'est ainsi de suite, cercle vicieux.. J'en fais des insomnies, j'ai fait une cure de magné B6, j'ai essayé l'euphytose, rien a faire. J'ai essayé le xanax avant de me coucher, rien à faire non plus ! c'est même pire !!
J'ai pris RDV chez un cardiologue, mais ce ne sera pas avant 15 j ! je ne peux pas vivre comme cela jusqu'a mon RDV. J'ai pensé aller aux urgences, qu'on me file qqc pour calmer mon coeur .. ou l'homéo ?! mais je me dis, que si le xanax ne fait pas effet, alors qu'est ce qui marchera ?!
ça me mets le moral dans les chaussettes, et j'ai peur de faire une dépression a force ...
help Me please ...

Portrait de zuzidart
J'aime 0

Chère PEGGICH, en règle générale, c'est toujours au soir que cela se passe , au moment que vous regardez la tv ou parfois même de la nuit, sans vous connaître, je dis que vous êtes stressée, et justement , savez-vous qu'avoir peur que cela recommence , vous pouvez les occasionnés vous même, je suis certain que vous appréhendez de voir venir le soir , aussi , attendez d'avoir votre rendez-vous chez le cardiologue en essayant de vous calmer, et surtout de pas prendre de somnifère lorsque vous avez cela, car cela ne sert à rien, seul le cardio pourra vous donner une médication, mais pour vous tranquilliser énormément de personnes ont se que vous ressentez, en grande partie de la vie que nous menons à la vitesse grand V, aussi, essayez et vous en êtes capable de vous calmer, et vous dire j'attends que cela passe en respirant plus fort pendant ces moments, je sais au début c'est pas facile surtout qu'on a tendance à paniquer un peu , alors qu'il n'y a aucune raison, donc cool, cool , prenez patience, mais de grâce ne prenez plus de médicaments comme vous faites, ATTENDEZ que ce soi le cardiologue qui vous en donnera après avoir effectué les quelques examens, si vous m'écoutez de faire un effort dans ce sens, vous verrez déjà une amélioration dans quelques jours, si vous arrivez à diminuer votre stress et votre nervosité, et vous arriverez tout calmement au jour du rendez-vous relaxe donc cool, cool, cool et vous verrez déjà une amélioration et sans avoir la panique de voir arriver le soir.IL N'Y A AUCUNE RAISON, il suffit d'avoir la patience et d'être relaxe le mieux que vous pouvez, donc cool jusqu'au rendez-vous du cardio en attendant LA MEDICATION du cardiologue. Bien à vous et songez que des centaines de milliers de gens ont les mêmes sensations que vous, comme moi , j'en avais tout un temps, visite chez le cardiologue, j'ai 72 ans et toujours vivant, et beaucoup moins énervée même relaxe, je sais ce n'était pas agréable , mais il faut vous reprendre, et songer que la vie en vaux vraiment la peine, et encore plus à mon âge. courage vous allez bientôt êtes libérée ne fusse après avoir passer chez le cardiologue et la médication adéquate.

Portrait de spot
J'aime 0

Bonjour ou bonsoir a tous,
j'aimerais juste vous parler de moi un peu.J'ai 50 ans ,je suis du Québec au Canada.
J'ai du subir l'ablation des veines pulmonaires en décembre 2009 car je faisait d'énorme crises de fibrillation auriculaire .Pour ceux qui ne connaissent pas ce que sais ,c'est le cœur qui monte a 160 pulsation minutes et arrête quand sa lui dit.Sa peu durer 10 heures comme une demi heure.Donc depuis cette opération j'ai des extras systoles et parfois ils sont asser difficile a supporter mais je peu vous dire que les extras systoles sont beaucoup plus facile a gérer que des crises de fibrillation.Je ne vous dit pas que c'est mieux ,mais une crises de fibrillation tu n'a pratiquement pas le choix d'aller au urgence car tu t'épuise et en plus sa peu être dangereux pour faire un ACV.Je cherche toujours un remède pour ce genre de trouble mais pour l'instant je n'en ai pas.Je prend un remède homéopathique depuis 1 semaine mais comme vous le savez il faut laisser le temps agir.Je prend aussi un antiarythime depuis l'intervention mais la dose est faible,j,avais essayer de stopper le médicament il y a 3 semaine mais je me suis taper une crise de fibrillation .L'intervention que j'ai subit n'étais pas garantie ,taux de réussite 70 a 80% avec tout les inconvénient d'une intervention au cœur,je ne vous raconte pas.Dans mon cas je ne suis pas sur encore que l'opération est un succès car comme je vous ai mentionnez plus haut quand j'ai essayer de stopper le médicament 48 heures après je me tapait une mini crise d'une heure environ,donc pour l'instant je continue mes antiarytmiques a faible dose je m'essayerai a nouveau d'ici quelques semaines.

Si vous désirez plus d'info ne vous gênez pas je serai ravit.

Bye!

Portrait de quinquin12
J'aime 0

Bonjour
Je viens de lire pas mal de messages concernant les extrasystoles,tachycardies et arythmies etc....
Pour moi qui fait de la fibrillation auriculaire,on peut dire jour et nuit depuis plusieurs mois ,cela devient assez penible a supporter malgre les medicaments (betabloquant,anticoagulant,antiarythmique,et j'en passe )je dirais meme que c'est pire
Cela peut commencer vers 2 heure du matin et durer toute la journee,et c'est comme cela depuis plusieurs semaines,je sais que les medicamments ne font pas effet tout de suite ,pour le moment je fais avec
Il y a bien le traitement par radio frequence mais il me semble que le taux de reussite n'est pas tres élevé et puis il y a la durée de l'intervention et c'est parfois a refaire 2ou 3 fois sans etre assuré de la reussite totale de la guerison
A tout cela je prefere encore prendre des medicaments meme si ça entraine des problemes d'interractions entre les divers traitements et des effets secondaires ,avec le temps on arrive a les supporter
S'il y a un remede miracle vous pouvez me faire signe ,je suis preneur
A bientot

Portrait de spot
J'aime 0

Salut quinquin12
,j'ai chercher pas mal de truc moi aussi mais a a part les médicaments ou l'intervention pour ce genre de trouble je crois qu'il n'y a pas grand chose.Moi j'ai choisi l'opération car je supporte mal les médicaments et leurs millions d'effets secondaire.Mais chacun prend ces propres décisions face a différentes situation dans sa vie.
Est ce que tu prend des médicaments depuis plusieurs semaine ou c'est récent? et est ce que tu est obligé d'aller a l'Urgence quand tu fait des crises ou si sa passe?

A+

Portrait de quinquin12
J'aime 0

Bonjour Spot

Je suis suivi depuis 2004 pour des problemes cardiaques,j'ai fais un infarctus en2007,avec mise en place d'un stent,en 2008 nouveau stent,en 2009 pose d'un pacemaker suite a une bradycardie (FC a 35 bt/mn)
Je passe sur les differents medicaments que j'ai pris pendant ces 6 annees
A present je prends:
Plavix,Coversyl,Omeprazole,cardensiel,Tahor,Sintrom et pour finir de la Cordarone,et donc avec tout cela je suis toujours en F A avec des battements de l'ordre de 130/140 par mn,
Cela peut debuter dans la nuit,assez souvent vers les 2 a 3 heure du matin,heureusement avec des toutes petites poses dans la journée,mais il m'arrive d'aller me coucher le soir vers 22 h 30 avec le coeur qui est en TAC/FA (tachycardie-arythmie-complete-fibrillation auriculaire)
Mon premier souci est de savoir si certains des medicaments que je prends chaque jour ne viennent pas annuler les effets benefiques des autres (ex le plavix avec le sintrom)
Cela fait des semaines que ça dure et je commence a etre fatigue,a la longue cela devient penible a supporter,ainsi que pour mon entourage
Je vais deja aller voir d'autres specialites dans le but d'avoir un avis different sur les moyens de reduire cette FA
Pour le moment je ne suis pas tres "chaud"pour subir une ablation par radio frequence ou par cryotherapie, je dis pour le moment car ces 3 dernieres années j'ai 8 sejours en clinique ,dont 6 pour des problemes cardiaques ,en resume J'ai donné
A ce jour j'arrive a supporter ces problemes mais a reduit fortement mes activites (marche,jardinage ,bricolage etc...)
Ici il est 15 heure et je vais essayer d'aller faire une petite marche
tranquille,car il tape encore fort
Aller, a bientot pour d'autres nouvelles

Portrait de yayou74
J'aime 0

Bonjour à tous

Je vais essayer d'apporter un peu d'optimisme à ceux qui en ont grandement besoin.
Mon témoignage est ce lui de quelqu'un qui ne fait plus d'extrasystoles depuis près de un an, et croyez moi, quel bonheur !!
En septembre dernier, j'ai commencé à avoir des extrasystoles et ça a duré trois mois..., peut être en avais je déja auparavant, mais la du coup j'ai commencé à les ressentir, et le plus horrible c'est de sentir son coeur s'arreter et repartir violemment, je vous raconte pas la nuit.... l'idée de ne plus se réveiller, me rendait completement insomniaque, du coup je me suis retrouvé plusieurs fois aux urgences... et finalement, il m'a fallu me résigner à aller consulter un cardiologue !!
Bon désormais je suis devenu un spécialiste de la question, car je crois que j'ai tout lu dessus, au point même de saouler mon cardiologue...

Dire que c'est rien est faux, car il peut y'avoir une cardiopathie sous-jacente que l'exrasystole va rendre dangereuse, mais disons que l'essentiel, c'est de faire les examens d'usage, echographie tout d'abord pour s'assurer que le coeur est sain au niveau structurel, pas de désiquilibre coeur droit/gauche, pas de dillation trop marquée, pas de maladie coranarienne averée...etc !!
Ensuite il est important de se faire poser un holter pendant 24H, celui-ci vous permettra de quantifier les extrasystoles et de qualifier leur nature, sont elles ventriculaires, auriculaires, monomorphes, polymorphes, se déclenchent t'elles par salves,etc... la quantité en soi n'est pas importante !
Enfin, le test d'effort permettra de vérifier, que ces extrasystoles disparaissent à l'effort... ce qui est bon signe.
En conclusion, si les extrasystoles existent sur un coeur sain, qu'elles disparaissent à l'effort, alors il ny'a pas de raisons de s'inquieter.
Moi il m'a fallu faire tous ces examens, afin de me rasurer, et mon cardiologue m'a meme prescrit beaucoup de sport, car je possède un coeur neurotonique, cela signifie que certaines personnes, on un trop plein d'adrénaline, et d'energie qu'il faut évacuer, sinon, il se crée un foyer ectopique, qui déclenche les extrasystoles.
Il faut donc s'aérer l'esprit, faire du sport, ce que je fais trois fois par semaine, et se dire que finalement, tout va bien, et surtout, j'ai complement arrété de boire du café à haute dose, appris à passer de bonnes nuits de sommeil, tout cela m'a permis de constater que mes extrasystoles aveint complement dipararu.
Aujourd'hui, je ne crains pas quand de temps en temps, j'en ressens une par ci-par la disons, que je dois en ressentir une tous les mois, voir plus, c'est dire si c'est anodin.
Il faut également, reussir à faire baisser le rythme cardiaque, et le seul moyen, une fois de plus, c'est de faire du sport, diminuer ou arreter tous les excitants... et donc avoir une bonne hygiène de vie.

Portrait de Docteur_Pc
J'aime 0

salut, je suis nouveau, je suis vraiment ravi de savoir que je ne suis pas le seul qui a un problème cardiaque.

Portrait de spot
J'aime 0

Bonjour a tous,
ablaté en décembre 2009 j'ai eu beaucoup de problèmes par la suite avec les extras systoles.Les médecins n'arrêtaient pas de changer mes médicaments et rien n'y faisait au contraire j'avais plus d'extras systoles et je faisait encore plus de crise de fibrillation.J'ai tout jeter les médicaments a la poubelle et j'ai commencer a faire des recherches la dessus pour me traiter avec seulement du naturel.Finalement après 3 mois sans aucunne médications je crois que j'ai asser bien réussi.
Si vous désirez plus d'information écrivez moi en privée je vais vous répondre avec joie.

au plaisirs.

Portrait de cbravo
J'aime 0

Bonjour,

Je viens de lire tous les messages de ce forum et je constate que mon cas est loin d'être isolé. Ce qui dans un sens est rassurant :)

J'ai 36 ans et j'ai consulté un cardio il y a quelques années pour des extrasystoles isolées.
J'ai mis ça sur le compte du stress et de la fatigue (j'ai un travail très stressant).
Après une cure de magnésium et un peu de sport, les extrasystoles ont disparues.

Quelques années plus tard, travaillant sur un gros projet, j'ai de nouveaux des extrasystoles, je suis très fatigué et subit un stress important.
Je consulte de nouveau un cardio.
Échographie normale
ECG normal
Test d'effort normal pas d'extrasystoles.
Holter... extrasystoles, salves doublet etc.. et surtout bradicardie et pauses sinusales de 4 secondes.
Sans trop m’inquiéter le cardiologue me donne rdv pour un autre holter dans 3 mois.
Quelques jours plus tard, certainement travaillé par la nouvelle, je fais un malaise. Je commence à faire des crises de paniques, ce que je n'avais jamais fait auparavant.
"Sensation de ne plus pouvoir respirer, tête qui tourne, picotement dans les doigts et le cuir chevelu, sueur froides".
Ces malaises se répètent plusieurs fois en l'espace de 3 semaines et m'amènent aux urgences. Là, ECG normal, juste une légère hypoglycémie (pourtant j'ai bien mangé ce jour là).

Après une semaine de vacance, je prend rdv avec un autre cardio très renommé. Lui me parle directement d'un Pacemaker, ce qui m'affole encore plus (je n'ai que 36 ans !).

On fait un ECG qui est normal et on refait un Holter... là j'ai des pauses nocturnes de 7 secondes... nous somme vendredi, il m'envoie en clinique le lundi.

A la clinique, exploration endocavitaire normale.
On décide finalement de poser le PM au vu des risques. Même si je ne risque pas de mourir d'un malaise vagal, les médecins craignent que je fasse un malaise en journée ou en voiture.

Après la pose du PM, test d'effort en sortie de la clinique, pas d'extrasystoles.

Après quelques jours, les extrasystoles reviennent de plus en plus fréquentes. Elles me pourrissent la vie !
J'ai essayé de reprendre un peu le vélo d'appartement, et j'ai maintenant des ESV... donc j’arrête.

Les conditions de déclenchements sont toujours les mêmes.
Quand je suis fatigué, après un escalier, si je m’assois, en me baissant, allongé après une douche trop chaude, en m'allongeant alors que je suis actif etc...
Ces incidents me fatiguent bcp au point que j'ai besoin de me coucher.

Les transports en commun sont devenu une véritable épreuve et je n'arrive plus à tenir mon rythme professionnel.
Je prend du lexomil, ce qui m'aide beaucoup à gérer mon stress (qui est un facteur aggravant) mais ce n'est pas une solution à long terme.

Merci pour vos témoignages.

Portrait de LiLirose001
J'aime 0

Bonsoir à tous, j'ai 20 ans et je fais également des extrasystoles .Vous allez dire de plus en plus jeune ,mais il est vrai que je suis assez anxieuse et je stresse pour un rien. Depuis un moment , celles-ci se font de plus en plus violentes suite à l'angoisse qu'elles engendrent, et cette peur constante de la mort n'arrange rien .J'ai donc été faire des examens chez un cardiologue et je retrouve mon cas dans un peu tout vos commentaires.Il est vrai que le fait de savoir que l'on est pas seul et que beaucoup de gens vivent avec elles depuis des années me rassurent énormément!Je prend alors tout vos conseils bien utiles en espérant que celles-ci vont au moins s’apaiser car souvent elles se produisent dans des circonstances inappropriées (enfin si il existe des circonstances appropriées...).En tout cas ,je suis contente d'avoir trouvé votre groupe de discussion car les conseils sont toujours bons à prendre et les expériences de vie toujours intéressantes à lire ou écouter! En vous souhaitant une longue vie et une bonne soirée! ;)

Portrait de klaodio81
J'aime 0

salut,

moi aussi je suis un peu comme vous; j'ai 33 ans , et ce probleme m'est apparu vers mes 18 ans, du jour au lendemain aussi, mais apres une petite anémie...

donc j'ai connu tout ; tachycardie, angoisse, extrasystole...etc, mais je suis jamais allé au urgences (j'ai un caractère d'ermite, je souffre en silence...) , j'ai souffert ainsi, tenez vous bien et j'ai battu le record peut etre, 3 ans!!! avant que le salut me vienne d'un autre cardio (car le premier était nase) qui m'a prescrit de l'avlocardyle, oufff quel soulagement, apres 3 ans de tachycardie, et d'angoisse, enfin une vie normale; sport, voyage....etc, et j'ai 33 ans là...
le truc qui m'a aidé durant ces 3 ans sans betabloquants était ma patience, les astuces que je me suis fait chaque jour pour contourner le probleme (eviter les efforts par exemple, ne pas trop manger, eviter les sensations fortes....etc), et aussi, la religion m'a aidé...
le plus drole c'est qu'apres, tout les cardio me disent la meme choses, que c'est normale et que j'ai un coeur saint, sauf un qui m'a conseillé de faire des analyses sanguines pour mon goitre, car ce machin peut influer sur le rythme cardiaque, chose que je vais faire demain, mais mon corps c'est tellement habitué à ce nouveau equilibre à base de bêtabloquant que...

bref, un plaisir d'avoir partager ca avec vous!

et n'oubliez pas! ce qui ne nous tue pas, nous rends plus fort, plus tetu, plus compréhensif, et plus téméraire....notre organisme s'adapte à la souffrance, il va de soit qu'il s’endurcisse... et sur le plan mentale et sur le plan physique!

Portrait de chewchette
J'aime 1

Bonjour à tous, je viens de vivre un an d'horreur! J'ai des extrasystoles depuis 10 ans mais depuis un an j'en ai énormément, + de 4000/jour! je ne suis pas de nature calme certes, mais plutôt dynamique et qui ne s'écoute pas trop...Cela m'a permise de mieux me connaître , d'écouter mon corps et d'avoir un regard plus objectif sur ma vie. Je m'en suis enfin débarrassée :-)
Tous les médecins vous donnent du magnésium, des calmants, j'ai même eu droit aux bêtabloquants. Cela peut calmer les effets cependant aucun de ces médicament ne vous soigne, je pense même qu'ils vous détraquent sur d'autres plans... Pour ma part les extrasystoles sont liées uniquement à une trop grande fatigue. Lorsque je suis fatiguée et n'arrive pas à récupérer (comme beaucoup de gens) pris dans un rythme quotidien effréné auquel on ne fait même plus attention, les nerfs prennent le dessus et se mettent à dysfonctionner. Le magnésium, par exemple, sert à réguler notre influx nerveux, à éviter les pics causants des troubles comme les extrasystoles, la tachycardie... mais nous n'allons pas prendre du magnésium toute notre vie et le "mal" est plus profond et mérite qu'on s'y intéresse.
En ce qui me concerne, la prise de consciente a été flagrante, en gros j'étais tout le temps à fond du matin au soir, avec un boulot fatigant mais tellement passionnant que je ne m'en rendais pas compte, des enfants , une vie de famille qui malgré le bonheur qu'elle nous renvoie nous épuise insidieusement par les responsabilités et l'organisation qu'elle demande...
BREF FAITES LE POINT, êtes-vous tant en forme que ça, vous gardez-vous du temps pour déconnecter sans effort?

TOUT CE QUE J'AI DU EVITER POUR ALLER MIEUX:
- FATIGUE: Le plus important! Un terrain de fatigue est propice au dysfonctionnement nerveux. Je regarde un peu plus mes cycles de sommeil, n'hésite plus à faire une sieste lorsque j'en éprouve le besoin, prends 1/4 de lexomil de temps en temps (1x/mois) lorsque je veux vraiement profiter d'une nuit réparatrice.
-EXCITANTS: Depuis plusieurs années, j'ai dû arrêter les excitants suivants: café, le vin blanc, le coca, le thé vert qui pour ma part me déclenchaient extrasystoles, crises de tachycardie et tétanie, ils nous stimulent sur le moment et dissimule notre fatigue, dur d'arrêter le café mais aujourd'hui je peux vraiment savoir si je suis fatiguée ou non dès le matin et agir en conséquence avec une mini-sieste ou un coucher tôt le soir. (en arrêtant le café, je n'ai plus eu d'extrasytoles pendant 5ans, mais le café n'étant pas la vraie cause mais juste un déclencheur de symptôme, elles sont revenues à mesure que je tirais sur la corde.
-SPORT CARDIO: J'adore tout ce qui est cardio et la course à pied,(pour moi c'était mon moment de déconnexion) mais dans les moments où je suis fatiguée, je peux être sûre que ça me re-déclenche des extrasystoles quelques jours plus tard (comme si on tapait dans les réserves et que le corps ne suit plus et se met à déconner). Aujourd'hui j'ai repris le cardio mais n'hésite pas à terminer ma séance ou ma course avec du pilate ou streching ou quelques positions yoga pour me relaxer profondément.
-DESHYDRATATION: Boire 1,5L d'eau min. , moins je suis déshydrater et moins j'ai d'extrasystoles
-LES CONS: Eviter les gens ou les médecins qui nous disent: "c'est le stress!", NON! ce qui est stressant c'est de sentir son coeur s'arrêter toutes les 10s, ou battre très fort, de se sentir essouflé, d'avoir peur... j'aimerais les voir, eux...

C'est vrai que c'est stressant car c'est très difficile de vivre avec ça, on a peur pour notre vie sans arrêt, on n'ose plus rien faire, on a peur de rester seul... Même si les extrasystoles ne nous tuent pas elles fatiguent tout de même notre coeur, notre cerveau et notre corps se mettent tous seuls en situation de panique , ce qui est éprouvant physiquement. Tout ça change notre état d'esprit, nous rend moins léger face à la vie et peut nous faire déprimer. Notre seul défaut est que notre influx nerveux ne fait pas de jolies courbes suivant ce qu'on vit comme certains mais plutôt des grands et violents pics, à nous de prendre soin de nous pour donner à notre corps et notre esprit le meilleur climat possible pour y pallier. Cela dépend de ce que nous vivons ou de notre façon de vivre car après tout nous ne sommes pas nés avec des extrasystoles!

J'espère que cela pourra vous servir, courage!

Portrait de Poutou Chaton
J'aime 0

Très bon commentaire. Mon médecin ma mis sur le Celexa 20mg afin de diminuer mon anxiété et ce aide beaucoup (après 2 mois, car les premieres semaine ca a été infernal). Le xanax devrait être pris seulement en cas de crise de panique car ce n'est pas un médicament a prendre souvent. Le sommeil et un mode de vie paisible est essentiel.

Portrait de batteurphil
J'aime 0

Bonjour à tous,
j'ai 55 ans et j'avais quelques extrasystoles de temps à autre, puis depuis 6 mois, j'ai fait plusieurs crises de tachyarythmie ( accélération du rythme cardiaque avec ES durant 10 mns ) qui m'ont amené à consulter un cardio. Plusieurs examens négatifs, il commence par me donner 1/2 flécaine matin/soir. Arrêt des crises, mais une installation régulière d'ES confirmé par le holter ( 500 ES/24H) il me double la dose de flécaine et y ajoute un beta bloquant bisotrolol, résultat 4/5000 ES / jour. Surpris, il me met sous Amiodarone (médicament très puissant avec pas mal d'effets secondaires ), les symptômes disparaissent petit à petit en trois semaines, puis plus rien. Pas de chance une semaine après retours des ES !
Ceci dit je les ressens maintenant différemment, beaucoup moins fort qu'au début, une impression de légère vibration . Car en fait le problème avec les ES c'est le ressenti. Pour ceux qui ne connaissent pas cette pathologie, dans les cas extrêmes comme j'ai pu avoir, c'est un battement violent qui cogne votre poitrine, un lever de coeur comme si quelqu'un vous faisait peur, et une descente de grand 8, le tout en moins d'une fraction de seconde. Même si ce n'est pas grave, c'est ultra handicapant surtout lorsque vous en avez tous les 4/5 pulsations, c'est usant et fatiguant, surtout lorsque vous voulez vous reposer, vous vous allongez et hop, la machine se dérègle. Certaines personnes ne les ressentent même pas (quelle chance)
Actuellement j'essaye de me reposer au maximum, et j'ai réduit mes activités, car il ne faut pas se voiler la face, le surmenage, le stress, la fatigue, les excès sont responsables de cet état. Je prends du bromazepam lorsque cela me dérange trop.
Pour info je suis musicien professionnel, batteur exactement, et je vous laisse imaginer le sourire des gens quand je leur explique lol Arythmie pour un batteur, c'est pas mal non ? lol
Bon courage à tous

Pages

Participez au sujet "extrasystole et angoisse"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.