Portrait de jacques

J'ai fait il y a 2 semaines une attaque cérébrale pendant que je dormais; je suis resté à moitier paralisé pendant environ 30 minutes puis j'ai récupéré totalement
ma motricité. On appelle cela un accident ischémique temporaire (ait)
A la suite de ça, j'ai passé des examens : scanner cérébral, échographie des carotides et holster pendant 24 h pour analyser mon rythme cardiaque
Seul le dernier examen s'est révélé positif: je fais en moyenne 15 extrasystoles auriculaires toutes les heures . Zero extrasystoles ventriculaires.
On m'a donné de la cardio aspirine pour fluidifier mon sang bien que l'analyse sanguine ne révèle pas d'anomalie dans l'épaisseur de celui-ci .
Selon mon médecin traitant, les extrasystoles auriculaires peuvent provoquer des petits caillots .
Je suis très sportif ( jogging, fitness, vtt, natation), j'ai 57 ans , la question que je me pose est la suivante : puis-je continuer sans risque à faire du sport comme auparavant ? Qu'en pensez-vous ?

Portrait de anonymous
J'aime 0

L'aspirine est justement prescrite pour eviter la formation de caillots. C'est un anti-aggrégant plaquettaire.
Un rythme auriculaire désorganisé (presnce d'extrasystoles auriculaires chez vous) est un frein à la bone éjection du sang, une stase veineuse peut donc entrainer la formation de caillots dans l'oreillette. Celui-ci pouvant migrer et boucher des petits vaisseaux (comme deurant l'"attaque" que vous avez faite)

Participez au sujet "extrasystole cardiaques"