Portrait de Yoshi13

Bonjour à tous,

Je m'appelle Julien, j'ai 33 ans et je suis actuellement expatrié au Cambodge depuis octobre 2017. Je suis dans ce pays pour le travail (env. 3 ans). Le problème est que je ne m'adapte pas du tout à ma nouvelle vie car le choc culturel est trop important. Je me sens également très seul.
Depuis maintenant trois mois, j'ai développé des crises d'angoisse (du moins je pense). Tout à commencé un nuit vers 3h du matin. Je me suis réveillé avec d'étranges sensations dans tout le corps mais surtout localisées dans la poitrine et le bras gauche. J'avais des palpitations, mes nerfs vibraient , je ressentais des fourmillements dans le bras gauche et la poitrine, je transpirais et ne savais plus comment me mettre dans le lit car toutes les positions que je prenais été gênantes. Mon cœur palpitait et j'ai cru à la crise cardiaque. Je suis donc allé voir un cardiologue à Phnom Penh qui a écarté tout risque avec mon cœur (oufff). Ce docteur, tout comme ma famille, m'a parlé d'angoisse, de stress, d'anxiété et d'adaptation difficile. Mais cela fait maintenant trois mois que ces sensations sont toujours présentes et me gâchent mes journées. Certes, elles sont moins importantes que la première nuit. Mais je sens constamment mon corps vibrait (surtout niveau thorax). Je ressens une grande fatigue générale et mes deux bras me semblent parfois lourds, sans forces. Selon comment je positionne mon bras gauche, j'ai des douleurs d'articulation entre la poitrine gauche et le bras (au niveau de l'aisselle). J'ai également des douleurs à la nuque depuis un mois maintenant et des légères sensations d’électricités au bout des doigts. Lorsque je sors de mon cocon (ma maison où je me sens légèrement un peu mieux) pour me rendre dans les rues de la ville, je sens mon stress s'accentuer et mon cœur palpiter.
Toutes ces sensations ne me procurent pas de douleurs atroces mais s'avèrent vraiment gênantes.
Je prévois de retourner voir un docteur (français) la semaine prochaine dans un hôpital à Phnom Penh afin d'effectuer d'autres tests que le cœur. On ne sait jamais.
Je pratique également, pour me calmer, de la médiation 3 fois par jour ainsi que du yoga une fois par semaine pendant deux heures. Mais je n'ai pas l'impression que cela m'aide beaucoup pour le moment. Pensez vous vraiment qu'il s'agit de crises d’angoisse et que cela est causée par cette adaptation difficile ? Est ce que certaines personnes ont connu une expatriation compliquée ou ont tout simplement déjà ressenti ce genre de symptômes ?
Merci à tout ceux qui me liront et prendront le temps de me répondre.
Bonne journée à tous.

Portrait de Vanja20
J'aime 0

Salut, moi c'est Vanyo agé de 20 ans j'ai le mene probleme que toi.. c'est due a l'adrenaline que j'ai bcp de probleme de santé... surtout sur ce probleme de coeur...

Portrait de Vanja20
J'aime 0

Salut, moi c'est Vanyo agé de 20 ans j'ai le mene probleme que toi.. c'est due a l'adrenaline que j'ai bcp de probleme de santé... surtout sur ce probleme de coeur...

Portrait de Red1
J'aime 0

C'est psychosomatique. J'ai le même problème en ce moment car je m'apprête à quitter ma région pour aller travailler loin (mais toujours en France). Je ressens des fourmillements dans la tête surtout coté gauche au bras gauche. J'ai aussi des montées d'angoisse. J'ai passé une IRM cérébrale, des tests cardiologiques et RAS. Je prends actuellement un anxiolytique.

Portrait de Red1
J'aime 0

C'est psychosomatique. J'ai le même problème en ce moment car je m'apprête à quitter ma région pour aller travailler loin (mais toujours en France). Je ressens des fourmillements dans la tête surtout coté gauche au bras gauche. J'ai aussi des montées d'angoisse. J'ai passé une IRM cérébrale, des tests cardiologiques et RAS. Je prends actuellement un anxiolytique.

Portrait de Red1
J'aime 0

C'est psychosomatique. J'ai le même problème en ce moment car je m'apprête à quitter ma région pour aller travailler loin (mais toujours en France). Je ressens des fourmillements dans la tête surtout coté gauche au bras gauche. J'ai aussi des montées d'angoisse. J'ai passé une IRM cérébrale, des tests cardiologiques et RAS. Je prends actuellement un anxiolytique.

Participez au sujet "Expatriation difficile, stress, angoisse ..."

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.