Portrait de Amélise31

Bonjour,

J'ai subit plusieurs gros chocs il y a 3 ans a quelques mois d'intervalle (suite d'un harcèlement psychologique suivit de violente crise d'agressivité de mon conjoint)
J'ai eue très peur et dans la nuit j'ai eue une première crise très forte ou j'ai crue mourir. J’étouffais et la poitrine sous le sein me faisait très mal irradiant dans le dos. Accompagnée dune très forte sensation d''oppression d'essoufflement, après 1 heure ou deux de malaise allant presque 'a la perte de conscience légère j’ai été très fatiguée pendant plusieurs jours et j'ai du dormir presque en continu incapable de rien comme sonnée vidée
. le lendemain je suis aller consulter et l'on m'a parlé de crise d’angoisse, je ne savais pas ce que c'était et me suis contenté de ca.

Depuis a chaque fois que j'ai une grosse contrariété ou un gros choc, je fais un malaise malgré un traitement a base de tranquillisants. Les malaises se font plus précis, moins longs mais plus fort et me laisse KO deux jours. Cela donne la sensation que le cœur fait un gros effort et qu'il se fatigue et qu'après chaque mouvement est un effort plus ou moins insurmontable.
récemment on m'a parlé extrasystole, un autre doc m'a parlé de malaise vagal.. J’ai 56 ans, je fume (1 demi paquet de cigarettes par jour), ne bois pas, j'ai une vie saine il me semble malgré cet harcèlement permanent depuis très longtemps. je fais 1 h de marche par jour

Si quelqu'un pouvait me répondre ou m'aider a savoir si cela est nerveux ou réel ? devant les crises plus fréquentes je commence a me poser des questions..

Portrait de alajeaste
J'aime 0

Si vous voulez être rassurée sur le fonctionnement de votre coeur ou vous soigner sans commettre d'erreurs, le mieux est de prendre RV chez un cardiologue (votre généraliste vous en indiquera un). J'ai moi-même été consulter et après avoir passé plusieurs examens test d'effort, scanner, examen des artères) il s'est révélé des extra-sistoles ventriculaires pour lesquelles je suis soignée. Il parait que le stress y est pour beaucoup. Il y a quelques années moi aussi j'ai subi de terribles angoisses dues au comportement de mon conjoint.

Portrait de Amélise31
J'aime 0

Re bonjour,

Je veux passer un examen complet, parce que ces crises m'inquiètent et je me sent très fatiguée, bcp trop pour que je me contente d'un vague diagnostique " psychologique" les crises sont bien réelle et je crains qu'un jour ca n'aille plus loin . Je n'ai jamais eue de problème cardiaque sinon une arythmie du a un problème post opératoire ou j'ai fais 3 jours de rea ou ma vie n'a tenue qu'a un fil. Mais c'était il y a longtemps et ne vois pas comment je pourrais avoir maintenant une suite fâcheuse. L'âge est la et un très gd stress du a ma situation de harcèlement, c'est la mon angoisse ou je ne veux pas laisser un risque qu'el qu’il soit venir troubler le peu de sérénité qu'il me reste. Je ne suis pas dépressive mais très " usée" moralement. Un peu a bout presque a la limite du supportable. Mon conjoint est bipolaire et ces dernières années très difficiles a gérer. J’ai perdu l'appétit et le sommeil mais je tiens bon. Il est sur que ma vie a basculée il y a 6 ans et depuis je vis au jour le jour dans l’angoisse de l’incertitude, je ne peux plus faire de projets et dois rester sur mes gardes au sein du seul lieu qui devrait être un havre de paix. Harcèlement moral ou je ne sais jamais a chacun de mes retours si mes affaires ne vont pas m’attendre devant la porte. harcèlement financier qui me laisse vivre chez moi avec 300€.. Alors que mon mari depuis 35 ans a un très bon salaire Chaque jour est un combat et a mon âge je pensais vraiment trouver un peu plus de sérénité. Peu être que mon corps dit stop ce que moi je n’ai pas encore fais.
Je voudrais juste ne pas amener un risque supplémentaire et subir un problème de plus.

Portrait de alajeaste
J'aime 0

Moi aussi j'ai eu à faire à un bipolaire que j'adorais malheureusement j'ai du m'en séparer; je sui s persuadée que bon nombre de mes problèmes sont une résultante de ce que j'ai subis.

Portrait de Amélise31
J'aime 0

J’ai eue une crise plus forte que les autres mais cette fois sans choc a la base... le jeudi sur une échelle de 10 la douleur était de 8 ? une oppression tres sourde sur le plexus et une autre en regard mais très franche dans le dos. mes mains fourmillaient et le bras gauche me faisait mal a la jointure du coude.. un très fort essoufflement une confusion au niveau des idées et mal aux jambes.. j'ai passée la journée a combattre le mal et le lendemain je suis passée aux urgences de l’hôpital.. aie.. en deux mn je me suis retrouvée nue sur un brancard des électrodes partout.. 8 h d'examens divers ( électro, prises de sang, radio des poumons et j'en passe .. même une psychiatre pour déterminer si je pouvais rentrer chez moi sans risque .
Apparemment confirmation d'extrasystole ventriculaire du a un trop gd stress. et a l'arrêt de mes médicaments (jugés indispensables)
retour a la case départ de nouveau sous médicaments pour le stress et une suggestion écarter " ce stress" . Pas si facile mais je sais au moins ou j'en suis.
je ne pensais pas que l'esprit et le corps pouvait dire stop a ce point. ..

Portrait de alajeaste
J'aime 0

Amélise, je suis vos courriers avec grand intérêt. Il est bon que vous ayiez passé tous ces examens à l'hôpital; au moins vous êtes rassurée sur l'état de votre coeur.
Moi-même j'ai du reprendre RV avec le cardiologue tellement les symptomes me paraissaient anormaux (malaises, essoufflement pour pas grand-chose) malgré la quasi disparition des extra-sistoles depuis que je prend le béta-bloquant. Et.... rien au coeur; comme vous il m'a dit que ce devait être du au stress. C'est étonnant, car je ne travaille que 3 matins par semaine, je fais de l'exercice physique, et j'ai écarté de ma vie toute cause de souffrance psychologique. Bon, il est vrai que je suis d'un tempérament nerveux et angoissé,et que j'ai peur de vieillir..
Amélise, surtout ne vous laisser pas maltraiter, prenez soin de vous et sortez avec des amies, cela fait le plus grand bien.

Portrait de nathetmael
J'aime 0

bonjour,
Cela fait la deuxieme fois que j'ai des extrasystoles dues a l'anxiété et au stress et a une alimentation non équilibrée.
Je fais des crise d'angoisses depuis l'age de 16 ans.Il n'ya pas de miracle pour soigner tout ca c'est un travail de longue aleine qui se traduit par une psychotérapie.
Je ne suis pas médecin mais j'ai appris a gerer mes crise d'angoisses,a gerer mon corps et le comprendre et ce que j'ai compris c'est tout simplement que les maux mentaux s'ils ne sont pas soignés se traduisent par des maux physique une sorte de signal d'alarme du corps pour signaler que quelque chose ne va pas.
Ce qu'il faut faire et je sais par experience que ce n'est pas facile c'est de laisser monter la crise d'angoisse si on la contre elle reviens aussitot!
Moi je m'allonge sur le ventre j'ai remarqué que cette position me soulagé, ensuite je respire calmement et je laisse monter la crise.cette espece de bouffé de chaleur qui prend tout le corps des pieds a la tete sort.il ne faut surtout pas paniquer tu ne vas pas mourir plus tu panique moin ca va aller.c'est normale d'etre tres fatiguée apres une crise car physiquement et surtout mentalement c tres usant surtout a la longue.Il faut donc trouver le probleme principale et le developper a l'ai de d'un psy.
Bon courage a tous et a moi aussi.

Participez au sujet "Extrasistole ?"